En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Elia, la passeuse d'âmes - tome 02 : Saison froide

        12-21
        EAN : 9782823855784
        Code sériel : J2987
        Façonnage normé : EPUB3
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        Nouveauté
        Elia, la passeuse d'âmes - tome 02 : Saison froide

        Date de parution : 18/01/2018

         
        Quand elle entre avec Solstan au Conclusar, le centre de détention pour mineurs du Palatium, Elia n’a qu’un objectif : retrouver sa soeur. Mais elle est loin d’imaginer les dangers qui l’attendent derrière ces murs de béton, où le secret de ses origines ne doit être découvert à aucun prix... Quand elle entre avec Solstan au Conclusar, le centre de détention pour mineurs du Palatium, Elia n’a qu’un objectif : retrouver sa soeur. Mais elle est loin d’imaginer les dangers qui l’attendent derrière ces murs de béton, où le secret de ses origines ne doit être découvert à aucun prix !
        Dans un monde impitoyable où l’ennemi n’est pas toujours celui qu’on croit, Elia survivra-t-elle ? Elia, Solstan, Tim et Arhia sauront-ils défendre leurs idéaux jusqu’au bout, quel que soit le prix à payer ?
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782823855784
        Code sériel : J2987
        Façonnage normé : EPUB3
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        12-21
        11.99 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Thanatos Posté le 27 Janvier 2018
          On sent une évolution par rapport au premier tome, en tous cas, j'ai préféré celui-ci : certes, on reste toujours avec les poncifs du genre (mais, ils sont hérités du premier tome, donc, on ne peut rien y faire ...). Tout d'abord, il faut admettre que le scénario est un peu sur certains points prévisible. [masquer] Je pense notamment à la trahison d'Alek, qui est le seul coupable possible quand on nous annonce qu'il y a un traître et le fait que Solstan se retrouve bien engagé dans les défenseur, même si je m'étais trompé sur la raison du pourquoi. [/masquer] Pourtant, il a réussi à me surprendre à d'autres endroits, là où je ne l'attendais pas spécialement, prenant des tournures limite parodiques du genre, mais s'intégrant bien dans l'histoire. Ensuite, si vous aviez apprécié Elia dans le tome précédent, attendez-vous à la voir disparaître un petit bout de temps. Ce n'est pas un mal : nos héros sont séparés par les évènements et on va les suivre chacun de leur côté. Cependant, là aussi, c'est assez mitigé, autant certain vivent des péripéties intéressantes, notamment Tim pour moi le personnage qui évolue le plus dans l'histoire, autant d'autres sont franchement... On sent une évolution par rapport au premier tome, en tous cas, j'ai préféré celui-ci : certes, on reste toujours avec les poncifs du genre (mais, ils sont hérités du premier tome, donc, on ne peut rien y faire ...). Tout d'abord, il faut admettre que le scénario est un peu sur certains points prévisible. [masquer] Je pense notamment à la trahison d'Alek, qui est le seul coupable possible quand on nous annonce qu'il y a un traître et le fait que Solstan se retrouve bien engagé dans les défenseur, même si je m'étais trompé sur la raison du pourquoi. [/masquer] Pourtant, il a réussi à me surprendre à d'autres endroits, là où je ne l'attendais pas spécialement, prenant des tournures limite parodiques du genre, mais s'intégrant bien dans l'histoire. Ensuite, si vous aviez apprécié Elia dans le tome précédent, attendez-vous à la voir disparaître un petit bout de temps. Ce n'est pas un mal : nos héros sont séparés par les évènements et on va les suivre chacun de leur côté. Cependant, là aussi, c'est assez mitigé, autant certain vivent des péripéties intéressantes, notamment Tim pour moi le personnage qui évolue le plus dans l'histoire, autant d'autres sont franchement inintéressant (qui a dit Arhia ?). Bref, toujours une aventure assez moyenne, mais en progression par rapport au tome précédent, puissent les livres à venir suivre cette tendance.
