Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823821963
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Du sang sur la Tamise - extrait offert

Florence Bertrand (traduit par)
Collection : Extraits gratuits
Date de parution : 11/12/2014

Découvrez William Monk, l'inspecteur créé par Anne Perry !

Londres, 1856. Alors que le canal de Suez sonne l’ère du progrès, William Monk se voit confronté à une affaire sans précédent. Sous ses yeux, un navire explose sur la Tamise et cause la perte de nombreux passagers. Pour la police, le coupable de l’attentat est vite trouvé. Mais ne... Londres, 1856. Alors que le canal de Suez sonne l’ère du progrès, William Monk se voit confronté à une affaire sans précédent. Sous ses yeux, un navire explose sur la Tamise et cause la perte de nombreux passagers. Pour la police, le coupable de l’attentat est vite trouvé. Mais ne s’agirait-il pas surtout de couvrir la vérité à l’aide d’un bouc émissaire ? Hanté par les images du drame, Monk est prêt à se dresser contre une autorité corrompue pour que justice soit faite...
 
« Les mystères victoriens d’Anne Perry sont des merveilles. » – The New York Times Book Review
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823821963
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • nanouche Posté le 1 Septembre 2021
    Londres, 1868. William Monk, chef de la brigade fluviale, est témoin de l'explosion d'un bateau mouche sur la Tamise. Il y a près de 200 victimes. Face à ce qui apparaît comme un attentat, l'opinion publique choquée demande une arrestation et vite. Avant même le début de l'enquête l'affaire est retirée à la fluviale et confiée à la police métropolitaine. Quand le peu recommandable Habib Beshara est arrêté, il apparaît comme le coupable idéal. Un peu trop peut-être. N'y aurait-il pas en haut lieu des personnes désireuses de cacher la vérité ? J'ai bien aimé cette enquête. Les scènes de procès qui auparavant me semblaient parfois longues m'accrochent beaucoup plus depuis que j'ai lu L'affaire de Road hill house et La déchéance de Mrs Robinson. Je comprends mieux aussi ce que pouvait être l'influence de la presse à l'époque. Comme toujours j'ai eu plaisir à retrouver les personnages que je connais et fréquente depuis longtemps.
  • Okenwillow Posté le 1 Octobre 2020
    Je ne suis plus objective depuis longtemps avec Anne Perry. J'en suis à un stade (vingtième volume de la série William Monk) où Anne Perry peut écrire n'importe quoi autour de Monk, ça me plaira. Tout ce qui fait de cette série un coup de coeur global est valable ici aussi : personnages, intrigue, époque, reconstitution etc. À chaque fois l'auteur développe une intrigue faisant écho au présent, où tout pourrait se passer de nos jours, drogue, terrorisme, pédophilie, prostitution, inceste, elle ne nous épargne pas grand-chose, et tout au long de ces enquêtes sordides mais jamais outrancières, nous suivons l'évolution du trio Monk-Hester/Rathbone avec toujours le même intérêt.
  • Ouchey Posté le 31 Janvier 2016
    Bon roman, belle histoire de droit(s), le tout, très moral. Belle écriture, bien retranscrite car, très bien traduite !.Ambiance procès, enquête policière...Rivalité(s), position sociale, hiérarchie. On passe un bon moment.
  • cmpf Posté le 8 Novembre 2014
    Retour à un schéma plus classique. Cette fois Monk et son assistant sont témoins de l’explosion d’un bateau mouche chargés de passagers. Ils participent au sauvetage mais beaucoup sont restés prisonniers du bateau et les femmes entrainées par leurs jupes ont vite coulé. Deux cents victimes. Les survivants n’ont rien remarqué de notable mais le sabotage est évident. L’enquête est retirée à la brigade fluviale pour être confiée à la police métropolitaine qui pourtant ne connaît pas le fleuve et ses habitués. Un coupable (un étranger) est assez vite trouvé grâce aux témoignages qui l’ont vu près du bateau mais une toute autre enquête révèle que le présumé coupable ne pouvait être là où il est censé avoir été vu. Monk reprend les recherches. Quelques personnages apparus dans le tome précédent comme l’avocat Brancaster sont de nouveau présents et seront certainement récurrents. Sir Oliver a un autre rôle. Scuff grandit. En revanche la clinique sans être absente est secondaire. Je lirai avec plaisir le suivant, même s’il n’y a plus l’excitation de la nouveauté, j’apprécie ces retrouvailles avec le Londres du XIXème et les personnages, peut être un peu trop parfaits, mais attachants.
