RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Dr Fischer de Genève

            Robert Laffont
            EAN : 9782221130476
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Dr Fischer de Genève

            Robert LOUIT (Traducteur)
            Collection : Pavillons Poche
            Date de parution : 03/05/2012

            Mais qui est donc le bizarre docteur Fischer, cet homme qui organise dans sa somptueuse demeure genevoise des réceptions pour lesquelles plus d’un hôte serait prêt à se damner ? C’est qu’il est riche, le docteur Fischer, immensément riche, de sorte que chacun se prête volontiers à ses caprices souvent...

            Mais qui est donc le bizarre docteur Fischer, cet homme qui organise dans sa somptueuse demeure genevoise des réceptions pour lesquelles plus d’un hôte serait prêt à se damner ? C’est qu’il est riche, le docteur Fischer, immensément riche, de sorte que chacun se prête volontiers à ses caprices souvent cruels pour figurer parmi les destinataires de ses forts généreux cadeaux.
            Celui qui nous conte les extravagances de l’excentrique docteur Fischer n’est autre que son gendre, Alfred Jones, un quinquagénaire infirme qui a su conquérir le coeur d’Anne Luise, la fille du docteur. Cette dernière a mis Alfred en garde contre son père, mais, poussé par la curiosité, celui-ci ne va pas tarder à se laisser prendre, à son tour, aux jeux maléfiques du docteur Fischer.
            Avec ce conte noir et cruel – l’un de ses derniers écrits –, Graham Greene dépeint une société corrompue par l’appât du gain. En moraliste désabusé mais combien lucide !

