Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221119198
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Darwin, c'est tout bête !

Mille et une histoires d'animaux pour comprendre l'évolution

Date de parution : 01/10/2016

Saviez-vous que Darwin jouait du piano à des vers de terre, offrait son bras aux moustiques, tirait la queue des iguanes, grimpait sur des tortues ou chatouillait des singes pour les faire rire?
Méduses volantes, scarabées péteurs, orangs-outans, mouches, éléphants et bien d’autres…, tous ces animaux se mobilisent pour raconter Darwin,...

Saviez-vous que Darwin jouait du piano à des vers de terre, offrait son bras aux moustiques, tirait la queue des iguanes, grimpait sur des tortues ou chatouillait des singes pour les faire rire?
Méduses volantes, scarabées péteurs, orangs-outans, mouches, éléphants et bien d’autres…, tous ces animaux se mobilisent pour raconter Darwin, ses découvertes et leurs répercussions dans la science d’aujourd’hui.
Qu’est-ce que l’adaptation au milieu ? La sélection naturelle ? L’évolution des espèces ? Ces expressions à la fois très employées et si mal connues sont expliquées ici avec simplicité et humour, grâce à une réjouissante succession d’exemples illustrés. Un festival d’anecdotes et de curiosités.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221119198
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Maeglin Posté le 28 Mars 2020
    En tant que biologiste, j'avoue que je ne me suis pas passionné pour ce livre, très loin de là, même. À vrai dire, j’ai même eu du mal à me motiver à le finir. Il survole les concepts (avec une police de grande taille très pénible à lire), développe çà ou là quelques passages plus ou moins drôles, mais ça reste un gros survol. Je reconnais sans peine que j’ai souvent bien du mal à me plonger dans les ouvrages vulgarisant un savoir parce qu'ils ont tendance à trop ressasser, à trop « vulgariser » justement, et que j'ai une très nette préférence pour le savoir plus brut, même si ça m’oblige à faire des recherches à côté (surtout, en fait). Je partais donc certes avec quelques préjugés, mais c’est plus fort que moi : je n’aime pas cette manie de « simplifier » au nom d’une plus grande compréhension, parce que je trouve généralement ladite simplification trop réductrice. Marc Giraud ne radote pas particulièrement, mais il ne déroge cependant pas à cette règle, et j’ai aussi eu un peu de mal avec son humour. En bref, ce livre n’était pas vraiment fait pour moi, MAIS (oui, c’est quand même un... En tant que biologiste, j'avoue que je ne me suis pas passionné pour ce livre, très loin de là, même. À vrai dire, j’ai même eu du mal à me motiver à le finir. Il survole les concepts (avec une police de grande taille très pénible à lire), développe çà ou là quelques passages plus ou moins drôles, mais ça reste un gros survol. Je reconnais sans peine que j’ai souvent bien du mal à me plonger dans les ouvrages vulgarisant un savoir parce qu'ils ont tendance à trop ressasser, à trop « vulgariser » justement, et que j'ai une très nette préférence pour le savoir plus brut, même si ça m’oblige à faire des recherches à côté (surtout, en fait). Je partais donc certes avec quelques préjugés, mais c’est plus fort que moi : je n’aime pas cette manie de « simplifier » au nom d’une plus grande compréhension, parce que je trouve généralement ladite simplification trop réductrice. Marc Giraud ne radote pas particulièrement, mais il ne déroge cependant pas à cette règle, et j’ai aussi eu un peu de mal avec son humour. En bref, ce livre n’était pas vraiment fait pour moi, MAIS (oui, c’est quand même un grand mais !), étant donné la façon dont il est construit et vu le savoir dispensé, il s’agit tout de même d’un bon ouvrage de vulgarisation. C’est un bon premier pas dans l'univers de la théorie de Darwin, dans le concept d'évolution et dans la compréhension de la nature.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Radwan74 Posté le 20 Février 2020
    Marc Giraud nous fait découvrir l’évolution à travers ce livre passionnant. Passionnant dans sa lecture mais aussi par les nombreux exemples étonnant qui illustrent cet ouvrage. Le premier chapitre est consacré à une biographie de Charles Darwin et surtout ses recherches, ses observations et tout le travail qui l’a accompli pour en venir à sa théorie de l’évolution. Une biographie qui nous fait découvrir un « scientifique » passionné et qui nous montre tous le travail qui l’a dû accomplir pour faire passer un message difficile à accepter pour l’époque (et même aujourd’hui malheureusement). Marc Giraud nous conte ensuite l’évolution sous toutes ces formes et les stratégies évolutives qu’elles soient comportementales, dû à un changement dans l’environnement, à la prédation... bref toutes ces contraintes qui poussent les espèces à évoluer et à s’adapter à leur environnement. Ce qui est passionnant dans cet ouvrage, ce sont les nombreux exemples qui sont donnés pour illustrer les propos. Des exemples tous aussi étonnants les uns que les autres qui nous fait découvrir le monde vivant d’une autre manière. Je n’en citerai que quelques-uns et pas forcément les plus impressionnants mais que j’ai déjà lu dans d’autres ouvrages également : le mâle qui fusionne