RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Chroniques lunaires - livre 4 : Winter

            12-21
            EAN : 9782266220262
            Code sériel : PKJN
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Chroniques lunaires - livre 4 : Winter

            Guillaume FOURNIER (Traducteur)
            Date de parution : 21/04/2006
            L’épique conclusion de la série à succès Chroniques lunaires de Marissa Meyer en numérique !
             
            On dit que Winter est encore plus belle que la reine Levana…
            La princesse déteste sa belle-mère, qui désapprouve ses sentiments pour Jacin, le séduisant garde du palais. Mais Winter n’est pas aussi faible que Levana le croit. Avec l’aide de Cinder et de ses alliés, elle aurait même le pouvoir...
            On dit que Winter est encore plus belle que la reine Levana…
            La princesse déteste sa belle-mère, qui désapprouve ses sentiments pour Jacin, le séduisant garde du palais. Mais Winter n’est pas aussi faible que Levana le croit. Avec l’aide de Cinder et de ses alliés, elle aurait même le pouvoir de lancer une révolution et de gagner cette guerre qui dure depuis trop longtemps.
            Cinder, Scarlet, Cress et Winter réussiront-elles à battre Levana ? Le conte aura-t-il une fin heureuse ?
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266220262
            Code sériel : PKJN
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            12-21
            14.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • LeslecturesdeNinon Posté le 8 Mai 2019
              Cette fois, ça y est, j’ai terminé la saga. Ce Tome 4 est le plus long (983 pages, tout de même) mais c’est celui que j’ai préféré. Comme son titre l’indique, nous approfondissons le personnage de Winter, mais aussi celui de Jacin, que nous avions brièvement rencontrés dans le tome 3. Mais ce n’est pas tout, en effet, tous nos personnages sont réunis (enfin, c’est un bien grand mot, puisqu’ils sont sans cesse séparés) mais c’est le tome dans lequel tout s’accélère. Il y a beaucoup d’action, la révolution est en marche. Ce tome se passe quasiment uniquement sur la Lune. Winter, donc, princesse lunaire, refuse de se servir de son pouvoir pour contrôler ses sujets et souffre du mal lunaire, c’est-à-dire qu’elle devient folle. Pourtant, Jacin, son ami et son garde sera présent à ses côtés quoi qu’il arrive. Mais voilà, nous sommes dans la revisite de Blanche-neige, cette fois et la méchante reine va demander à celui-ci de tuer Winter. Et puis, on a droit à l’histoire de la pomme (d’amour) et de l’empoisonnement, comme dans le conte. La pandémie qui coure sur Terre fait son apparition sur la Lune, car le virus a muté. Et puis, cette... Cette fois, ça y est, j’ai terminé la saga. Ce Tome 4 est le plus long (983 pages, tout de même) mais c’est celui que j’ai préféré. Comme son titre l’indique, nous approfondissons le personnage de Winter, mais aussi celui de Jacin, que nous avions brièvement rencontrés dans le tome 3. Mais ce n’est pas tout, en effet, tous nos personnages sont réunis (enfin, c’est un bien grand mot, puisqu’ils sont sans cesse séparés) mais c’est le tome dans lequel tout s’accélère. Il y a beaucoup d’action, la révolution est en marche. Ce tome se passe quasiment uniquement sur la Lune. Winter, donc, princesse lunaire, refuse de se servir de son pouvoir pour contrôler ses sujets et souffre du mal lunaire, c’est-à-dire qu’elle devient folle. Pourtant, Jacin, son ami et son garde sera présent à ses côtés quoi qu’il arrive. Mais voilà, nous sommes dans la revisite de Blanche-neige, cette fois et la méchante reine va demander à celui-ci de tuer Winter. Et puis, on a droit à l’histoire de la pomme (d’amour) et de l’empoisonnement, comme dans le conte. La pandémie qui coure sur Terre fait son apparition sur la Lune, car le virus a muté. Et puis, cette guerre qui éclate, pour remettre sur le trône lunaire la vraie reine, celle qui a disparu depuis des années, et que tout le monde croyait morte. Les héros arriveront-ils à faire face à toutes ces menaces ? S’en sortiront-ils indemnes ? C’est tout le questionnement de ce roman. J’ai vraiment bien aimé. Cette fois, les personnages sont clairement identifiés, on connait bien leur caractère, désormais, et on s’est attaché à eux. Quoi qu’il en soit, il est impossible de ne pas lire ce dernier opus si vous avez commencé la saga. Vous aurez les réponses à toutes vos questions.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Zutto Posté le 12 Mars 2019
