Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782259310918
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Eteindre le soleil
Collection : Plon récit
Date de parution : 10/02/2022
Éditeurs :
Plon

Eteindre le soleil

Collection : Plon récit
Date de parution : 10/02/2022
Ariane Bois évoque l'emprise au féminin, un récit intime et bouleversant.
Depuis toujours, ils forment un bloc. Un père à la Montand, aventurier à ses heures, solaire et flamboyant, engagé à gauche. Une fille, admirative, amoureuse des mots.
Ensemble, ils ont traversé...
Depuis toujours, ils forment un bloc. Un père à la Montand, aventurier à ses heures, solaire et flamboyant, engagé à gauche. Une fille, admirative, amoureuse des mots.
Ensemble, ils ont traversé les paysages riants de l’enfance mais aussi les pires épreuves : la perte d’un fils et d’un frère, puis celle...
Depuis toujours, ils forment un bloc. Un père à la Montand, aventurier à ses heures, solaire et flamboyant, engagé à gauche. Une fille, admirative, amoureuse des mots.
Ensemble, ils ont traversé les paysages riants de l’enfance mais aussi les pires épreuves : la perte d’un fils et d’un frère, puis celle d’une épouse et d’une mère, disparue à l’autre bout du monde. D’une famille de quatre, ils sont devenus deux, fragiles, blessés, mais obstinés à rétablir leur équilibre. Et puis survient une femme, éprise du père, qui l’apaise.

Pourtant, très vite, l’attitude d’Édith déroute. D’où viennent ces malentendus, ces piques, cette agressivité ? Lors d’un séjour en Provence, tout bascule et la folie s’invite. Jusqu’au vertige.