          Lire la suite
          En lire moins
        • djihane Posté le 23 Janvier 2018
          Voici une parution que j’attendais avec grande impatience. Marie Vareille avait étonné plus d’un lecteur en 2016, en publiant un premier tome d’une saga de fantasy. En effet, elle nous avait habitué à un tout autre registre avec Je peux très bien me passer de toi et Ma vie et mon ex et autres calamités. Le tome 1 d’Elia, la passeuse d’âmes fut une très agréable surprise et n’a fait que renforcer mon admiration pour cette auteure française qui a plus d’un tour dans son sac. SPOILERS * Elia et Solstan sont en route pour le Conclusar: le centre d’entrainement intensif des futurs défenseurs du Palatium. Ils devront y subir un entrainement inhumain mais cela importe peu à Elia, qui est prête à tout pour sauver sa soeur. Au même moment, une organisation de combattants pour les libertés individuelles et l’abolition des castes agit dans l’ombre… FIN SPOILERS. L’histoire continue et Marie Vareille nous offre un tome loin d’être transitoire. Aussi dynamique que le premier, l’action évolue aussi bien que les personnages. Il est vrai que j’ai été assez déconcertée, au début, car on ne voit pas beaucoup Elia dans ce tome mais au fur et à mesure que les chapitres défilaient,... Voici une parution que j’attendais avec grande impatience. Marie Vareille avait étonné plus d’un lecteur en 2016, en publiant un premier tome d’une saga de fantasy. En effet, elle nous avait habitué à un tout autre registre avec Je peux très bien me passer de toi et Ma vie et mon ex et autres calamités. Le tome 1 d’Elia, la passeuse d’âmes fut une très agréable surprise et n’a fait que renforcer mon admiration pour cette auteure française qui a plus d’un tour dans son sac. SPOILERS * Elia et Solstan sont en route pour le Conclusar: le centre d’entrainement intensif des futurs défenseurs du Palatium. Ils devront y subir un entrainement inhumain mais cela importe peu à Elia, qui est prête à tout pour sauver sa soeur. Au même moment, une organisation de combattants pour les libertés individuelles et l’abolition des castes agit dans l’ombre… FIN SPOILERS. L’histoire continue et Marie Vareille nous offre un tome loin d’être transitoire. Aussi dynamique que le premier, l’action évolue aussi bien que les personnages. Il est vrai que j’ai été assez déconcertée, au début, car on ne voit pas beaucoup Elia dans ce tome mais au fur et à mesure que les chapitres défilaient, j’ai pu apprécier un peu plus des personnages rencontrés dans le premier tome et qui se révèlent dans cette suite. Ils s’imposent alors comme des moteurs dans l’évolution de l’intrigue et le récit prend une tout autre dimension. En effet, même si Elia reste le personnage clé de la saga, d’autres protagonistes et d’autres événements vont venir se greffer à l’intrigue. Ce ne sont pas des histoires parallèles mais plutôt les parties d’un puzzle qui servent de plus grands enjeux. Ce qui rend l’univers créé par l’auteure encore plus dense et plus riche. J’ai donc été, encore une fois, agréablement surprise par la plume de Marie Vareille qui nous offre un tome imprévisible. J’ai adoré ce voyage dans l’univers de Saison froide, en compagnie d’Elia, de Sol, de Tim et d’Arhia… l’alternance de leurs points de vue nous permet une immersion totale et une vision kaleidoscope d’un monde qui donne froid dans le dos. De nombreuses révélations lèvent un peu plus le voile sur Elia et sur sa société dirigée par une poignée de privilégiés.
