Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714457370
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Dominion

Georges-Michel SAROTTE (Traducteur)
Date de parution : 17/04/2014

Et si les nazis avait conquis l’Angleterre ? Et si la Seconde Guerre mondiale avait pris fin en 1940 ? Soudain, l’Histoire prend un tout autre tournant… Dans la lignée d’Un hiver à Madrid, une œuvre magistrale, un incroyable travail de reconstitution de l’Angleterre des années 1940/1950, une uchronie de haute volée, brillant pendant britannique du Complot contre l’Amérique de Philip Roth.

Et si Winston Churchill avait été écarté du pouvoir en 1940 ? Et si les nazis avaient alors conquis l’Angleterre ? Entre roman d’espionnage, polar historique et politique-fiction, une œuvre magistrale où l’auteur imagine le sort d’une Europe qui aurait pactisé avec le diable. Acclamé outre-Manche, un roman captivant, aux troublantes résonances... Et si Winston Churchill avait été écarté du pouvoir en 1940 ? Et si les nazis avaient alors conquis l’Angleterre ? Entre roman d’espionnage, polar historique et politique-fiction, une œuvre magistrale où l’auteur imagine le sort d’une Europe qui aurait pactisé avec le diable. Acclamé outre-Manche, un roman captivant, aux troublantes résonances contemporaines.

Hiver 1952. Douze ans que l’Angleterre s’est rangée du côté de Hitler après la prise de Dunkerque. Douze ans que le pays a perdu son indépendance pour devenir un dominion, un satellite de l’axe nazi. Douze ans que les services de la Résistance attendent un signe de Winston Churchill pour embraser le pays.

Parmi eux, David Fitzgerald, fonctionnaire d’origine juive, se voit confier une mission des plus périlleuses : protéger un scientifique porteur d’un secret classé défense. Un secret capable de renverser l’équilibre du monde et que la Gestapo est bien décidée à récupérer avant lui.

Aidé de la mystérieuse Natalia, artiste réfugiée d’Europe de l’Est, et de Ben, fougueux Écossais communiste, David va devoir prendre tous les risques pour tenter d’échapper aux sbires de l’officier Gunther Hoth. Mais est-il encore temps de changer le cours de l’Histoire ?
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714457370
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Radwan74 Posté le 15 Octobre 2020
    Dans cette uchronie, Churchill ne devient pas Premier Ministre en 1940 et la Grande-Bretagne signe alors l’armistice avec les allemands en même temps que les français. Les Nazis ont dont les mains libres pour se tourner vers la Russie. On se retrouve en 1952, dans une Grande-Bretagne qui n’a pas subit la guerre que l’on connaît mais qui doit frayer avec le Reich et devient de plus plus fasciste avec un gouvernement à la botte des Nazis. C’est dans ce contexte que la Résistance anglaise, menée par Churchill, essaye de réveiller le Pays. David, un fonctionnaire de l’administration anglaise, va devenir petit à petit un membre de l’organisation pour des missions d’espionnage puis pour une mission risquée mais vitale pour la suite de la guerre... Une uchronie passionnante qui se focalise sur les actions de résistance et sur une intrigue avec un américain qui connaît un secret capital. Le contexte international n’est pas laissé de côté dans ce roman avec la guerre en Russie, les déportations des juifs, la guerre de pouvoir chez les Nazis avec un Hitler mourant, une Grande-Bretagne qui veut bien se faire voir auprès de l’Allemagne... mais par contre très peu sur le Japon impérialiste et rien sur... Dans cette uchronie, Churchill ne devient pas Premier Ministre en 1940 et la Grande-Bretagne signe alors l’armistice avec les allemands en même temps que les français. Les Nazis ont dont les mains libres pour se tourner vers la Russie. On se retrouve en 1952, dans une Grande-Bretagne qui n’a pas subit la guerre que l’on connaît mais qui doit frayer avec le Reich et devient de plus plus fasciste avec un gouvernement à la botte des Nazis. C’est dans ce contexte que la Résistance anglaise, menée par Churchill, essaye de réveiller le Pays. David, un fonctionnaire de l’administration anglaise, va devenir petit à petit un membre de l’organisation pour des missions d’espionnage puis pour une mission risquée mais vitale pour la suite de la guerre... Une uchronie passionnante qui se focalise sur les actions de résistance et sur une intrigue avec un américain qui connaît un secret capital. Le contexte international n’est pas laissé de côté dans ce roman avec la guerre en Russie, les déportations des juifs, la guerre de pouvoir chez les Nazis avec un Hitler mourant, une Grande-Bretagne qui veut bien se faire voir auprès de l’Allemagne... mais par contre très peu sur le Japon impérialiste et rien sur De Gaulle étonnement. Un roman très travaillé (l’auteur s’exprime sur la genèse de son roman en fin de livre et c’est aussi très intéressant) et qui vogue entre espionnage, enquête, interrogatoire, fuite organisée, actes de résistances... Le basculement de plus en plus fort de la Grande-Bretagne dans la collaboration et le fascisme est particulièrement soigné (en s’inspirant de ce qu’il s’est réellement passé en France en 1940). Un roman donc soigné, une uchronie passionnante et une histoire intéressante pleine de rebondissements et de suspense.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Phoenicia Posté le 26 Septembre 2020
    Alors que je suis avidement les différents tomes de Matthew Shardlake, je n'ai pas hésité à acquérir ce one-shot du même auteur. Nous voici dans une Angleterre uchronique. Celle-ci a signé un traité de paix avec l'Allemagne en 1940 car Churchill n'est pas devenir 1er ministre. Un petit grain de sable lourd de conséquences : Angleterre qui suit la politique nazie, une guerre germano-soviétique qui traîne, des Etats-Unis isolationniste, etc. Au coeur de tout ça, nous suivons quatre personnages dans ce récit, de manière alternée : David, fonctionnaire au Dominion recruté par la Résistance, sa femme qui sent son couple battre de l'aile sans comprendre pourquoi, Franck, un scientifique ami de David retrouvé interné car son frère lui a donné le secret de l'arme atomique si convoité et enfin Gunther, policier allemand qui arrive en Angleterre pour déterminer si Franck peut être utile à l'Allemagne. Le récit est donc espionnage, chasse à l'homme. Un rythme haletant malgré ce lourd pavé de 900 p. L'histoire servie par cet auteur que j'aime beaucoup est d'une grande vraisemblance. L'auteur fait toujours des recherches bien précises, nous offrant ainsi un point de vue alternatif finement construit et vis-à-vis duquel il n'hésite pas à se... Alors que je suis avidement les différents tomes de Matthew Shardlake, je n'ai pas hésité à acquérir ce one-shot du même auteur. Nous voici dans une Angleterre uchronique. Celle-ci a signé un traité de paix avec l'Allemagne en 1940 car Churchill n'est pas devenir 1er ministre. Un petit grain de sable lourd de conséquences : Angleterre qui suit la politique nazie, une guerre germano-soviétique qui traîne, des Etats-Unis isolationniste, etc. Au coeur de tout ça, nous suivons quatre personnages dans ce récit, de manière alternée : David, fonctionnaire au Dominion recruté par la Résistance, sa femme qui sent son couple battre de l'aile sans comprendre pourquoi, Franck, un scientifique ami de David retrouvé interné car son frère lui a donné le secret de l'arme atomique si convoité et enfin Gunther, policier allemand qui arrive en Angleterre pour déterminer si Franck peut être utile à l'Allemagne. Le récit est donc espionnage, chasse à l'homme. Un rythme haletant malgré ce lourd pavé de 900 p. L'histoire servie par cet auteur que j'aime beaucoup est d'une grande vraisemblance. L'auteur fait toujours des recherches bien précises, nous offrant ainsi un point de vue alternatif finement construit et vis-à-vis duquel il n'hésite pas à se justifier et à apporter ses sources à la fin de l'opus . Une très belle découverte qui confirme la très bonne opinion que j'ai de cet auteur. Challenge Jeu de l'oie littéraire Challenge Trivial Reading 8 Challenge A travers l'histoire 2020 Challenge Pavés 2020 Challenge Mauvais Genres 2020
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mangeur_de_livre Posté le 17 Mai 2020