Ce récit est l’histoire d’un homme, pris au piège d’une relation toxique, et d’une fille prête à tout pour le sauver. Ariane Bois évoque ici l’emprise au féminin. Un texte intime et bouleversant.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259310918
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • fredm50 08/06/2022
    Je suis mitigée , d’un côté , on se prend à vouloir « sauver » la relation du patriarche avec sa fille et ses petits enfants , de l’autre impression d’être prise à partie pour approuver le ressenti de l’autrice . Roman manifestement très autobiographique mais ce qui manque cruellement c’est le point de la vue de la «  méchante belle- mère » . Oui la relation père - fille était fusionnelle mais une autre femme n’a t’elle pas le droit de vouloir aimer et d’avoir «  pour elle » cet homme ? J’ai été vraiment gênée par ce sentiment qui est apparu aux deux tiers du livre .
  • lafilleaux1001lectures 19/05/2022
    « Éteindre le soleil » est l’histoire poignante d’une fille qui voue une admiration sans faille à son père depuis l’enfance. Homme généreux, médecin à l’écoute des autres, amoureux transit de sa femme et père aimant, partageant des moments complices avec ses deux enfants… Il brille d’une aura naturelle, aussi bien dans sa vie personnelle que professionnelle. Il semble être le père, le mari, le collègue, l’ami idéal. . Mais les pertes successives de son fils et de sa femme vont mettre à mal cet être lumineux, laissant le champ libre à Edith, une prédatrice hors pair qui, connaissant les fêlures de cet homme brisé, va prendre le contrôle de sa vie… . Edith ! Rarement un personnage ne m’aura autant insupportée et déstabilisée ! Vous verrez. Elle fait preuve d’une telle méchanceté et d’un telle fourberie qu’une colère sourde grondera en vous au fur et à mesure que vous tournerez les pages. Vous assisterez, impuissants, à la mise en place de son emprise, ne sachant par quel moyen faire ouvrir les yeux à ce père complètement aveuglé par cette femme toxique. . Après l’avoir isolé de ses amis, s’être montrée d’une agressivité incontrôlée, elle finira par le faire douter même de sa propre fille. . Et puis,... « Éteindre le soleil » est l’histoire poignante d’une fille qui voue une admiration sans faille à son père depuis l’enfance. Homme généreux, médecin à l’écoute des autres, amoureux transit de sa femme et père aimant, partageant des moments complices avec ses deux enfants… Il brille d’une aura naturelle, aussi bien dans sa vie personnelle que professionnelle. Il semble être le père, le mari, le collègue, l’ami idéal. . Mais les pertes successives de son fils et de sa femme vont mettre à mal cet être lumineux, laissant le champ libre à Edith, une prédatrice hors pair qui, connaissant les fêlures de cet homme brisé, va prendre le contrôle de sa vie… . Edith ! Rarement un personnage ne m’aura autant insupportée et déstabilisée ! Vous verrez. Elle fait preuve d’une telle méchanceté et d’un telle fourberie qu’une colère sourde grondera en vous au fur et à mesure que vous tournerez les pages. Vous assisterez, impuissants, à la mise en place de son emprise, ne sachant par quel moyen faire ouvrir les yeux à ce père complètement aveuglé par cette femme toxique. . Après l’avoir isolé de ses amis, s’être montrée d’une agressivité incontrôlée, elle finira par le faire douter même de sa propre fille. . Et puis, vous vous mettrez à la place de cette fille qui ne peut accepter ce que cette femme fait endurer à son père. Vous admirerez son courage face à cette manipulatrice totalement irraisonnée, qui bascule souvent dans la violence quand ses mots ou ses silences ne sont plus assez puissants. Puis vous serez émus par l’amour filial qui émane de certaines scènes. . La fin du roman m’aura beaucoup éprouvée car elle aura fait remonter en moi des souvenirs douloureux. Mais la plume de l’auteure est si juste et tellement emplie d’amour qu’à aucun moment, je n’ai voulu interrompre ma lecture. . Bref, Ariane Bois nous livre ici un récit intime et totalement bouleversant ! Elle n’y dénonce pas seulement l’emprise d’une femme sur un homme, mais elle nous y dévoile aussi l’amour incommensurable d’une fille pour son père !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Melilivres 06/05/2022
    La plume de l'autrice est vraiment prenante, je n'ai pas vu les pages passer, l'histoire suit une cadence soutenue qui fait que la lecture se fasse sans le moindre problème. Les personnages principaux sont vraiment très touchants, on voit l'amour d'une fille pour son papa et l'amour d'un père pour sa fille, je doit dire que cette relation est magnifiquement bien décrit, je me suis retrouvée entourée de cette amour et c'était très émouvant. Il y a aussi "l'amour" malsain venant de la partenaire du père qui est vraiment très choquant et blessant. J'ai ressenti toutes les émotions que ce récit a voulu me faire sentir. J'ai applaudi cette façon vraiment subtil de nous immerger dans les sentiments. Je ne suis pas sorti indemne, j'avais le cœur brisé à la fin. Une lecture très dure émotionnellement parlant mais d'un côté il y a la beauté des relations d'un amour sincère aussi. Définitivement, un livre à lire.
  • Papiercrepon 27/04/2022
    J’avoue : la catégorie des livres de témoignage me renvoie parfois à quelque chose de tire-larme, de sulfureux, de bas de gamme, voire les trois à la fois. Je les imagine rares ceux qui s’élèvent, neutralisent, conceptualisent - bref, ne dégoulinent pas d’émotions autour de faits scabreux*. J’ai donc frémi en ouvrant ce récit ; le titre me semblait déjà partir sur ce terrain glissant. Et puis, sans être pleinement conquise, je dois admettre que l’on a clairement évité le pire. Oui, j’espérais une analyse plus poussée au-delà des seuls faits : une fille dépossédée de son père, dernier membre vivant de sa famille nucléaire, rapté par une femme, disons, particulière. Oui, j’aurais voulu saisir les racines du comportement toxique de cette veuve loin du besoin - le mal est ailleurs. Mais non, je n’ai pas été déçue par cette lecture qui a su m’embarquer. Une très belle plume pour décrire une non moins belle relation père et fille, malgré la dinguerie qui est venue tout gâcher.
  • Lilylivre 25/04/2022
    "Un deuil impossible, tout comme celui, sept ans auparavant, de mon frère, un deuil où nous vivions les uns à côté des autres, sans faire de bruit, attentifs seulement à bouger le moins possible, pour ne pas secouer un chagrin trop lourd à supporter." C'est l'histoire d'un père et sa fille qui ensemble, ont du affronter la perte d'un fils et d'un frère puis d'une épouse et d'une mère. Ensemble, ils se sont reconstruis et ont recréé un quotidien rassurant. Pourtant, à l'arrivée d'Edith, une femme agressive et possessive, cet équilibre va se briser... L'autrice nous invite à plonger dans ses souvenirs, du suicide de son frère au tragique accident qui emportera sa mère en passant par sa reconstruction, nous entrons au cœur d'une relation entre un père et sa fille. Ils sont tout l'un pour l'autre, ils s'aiment, s'admirent et se soutiennent. Et puis, vient le temps de l'incompréhension et de l'éloignement. Lorsque Édith, la nouvelle compagne de son père, la prend en grippe, Ariane cherche à s'en accommoder. Mais très vite, elle se retrouve complètement impuissante et démunie face à cette relation toxique. Elle devient spectatrice de l'emprise de cette femme sur son père et met toute son... "Un deuil impossible, tout comme celui, sept ans auparavant, de mon frère, un deuil où nous vivions les uns à côté des autres, sans faire de bruit, attentifs seulement à bouger le moins possible, pour ne pas secouer un chagrin trop lourd à supporter." C'est l'histoire d'un père et sa fille qui ensemble, ont du affronter la perte d'un fils et d'un frère puis d'une épouse et d'une mère. Ensemble, ils se sont reconstruis et ont recréé un quotidien rassurant. Pourtant, à l'arrivée d'Edith, une femme agressive et possessive, cet équilibre va se briser... L'autrice nous invite à plonger dans ses souvenirs, du suicide de son frère au tragique accident qui emportera sa mère en passant par sa reconstruction, nous entrons au cœur d'une relation entre un père et sa fille. Ils sont tout l'un pour l'autre, ils s'aiment, s'admirent et se soutiennent. Et puis, vient le temps de l'incompréhension et de l'éloignement. Lorsque Édith, la nouvelle compagne de son père, la prend en grippe, Ariane cherche à s'en accommoder. Mais très vite, elle se retrouve complètement impuissante et démunie face à cette relation toxique. Elle devient spectatrice de l'emprise de cette femme sur son père et met toute son énergie à ne pas être définitivement exclue de sa vie. Comment deux êtres qui s'aiment tant peuvent s'éloigner à ce point ? Ce récit interroge que les rouages de l'emprise et de la manipulation. Je l'ai lu d'une traite, complètement happée par la justesse des mots. C'est une lecture intime dans laquelle l'autrice nous livre ses ressentis et ses blessures. Avec une plume pleine de sensibilité, elle réussit à nous transmettre avec brio ses émotions. Un merveilleux hommage à son père dont je suis ressortie les larmes aux yeux.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter Plon
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…