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221130476
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Robert Laffont
            7.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • ADAMSY Posté le 7 Novembre 2015
              Un homme âgé de la cinquantaine rencontre une jeune fille qui pourrait être sa fille. Elle est riche. C'est l'amour fou et il l'épouse. Il est alors invité à l'une des réceptions de son beau-père (mais sans elle, les femmes n'étant pas admises). Le père est une homme ignoble qui s'amuse en réunissant autour de lui d'autres personnes riches qu'il humilie toute la soirée. Ces personnes ne s'insurgent pas car ils attendent avidement la fin de soirée, moment où il recevront un cadeau somptueux. Le couple tente de vivre sans que ce père diabolique ne fasse ombrage à leur amour. Un amour qui fait rêver... Original mais j'ai été déçue car l'auteur nous met la puce à l'oreille dès le départ sur la suite de l'histoire...
            • SEcriture Posté le 28 Août 2010
              J’ai été dans l’histoire dès le début ; happée par le récit d’Alfred Jones. Il nous raconte la rencontre avec sa femme et sa vie avec elle mais aussi et surtout la rencontre avec son beau-père, le Dr Fischer. Jones décrit avec précision l’horrible personnage qu’est le Dr. A travers ce récit, on découvre un homme tellement horrible et impitoyable qu’on ne peut ressentir de pitié pour lui. Il est vil, méchant, manipulateur. Il va au bout de sa folie pour voir jusqu’où mène « la cupidité des riches ». Pour cela il organise des « dîners » qui ont pour seul but principal, non pas de nourrir ses invités, mais de les humilier. Les noyer dans une humiliation des plus mesquines. L’auteur a su nous faire partager le sentiment de haine de Jones envers le Dr. Il a su retranscrire les sentiments et émotions des personnages. L’écriture est agréable et les chapitres courts. La lecture fut donc rapide. D’autant plus que le récit est à la première personne, donc plus facile je trouve, de se fondre dans le roman et d’en dévorer les pages. Mais (car il y a bien un mais) à un certain moment, j’ai trouvé que le récit... J’ai été dans l’histoire dès le début ; happée par le récit d’Alfred Jones. Il nous raconte la rencontre avec sa femme et sa vie avec elle mais aussi et surtout la rencontre avec son beau-père, le Dr Fischer. Jones décrit avec précision l’horrible personnage qu’est le Dr. A travers ce récit, on découvre un homme tellement horrible et impitoyable qu’on ne peut ressentir de pitié pour lui. Il est vil, méchant, manipulateur. Il va au bout de sa folie pour voir jusqu’où mène « la cupidité des riches ». Pour cela il organise des « dîners » qui ont pour seul but principal, non pas de nourrir ses invités, mais de les humilier. Les noyer dans une humiliation des plus mesquines. L’auteur a su nous faire partager le sentiment de haine de Jones envers le Dr. Il a su retranscrire les sentiments et émotions des personnages. L’écriture est agréable et les chapitres courts. La lecture fut donc rapide. D’autant plus que le récit est à la première personne, donc plus facile je trouve, de se fondre dans le roman et d’en dévorer les pages. Mais (car il y a bien un mais) à un certain moment, j’ai trouvé que le récit perdait non pas de son intérêt mais, perdait plutôt de son sens. Car je n’ai pas saisi POURQUOI le Dr est ce qu’il est. Je n’ai pas compris non plus son geste final (dans les dernières pages du roman). Pourquoi, après tant de méchanceté, et avec tant d’orgueil, finit-il ainsi ? J’ai donc dû rater quelque chose, un détail peut-être dans la lecture m’a-t-il échappé. Je ne sais pas. En tout cas, je regrette sincèrement ce manque de compréhension de ma part... Cela a un peu gâché la fin de cette lecture. En bref : Une belle découverte tout de même, qui pourtant, à un moment donné, m’a semblé perdre de son sens.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Folfaerie Posté le 4 Août 2010
              Si vous étiez le gendre, d'humble condition, d'un riche hommes d'affaires suisse, seriez-vous prêt à assister à un dîner dont l'unique but est d'humilier les autres riches convives ? C'est ce qu'accepte, un peu à contrecoeur au début, le narrateur de ce conte cruel, Alfred Jones, un quinquagénaire qui a eu la chance d'épouser la jeune et jolie fille du docteur. Employé comme traducteur dans une chocolaterie, Jones mène une vie ordinaire jusqu'à sa rencontre puis son mariage avec Anna-Luise. Son existence bascule dès lors qu'il fait la connaissance de l'énigmatique Docteur Fisher. Cer dernier organise des dîners pour un petit groupe d'élus fortunés au cours desquels il leur fait subir toutes sortes d'humiliations avant de leur octroyer leur récompense, en général un cadeau très coûteux. Même si l'on est pas forcément cynique, on ne peut que se rendre aux arguments du docteur : la cupidité humaine est sans limites. Green dresse les portraits savoureux de ces ignobles courtisans : M. Belmont, Mrs Montgomery, riche veuve et seule femme de cette assemblée, Mr Kips (dont Fischer s'est cruellement moqué...), Richard Deane, un acteur has-beene, le divisionnaire Kruger. Tous sont prêts à lécher les... Si vous étiez le gendre, d'humble condition, d'un riche hommes d'affaires suisse, seriez-vous prêt à assister à un dîner dont l'unique but est d'humilier les autres riches convives ? C'est ce qu'accepte, un peu à contrecoeur au début, le narrateur de ce conte cruel, Alfred Jones, un quinquagénaire qui a eu la chance d'épouser la jeune et jolie fille du docteur. Employé comme traducteur dans une chocolaterie, Jones mène une vie ordinaire jusqu'à sa rencontre puis son mariage avec Anna-Luise. Son existence bascule dès lors qu'il fait la connaissance de l'énigmatique Docteur Fisher. Cer dernier organise des dîners pour un petit groupe d'élus fortunés au cours desquels il leur fait subir toutes sortes d'humiliations avant de leur octroyer leur récompense, en général un cadeau très coûteux. Même si l'on est pas forcément cynique, on ne peut que se rendre aux arguments du docteur : la cupidité humaine est sans limites. Green dresse les portraits savoureux de ces ignobles courtisans : M. Belmont, Mrs Montgomery, riche veuve et seule femme de cette assemblée, Mr Kips (dont Fischer s'est cruellement moqué...), Richard Deane, un acteur has-beene, le divisionnaire Kruger. Tous sont prêts à lécher les bottes du Dr pour augmenter leurs richesses. Commme le narrateur, on observe avec fascination et dégoût, la déchéance de ces immondes parasites. Pour autant, le Docteur Fisher ne m'a pas été plus sympathique. Même si l'on comprend son point de vue, on ne peut oublier qu'il a lui-même provoqué le drame familial dont il souffre encore et que sa fille ne lui pardonne pas. Cette farce grotesque et malsaine souligne une fois encore la noirceur de l'âme humaine. Entre cruauté, bêtise et faiblesse, les protagonisques s'engluent dans la toile machiavélique d'un homme finalement plus pathétique que méprisable. La scène finale, le dernier dîner, est d'ailleurs le point d'orgue de cette sinistre comédie dont le narrateur et la lectrice que je suis, ne ressortent pas indemnes... Vous l'aurez compris, une excellente surprise (mais enfin, comment être déçue par Graham Greene ?) qui me donne envie de continuer à explorer l'oeuvre de cet écrivain. A noter : un téléfilm fut tiré du roman en 1985 avec James Mason dans le rôle du Dr Fisher et Alan Bates dans celui d'Alfred Jones.
              Lire la suite
              En lire moins
            • jostein Posté le 28 Juillet 2010
              Il est toujours intéressant de relire de grands écrivains disparus. Avec ce roman de Graham Greene, je ne fus pas déçue car il s'agit d'une très belle analyse de la cupidité des riches.
            • annie Posté le 26 Juillet 2010
              encore un partenariat blog-o-book... commencé hier soir... et bien eu du mal a le reposer pour dormir... j'étais fan de l'auteur autrefois, je le redécouvre avec beaucoup de plaisir...
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.