          Lire la suite
          En lire moins
        • LaPlumeHeureuse Posté le 21 Janvier 2018
          Je viens de terminer ce roman qui est sorti il y a trois jours. Il est bien plus sombre et bien plus triste que le précédent opus… Dans ce tome, les personnages peuvent mourir très vite… J'ai beaucoup apprécié l'alternance des chapitres et le fait, donc, qu'on ne suive pas uniquement les péripéties d'Elia. Même si Elia et Sol étaient au Conclusar, on pouvait s'intéresser à ce qui se passait à l'extérieur avec Tim, Arhia et Alek, l'un des nouveaux personnages de ce tome, et voir comment ils évoluaient. Le triangle amoureux Sol-Elia-Tim, dont on pouvait apercevoir les contours dans le premier tome, ne semble plus existé dans ce deuxième opus. Tim semble avoir "jeté l'éponge". Tant mieux, j'espère qu'Elia et Sol finiront ensemble... :-) Mon petit bémol, mais qui ne va pas influencer ma note car ce roman reste un coup de coeur, est que le personnage de Sol apparait trop peu dans ce tome. Beaucoup au début, beaucoup à la fin mais très peu au milieu, voire quasi pas…. Vous l’avez peut-être compris à la lecture de cette critique, j’adore le personnage de Sol ! Je suis ravie et soulagée de savoir que la fin ne se termine pas par un... Je viens de terminer ce roman qui est sorti il y a trois jours. Il est bien plus sombre et bien plus triste que le précédent opus… Dans ce tome, les personnages peuvent mourir très vite… J'ai beaucoup apprécié l'alternance des chapitres et le fait, donc, qu'on ne suive pas uniquement les péripéties d'Elia. Même si Elia et Sol étaient au Conclusar, on pouvait s'intéresser à ce qui se passait à l'extérieur avec Tim, Arhia et Alek, l'un des nouveaux personnages de ce tome, et voir comment ils évoluaient. Le triangle amoureux Sol-Elia-Tim, dont on pouvait apercevoir les contours dans le premier tome, ne semble plus existé dans ce deuxième opus. Tim semble avoir "jeté l'éponge". Tant mieux, j'espère qu'Elia et Sol finiront ensemble... :-) Mon petit bémol, mais qui ne va pas influencer ma note car ce roman reste un coup de coeur, est que le personnage de Sol apparait trop peu dans ce tome. Beaucoup au début, beaucoup à la fin mais très peu au milieu, voire quasi pas…. Vous l’avez peut-être compris à la lecture de cette critique, j’adore le personnage de Sol ! Je suis ravie et soulagée de savoir que la fin ne se termine pas par un suspense insoutenable. En plus, Elia a un « plan » (dernier mot du roman), que demandez mieux ? Je pense donc pouvoir survivre jusqu'à la sortie du dernier tome de cette fabuleuse trilogie ;-) Par contre, quelqu'un sait qui est le personnage masculin sur la première de couverture ? Est-ce Sol, Tim ou Alek ?
          Lire la suite
          En lire moins
        • Moonshine Posté le 18 Janvier 2018
          e n’en reviens pas ! C’est aujourd’hui le grand jour ! La sortie tant attendue du second opus d’ Elia, passeuse d’âme. Je ne vous le cacherai pas que je suis avec beaucoup d’intérêt cette série young-adult. Marie Vareille connue pour ses romances contemporaines : Je peux très bien me passer de toi et ses romances chickt-lit : Ma Vie, Mon Ex et autres calamités, nous propose cette fois-ci une dystopie à couper le souffle. Le premier tome que j’ai trouvé un peu lent car mise en place des personnages, de l’univers n’a rien à voir avec cette suite explosive. Ce second opus est dans l’action. Le lecteur n’a pas le temps de reprendre son souffle. Et c’est ce qui m’a le plus séduite. Elia et Solstan sont arrivés au Conclusar. Derrière les murs de ce centre de détention pour mineurs du Palatium, règnent l’autorité et la discipline. Les mineurs sont entraînés pour devenir Défenseurs. Il faut suivre les ordres ou mourir. Seuls les plus robustes et obéissants pourront s’en sortir vivant. Elia s’est enrôlée au Conclusar dans l’espoir d’y retrouver sa petite sœur. Et Solstan n’a pas eu d’autre choix que de la suivre pour assurer sa protection. Mais tout... e n’en