RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            En son absence

            Robert Laffont
            EAN : 9782221199220
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            En son absence

            Date de parution : 23/02/2017

            Mars 2005. Il fait très beau ce matin-là dans le petit village de Montange, au coeur des Ardennes belges. Comme un air de printemps en avance. Bénédicte, quinze ans, revient même sur ses pas pour changer sa doudoune d’hiver contre une veste légère. Un jour plus froid, sans doute aurait-elle...

            Mars 2005. Il fait très beau ce matin-là dans le petit village de Montange, au coeur des Ardennes belges. Comme un air de printemps en avance. Bénédicte, quinze ans, revient même sur ses pas pour changer sa doudoune d’hiver contre une veste légère. Un jour plus froid, sans doute aurait-elle marché plus vite pour aller attraper le bus qui, chaque matin, la conduit au lycée dans la ville voisine. Là, non, elle s’attarde, prend le chemin des écoliers…
            Bénédicte ne montera jamais dans le bus. Où est-elle passée ? Que lui est-il arrivé ?
            Commencent quatre jours d’une insupportable angoisse.
            En son absence, le paisible univers du village s’eff ondre. Les parents s’accablent de reproches, les soupçons volent de maison en maison, on ment, on dissimule. Depuis si longtemps, il ne se passait rien à Montange. Le malheur attise les passions les plus nobles, mais aussi les plus basses.
            Un thriller psychologique à la mécanique implacable où se dévoilent tour à tour les pensées les plus intimes – et les plus inavouables – de chacun des protagonistes : Armel Job est décidément un grand romancier de l’âme humaine.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221199220
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Robert Laffont
            8.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • nath59 Posté le 7 Janvier 2019
              Pas mal du tout, un climat de village oppressant, des tensions mesquines... Une fin tragique, mais dans du tout ce qu'on imaginait.
            • Esorlecram Posté le 29 Décembre 2018
              C’est toujours avec plaisir que je retrouve Armel Job, ses romans à la fois policiers et « terroir ». La quatrième de couverture parle ici de « thriller psychologique ». On peu dire ça à condition d’insister sur le mot « psychologique » Le cœur du récit : la disparition d’une adolescente de quinze ans dans un village des Ardennes belges. A-elle fugué, a-t-elle été victime d’un de ces monstres genre Dutroux ? L’auteur entretien le suspense, lance quelques pistes, vraies ou fausses. Mais surtout il étudie les réactions des habitants qui ont tôt fait de désigner le coupable. Un tel qui a un passé douteux, un autre qui, on s’en souvient subitement, s’est brouillé jadis avec la famille. Chacun est décrit avec ses qualités et ses défauts, amplifiés par l’excitation générée par ce drame. Armel Job : à consommer sans modération.
            • latina Posté le 9 Décembre 2018
              Tout le monde connait ou a rencontré un jour cette hantise chevillée au cœur d’un père et d’une mère : que leur enfant disparaisse, emmené par un sombre satyre. Armel Job joue ici assez subtilement sur cette hantise, en la mettant en scène dans un tout petit village des Ardennes belges tout près de la frontière française. Des personnages hauts en couleur peuplent les chaumières aux murs épais le long des ruelles pentues. Il ne fait pas si bon vivre, finalement, au bord de la Sûre, car les villageois n’y sont guère avenants. Enfin, ils sont humains, voilà tout, avec leurs qualités et leurs travers. Armel Job appuie sur ces travers, les fait ressortir avec tellement de réalisme qu’on a envie de réagir avec force devant la bêtise populaire qui se targue de rendre la justice ou devant une commère amère qui se venge en semant le mal par des paroles doucereuses. On s’y croirait, oui. Bénédicte, 17 ans, disparait un beau jour de printemps précoce. Elle n’arrive pas à l’école. Le chauffeur de bus en est le premier surpris, qui ne la voit pas à l’arrêt. Ce chauffeur a le cœur bien lourd... A la fin de... Tout le monde connait ou a rencontré un jour cette hantise chevillée au cœur d’un père et d’une mère : que leur enfant disparaisse, emmené par un sombre satyre. Armel Job joue ici assez subtilement sur cette hantise, en la mettant en scène dans un tout petit village des Ardennes belges tout près de la frontière française. Des personnages hauts en couleur peuplent les chaumières aux murs épais le long des ruelles pentues. Il ne fait pas si bon vivre, finalement, au bord de la Sûre, car les villageois n’y sont guère avenants. Enfin, ils sont humains, voilà tout, avec leurs qualités et leurs travers. Armel Job appuie sur ces travers, les fait ressortir avec tellement de réalisme qu’on a envie de réagir avec force devant la bêtise populaire qui se targue de rendre la justice ou devant une commère amère qui se venge en semant le mal par des paroles doucereuses. On s’y croirait, oui. Bénédicte, 17 ans, disparait un beau jour de printemps précoce. Elle n’arrive pas à l’école. Le chauffeur de bus en est le premier surpris, qui ne la voit pas à l’arrêt. Ce chauffeur a le cœur bien lourd... A la fin de la journée, la maman de Bénédicte s’inquiète, et puis sombre dans l’angoisse de plus en plus profonde. Il faudra bien qu’elle avertisse son ex-mari. Et puis les voisins s’en mêlent. Bénédicte reviendra-t-elle ? Armel Job s’amuse en entrant à pas feutré dans les chaumières. Il nous y invite à sa suite. Ce n’est pas très poli de se mêler de la vie des gens, mais cet auteur n’en a cure, alors tant pis, entrons ! Et nous voilà pris dans l’imbroglio de la vie cachée ou tout au moins méconnue des villageois où amour et mort, tendresse et vengeance, parents et enfants sont intimement liés. Le suspens est subtilement distillé et la psychologie bien dosée. C’est très agréable de jouer les voyeurs avec Armel Job ! En l’absence de Bénédicte, il s’en passe des choses...
              Lire la suite
              En lire moins
            • talleyrand50 Posté le 26 Juin 2018
              intimiste. excellentes description de caractère mais un peu long sur la fin
            • saphoo Posté le 21 Mai 2018
              il suffit d'un égarement, d'une absence pour que toutes les rancœurs, les non-dits, les blessures remontent à la surface. La construction de l'intrigue est intéressante, l'auteur nous tente une perche on y croit mais paf ça tombe à l'eau. Alors on se raccroche à une autre main tendue mais mince ce n'est pas encore la bonne piste. On est pris au piège de la lecture, la fluidité du texte est telle qu'on glisse très vite vers la fin. C'est un polar sans l'être, c'est beaucoup plus psychologique, et j'ai bien aimé justement car je n'aime pas plus que ça les policiers, mais là on cherche un coupable, et il en ressort toute autre histoire. Original.
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.