En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Dérivations

        12-21
        EAN : 9782823845440
        Code sériel : VIRT
        Façonnage normé : EPUB3
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        Dérivations

        Carine BRUY (Traducteur)
        Date de parution : 08/06/2017
        Black-out. Stockholm se trouve dans le noir total pendant une nuit entière, plongée dans le chaos.
        Peu après, à différents endroits du globe, des sites stratégiques subissent des attaques électroniques sans qu’aucune revendication soit faite.
        Les autorités sont sur les dents et rapidement le mathématicien et cyber spécialiste William Sandberg apparaît comme...
        Black-out. Stockholm se trouve dans le noir total pendant une nuit entière, plongée dans le chaos.
        Peu après, à différents endroits du globe, des sites stratégiques subissent des attaques électroniques sans qu’aucune revendication soit faite.
        Les autorités sont sur les dents et rapidement le mathématicien et cyber spécialiste William Sandberg apparaît comme le principal suspect.
        Or, William est un homme brisé : depuis la disparition de sa fille, son couple est au bord de l’implosion. Maintenant on l’accuse du pire. Il va pourtant mettre tout en oeuvre pour découvrir l’origine de ces actes terroristes.
        Car peu de temps avant le black-out, il a reçu un e-mail anonyme.
        Et William sait que seule la découverte de l’identité de son expéditeur lui permettra de prouver son innocence.
        Mais son ennemi semble toujours avoir un coup d’avance sur lui…
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782823845440
        Code sériel : VIRT
        Façonnage normé : EPUB3
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        12-21
        17.99 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Stewartjef Posté le 9 Avril 2018
          Je pensais bien avoir entre les mains la suite de Séquences. Selon les dates de publication, j'avais raison. Et bien non ! On se retrouve environ 1 an avant les événements de la suite. J'aurais bien aimé lire une suite, pour imaginer comment on peut survivre à une pandémie « planétaire », mais bon. Là où j'accroche, c'est que si ça se passe avant, avec les mêmes personnages, il n'y a aucune crainte à avoir. D'où le manque. Olsson aurait dû écrire avec de nouveaux personnages. Mais qui suis-je pour dicter ce que doit écrire un auteur? Je suggère donc fortement à toutes et à tous de lire « Dérivations », avant d'attaquer « Séquence ». Vous aurez une meilleure expérience.
        • fifloche Posté le 14 Février 2018
          Je viens de terminer ces Dérivations, et tout ce que j’aurai à dire est : WAOUH ! Pour une fois, je suis d’accord avec le 4 de couv : c’est du blockbuster hollywoodien, avec héros sexagénaire entrainé malgré lui dans une intrigue de malade, où il devra, en quelques jours, tenter de sauver le monde et ce, bien sûr, sans quasi boire, ni manger, ni dormir et avec à ses trousses un ennemi sans visage déterminé à l’éliminer ! Je n’ai pas décroché une seconde de ces 800 p., même si parfois l’action est vraiment too much, tellement je voulais connaitre le fin mot de l’histoire, et c’est en ça que réside la force de ce roman : on y entre de plain-pied et on est entrainé dans le sillage des personnages principaux sans en comprendre plus qu’eux, et on progresse au fil des pages, sans savoir où on va, encore moins si on va y arriver, et si, finalement, la fin du monde ne serait pas pour dimanche (clin d’œil au gars Morel !). J’ai adoré cette construction, et cette façon de dérouler l’histoire, sans temps morts ni longueurs. Adoré aussi les quelques interrogations sur notre monde... Je viens de terminer ces Dérivations, et tout ce que j’aurai à dire est : WAOUH ! Pour une fois, je suis d’accord avec le 4 de couv : c’est du blockbuster hollywoodien, avec héros sexagénaire entrainé malgré lui dans une intrigue de malade, où il devra, en quelques jours, tenter de sauver le monde et ce, bien sûr, sans quasi boire, ni