Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823863000
Code sériel : J3125
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Elia, la passeuse d'âmes - Tome 3 : Saison chaude

Date de parution : 21/03/2019
Les prophéties n’existent que si quelqu’un a suffisamment de courage pour les réaliser.
À la suite de l’échec de l’attaque du Conclusar, les combattants de l’Aube ont été décimés, Tim a disparu et Solstan est passé à l’ennemi. Elia, activement recherchée par le Palatium, doit fuir la Cité pour survivre. Dans un monde fait d’injustice et de violence où les Passeurs d’Âmes ont... À la suite de l’échec de l’attaque du Conclusar, les combattants de l’Aube ont été décimés, Tim a disparu et Solstan est passé à l’ennemi. Elia, activement recherchée par le Palatium, doit fuir la Cité pour survivre. Dans un monde fait d’injustice et de violence où les Passeurs d’Âmes ont désormais les pleins pouvoirs, elle devra affronter le pire. Seule face à la puissance du Palatium, saura-t-elle se relever et sauver ceux qu’elle aime ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823863000
Code sériel : J3125
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • berangereh25 Posté le 10 Septembre 2020
    Je sors de cette lecture en demie teinte .. je me suis ennuyée pourtant il y a de l'action mais je ne sais pas je n'ai pas été prise dans l'histoire. . Elia est annentie suite à la mort de soeur et abandonne tout ce qui faisait sa vie avant. Elle decide de vivre pendant un certain temps dans le secteur agricole en se rendant de nouveau invisible et sans importance. Ensuite elle rejoindra tout les autres personnages importants de cette histoire c'est à dire Sol, arhia , tim ect .. Dans ce tome, l'action ne manque pas du tout et l'autrice nous donne une fin digne de ce nom même si j'aurai aimé un épilogue un peu un plus long. . L'histoire d'amour entre Elia et Sol est enfin développée et assumé par nos deux protagonistes, il était temps ! . Une trilogie sympathique avec une écriture addictive et pas trop jeunesse, un univers bien ficelé et des personnages bien développés. . .
  • Yendare Posté le 3 Août 2020
    L'un des bons moyens de savoir si on a aimé une saga et ce sentiment de regret que l'on a une fois la dernière page tournée car c'est déjà terminé, j'ai ressenti celle-ci en lisant les dernières pages de cette très bonne dystopie jeunesse. C'est que l'on s'attache tout de même au personnage et celui d'Élia l'est indéniablement et il faut dire que l'auteure n'épargne pas vraiment cette dernière au cours de ce tome mais pas les autres non plus il faut dire. Il y a de la torture, des trahisons et des morts au cours de ce dernier tome très prenant. Elia, Tim, Solstan, Arhia, Alek et la résistance font de leur mieux pour survivre dans ce monde cruel et injuste et tenteront de se relever du terrible coup qu'a subi la résistance pour continuer la lutte. Mais Élia est fatigué, trop de mort, trop de douleur, trop de poids sur ses épaules. La jeune femme ne croit plus avoir la force de se battre. Pourtant pour sa sœur Édeline  et son père la jeune femme se relèvera et se battra jusqu'à la fin. J'ai aimé le traitement que l'auteure à accorder au traite de la résistance qui vient un casser... L'un des bons moyens de savoir si on a aimé une saga et ce sentiment de regret que l'on a une fois la dernière page tournée car c'est déjà terminé, j'ai ressenti celle-ci en lisant les dernières pages de cette très bonne dystopie jeunesse. C'est que l'on s'attache tout de même au personnage et celui d'Élia l'est indéniablement et il faut dire que l'auteure n'épargne pas vraiment cette dernière au cours de ce tome mais pas les autres non plus il faut dire. Il y a de la torture, des trahisons et des morts au cours de ce dernier tome très prenant. Elia, Tim, Solstan, Arhia, Alek et la résistance font de leur mieux pour survivre dans ce monde cruel et injuste et tenteront de se relever du terrible coup qu'a subi la résistance pour continuer la lutte. Mais Élia est fatigué, trop de mort, trop de douleur, trop de poids sur ses épaules. La jeune femme ne croit plus avoir la force de se battre. Pourtant pour sa sœur Édeline  et son père la jeune femme se relèvera et se battra jusqu'à la fin. J'ai aimé le traitement que l'auteure à accorder au traite de la résistance qui vient un casser le côté manichéen que l'on retrouve dans la série, on a ici un très beau personnage gris, et cela permet d'ailleurs à l'auteure de faire  un dénouement très réussi. J'aurais été en effet un peu déçu de voir que cette saga se termine par un total Happy-End et je fus donc content de voir que ce n'était pas le cas ici, je trouve le dénouement de la trilogie particulièrement réussie et émouvant. Entre actions, rebondissement et moment d'émotion j'ai dévoré ce dernier tome très rapidement. Elia la passeuse d'âme est une dystopie jeunesse réussie, très agréable à lire porté par des personnes attachants et une intrigue rondement menée par Marie Vareille. Je ne pense pas lire ses autres romans pour adultes mais s'il elle fait d'autre roman jeunesse je les lirais sans le moindre doute car cette trilogie fut vous l'aurez compris une très belle découverte.