reviens pas ! C’est aujourd’hui le grand jour ! La sortie tant attendue du second opus d’ Elia, passeuse d’âme. Je ne vous le cacherai pas que je suis avec beaucoup d’intérêt cette série young-adult. Marie Vareille connue pour ses romances contemporaines : Je peux très bien me passer de toi et ses romances chickt-lit : Ma Vie, Mon Ex et autres calamités, nous propose cette fois-ci une dystopie à couper le souffle. Le premier tome que j’ai trouvé un peu lent car mise en place des personnages, de l’univers n’a rien à voir avec cette suite explosive. Ce second opus est dans l’action. Le lecteur n’a pas le temps de reprendre son souffle. Et c’est ce qui m’a le plus séduite. Elia et Solstan sont arrivés au Conclusar. Derrière les murs de ce centre de détention pour mineurs du Palatium, règnent l’autorité et la discipline. Les mineurs sont entraînés pour devenir Défenseurs. Il faut suivre les ordres ou mourir. Seuls les plus robustes et obéissants pourront s’en sortir vivant. Elia s’est enrôlée au Conclusar dans l’espoir d’y retrouver sa petite sœur. Et Solstan n’a pas eu d’autre choix que de la suivre pour assurer sa protection. Mais tout ne se passe pas comme prévu. Elia se rend vite compte de l’horreur dans laquelle est plongée son innocente sœur. Ce tome-ci ne se cantonne pas seulement au Conclusar. Bien au contraire, grâce aux différents points de vu des personnages, l’auteur propose à ses lecteurs de suivre la vie des personnages secondaire : Ariah, Tim… Et bien entendu de découvrir d’autres personnages qui vont jouer un rôle important au cours de l’histoire. (suite sur le blog)
          Lire la suite
          En lire moins
        • LaFouineuse Posté le 17 Janvier 2018
          [...] J'ai donc dévoré la semaine dernière le tome 1 et le tome 2 de Elia, et autant vous le dire tout de suite : j'ai A-DO-RÉ !! Tout ! L'histoire, l'environnement, l'ambiance, les personnages, les doutes, le suspens, les retournements de situation et rebondissements.. Tellement, que je ne sais même pas par où commencer. Déjà, l'histoire. Pour vous donner une idée, durant ma lecture j'étais dans le même état qu'à l'époque où je dévorais la Trilogie Divergente : ma saga coup de cœur qui m'a fait aimer les livres. Je me disais à un moment donné qu'il aurait suffit que Sol soit plus présent, et cette saga aurait détrôné Divergente. Vous imaginez un peu le truc ? Mais ce n'est pas tout ! Je l'ai aussi comparé à deux autres saga. The book of Ivy, et Une braise sous la cendre. Et là, Elia, la passeuse d'âmes est selon moi, un cran au-dessus. Comme je le disais plus haut, j'ai adoré l'histoire et l'environnement. La plume de l'auteure est telle, que j'avais l'impression d'y être, l'impression que l'histoire se passait clairement sous mes yeux. J'ai adoré le caractère de Elia, courageuse, forte, déterminée, loyale. Solstan est un Book Boy Friend idéal et fait... [...] J'ai donc dévoré la semaine dernière le tome 1 et le tome 2 de Elia, et autant vous le dire tout de suite : j'ai A-DO-RÉ !! Tout ! L'histoire, l'environnement, l'ambiance, les personnages, les doutes, le suspens, les retournements de situation et rebondissements.. Tellement, que je ne sais même pas par où commencer. Déjà, l'histoire. Pour vous donner une idée, durant ma lecture j'étais dans le même état qu'à l'époque où je dévorais la Trilogie Divergente : ma saga coup de cœur qui m'a fait aimer les livres. Je me disais à un moment donné qu'il aurait suffit que Sol soit plus présent, et cette saga aurait détrôné Divergente. Vous imaginez un peu le truc ? Mais ce n'est pas tout ! Je l'ai aussi comparé à deux autres saga. The book of Ivy, et Une braise sous la cendre. Et là, Elia, la passeuse d'âmes est selon moi, un cran au-dessus. Comme je le disais plus haut, j'ai adoré l'histoire et l'environnement. La plume de l'auteure est telle, que j'avais l'impression d'y être, l'impression que l'histoire se passait clairement sous mes yeux. J'ai adoré le caractère de