Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221139202
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Dune - Tome 2 Collector : Le Messie de Dune

Michel DEMUTH (Traducteur)
Collection : Ailleurs et Demain
Date de parution : 24/09/2020
Le chef-d’œuvre absolu de la science-fiction, adapté au cinéma par Denis Villeneuve.
Paul Atréides a triomphé de ses ennemis. En douze ans de guerre sainte, ses Fremen ont conquis l'univers. II est devenu l'empereur Muad'Dib. Presque un dieu, puisqu'il voit l'avenir. Ses ennemis, il les connaît. II sait quand et comment ils frapperont. Ils vont essayer de lui reprendre l'épice qui donne... Paul Atréides a triomphé de ses ennemis. En douze ans de guerre sainte, ses Fremen ont conquis l'univers. II est devenu l'empereur Muad'Dib. Presque un dieu, puisqu'il voit l'avenir. Ses ennemis, il les connaît. II sait quand et comment ils frapperont. Ils vont essayer de lui reprendre l'épice qui donne la prescience et peut-être de percer le secret de son pouvoir. Il peut déjouer leurs plans, mais voit plus loin encore. II sait que tous les futurs possibles mènent au désastre et est hanté par la vision de sa propre mort. Peut-être n'y a-t-il pas d'autre liberté pour le prescient que celle du sacrifice...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221139202
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Horizon_Universe Posté le 12 Juillet 2021
    12 ans après les évènements de Dune, Paul Atréides règne en Empereur depuis la planète Arrakis. La guerre a déjà tué des millions à travers l’univers connu, et malgré sa puissance, Paul est incapable d’arrêter les effusions de sang. S’il n’a pas le magnifique, le grandiose du premier livre, Dune Messiah reste un livre absolument génial. L’écriture de Frank Herbert, sa vision, est géniale. Ce livre couvre tout ce qui fait un grand livre de SF : la théologie, le mystique, la politique, le spiritualisme, la faiblesse de l’homme et de ses créations, la lutte pour le pouvoir et la soumission.#8232;#8232;Si Dune peut être lu comme un stand-alone, je ne peux que recommander de pousser plus loin la lecture, et de vous replonger dans l’univers de Dune avec ce deuxième tome. Vous ne le regretterez pas.
  • ramettes Posté le 26 Juin 2021
    J’étais curieuse de voir comment Frank Herbert allait enchaîner avec ce deuxième volet. C’est très intéressant d’introduire l’idée d’Histoire et tout ce que cela implique d’ « objectivité » de la part de l’historien. J’ai beaucoup aimé la discussion entre le prisonnier et son bourreau qui bien sûr ont deux points de vue différent sur les événements qui on eu lieu. Ce qui permet d’entrer dans cette nouvelle étape de l’histoire. J’ai enchaîné les deux tomes c’était donc tout frais dans ma tête mais cette nouvelle mise en perspective est intéressante, et ceux qui liront les tomes de manière plus espacée cela les remets bien dans le bain, avec de nouveaux développements. Dans ce deuxième tome, on a à plusieurs reprises l’impression que les personnages prennent conscience d’une situation. Ils sont là entrain de parler et tout à coup leurs perceptions voient une autre facette de la réalité. Ils ont tous une particularité qui leur permettent de ressentir une autre « vérité » ou une autre facette de la « réalité ». Par exemple on al la musique porteuse de messages subliminaux. On a soudainement une perception des évènements. Exemple Alia qui tout à coup prend plus d’importance devant le conseil. Ainsi au début... J’étais curieuse de voir comment Frank Herbert allait enchaîner avec ce deuxième volet. C’est très intéressant d’introduire l’idée d’Histoire et tout ce que cela implique d’ « objectivité » de la part de l’historien. J’ai beaucoup aimé la discussion entre le prisonnier et son bourreau qui bien sûr ont deux points de vue différent sur les événements qui on eu lieu. Ce qui permet d’entrer dans cette nouvelle étape de l’histoire. J’ai enchaîné les deux tomes c’était donc tout frais dans ma tête mais cette nouvelle mise en perspective est intéressante, et ceux qui liront les tomes de manière plus espacée cela les remets bien dans le bain, avec de nouveaux développements. Dans ce deuxième tome, on a à plusieurs reprises l’impression que les personnages prennent conscience d’une situation. Ils sont là entrain de parler et tout à coup leurs perceptions voient une autre facette de la réalité. Ils ont tous une particularité qui leur permettent de ressentir une autre « vérité » ou une autre facette de la « réalité ». Par exemple on al la musique porteuse de messages subliminaux. On a soudainement une perception des évènements. Exemple Alia qui tout à coup prend plus d’importance devant le conseil. Ainsi au début de ce volet on change d’angle de vue et c’est une autre façon d’appréhender ce qui a eu lieu avant. La thématique du complot est logique dans cette guerre de pouvoir permanente, car chaque clan cherche à rendre les rennes du pouvoir. Donc complot, trahison… Dans la logique des choses on se retrouve aussi dans la quête de l’héritier. Mes notions de politiques sont assez basiques alors il y a des enchainements que je ne vois pas arriver. C’est bien me direz-vous puisque de toute façon c’est l’écrivain qui dirige les choses. Cependant je suis un peu Candide qui dit « ah bon ? Ah oui… ». Je ressens toute fois derrière la fiction des idées (qui n’ont pas vieilli) sur les mutations de société et les arrangements politiques. Chaque lecteur va donc avoir une approche différente des évènements. C’est ce qui rend ce roman culte puisque chacun à sa version des choses.
    Lire la suite
    En lire moins
  • PascalMalosse Posté le 25 Juin 2021
    Après le succès du premier opus, ce deuxième livre du cycle de Dune parvient à garder un rythme hypnotique, des dialogues fascinants, lors desquels foisonnent les messages secrets et les joutes de pouvoir. Nous suivons deux camps, celui de Paul Atreides et celui des conspirateurs. Malgré le point de vue omniscient, les surprises sont nombreuses. L'empire a forcément ses détracteurs. La réussite de ce volume tient sans doute en un personnage artificiel, qui réussira à dépasser sa condition et à toucher le lecteur autant que Paul : le gohla ou la réplique de Duncan Idaho. Il constitue le pilier et la force motrice de l'intrigue à lui seul.
  • yeKcim Posté le 15 Juin 2021
    L'écriture de Frank Herbert est un délice mais me semble parfois un peu exigeante. Certains points, parfois implicites, peuvent avoir de grandes conséquences, il est nécessaire de rester bien concentré lors de la lecture (sans parler des termes spécifiques à cet univers, qui ne me gênent pas particulièrement et qui participent, à mon avis, au dépaysement d'un séjour sur Arrakis). Le messie de Dune est un peu trop court à mon goût, non pas que j'aurais aimé une fin plus longue, c'est un peu plus de contexte que j'aurais apprécié. Dès le début du récit, nous nous retrouvons au coeur d'une conspiration contre l'empereur et l'ensemble des pièces du puzzle prendront placent au fur et à mesure, jusqu'à la fin qui me semble être une parfaite conclusion. Herbert développe très bien les conséquences que peuvent avoir les dons de prescience de Paul (j'adore ce passage#8239;: Alia s'approcha de son frère, devinant son absolue tristesse. Elle tendit la main vers une larme qui glissait sur sa joue en un geste empreint d'une émotion purement fremen. «#8239;Nous ne devons point pleurer ceux qui nous sont chers avant leur trépas.#8239;» «#8239;Avant leur trépas, murmura Paul. Dis-moi, petite soeur : que signifie avant#8239;?#8239;» ) mais détaille peu les raisons et conséquences... L'écriture de Frank Herbert est un délice mais me semble parfois un peu exigeante. Certains points, parfois implicites, peuvent avoir de grandes conséquences, il est nécessaire de rester bien concentré lors de la lecture (sans parler des termes spécifiques à cet univers, qui ne me gênent pas particulièrement et qui participent, à mon avis, au dépaysement d'un séjour sur Arrakis). Le messie de Dune est un peu trop court à mon goût, non pas que j'aurais aimé une fin plus longue, c'est un peu plus de contexte que j'aurais apprécié. Dès le début du récit, nous nous retrouvons au coeur d'une conspiration contre l'empereur et l'ensemble des pièces du puzzle prendront placent au fur et à mesure, jusqu'à la fin qui me semble être une parfaite conclusion. Herbert développe très bien les conséquences que peuvent avoir les dons de prescience de Paul (j'adore ce passage#8239;: Alia s'approcha de son frère, devinant son absolue tristesse. Elle tendit la main vers une larme qui glissait sur sa joue en un geste empreint d'une émotion purement fremen. «#8239;Nous ne devons point pleurer ceux qui nous sont chers avant leur trépas.#8239;» «#8239;Avant leur trépas, murmura Paul. Dis-moi, petite soeur : que signifie avant#8239;?#8239;» ) mais détaille peu les raisons et conséquences de son djihad, les actions que Paul a fait pendant ses premières années de règne, difficile alors de s'attacher à l'empereur pendant une grosse partie du récit. Du moins, c'est l'impression que j'ai eu, peut-être ai-je simplement sauté une ligne… Une relecture serait peut-être à envisager… ça ne me dérangerait pas, ce qui est rare
    Lire la suite
    En lire moins
  • Emiliec28 Posté le 28 Mai 2021
    Un second tome un peu cryptique. Il faut attendre la toute fin, la dernière pièce pour que le puzzle de l'histoire prenne un sens. De la fantasy comme on l'aime. Enfin, c'est très personnel bien sûr, mais j'adore me plonger dans des univers où l'auteur semble considérer qu'on sait tout de son monde. Tout est complexe, matière à réflexion, il faut faire travailler sa mémoire, être attentif à toutes les informations, au vocabulaire utilisé. C'est passionnant. J'ai hâte de me plonger un peu plus dans cet univers.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.