    Dominion nous propose une uchronie se déroulant sur fond de seconde guerre mondiale. Au cours de la réunion du 9 mai 1940 qui aurait dû aboutir à la nomination de Winston Churchill comme premier ministre, c’est finalement Lord Halifax qui a été nommé. La paix est donc signée avec l’Allemagne nazie, qui a conquis toute l’Europe et se trouve enlisée en Russie depuis 10 ans. L’Angleterre se trouve donc sous le joug allemand, malgré un semblant d’autonomie. C’est dans ce cadre que David Fitzgerald, un fonctionnaire qui dissimule ses origines juives et collabore avec la résistance, se voit confier la mission de protéger un scientifique qui posséderait des informations essentielles sur une nouvelle arme révolutionnaire, que la Gestapo entend bien récupérer. Parviendront-ils à changer le cours l’histoire ? « Dominion » est un roman d’espionnage à l’intrigue relativement classique. Mais ce qui lui confère tout son intérêt, c’est le cadre dans lequel cette intrigue se déroule. C. J. Sansom nous propose un univers ultra documenté et réaliste, bien que, c’est évidemment le propre de l’uchronie, totalement inventé. Les personnages historiques sont à leur place, quand c’est possible évidemment (comme pour Churchill en chef de la résistance) et la peinture de... Dominion nous propose une uchronie se déroulant sur fond de seconde guerre mondiale. Au cours de la réunion du 9 mai 1940 qui aurait dû aboutir à la nomination de Winston Churchill comme premier ministre, c’est finalement Lord Halifax qui a été nommé. La paix est donc signée avec l’Allemagne nazie, qui a conquis toute l’Europe et se trouve enlisée en Russie depuis 10 ans. L’Angleterre se trouve donc sous le joug allemand, malgré un semblant d’autonomie. C’est dans ce cadre que David Fitzgerald, un fonctionnaire qui dissimule ses origines juives et collabore avec la résistance, se voit confier la mission de protéger un scientifique qui posséderait des informations essentielles sur une nouvelle arme révolutionnaire, que la Gestapo entend bien récupérer. Parviendront-ils à changer le cours l’histoire ? « Dominion » est un roman d’espionnage à l’intrigue relativement classique. Mais ce qui lui confère tout son intérêt, c’est le cadre dans lequel cette intrigue se déroule. C. J. Sansom nous propose un univers ultra documenté et réaliste, bien que, c’est évidemment le propre de l’uchronie, totalement inventé. Les personnages historiques sont à leur place, quand c’est possible évidemment (comme pour Churchill en chef de la résistance) et la peinture de l’Angleterre, empire souverain en apparence mais totalement en déclin et assujetti à l’Allemagne nazie apparaît totalement plausible. Une Angleterre à la dérive prête à déporter sa population juive dans l’espoir de satisfaire son « allié » allemand et obtenir des accords commerciaux et militaires de sa part... Pour le reste, on retrouve dans le livre tout ce qu’il faut de secrets, de trahisons, de comportements héroïques et de suspense pour nous garder en haleine pendant toute la (longue, plus de 900 pages quand même !) durée du livre. En bref, un livre au cadre original et à l’atmosphère particulièrement bien rendue qui saura vous immerger dans cette période trouble de l’histoire. Une excellente uchronie, on ne peut plus réaliste.
    Lire la suite
    En lire moins
  • murielB34 Posté le 4 Mai 2020
    je suis une fan des policiers historiques de l'auteur , et là je suis restée au milieu du gué ... L'uchronie est certes brillante, basée sur quelques éléments historiques modifiés qui auraient pu être vraisemblables, et permet d'imaginer un futur parallèle dans lequel Hitler mourra de vieillesse après avoir conquis l'Europe à l'exception de la Russie et fait alliance avec une Grande Bretagne affaiblie. Mais le récit lui m'a paru long , sans vrai souffle ni surprises. Un récit d'espionnage somme toute très classique , avec ce jeu de chat et de souris entre Résistance anglaise et forces de l'ordre anglaises associées à la Gestapo présente dans l'ile. Je pense que le roman aurait vraiment gagné à être plus court, plus ramassé, il aurait réellement permis une mise sous tension des personnages auxquels là j'ai peu accroché en fait.