              Pour vous la faire courte, j'ai adoré. Ce n'est pas étonnant vu que pour moi les 3 tomes précédents étaient supers. Mais Winter m'a tenu en haleine tout le long, et j'ai bien souvent senti mon cœur battre alors que je tournais frénétiquement les pages. Winter, ultime tome de la saga des Chroniques lunaires nous introduit donc Winter, le remake de Blanche-Neige et son compagnon Jacin. Winter est belle, magnifique, bonne et adorée par le peuple, ce qui déplaît à sa belle-mère Levana. Winter est aussi un peu perchée, vu que depuis ses treize ans, elle refuse d'utiliser son magnétisme. De leur côté, Cinder et consorts, accompagnés de l'empereur Kai (bien content de s'être fait "kidnapper") se préparent pour renverser Levana. Cinder est déterminée à récupérer son trône et son peuple des mains de sa cruelle tante et mettre un terme à la tyrannie des Lunaires. Que d'intrigues, que de suspense, que de tout! J'avoue avoir beaucoup tiqué devant certaines situations (Cinder n'est pas la meilleur stratège du coin, c'est sûr), mais au final tout s'emboîtait assez logiquement. L'affrontement final entre Levana et Cinder était vraiment palpitant et même si je trouve qu'elle est un peu jeune, je pense que Cinder a... Pour vous la faire courte, j'ai adoré. Ce n'est pas étonnant vu que pour moi les 3 tomes précédents étaient supers. Mais Winter m'a tenu en haleine tout le long, et j'ai bien souvent senti mon cœur battre alors que je tournais frénétiquement les pages. Winter, ultime tome de la saga des Chroniques lunaires nous introduit donc Winter, le remake de Blanche-Neige et son compagnon Jacin. Winter est belle, magnifique, bonne et adorée par le peuple, ce qui déplaît à sa belle-mère Levana. Winter est aussi un peu perchée, vu que depuis ses treize ans, elle refuse d'utiliser son magnétisme. De leur côté, Cinder et consorts, accompagnés de l'empereur Kai (bien content de s'être fait "kidnapper") se préparent pour renverser Levana. Cinder est déterminée à récupérer son trône et son peuple des mains de sa cruelle tante et mettre un terme à la tyrannie des Lunaires. Que d'intrigues, que de suspense, que de tout! J'avoue avoir beaucoup tiqué devant certaines situations (Cinder n'est pas la meilleur stratège du coin, c'est sûr), mais au final tout s'emboîtait assez logiquement. L'affrontement final entre Levana et Cinder était vraiment palpitant et même si je trouve qu'elle est un peu jeune, je pense que Cinder a la tête sur les épaules et qu'elle mérite bien son trône. Concernant les personnages, pour Winter et l'ensemble de la saga, j'ai été une énorme fan d'eux tous. Iko m'a tapé dans l'oeil dès le tome 1. J'ai pris du temps pour apprécier pleinement Cinder, mais maintenant je l'adore. Kai est tout aussi intéressant et oh mon dieu, Thorne est juste le personnage le plus drôle que j'ai jamais lu. J'étais déjà fan de Flynn Rider dans Raiponce, et là, c'est la version améliorée, j'ai été conquise directement. Loup et Scarlet ne sont pas en reste (surtout Scarlet, quelle femme), j'ai beaucoup aimé l'évolution (timide, certes) de Cress, et bien sûr, Winter et Jacin sont à la hauteur du reste du cast. Même Levana s'est attiré ma sympathie (j'ai hâte de lire son histoire). Je ne suis pas vraiment une fan de romance, surtout pas d'insta-love mais je dois bien avouer que Cinder et Kai m'ont attendrie et je suis une ÉNORME supportrice de Winter et Jacin. J'ai particulièrement apprécié la fin, digne d'un conte de fée, et même si au fond de moi j'ai l'impression qu'on peut encore voyager avec cet univers, je suis contente que l'histoire se soit achevée sur une note légère et romantique. En définitif, les Chroniques lunaires sont définitivement dans mon top 5 des meilleures dystopies young adult, et par les étoiles, je félicite Marissa Meyer de m'avoir autant investie dans des histoires d'amours d'adolescents.