manger, ni dormir et avec à ses trousses un ennemi sans visage déterminé à l’éliminer ! Je n’ai pas décroché une seconde de ces 800 p., même si parfois l’action est vraiment too much, tellement je voulais connaitre le fin mot de l’histoire, et c’est en ça que réside la force de ce roman : on y entre de plain-pied et on est entrainé dans le sillage des personnages principaux sans en comprendre plus qu’eux, et on progresse au fil des pages, sans savoir où on va, encore moins si on va y arriver, et si, finalement, la fin du monde ne serait pas pour dimanche (clin d’œil au gars Morel !). J’ai adoré cette construction, et cette façon de dérouler l’histoire, sans temps morts ni longueurs. Adoré aussi les quelques interrogations sur notre monde hyper-connecté qui percent sous l’action. Une très grosse bonne surprise que je vous recommande sans restriction !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Lousine Posté le 26 Octobre 2017
          La théorie du complot Il s’agit du 2e roman de Fredrik T Olsson. Le premier est en cours d’adaptation cinématographique. Nous sommes en présence d’un auteur nordique, un genre très à la mode en ce moment. L’auteur, dans son pavé de 500 pages environ, nous présente un polar avec pour toile de fond, une théorie du complot. Le prologue met en place l’histoire puis le roman est composé de différentes parties correspondant chacune à une date. Le protagoniste, William Sandberg, est un ancien cryptologue de la police suédoise ayant démissionné peu de temps auparavant. Il doit faire face à un black-out survenu en Suède mais également à d’autres endroits de la planète. William (nom de code AMBERLANGS) est arrêté lors d’un rendez-vous secret, avec « ROSETTA », car la police suédoise et les services secrets britanniques le croient coupable de terrorisme (il aurait provoqué la coupure totale : électrique, de réseau…). Commence alors une aventure au rythme lent puis ce rythme s’accélère au cours des péripéties et rebondissements pour nous tenir en haleine et nous faire accélérer notre lecture afin d’arriver au dénouement le plus vite possible.
        • BlackKat Posté le 7 Octobre 2017
          Dérivations est le deuxième roman de Fredrik T. Olsson publié en France après Séquence, qui fut un gros coup de cœur pour moi ! Donc inutile de vous dire que ces Dérivations, je les attendais avec grande impatience ! Nous retrouvons William Sandberg, imminent mathématicien cryptologue qui a travaillé pendant des décennies pour l’armée suédoise. Chronologiquement, toutefois, dans la vie de William, ce roman se situe avant Séquence. Cela ne gêne en rien la lecture, ni pour ceux qui découvre l’auteur, ni pour les familiers. Notre brillant scientifique a pété un câble! Il erre dans les rues, la nuit, à la recherche de sa fille, sa femme ne l'est plus que sur le papier, il a été renvoyé de son travail. C'est un homme à la dérive qui se retrouve plaqué violemment contre une porte, arrêté, interrogé et soupçonné d'être un terroriste! Le comble!  Pourtant tout l'accuse dans ses cyberattaques incompréhensibles qui paralysent différents endroits du globe, jusqu'à prendre l'humanité entière en otage! C'est un thriller technologique qui pose les bases d'un consensus scientifique tout à fait crédible (et allez savoir, ces découvertes sont peut-être déjà exploitées par les agences gouvernementales obscures de nos chers dirigeants si sages et raisonnables!) pour poser quelques questions pertinentes sur le devenir... Dérivations est le deuxième roman de Fredrik T. Olsson publié en France après Séquence, qui fut un gros coup de cœur pour moi ! Donc inutile de vous dire que ces Dérivations, je les attendais avec grande impatience ! Nous retrouvons William Sandberg, imminent mathématicien cryptologue qui a travaillé pendant des décennies pour l’armée suédoise. Chronologiquement, toutefois, dans la vie de William, ce roman se situe avant Séquence. Cela ne gêne en rien la lecture, ni pour ceux qui découvre l’auteur, ni pour les familiers. Notre brillant scientifique a pété un câble! Il erre dans les rues, la nuit, à la recherche de sa fille, sa femme ne l'est plus que sur le papier, il a été renvoyé de son travail. C'est un homme à la dérive qui se retrouve plaqué violemment contre une porte, arrêté, interrogé et soupçonné d'être un terroriste! Le comble!  Pourtant tout l'accuse dans ses cyberattaques incompréhensibles qui paralysent différents endroits du globe, jusqu'à prendre l'humanité entière en otage! C'est un thriller technologique qui pose les bases d'un consensus scientifique tout à fait crédible (et allez savoir, ces découvertes sont peut-être déjà exploitées par les agences gouvernementales obscures de nos chers dirigeants si sages et raisonnables!) pour poser quelques questions pertinentes sur le devenir de la liberté individuelle, les risques d'une protection extrême et le danger de l'immatérialité des échanges. Immatérialité relevant de l'avènement mondial de ce cher Internet bien entendu.  La plume de Fredrik T. Olsson doit s'apprivoiser dans la construction. L'intrigue est éclatée en une multitude de pièces de puzzle que l'auteur ramasse sans distinction et nous livre en des chapitres courts qui semblent décousus, dans le temps ou par l'apparition de nouveaux protagonistes, mais qui, peu à peu, assemblent les données disparates pour dissiper le brouillard et illuminer la chute. Le pourquoi du comment se mérite!  Et un roman dont le dénouement ne se dévoile pas dès le premier tiers, c'est une pépite et j'en redemande! J'ai retrouvé avec grand plaisir le mélange de technologie, biologie et philosophie que l'auteur affectionne. Il flirte avec les avancées scientifiques, le plaisir de l'homme à jouer les apprentis sorciers avec la matière et son propre corps et nous éclaire sur les dangers d'une société hyper connectée qui perd de vue les valeurs intrinsèques de toute vie humaine.  Il joue également avec la plus grande peur de notre siècle: notre extinction. Peur titillée par les événements qui rythment notre quotidien, entre cataclysmes naturels, suicide capitaliste, terrorisme aveugle, recrudescence des violences humaines, vulnérabilité de notre dépendance technologique et j'en oublie! En un mot, il appuie là où ça fait mal: l'homme est la source même de sa propre perte, dans son incapacité à jouir de la simple douceur de vivre! Thriller technologique qui sonne comme une anticipation de notre futur proche... ou déjà de notre présent! Une panne d'électricité, un réseau internet qui vacille et c'est la panique générale! Panique qui s'évanouit dès le retour à la "normale", parce qu'on est habitué à ce que le confort soit permanent. Mais si, un jour, il était perdu à jamais?  Suspens haletant, ne perdez pas votre temps avec des formules mathématiques poussiéreuses entassées sur votre bureau, il n'en est rien: ça bouge, on court, on tremble, on fuit pour se disculper et sauver sa peau, sans relâche, on pose le genou à terre mais on se relève, coûte que coûte, on dépasse ses limites! Peu de temps pour souffler, de Suède en Pologne, en passant par Londres, les coupables ne sont pas ceux qu'on croit, l'agresseur n'est peut-être pas le plus grand coupable!  Mention tout à fait spéciale pour le passage de la négociation menée par William avec "le maître chanteur", pour cette analogie si juste entre la virtualité technologique et l'homme et son âme, pour cette vision de notre vie moderne, le danger insaisissable et pour tant si familier qui plane sur nos crânes! Un duel quasi philosophique qui donne des frissons et beaucoup d'émotions devant cette vérité implacable! Un coup de cœur, de nouveau, pour ce thriller riche et complexe! Fredrik T. Olsson est un auteur à suivre de près! S'il base ses intrigues sur la science, c'est avant tout pour nous parler de l'être humain...
          Lire la suite
          En lire moins
        • fbrenier Posté le 4 Août 2017
          Un très gros roman avec une intrigue intéressante qui pourrait être racontée avec 200 pages de moins.
        12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
        Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.