  • gabb Posté le 31 Mars 2019
    Avec des si, on peut mettre Paris en bouteille. On peut aussi, pour peu que l'on se nomme C.J Sansom et que l'on ait un peu d'imagination, faire tomber Londres dans l'escarcelle de l'Allemagne nazie dès 1940, et ainsi abréger l'atroce conflit que l'on sait. Pour cela rien de plus simple : on transforme légèrement l'issue de la réunion qui se tint entre les principaux dirigeants britanniques le 9 mai 1940, on évince Churchill du pouvoir et on confie à Lord Halifax les rênes du pays. Laisser reposer quelques années, attendre que la population finisse par s'accommoder du joug allemand, et observer, douze ans plus tard, l'état d'un pays transformé en satellite du Reich. Voilà la recette d'une uchronie assez réussie, qui certes n'a rien de particulièrement original (une fin alternative à la seconde guerre mondiale ayant déjà constitué le point de départ de nombreuses fictions dans le même genre) mais qui reste très plaisante à lire. Le soin apporté à la vraisemblance des faits, pourtant inventés de toutes pièces, est évident et confirmé par les notes de l'auteur (passionnantes !) en fin d'ouvrage. Le travail de documentation sur l'histoire politique et sociale britannique des années 30 à 50 fut apparemment colossal, et tout l'intérêt de... Avec des si, on peut mettre Paris en bouteille. On peut aussi, pour peu que l'on se nomme C.J Sansom et que l'on ait un peu d'imagination, faire tomber Londres dans l'escarcelle de l'Allemagne nazie dès 1940, et ainsi abréger l'atroce conflit que l'on sait. Pour cela rien de plus simple : on transforme légèrement l'issue de la réunion qui se tint entre les principaux dirigeants britanniques le 9 mai 1940, on évince Churchill du pouvoir et on confie à Lord Halifax les rênes du pays. Laisser reposer quelques années, attendre que la population finisse par s'accommoder du joug allemand, et observer, douze ans plus tard, l'état d'un pays transformé en satellite du Reich. Voilà la recette d'une uchronie assez réussie, qui certes n'a rien de particulièrement original (une fin alternative à la seconde guerre mondiale ayant déjà constitué le point de départ de nombreuses fictions dans le même genre) mais qui reste très plaisante à lire. Le soin apporté à la vraisemblance des faits, pourtant inventés de toutes pièces, est évident et confirmé par les notes de l'auteur (passionnantes !) en fin d'ouvrage. Le travail de documentation sur l'histoire politique et sociale britannique des années 30 à 50 fut apparemment colossal, et tout l'intérêt de l'exercice consista ensuite à ne "réviser" qu'un minimum d'évènements historiques, pour ne faire dévier que de quelques degrés la trajectoire de la Réalité. L'univers parallèle auquel C.J Sansom aboutit nous semble alors tout à fait plausible, et c'est finalement sans difficulté que le lecteur s'immerge dans cet empire en déclin, souverain en apparence, soumis dans les faits à l'autorité d'un Adolf Hitler gravement malade mais toujours au pouvoir, douze ans après la fameuse réunion du 9 mai, le pivot du drame. Nombreux sont d'ailleurs les personnages historiques qui occupent encore des postes à reponsabilités en 1952 et qui interviennent dans le roman, à commencer par Churchill qui a pris la tête d'un réseau de résistance clandestin, mais aussi Reinhard Heydrich ou Hermann Göring. La trame géopolitique tissée par l'auteur est donc très aboutie : elle fait la part belle aux dissensions profondes qui déchirent, parmi les citoyens du Royaume-(dés)Uni, les résistants opposés à toute entente avec le parti nazi, les pacifistes prêts à tous les compromis pour éviter la guerre et la masse des collaborationistes partisans d'un étroit partenariat avec le régime hitlérien. Tout cela nous donne une idée assez juste et plutôt effrayante de ce qu'aurait pu devenir la France pétainiste sans la ténacité et le courage de certains héros. OK je suis trop long, j'abrège et je vous passe les détails sur l'histoire d'espionnage sans grand relief qui occupe le coeur du récit (en deux mots, un fonctionnaire sans peur et sans reproche rejoint la Résistance, et se voit chargé de la protection d'un scientifique psychologiquement instable et détenteur d'un lourd secret qui intéresse autant Berlin que Washington). L'aventure traine un peu en longueur, et la fin m'a semblé carrément bâclée. Il n'empêche que C.J Sansom a réussi à réinventer assez finement toute une époque, et à dépeindre avec justesse l'état d'esprit d'un peuple à la dérive, encore traumatisé par la grande guerre et dirigé par une classe politique défaillante. Son univers alternatif nous aide à comprendre que l'histoire du monde se joue parfois à pile ou face...
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.