avec la femelle et qui devient... Marc Giraud nous fait découvrir l’évolution à travers ce livre passionnant. Passionnant dans sa lecture mais aussi par les nombreux exemples étonnant qui illustrent cet ouvrage. Le premier chapitre est consacré à une biographie de Charles Darwin et surtout ses recherches, ses observations et tout le travail qui l’a accompli pour en venir à sa théorie de l’évolution. Une biographie qui nous fait découvrir un « scientifique » passionné et qui nous montre tous le travail qui l’a dû accomplir pour faire passer un message difficile à accepter pour l’époque (et même aujourd’hui malheureusement). Marc Giraud nous conte ensuite l’évolution sous toutes ces formes et les stratégies évolutives qu’elles soient comportementales, dû à un changement dans l’environnement, à la prédation... bref toutes ces contraintes qui poussent les espèces à évoluer et à s’adapter à leur environnement. Ce qui est passionnant dans cet ouvrage, ce sont les nombreux exemples qui sont donnés pour illustrer les propos. Des exemples tous aussi étonnants les uns que les autres qui nous fait découvrir le monde vivant d’une autre manière. Je n’en citerai que quelques-uns et pas forcément les plus impressionnants mais que j’ai déjà lu dans d’autres ouvrages également : le mâle qui fusionne avec la femelle et qui devient un simple réservoir pour la reproduction, le protozoaire de la toxoplasmose qui oblige le rat à se jeter sous les griffes du chat pour l’infecter, le paresseux dont la fourrure est squatté par 120 papillons et 1000 coléoptères sur un seul individu, l’ornithorynque qui est un mammifère qui pond des œufs et suintent du lait pour nourrir ses petits... Également, on découvre avec ce livre que l’Homme n’est plus cet être unique si différent des bêtes. Les animaux utilisent des outils, ils ont aussi une culture qu’ils diffusent et transmettent à leurs descendants, rient et mentent également, se reconnaissant comme individu, peuvent communiquer avec nous par le langage des signes et même ont de l’empathie pour leurs semblables ou d’autres animaux ! Un ouvrage qui démontre que l’évolution n’est pas une ligne droite qui va de la bactérie à l’homme mais qui privilégie seulement les individus les plus aptes à s’adapter à leur environnement. Marc Giraud est un auteur dont j’ai lu quelques ouvrages et ses propos sont toujours à la portée de tous, très pédagogiques et sa passion transparaît dans ses écrits.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Myriam3 Posté le 13 Septembre 2018
    Voilà un livre des plus instructifs et absolument indispensable en ces temps désastreux pour les espèces animales et végétales. Marc Giraud, naturaliste de terrain et journaliste suit les pas de Georges Darwin pour nous expliquer les secrets de la tique femelle, de la taupe marsupiale ou encore du chimpanzé, le tout sous couvert d'évolution. La première partie concerne Darwin lui-même, son enfance, ses découvertes et les théories qu'il a formulées tout au long de ses recherches effectuées sur le terrain. Ensuite, nous abordons de plus près, au microscope parfois, plantes et animaux de toutes tailles et découvrons leur évolution dans le temps, les mutations accidentelles souvent qui leur ont permis de perpétuer l'espèce. Ce livre de vulgarisation scientifique est avant tout un bonheur de lecture grâce au ton légèrement humoristique de l'auteur -passé maître dans l'art de choisir les titres de ses chapitres- et à la foule d'informations qu'il nous livre avec délectation: on en sort beaucoup moins bête et beaucoup plus proche de la nature. Marc Giraud défend, comme Darwin qui en a jeté les bases, les principes de l'éthologie, l'étude du comportement, et rejette l'ethnocentrisme. On observe mais on ne juge pas. Le livre s'achève malheureusement et évidemment sur une note... Voilà un livre des plus instructifs et absolument indispensable en ces temps désastreux pour les espèces animales et végétales. Marc Giraud, naturaliste de terrain et journaliste suit les pas de Georges Darwin pour nous expliquer les secrets de la tique femelle, de la taupe marsupiale ou encore du chimpanzé, le tout sous couvert d'évolution. La première partie concerne Darwin lui-même, son enfance, ses découvertes et les théories qu'il a formulées tout au long de ses recherches effectuées sur le terrain. Ensuite, nous abordons de plus près, au microscope parfois, plantes et animaux de toutes tailles et découvrons leur évolution dans le temps, les mutations accidentelles souvent qui leur ont permis de perpétuer l'espèce. Ce livre de vulgarisation scientifique est avant tout un bonheur de lecture grâce au ton légèrement humoristique de l'auteur -passé maître dans l'art de choisir les titres de ses chapitres- et à la foule d'informations qu'il nous livre avec délectation: on en sort beaucoup moins bête et beaucoup plus proche de la nature. Marc Giraud défend, comme Darwin qui en a jeté les bases, les principes de l'éthologie, l'étude du comportement, et rejette l'ethnocentrisme. On observe mais on ne juge pas. Le livre s'achève malheureusement et évidemment sur une note laconique: "Les arbres de la forêt tombent comme tombent les espèces vivantes des branches de l'évolution, laissant derrière elles le silence et la mort".
    Lire la suite
    En lire moins
  • Pappa Posté le 7 Juillet 2018
    Les pensées évolutionnistes de Darwin sont universelles, et c'est en cela ce livre de vulgarisation, fort bien fait et scientifiquement étayé, est une mine de réflexions, tant sur l'évolution des espèces elle-même que sur l'évolution de la pensée des sociétés humaines. Contre les préjugés, l'obscurantisme et la désinformation généralisée, un livre à mettre entre toutes les mains.
  • Belem Posté le 7 Mars 2013
    « Darwin, c'est tout bête » fait parti de ces livres qui sont très abordables et très intéressants pour (re)prendre contact avec la théorie de l'évolution des espèces. L'auteur expose, à travers des anecdotes sur Darwin – et de son rapport avec les animaux qu'il croisait ! – le cheminement de ses études et de sa pensée, qui aboutit à élaborer sa théorie révolutionnaire sur l'origine des espèces. Les chapitres ont pour titre : « La vie originale d'un naturaliste » (Où l'on constate avec humour que l'observation scientifique de la nature est véritablement une école pour Darwin, puis l'auteur relate quelques-unes de ses découvertes les plus marquantes, lors de son voyage autour du monde) ; « La théorie de l'évolution » (l'auteur montre la diversité des sources qui l'ont amené à élaborer sa théorie, l'intensité et la rigueur de son travail) ; « L'évolution de la théorie » (Après Darwin, de nouvelles données scientifiques sont venues préciser les idées évolutionnistes, en confirmant ou en améliorant les idées émises par Darwin). Le livre est truffé d'anecdotes. Ainsi, alors que Darwin, hésitant, a mis vingt ans à rassembler les éléments constitutifs de sa théorie de « transmutation » des espèces (afin de lui donner une base solide), un autre naturaliste, Alfred Russel Wallace, a élaborer (ou... « Darwin, c'est tout bête » fait parti de ces livres qui sont très abordables et très intéressants pour (re)prendre contact avec la théorie de l'évolution des espèces. L'auteur expose, à travers des anecdotes sur Darwin – et de son rapport avec les animaux qu'il croisait ! – le cheminement de ses études et de sa pensée, qui aboutit à élaborer sa théorie révolutionnaire sur l'origine des espèces. Les chapitres ont pour titre : « La vie originale d'un naturaliste » (Où l'on constate avec humour que l'observation scientifique de la nature est véritablement une école pour Darwin, puis l'auteur relate quelques-unes de ses découvertes les plus marquantes, lors de son voyage autour du monde) ; « La théorie de l'évolution » (l'auteur montre la diversité des sources qui l'ont amené à élaborer sa théorie, l'intensité et la rigueur de son travail) ; « L'évolution de la théorie » (Après Darwin, de nouvelles données scientifiques sont venues préciser les idées évolutionnistes, en confirmant ou en améliorant les idées émises par Darwin). Le livre est truffé d'anecdotes. Ainsi, alors que Darwin, hésitant, a mis vingt ans à rassembler les éléments constitutifs de sa théorie de « transmutation » des espèces (afin de lui donner une base solide), un autre naturaliste, Alfred Russel Wallace, a élaborer (ou du moins rédiger) exactement les mêmes idées en quelques jours... au cours d'une fièvre ! La majorité des détracteurs de Darwin sont évidemment les créationnistes, mais ils s'en trouvent même parmi ses amis qui ont du mal à accepter ses idées novatrices (comme Lyell, qui a pourtant ouvert la porte à la perception de l'immensité du temps) ; alors qu'à l'inverse, certains de ceux qui devraient le combattre, sont admiratifs de sa démarche et de ses idées (comme Charles Kingsley, le chapelain de la reine Victoria) . Mais finalement, ceux qui vont lui faire le plus de mal, ce sont ses faux-amis, qui extrapolent ses idées (dans le domaine scientifique ou dans le domaine social, économique), ou qui les ont mal comprises. Ceux-là vont donner des arguments aux créationnistes, qui vont dès lors s'attacher aux détails, et à tout les aspects qui semblent (faussement) incohérents dans la théorie. L'auteur adore les animaux, et il aime Darwin car il est persuadé que celui-ci adorait les animaux, mais, derrière cette passion qui peut sembler puérile, j'ai découvert un homme déterminé à défendre cette théorie contre les fondamentalistes religieux de tout bord qui voudraient imposer leur point de vue, et qui présentent aujourd'hui le créationnisme comme une simple théorie alternative (et veulent donc l'imposer dans les programmes d’enseignement).
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.