              Lire la suite
              En lire moins
            • alapagedesuzie Posté le 6 Mars 2019
              Au cours de ce quatrième et dernier tome, nous retrouvons non seulement Cinder mais également tous les personnages qui nous ont charmés au cours de cette saga. Le temps est venu pour eux d'affronter la reine Levana et de prendre le contrôle de la lune avant qu'il ne soit trop tard. Encore une fois, Marissa Meyer a su innover avec ce conte et elle a fait de jolis clins d'œil aux personnages et à l'intrigue que l'on connaît si bien. Et cette nouvelle réécriture est tout simplement époustouflante. L'auteure a voulu terminer cette saga en beauté en nous offrant un méga pavé. Avec près de 1000 pages, nous pourrions penser qu'il y aura des longueurs et des moments moins captivants... Eh bien ce n'est vraiment pas le cas! Le personnage de Winter est assez singulier. Il y a à la fois une force incroyable en elle, mais également une énorme faiblesse étant donné son refus d'utiliser son pouvoir lunaire. En fait, dans le monde où elle évolue, sa vision de son pouvoir lui nuit à un point tel que cela est en train de la mener vers une psychose si profonde qu'elle pourrait ne plus en revenir. Elle refuse de l'utiliser... Au cours de ce quatrième et dernier tome, nous retrouvons non seulement Cinder mais également tous les personnages qui nous ont charmés au cours de cette saga. Le temps est venu pour eux d'affronter la reine Levana et de prendre le contrôle de la lune avant qu'il ne soit trop tard. Encore une fois, Marissa Meyer a su innover avec ce conte et elle a fait de jolis clins d'œil aux personnages et à l'intrigue que l'on connaît si bien. Et cette nouvelle réécriture est tout simplement époustouflante. L'auteure a voulu terminer cette saga en beauté en nous offrant un méga pavé. Avec près de 1000 pages, nous pourrions penser qu'il y aura des longueurs et des moments moins captivants... Eh bien ce n'est vraiment pas le cas! Le personnage de Winter est assez singulier. Il y a à la fois une force incroyable en elle, mais également une énorme faiblesse étant donné son refus d'utiliser son pouvoir lunaire. En fait, dans le monde où elle évolue, sa vision de son pouvoir lui nuit à un point tel que cela est en train de la mener vers une psychose si profonde qu'elle pourrait ne plus en revenir. Elle refuse de l'utiliser afin d'être en cohérence avec ses valeurs, mais également pour ne pas faire de mal à autrui, et cela au détriment de sa propre santé mentale. Ce n'est pas Levana qui agirait ainsi! Définitivement, Marissa Meyer nous offre une intrigue palpitante, des rebondissements l'un après l'autre et de l'action qui n'en finit plus. Elle a su me tenir en haleine jusqu'à la dernière page. Vous le comprendrez, ce quatrième et dernier tome est quant à moi plus que réussi. J'ai pris mon temps pour le savourer et c'est le cœur gros que j'ai refermé ce bouquin. J'ai le sentiment que les personnages vont m'habituer encore bien longtemps!