  • JessSwann Posté le 27 Septembre 2014
    Après le départ d'Oliver, nous retrouvons "une enquête normale" , cette fois Monk doit faire face à un attentat... Enfin, faire face, c'est beaucoup dire attendu que l'enquête est confiée à la police métropolitaine (alors que l'explosion a eu lieu sur la Tamise) en raison des implications politique étrangère possibles ( mais que fait la Special Branch ? Ce n'aurait pas du être Pitt en charge de l'enquête ??? Bref, je m'égare mdrrr) donc la met prend l'enquête et bien entendu, le "coupable" semble un peu trop idéal à Monk qui décide de reprendre l'enquête (bonne idée !). Là, l'histoire se recentre vraiment sur la cellule familiale Monk, Hester, Scuff.... Sachant que les états d'âme de Scuff prennent de plus en plus en place et que ce personnage me gonfle.... Sinon, un nouvel avocat, découvert dans le tome précédent (Brancaster) commence à intervenir... Va-t-il devenir récurrent ? Contrairement à mes prédictions, Oliver revient en cours de tome afin d'aider Monk (qui ne peut décidément rien faire tout seul...) Sur l'enquête en elle-même, elle est un peu fouilli... Monk agit d'un côté, Oliver de l'autre et finalement c'est Hester qui sauve la situation... (mouais...) . En revanche j'ai beaucoup aimé l'explication finale... Après le départ d'Oliver, nous retrouvons "une enquête normale" , cette fois Monk doit faire face à un attentat... Enfin, faire face, c'est beaucoup dire attendu que l'enquête est confiée à la police métropolitaine (alors que l'explosion a eu lieu sur la Tamise) en raison des implications politique étrangère possibles ( mais que fait la Special Branch ? Ce n'aurait pas du être Pitt en charge de l'enquête ??? Bref, je m'égare mdrrr) donc la met prend l'enquête et bien entendu, le "coupable" semble un peu trop idéal à Monk qui décide de reprendre l'enquête (bonne idée !). Là, l'histoire se recentre vraiment sur la cellule familiale Monk, Hester, Scuff.... Sachant que les états d'âme de Scuff prennent de plus en plus en place et que ce personnage me gonfle.... Sinon, un nouvel avocat, découvert dans le tome précédent (Brancaster) commence à intervenir... Va-t-il devenir récurrent ? Contrairement à mes prédictions, Oliver revient en cours de tome afin d'aider Monk (qui ne peut décidément rien faire tout seul...) Sur l'enquête en elle-même, elle est un peu fouilli... Monk agit d'un côté, Oliver de l'autre et finalement c'est Hester qui sauve la situation... (mouais...) . En revanche j'ai beaucoup aimé l'explication finale /la résolution de l'affaire et la manière dont l'auteure utilise le contexte historique du Canal de Suez. Les trois dernières pages du roman sont stupéfiantes et donnent envie de lire le prochain tome très très vite. Ce que j'aime : revoir la facette impitoyable de Monk ! (il s'adoucit trop pour moi), le personnage de Brancaster. Ce que j'aime moins : l'utilisation rituelle des relations de guerre d'Hester pour sauver la situation ( ça commence à me lasser grave), l'embryon de romance entre Oliver et Beata ( que j'avais sentie venir dans le précédent tome) qui risque de me gonfler profond dans la suite... Les interventions de plus en plus présentes de Scuff. Trop de blabla au tribunal, pas assez d'enquête de terrain. En bref : Un tome dont le principal mérite est de mettre en scène un Monk impitoyable ! Pour le reste, l'enquête quoiqu' intéressante, est trop au second plan pour moi. J'espère que les procès n'occuperont pas la majeure partie des prochains tomes comme ce fut le cas pour celui ci et le précédent. Néanmoins, une intéressante leçon d'histoire sur le canal de Suez Ma note 7/10
    Lire la suite
    En lire moins
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !