Lisez! icon: Search engine
Héloïse d'Ormesson
EAN : 9782350872223
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 219
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

En dépit des étoiles

Date de parution : 14/02/2013

Les Disparus de la Deûle

C’est entre l’Esplanade et les ruelles du Vieux Lille que Sébastien Arnoux, espoir du LOSC (Lille Olympique Sporting Club), a été aperçu pour la dernière fois une nuit de printemps bâtard. Le corps du gamin sera repêché quelques jours plus tard dans la Deûle. Les enquêteurs excluent la piste criminelle....

C’est entre l’Esplanade et les ruelles du Vieux Lille que Sébastien Arnoux, espoir du LOSC (Lille Olympique Sporting Club), a été aperçu pour la dernière fois une nuit de printemps bâtard. Le corps du gamin sera repêché quelques jours plus tard dans la Deûle. Les enquêteurs excluent la piste criminelle. Pourtant, Lisa, la sœur de la victime, à la beauté diaphane et au sourire pastel, ne croit pas à la thèse de l’accident. Elle entraîne dans son enquête Jules, 32 ans, dégaine de voyou, regard chocolat noir charbon et cœur de beurre. Bientôt Emma, lesbienne trash, se joint à eux. Leurs doutes se renforcent lorsqu’un second corps, celui de Gianni Olbia, étudiant italien et ami de Seb, est retrouvé entre deux péniches. Leur intérêt pour la corruption qui gangrène le milieu footballistique les aurait-il mis en péril ? Auraient-ils fait de mauvaises rencontres dans le milieu interlope de la nuit lilloise ?

Dans ce roman noir coron, au scénario implacable, Michel Quint nous conduit d’estaminets en « drunk parties », de clubs branchés en friches industrielles, de Roubaix à Tourcoing, sur les pistes des coupables. Entre parties fines, prostitution et réseau mafieux, En dépit des étoiles est un suspense puissant et poétique qui touche au cœur de la terre du Nord.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350872223
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 219
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • adtraviata Posté le 8 Janvier 2019
    A travers ce roman qui date de 2013, Michel Quint s’est inspiré d’un réel fait-divers qui a frappé la ville de Lille entre novembre 2010 et septembre 2011, où les corps de quatre jeunes gens ont été repêchés de la Deûle (un affluent de la Lys). Il semble que des faits semblables ont eu lieu dans d’autres villes de France et l’une de ces morts a touché l’auteur de plus près… Il a donc mis en scène la mort d’une étoile montante du foot, joueur du LOSC, suivie de près de celle d’un jeune Italien. La police conclut chaque fois à une mort par noyade accidentelle mais ce n’est pas l’avis de Jules Gileron, qui mène l’enquête avec Lisa, la soeur de Sébastien et avec Emma, sa cousine. Il y aura des liens (ou pas…) avec les Brigades rouges, la Camorra, les matches de foot truqués et autres parties fines, mais ce qui est vraiment intéressant dans ce roman, c’est la « balade » dans les rues du Vieux-Lille (quand on connaît, c’est d’autant plus amusant), les petits restos, les boîtes de nuit et leur monde interlope (on sent que Michel Quint est solidement informé, tout comme pour les liens... A travers ce roman qui date de 2013, Michel Quint s’est inspiré d’un réel fait-divers qui a frappé la ville de Lille entre novembre 2010 et septembre 2011, où les corps de quatre jeunes gens ont été repêchés de la Deûle (un affluent de la Lys). Il semble que des faits semblables ont eu lieu dans d’autres villes de France et l’une de ces morts a touché l’auteur de plus près… Il a donc mis en scène la mort d’une étoile montante du foot, joueur du LOSC, suivie de près de celle d’un jeune Italien. La police conclut chaque fois à une mort par noyade accidentelle mais ce n’est pas l’avis de Jules Gileron, qui mène l’enquête avec Lisa, la soeur de Sébastien et avec Emma, sa cousine. Il y aura des liens (ou pas…) avec les Brigades rouges, la Camorra, les matches de foot truqués et autres parties fines, mais ce qui est vraiment intéressant dans ce roman, c’est la « balade » dans les rues du Vieux-Lille (quand on connaît, c’est d’autant plus amusant), les petits restos, les boîtes de nuit et leur monde interlope (on sent que Michel Quint est solidement informé, tout comme pour les liens avec la Mafia et les magouilles italiennes – la réalité dépasse la fiction). On suit la balade avec Jules, jeune homme attachant, pas toujours sûr de lui, qui travaille dans l’immobilier et nous fait visiter au passage d’anciennes friches industrielles qui témoignent de la grandeur et de la décadence de l’industrie nordiste, à l’image du guide de Jules, le complexe Monsieur Dimanche. Comme toujours, le roman de Michel Quint porte sur son sujet un regard à la fois humain et sans illusion dans une langue qui touche au coeur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • sylvaine Posté le 2 Novembre 2015
    Michel Quint jamais lu, de bons échos et un nom qui commence par la lettre Q aucune hésitation me voilà sortie de la bibliothèque avec En dépit des étoiles à la main.... Il y a eu dans les années 2010/2011 à Lille une série de noyades qui a défrayée les médias et traumatisée la ville de Lille et celle de ses habitants , 4 jeunes hommes ont été retrouvés dans la Deûle rivière qui coule à Lille. Même scénario pour les 4 de là à propager les plus folles rumeurs , les 4 affaires seront classées par le parquet : noyades accidentelles. Le roman de Michel Quint s'inspire au départ de ces tristes faits divers Sébastien,brillant espoir du club de foot de ligue 1 de Lille l disparait mystérieusement Lisa , sa sœur, s'inquiète mais la police ne bouge pas et quand le corps de Sébastien est retrouvé dans la Deûle,l'affaire est très vite classée . Lisa avec l'aide de Jules fils de Mado , neveu de Martial et d'Irène va l'aider dans ses recherches .Il faudra la mort d'un autre jeune homme pour que cela bouge un peu ... Un thriller bien mené, bien ficelé , en arrière plan une visite de... Michel Quint jamais lu, de bons échos et un nom qui commence par la lettre Q aucune hésitation me voilà sortie de la bibliothèque avec En dépit des étoiles à la main.... Il y a eu dans les années 2010/2011 à Lille une série de noyades qui a défrayée les médias et traumatisée la ville de Lille et celle de ses habitants , 4 jeunes hommes ont été retrouvés dans la Deûle rivière qui coule à Lille. Même scénario pour les 4 de là à propager les plus folles rumeurs , les 4 affaires seront classées par le parquet : noyades accidentelles. Le roman de Michel Quint s'inspire au départ de ces tristes faits divers Sébastien,brillant espoir du club de foot de ligue 1 de Lille l disparait mystérieusement Lisa , sa sœur, s'inquiète mais la police ne bouge pas et quand le corps de Sébastien est retrouvé dans la Deûle,l'affaire est très vite classée . Lisa avec l'aide de Jules fils de Mado , neveu de Martial et d'Irène va l'aider dans ses recherches .Il faudra la mort d'un autre jeune homme pour que cela bouge un peu ... Un thriller bien mené, bien ficelé , en arrière plan une visite de Lille, de ses quartiers classés, de ses quartiers de la nuit, de ses zones à réhabiliter. Quoique la construction de ce thriller soit assez classique malgré un début un peu poussif 'ai pris en fin de comte beaucoup de plaisir à cette lecture et comme je ne connais pas Lille pourquoi ne pas y programmer une visite prochaine
    Lire la suite
    En lire moins
  • paroles Posté le 14 Mars 2015
    Rien ne prédisposait Jules à devenir détective privé et c'est pourtant ce qu'il va devenir lorsqu'il croisera la route de Lisa, cette fille au sourire inamovible. Michel Quint s'est emparé d'un fait divers, la disparition de jeunes gens retrouvés noyés dans la Deûle, pour tisser la trame de son roman. Il a ensuite choisi comme décor, la ville de Lille et ses quartiers. "En dépit des étoiles" aborde bien des sujets, le football et la corruption, l'argent, la prostitution, le patrimoine industriel laissé à l'abandon, mais ce roman évoque surtout la mort qui surprend brutalement tout un chacun, qui fait la une de l'actualité pour quelques jours et qui retombe aussi vite dans l'oubli. La ville et les habitants sortent de leur torpeur, s'enivrent de on-dit, écoutent la rumeur, prennent peur... pour finalement retourner à leur quotidien. L'orage est passé. Beaucoup de tendresse inonde les pages de ce roman à travers le personnage de Jules, amoureux maladroit. Quelques pages sombres y ont aussi leur place dans les souvenirs de monsieur Dimanche (le massacre d'Ascq). Mais ce qui ressort le plus limpidement des romans de Michel Quint reste l'écriture. Une écriture efficace, panachée discrètement de patois du Nord et ici nostalgique puisqu'il y... Rien ne prédisposait Jules à devenir détective privé et c'est pourtant ce qu'il va devenir lorsqu'il croisera la route de Lisa, cette fille au sourire inamovible. Michel Quint s'est emparé d'un fait divers, la disparition de jeunes gens retrouvés noyés dans la Deûle, pour tisser la trame de son roman. Il a ensuite choisi comme décor, la ville de Lille et ses quartiers. "En dépit des étoiles" aborde bien des sujets, le football et la corruption, l'argent, la prostitution, le patrimoine industriel laissé à l'abandon, mais ce roman évoque surtout la mort qui surprend brutalement tout un chacun, qui fait la une de l'actualité pour quelques jours et qui retombe aussi vite dans l'oubli. La ville et les habitants sortent de leur torpeur, s'enivrent de on-dit, écoutent la rumeur, prennent peur... pour finalement retourner à leur quotidien. L'orage est passé. Beaucoup de tendresse inonde les pages de ce roman à travers le personnage de Jules, amoureux maladroit. Quelques pages sombres y ont aussi leur place dans les souvenirs de monsieur Dimanche (le massacre d'Ascq). Mais ce qui ressort le plus limpidement des romans de Michel Quint reste l'écriture. Une écriture efficace, panachée discrètement de patois du Nord et ici nostalgique puisqu'il y fait revivre un vocabulaire disparu ou en voie de disparition. Michel Quint est un amoureux des mots d'aujourd'hui, d'hier, d'ici et d'ailleurs et c'est toujours un vrai plaisir de les découvrir, même si cette fois-ci, je l'ai trouvé un peu bavard.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tomie Posté le 4 Juillet 2013
    Un polar peut être, mais avec une écriture trop poétique. Michel Quint prend son temps et du coup je me suis vite ennuyée. Je n’ai pas réussi à être captivée par cette intrigue. Je suis déçue. Je pensais retrouver l’auteur d’’effroyables jardins’.
  • Seraphita Posté le 7 Juin 2013
    Lille et son printemps décalé, caniculaire, ses ruelles labyrinthiques, son milieu interlope entre fêtes branchées et débauche organisée. Et la Deûle qui traverse le tout dans un glissement torve. Le cadavre d’un jeune footballeur promis à une grande destinée y est retrouvé, braguette ouverte, imbibé d’alcool. Jules va enquêter aux côtés de Lisa, la sœur de la victime. Car nos deux enquêteurs ont cette conviction chevillée à l’âme : Sébastien n’est pas mort accidentellement, on l’a tué… Dans ce roman policier, Michel Quint s’inspire de l’affaire des disparus de la Deûle, sans pour autant vouloir proposer une élucidation définitive : « entre novembre 2010 et septembre 2011, les corps de quatre jeunes gens ont été repêchés dans la Deûle, à Lille », écrit l’auteur dans sa préface. La veine fictionnelle prévaut donc. « En dépit des étoiles » est un policier atypique, à l’image de Jules à la dégaine de voyou mais au cœur tendre, empli de jeunesse et d’ingénuité. L’écriture veut rendre son âme, vive, saccadée, avalant la vie à pleines dents, la recrachant, essoufflé, au fil des aléas et avancées de l’enquête. Car Jules, secrètement, voudrait conquérir le cœur de Lisa, mais hésite sans cesse, tentant de démêler ses sentiments... Lille et son printemps décalé, caniculaire, ses ruelles labyrinthiques, son milieu interlope entre fêtes branchées et débauche organisée. Et la Deûle qui traverse le tout dans un glissement torve. Le cadavre d’un jeune footballeur promis à une grande destinée y est retrouvé, braguette ouverte, imbibé d’alcool. Jules va enquêter aux côtés de Lisa, la sœur de la victime. Car nos deux enquêteurs ont cette conviction chevillée à l’âme : Sébastien n’est pas mort accidentellement, on l’a tué… Dans ce roman policier, Michel Quint s’inspire de l’affaire des disparus de la Deûle, sans pour autant vouloir proposer une élucidation définitive : « entre novembre 2010 et septembre 2011, les corps de quatre jeunes gens ont été repêchés dans la Deûle, à Lille », écrit l’auteur dans sa préface. La veine fictionnelle prévaut donc. « En dépit des étoiles » est un policier atypique, à l’image de Jules à la dégaine de voyou mais au cœur tendre, empli de jeunesse et d’ingénuité. L’écriture veut rendre son âme, vive, saccadée, avalant la vie à pleines dents, la recrachant, essoufflé, au fil des aléas et avancées de l’enquête. Car Jules, secrètement, voudrait conquérir le cœur de Lisa, mais hésite sans cesse, tentant de démêler ses sentiments pour la belle. Et la course trépidante vers la vérité les mène vers les milieux interlopes de la nuit lilloise, entre orgies et prostitution, football et mafia, le tout porté par une écriture aux confins de la poésie, celle qui autorise les rencontres incongrues entre mots : ici et là les sourires ébrèchent les visages d’une craquelure faïencée. Et puis, la Deûle se tient là, commencement et final, résonance de la pluie sur le point d’orgue des vies : « toute la jeunesse depuis les origines est là et le monde est un récit mensonger » (p. 280).
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.