              Lire la suite
              En lire moins
            • Yendare Posté le 5 Mars 2019
              Je suis devant mon clavier pour écrire cette critique et me demande comment la commencer et que dire sur cette saga qui fut une très belle découverte. Je vais commencer par le début et mon scepticisme avant d'entamer le premier tome, pas très emballé par la couverture ni par l'idée du conte revisité et des romances qui allaient en découler. Mais pourtant le premier tome fut une immersion totale dans le monde que nous proposait Marissa Meyer avec beaucoup de talent, une plume fluide, très agréable et prenante, des premiers personnages attachants, un univers bien construit et solide avec une intrigue intéressante avec des idées tout simplement superbe. Les Chroniques lunaires c'est quatre tomes, quatre contes revisités, quatre héroïnes différentes, quatre romances, une intrigue prenante et pour moi un beau coup de cœur. J'attendais beaucoup de ce dernier tome, un pavé de 992 pages. J'appréhendais un peu ma lecture, je ne m'étais pas lancé dans un aussi gros pavé depuis 2 ans, je craignais des longueurs et de m'ennuyer un peu. Mes craintes étaient infondées, en trois jours le roman était terminé mes nuits s'étant alors je l'avoue quelque peu raccourci étant trop pris par l'intrigue pour me montrer raisonnable... Je suis devant mon clavier pour écrire cette critique et me demande comment la commencer et que dire sur cette saga qui fut une très belle découverte. Je vais commencer par le début et mon scepticisme avant d'entamer le premier tome, pas très emballé par la couverture ni par l'idée du conte revisité et des romances qui allaient en découler. Mais pourtant le premier tome fut une immersion totale dans le monde que nous proposait Marissa Meyer avec beaucoup de talent, une plume fluide, très agréable et prenante, des premiers personnages attachants, un univers bien construit et solide avec une intrigue intéressante avec des idées tout simplement superbe. Les Chroniques lunaires c'est quatre tomes, quatre contes revisités, quatre héroïnes différentes, quatre romances, une intrigue prenante et pour moi un beau coup de cœur. J'attendais beaucoup de ce dernier tome, un pavé de 992 pages. J'appréhendais un peu ma lecture, je ne m'étais pas lancé dans un aussi gros pavé depuis 2 ans, je craignais des longueurs et de m'ennuyer un peu. Mes craintes étaient infondées, en trois jours le roman était terminé mes nuits s'étant alors je l'avoue quelque peu raccourci étant trop pris par l'intrigue pour me montrer raisonnable et lâché le roman. Ce dernier tome est en effet tout simplement un sans faute, une fois encore. Un nouveau conte revisité avec talent, le personnage de Winter est complexe est attachant et sa romance avec Jacin réussi, ce dernier tome est une fin de série très prenante et sans fausse note. Malgré un univers complexe, des personnages de plus en plus nombreux et une intrigue se complexifiant sans parler de la revisite des quatre contes qui s'insèrent à merveille dedans grâce à des idées justes fabuleuses, le tout est d'une très grande cohérence. Sous une plume toujours très agréable et ses presque 1000 pages rien n'est oublié dans ce tome, aucune question laissée sans réponse par Marissa Meyer qui aura écrit chacun de ces tomes avec vraiment beaucoup talent. Je quitte cet univers avec regret mais pas la plume de l'auteur, je me suis procuré Heartless que j'espère apprécier autant que les chroniques lunaires.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Ewylyn Posté le 23 Février 2019
              Un coup de coeur, une vraie claque et un final de qualité ! Je pourrais juste m'arrêter là tant ce tome est une tuerie de la première ligne au tout dernier mot. Et après l'euphorie, la tension, le drama, le final explosif, vient la cruelle chute vers la réalité : c'est la fin. Le dernier tome. On savoure ce quatrième opus et je me sens tellement triste à l'idée de quitter tous ces personnages fantastiques, cet univers atypique. J'ai hâte de retrouver Marissa Meyer dans d'autres romans, de relire cette série et pourquoi pas, plus fou encore, de me l'acheter en VO. En tout cas, l'histoire est carrément dingue ! Elle est complète, puisqu'elle répond totalement à mes espérances, mes envies, mes questions. Elle est dense, elle compte près de 1000 pages. Elle est rythmée, avec des phases de tensions, de camouflages, de missions secrètes, de révoltes, de guerre et de bataille, de réflexion, de romance. C'est une aventure. Avant