Elia, courageuse, forte, déterminée, loyale. Solstan est un Book Boy Friend idéal et fait étrange, et particulier : je n'ai pas été choquée ni dérangée par son absence, ou du moins par le fait que pendant une bonne partie du livre, Elia et Sol sont séparés. Je pense que c'est dû aux autres personnages. En effet, l'auteure nous permet de suivre non seulement Elia et Solstan, mais aussi Tim et Arhia qui fait qu'on ne s'ennuie pas une seule minute. D'habitude, lorsque je lis un tome 2, je suis surtout focalisée sur les 2 personnages principaux, mais là, j'étais attachée à tous, sans exception, c'était juste génial. Un peu comme pour Les chroniques lunaires (une autre saga coup de cœur soit dit en passant). Je me suis inquiétée aussi pour presque tous les personnages, y compris le petit frère de Sol et la sœur de Elia .. D'ailleurs, si, dans le tome 1 je n'ai toujours pas digéré la baffe, je dois dire que cette fois, je ne risque pas de pardonner une certaine scène.. même 2. Bref, je ne vais pas vous spoiler hein, mais il faut que je vous prévienne : Marie Vareille n'y va pas d'main morte avec ses personnages. Et même si c'est douloureux pour la pauvre lectrice que je suis, j'avoue, j'ai adoré détesté ces quelques passages. C'était quelque chose que je n'avais pas ressenti depuis longtemps durant une lecture. Je me rends compte que je parle beaucoup mais en même temps j'ai l'impression de partir dans tous les sens.. Je suis désolée hein, mais c'est l'effet coup de cœur je pense. Pourquoi est-ce un coup de cœur me direz-vous ? Et bien parce que j'ai été complètement sous le charme d'un passage. Et c'est le genre de passage que je recherche dans mes lectures. Même si je dis souvent que le principal pour moi, c'est de tomber amoureuse des personnages (et clairement ici je suis tombée amoureuse de Sol, Alek et Elia), lorsque je tombe sur des passages qui me font réfléchir, qui m'aident à me remettre en question, ou qui m'interpellent sur ma façon à moi de réfléchir, ou de vivre, c'est souvent réel déclenchement du coup cœur : comme par exemple pour Sidhe 2, ou Clash, Noël sur la 5è Avenue.. quand un sujet, une réflexion, ou une pensé d'un ou de plusieurs personnages me poussent à la réflexion sur notre vie réelle, cà, ca m'épate. Et dans ce tome 2, l'auteure nous offre un grand moment qui m'a fait cet effet. J'étais genre "waouw ! Mais re-waouw" : A un moment donné, Elia doit réfléchir sur qui elle est, ce qu'elle doit faire, sa destinée (ou non) .. J'ai adoré ce passage. Plus que ça, j'ai adoré le message que l'auteure a (je pense) voulu faire passer. C'est ce genre de moment qui fait que je passe d'une lecture super sympa à une lecture énormissime. Lorsque j'ai commencé cette saga en 2016, j'étais pleine de préjugés en fait, à cause de la couverture je crois. Je pensais qu'il allait s'agir d'une "simple" histoire pour ado, de guerre, de combat.. J'ai évidemment adoré cette superbe histoire pour ado, mais surtout ce qui la pose un cran au dessus selon moi, c'est parce qu'elle a ce truc qui a réveillé mon petit esprit de maman qui a a envie de dire aux parents, aux écoles, aux bibliothèques municipales: "Punaiz de punaiz les adultes !! Faites lire cette saga à tout le monde" Pour conclure, ce tome 2 est excellent. Je regrette juste une chose : que le tome 3 ne soit pas encore écrit. Mais une chose est certaine, ce sera le livre que j'attendrai le plus pour 2019. Ah, et j'allais oublier : comme en ce moment Bettie Rose Books est à la recherche de Book Girl Friend, je vous préviens tout de suite : Elia est ma toute première Book Girl Friend, à moi. Et je ne peux pas terminer ma chronique sans vous montrer à nouveau ma plus belle dédicace de toute ma bibliothèque. J'en suis encore plus émue maintenant que j'ai vu à quel point Elia est forte et courageuse. [photo]
          Lire la suite
          En lire moins
        12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
        Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.