    Lire la suite
    En lire moins
  • La_sorciere_des_livres Posté le 2 Juillet 2020
    Le tome 3 m’a fait vivre mille et une émotions. Et j’ai bien faillis verser ma petite larme! Cette trilogie est pour moi un coup de cœur ❣ (en plus tout les livres sont dédicacés et je peut dire que l’autrice est très sympa !) j’ai pleurer et ris, ut le cœur qui battais a 1000 a l’heure, j’ai ragé, ut envie de me rebeller et surtout je suis plus que jamais fière d’être rousse !
  • mutinelle Posté le 25 Avril 2020
    J’aime beaucoup les romans de Marie Vareille et tout particulièrement cette série jeunesse. J’avais donc hâte d’en découvrir le dernier tome. Ce tome étant le troisième d’une série où il se passe beaucoup de choses je préfère ne pas faire de résumé personnel. Pour une fois, je n’ai pas eu trop de mal à me replonger dans l’histoire et de la reprendre là où elle m’avait laissée après le tome 2. Cela m’a fait plaisir de retrouver les personnages créés par Marie Vareille et de suivre à nouveau leurs aventures. Elia m’a un peu agacé dans les débuts, son abattement, même s’il est justifié m’a donné envie de la secouer. L’impression du début c’est que tout met du temps à se mettre en place, mais au fil des pages tout prend un sens, on ne fait pas une révolution en une dizaine de pages. Certains personnages prennent le temps de se dévoiler et prennent de l’ampleur dans l’histoire. De personnages secondaires ils passent à personnages principaux et j’ai aimé les suivre. On apprend des secrets, des alliances incongrues qu’on voyait venir, des trahisons qu’on n’avait pas vu venir à l’inverse et plein d’événements qui font la richesse de ce tome. J’ai suivi l’enchainement... J’aime beaucoup les romans de Marie Vareille et tout particulièrement cette série jeunesse. J’avais donc hâte d’en découvrir le dernier tome. Ce tome étant le troisième d’une série où il se passe beaucoup de choses je préfère ne pas faire de résumé personnel. Pour une fois, je n’ai pas eu trop de mal à me replonger dans l’histoire et de la reprendre là où elle m’avait laissée après le tome 2. Cela m’a fait plaisir de retrouver les personnages créés par Marie Vareille et de suivre à nouveau leurs aventures. Elia m’a un peu agacé dans les débuts, son abattement, même s’il est justifié m’a donné envie de la secouer. L’impression du début c’est que tout met du temps à se mettre en place, mais au fil des pages tout prend un sens, on ne fait pas une révolution en une dizaine de pages. Certains personnages prennent le temps de se dévoiler et prennent de l’ampleur dans l’histoire. De personnages secondaires ils passent à personnages principaux et j’ai aimé les suivre. On apprend des secrets, des alliances incongrues qu’on voyait venir, des trahisons qu’on n’avait pas vu venir à l’inverse et plein d’événements qui font la richesse de ce tome. J’ai suivi l’enchainement des événements avec le cœur qui palpitait, j’ai eu envie de crier ma colère et ma tristesse avec les personnages, ma joie également, même si elle n’a pas été totale. Sans vouloir trop vous en dévoiler sur la fin de cette trilogie, je peux vous dire que chaque victoire à son lot de pertes et cette victoire a un prix amer et un goût de sang.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nikouette Posté le 15 Avril 2020
    Dans ce tome, Elia apprend que sa sœur Edeline est morte. Elle croit que son père adoptif est également décédé et qu’il sert juste d’homme de paille à Varnaka et Sado Kill, jusqu’à ce qu’il apparaisse , mais dans le coma, dans une vidéo. Elia comprend alors qu’ils vont bientôt l’éliminer en prétendant qu’il a été empoisonné par les combattants de l’Aube afin de prendre le pouvoir, de mettre définitivement les Passeurs d’âmes aux manettes et d’asphyxier encore un peu plus les Nosobas. Elle va donc lutter contre son chagrin et son sentiment d’impuissance pour s’élever une nouvelle fois contre eux. Une trilogie qui tient ses promesses. Des tomes toujours riches en rebondissements et des personnages attachants aux relations qui ne cessent d’évoluer.
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !