Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258090958
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Comme ton ombre

Sylvie SCHNEITER (Traducteur)
Date de parution : 14/04/2011

 

Imaginez qu'avant de pouvoir rentrer chez vous, vous soyez obligé de faire le tour du bâtiment afin de vérifier que tout est normal.
Imaginez qu'une fois dans le hall de votre immeuble, vous deviez vérifier six fois que la porte d'entrée est bien fermée. Une, deux, trois, quatre, cinq, six....

Imaginez qu'avant de pouvoir rentrer chez vous, vous soyez obligé de faire le tour du bâtiment afin de vérifier que tout est normal.
Imaginez qu'une fois dans le hall de votre immeuble, vous deviez vérifier six fois que la porte d'entrée est bien fermée. Une, deux, trois, quatre, cinq, six. Et que si vous êtes interrompu en plein rituel, il faille tout recommencer.
Imaginez que, arrivé dans votre appartement, vous tourniez la poignée de votre porte six fois dans un sens, puis six fois dans l'autre pour vous assurer d'être en sécurité. Que vous restiez plusieurs minutes derrière votre porte, à l'affût du moindre bruit dans la cage d'escalier. Et que, tous ces contrôles effectués, vous commenciez une ronde chez vous. Fenêtres, rideaux, tiroirs, tout doit passer au crible de votre attention.
Imaginez aussi que vous ne puissiez faire les courses que les jours pairs et pratiquer un sport les jours impairs, mais à condition que le ciel soit nuageux ou qu'il pleuve.
Bienvenue dans l'univers paranoïaque de Cathy, une jeune Anglaise à qui la vie souriait jusqu'à ce qu'un soir elle fasse une mauvaise rencontre…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258090958
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LeoLabs Posté le 6 Mai 2020
    Le thriller psychologique ne fait pas parti de mes favoris mais je dois dire que celui-ci est efficace. Certes l'intrigue n'est pas très originale, mais sa construction alternant passé/présent et aux chapitres ultra-courts en fait une lecture addictive. Jamais dans le morbide mais dans un suspens omniprésent, c'est un roman hautement recommandable pour les passionné(e)s du genre.
  • wired421 Posté le 5 Mars 2020
    Un très bon polar qui fait vraiment froid dans le dos. Suivre ce quotidien horrible, avec tout ces tocs et ces peurs, est horrible tout en étant fascinant. Les chapitres alternant entre passé et présent donne un récit vraiment haletant.
  • LaRemoiseBouquine Posté le 4 Mars 2020
    Cathy souffre de troubles obsessionnels compulsifs, paranoïaque, asociale... passant des heures à vérifier serrures et fenêtres selon un rituel immuable. Pourtant il y a quatre ans Cathy était une femme pleine de vie, extravertie et fêtarde. Mais sa rencontre avec Lee va tout détruire... autoritaire, manipulateur... Cathy le quittera non sans séquelles. J’ai tellement aimé, et tellement eu envie que ça se termine. Ce livre est oppressant, et en tant que femme cette histoire me touche particulièrement. Les comportements liés aux TOC sont brillamment décrits. On s’attache à ce personnage si fragile. On découvre dans ce livre une perversité humaine sans pareille. Ce roman est dure de part son incroyable réalisme. A lire Absolument !
  • Linou26 Posté le 28 Février 2020
    Glaçant ! C'est le premier mot qui me vient à l'esprit à la fin de cette lecture. Alors que l'on pensait avoir tout vu, tout lu en terme de violence conjugale, de maltraitance, Elizabeth Haynes nous propose de voir l'horreur absolue. Un livre qui ne laisse pas indifférent, c'est certain. Cathy subit d'importants troubles obsessionnels compulsifs : tourner la poignée de la porte 6 fois - un, deux, trois, quatre, cinq, six - puis vérifier le chambranle, l'emplacement des couverts, l'ouverture des rideaux, ... et quand tout est fini, elle recommence ! Victime d'une agression quelques années plus tôt, elle ne se remet pas de son traumatisme et a une vie sociale très peu développée. Lorsqu'elle rencontre son nouveau voisin, son monde bascule car pour la première fois depuis son agression elle ose sortir, lui parler, lui montrer ses faiblesses et ses tocs. Quand enfin un peu d'éclaircie semble arriver dans sa vie, c'est l'angoisse! Un seul coup de fil et c'est la crise de panique... et si tout recommençait ? Et si elle ne réussissait jamais à lui échapper ? Et si les autres avaient raison et que c'était elle la folle ? Elizabeth Haynes manie la manipulation avec brio. Pas... Glaçant ! C'est le premier mot qui me vient à l'esprit à la fin de cette lecture. Alors que l'on pensait avoir tout vu, tout lu en terme de violence conjugale, de maltraitance, Elizabeth Haynes nous propose de voir l'horreur absolue. Un livre qui ne laisse pas indifférent, c'est certain. Cathy subit d'importants troubles obsessionnels compulsifs : tourner la poignée de la porte 6 fois - un, deux, trois, quatre, cinq, six - puis vérifier le chambranle, l'emplacement des couverts, l'ouverture des rideaux, ... et quand tout est fini, elle recommence ! Victime d'une agression quelques années plus tôt, elle ne se remet pas de son traumatisme et a une vie sociale très peu développée. Lorsqu'elle rencontre son nouveau voisin, son monde bascule car pour la première fois depuis son agression elle ose sortir, lui parler, lui montrer ses faiblesses et ses tocs. Quand enfin un peu d'éclaircie semble arriver dans sa vie, c'est l'angoisse! Un seul coup de fil et c'est la crise de panique... et si tout recommençait ? Et si elle ne réussissait jamais à lui échapper ? Et si les autres avaient raison et que c'était elle la folle ? Elizabeth Haynes manie la manipulation avec brio. Pas d’apitoiement inutile sur la victime, juste la mise en avant de son quotidien. En découvrant l'intrigue à travers 2 époques (2003, lorsque Cathy était encore une jeune citadine à la vie peu posée) et 2007 (après l'agression et avec son quotidien de recluse perclus de tocs), cela donne une véritable dimension tragique supplémentaire car on fait aisément la comparaison entre ces 2 Cathy, devenues l'exact opposé niveau social. Peu à peu on découvre donc ce qui s'est passé lors de son agression et l'on comprend mieux les conséquences. Même s'il y a un peu de suspens quant à la fin de cette histoire, ce n'est pas vraiment cela l'atout majeur à mon sens mais plutôt cette atmosphère qui oppresse et qui nous glace le sang. Un très bon thriller indéniablement et même s'il met mal à l'aise, difficile d'en fermer le livre tant qu'on n'en connait pas la fin...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Crazynath Posté le 22 Février 2020
    Comme ton ombre d’Elizabeth Haynes est un thriller qui est sorti en 2012 et a même fait partie des livres sélectionnés pour le prix des lecteurs du livre de poche. Ce livre de près de 500 pages se lit très rapidement, car son histoire vous happe dès les premiers chapitres. Nous suivons le personnage principal, Cathy alternativement sur deux périodes : 2003 et 2007. Quatre années seulement séparent ces deux périodes, et pourtant, on a l’impression que l’on parle de deux personnes diamétralement différentes. En 2003 Cathy est une jeune femme dynamique, extravertie, ne pensant qu’à faire la fête et mordant la vie à pleines dents…. Quatre années plus tard, la jeune femme n’est plus que l’ombre d’elle-même, vivant dans la crainte et souffrant de TOC. La description de ces rituels est d’ailleurs fort bien restituée et rajoute à la crédibilité de l’histoire…. Que s’est-il passé pendant ces quatre années pour arriver à un tel changement de personnalité ? Une rencontre, mais pas n’importe laquelle….Celle d’un prédateur…. L’auteur a su parfaitement restituer le mécanisme de l’emprise et du harcèlement. Même si nous lisons un thriller et non un témoignage, il y a un côté authentique qui donne d’ailleurs un sentiment d’oppression qui augmente pendant cette lecture…On... Comme ton ombre d’Elizabeth Haynes est un thriller qui est sorti en 2012 et a même fait partie des livres sélectionnés pour le prix des lecteurs du livre de poche. Ce livre de près de 500 pages se lit très rapidement, car son histoire vous happe dès les premiers chapitres. Nous suivons le personnage principal, Cathy alternativement sur deux périodes : 2003 et 2007. Quatre années seulement séparent ces deux périodes, et pourtant, on a l’impression que l’on parle de deux personnes diamétralement différentes. En 2003 Cathy est une jeune femme dynamique, extravertie, ne pensant qu’à faire la fête et mordant la vie à pleines dents…. Quatre années plus tard, la jeune femme n’est plus que l’ombre d’elle-même, vivant dans la crainte et souffrant de TOC. La description de ces rituels est d’ailleurs fort bien restituée et rajoute à la crédibilité de l’histoire…. Que s’est-il passé pendant ces quatre années pour arriver à un tel changement de personnalité ? Une rencontre, mais pas n’importe laquelle….Celle d’un prédateur…. L’auteur a su parfaitement restituer le mécanisme de l’emprise et du harcèlement. Même si nous lisons un thriller et non un témoignage, il y a un côté authentique qui donne d’ailleurs un sentiment d’oppression qui augmente pendant cette lecture…On a tellement envie d’aider Cathy à se sortir de la toile, du piège dans lequel elle est tombée….Certaines scènes ont été assez éprouvantes à lire pour ma part car l’angoisse et la peur vont crescendo dans cette histoire…Et la plume de l’auteur est claire, précise comme un coup de scalpel… Sur ce thème il y aurait tellement à dire et à écrire, et n’oublions pas qu’au vu du nombre de féminicides en France que cette histoire est bien plus proche de la réalité que certaines personnes pourraient le penser…. Une lecture marquante et édifiante…. Challenge Mauvais Genres 2020
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.