d'être de la science-fiction, une réécriture de conte, de la romance, c'est une grande épopée, une fresque incroyable et haletante. J'ai retrouvé tous mes petits chouchous. Le moins que l'on puisse dire c'est que Marissa Meyer sait parler de ses personnages, les... Un coup de coeur, une vraie claque et un final de qualité ! Je pourrais juste m'arrêter là tant ce tome est une tuerie de la première ligne au tout dernier mot. Et après l'euphorie, la tension, le drama, le final explosif, vient la cruelle chute vers la réalité : c'est la fin. Le dernier tome. On savoure ce quatrième opus et je me sens tellement triste à l'idée de quitter tous ces personnages fantastiques, cet univers atypique. J'ai hâte de retrouver Marissa Meyer dans d'autres romans, de relire cette série et pourquoi pas, plus fou encore, de me l'acheter en VO. En tout cas, l'histoire est carrément dingue ! Elle est complète, puisqu'elle répond totalement à mes espérances, mes envies, mes questions. Elle est dense, elle compte près de 1000 pages. Elle est rythmée, avec des phases de tensions, de camouflages, de missions secrètes, de révoltes, de guerre et de bataille, de réflexion, de romance. C'est une aventure. Avant d'être de la science-fiction, une réécriture de conte, de la romance, c'est une grande épopée, une fresque incroyable et haletante. J'ai retrouvé tous mes petits chouchous. Le moins que l'on puisse dire c'est que Marissa Meyer sait parler de ses personnages, les mettre en avant, leur en faire voir de toutes les couleurs, les faire interagir ensemble. Ses personnages sont fouillés, humains et captivants, ils ont vécu de sacrés aventures depuis le premier opus et l'évolution est remarquable pour certains. Je pense à Cinder. D'androïde, elle passe à figure révolutionnaire, elle reste pourtant loyale, sympathique, courageuse et pleine de ressources. Avec ce tome, j'ai enfin pu apprécier Scarlet et Loup, j'avais toujours eu du mal avec eux ; ce tome fut génial et m'a réconciliée avec eux. Cress, non mais, Cress ! Ma petite préférée, qui est absolument géniale dans ce tome, je suis entièrement ravie de la direction prise, de ce qui lui arrive, elle reste mon personnage favori de la saga. Juste après, il y a sans nul doute Thorne, il est formidable, drôle, horripilant et irrésistible à cause de ça... La relation entre les deux est tellement adorable et touchante. Iko est toujours aussi amusante, Levana reste flippante et odieuse, Kai est une très belle surprise tout comme Jacin que j'ai beaucoup aimé. Winter est mon deuxième personnage féminin préféré, cette fille est originale, fascinante, décalée et touchante. J'adore sa personnalité fragile et pourtant très courageuse, elle me rappelle un peu Luna Lovegood. Je pourrais passer des heures à parler de chaque rebondissement, de chaque révélation, du final grandiose que Marissa Meyer a planifié à la fin du tome, des très belles références au conte de Blanche-Neige, des personnages inoubliables et travaillés. Je pourrais passer des lignes à évoquer l'ambiance sombre, violente, teintée de belles doses d'humour et d'amour sans mièvreries. Je pourrais aussi vous parler de la belle tension maintenue dans le récit, c'est prenant et c'est un vrai régal de tourner les pages sans s'arrêter. Le récit et le rytme sont tout aussi maîtrisé que la plume de l'autrice. Soignée et précise dans les descriptions, dans les émotions, dans les péripéties, dans les dialogues. Toute la maîtrise de Marissa Meyer pour l'écriture apparaît dans ce tome final, c'est un vrai régal. Surtout que je n'ai pas mis longtemps à le dévorer, trois quart du livre lu en une seule session de lecture ! Pour vous dire à quel point c'est addictif ! En conclusion, ce tome quatre on pourrait en parler aussi longuement que les trois autres réunis. Tout est parfait à mes yeux, même si je me doute bien qu'il a des défauts et des couacs : tout ne m'a pas passionné avec la même intensité. Les personnages ont une bonne évolution, de bons rôles, une réelle présence ; la plume est élégante et fluide ; le rythme et l'ambiance sont soignés pour offrir une aventure de haute qualité. La science-fiction est bien présente, la romance est là juste ce qu'il faut, l'histoire est riche en événements. Sincèrement, ce fut une excellente lecture et mon premier coup de coeur de cette année 2019.
              Lire la suite
              En lire moins
            12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
            Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !