En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Flic

        Plon
        EAN : 9782259252324
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        Flic

        Date de parution : 01/10/2016
        Michel Neyret était le symbole du grand flic. Sa mise en examen l’a placé du côté des truands qu’il traquait. Est-il tombé dans un piège ? Il livre aujourd’hui sa vérité.
        Pendant vingt ans, Michel Neyret a été un grand flic. Chasseur dans l’âme, il a traqué les voyous avec l’instinct d’un pisteur. Braquages, casses, prises d’otages, trafics, il a tout vu, tout combattu à Lyon, plaque tournante de la voyoucratie. Sur le terrain, Michel Neyret a servi avec honneur et... Pendant vingt ans, Michel Neyret a été un grand flic. Chasseur dans l’âme, il a traqué les voyous avec l’instinct d’un pisteur. Braquages, casses, prises d’otages, trafics, il a tout vu, tout combattu à Lyon, plaque tournante de la voyoucratie. Sur le terrain, Michel Neyret a servi avec honneur et efficacité. Il a même gagné le respect de truands qu’il a fait tomber : ceux-ci, condamnés, comprenaient les règles du jeu. Puis le jeu a changé : les banques n’ont plus eu de cash, la came a tout envahi, les filières se sont adaptées. Les mentalités se sont perdues, les frontières se sont brouillées. Après une carrière exceptionnelle dans la rue et dans l’action, Michel Neyret a accepté le poste de directeur-adjoint interrégional de la police judiciaire de Lyon. Et là, il n’était plus au contact. Les maffieux en ont profité. Il espérait les utiliser comme indicateurs, mais les choses ont dérapé…
        Résultat : du jour au lendemain, Michel Neyret a été destitué, renvoyé de la police, inculpé, honni. Il s’est retrouvé de l’autre côté de la barrière. Méritait-il pareil traitement ? A-t-il changé ? Est-il tombé dans un piège ?
        Devant une situation qui le dépasse, sans nier ses erreurs, ce grand serviteur de l’État livre aujourd’hui sa vérité.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782259252324
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        Plon
        12.99 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • ilo21 Posté le 8 Octobre 2017
          On ne lit pas ce livre pour le style employé puisque L'auteur n'est pas écrivain. On le lit pour l'histoire de cet homme qui a passé sa vie professionnelle à pourchasser les voyous et qui du jour au lendemain, est considéré comme un voyou et mis en prison. Pour essayer de comprendre la vie de ce commissaire haut gradé pour qui, un jour, tout à basculé. Pris sans doute dans un engrenage, dépassant parfois les limites du raisonnable, il s'est piégé lui meme malgré ses grandes connaissances du milieu. Cet homme m'a intrigué, J'ai donc lu son livre. On y decouvre certaînes techniques de la police pour obtenir des renseignements dans les milieux du banditisme, la vie peu commune de ces flics, l'histoire de ce grand flic qui, dans sa carrière, à été hautement reconnu puis considéré comme un voyou. Livre intéréssant qui m'a permis de comprendre cette histoire hors norme.
        • Bazart Posté le 30 Mars 2017
          Pour notre dernière chronique Quais du Polar avant l'ouverture demain (on en fera encore quelques uns avec normalement quelques interviews d'auteurs invités), on oublie un peu les fictions pour vous parler d'un essai mais qui a forcément à avoir avec le polar puisqu'il est l'oeuvre d'un ancien flic, sans doute un des flics les plus connus du monde, surtout pour les lyonnais tant il a fait la une de tous les journaux au début des années 2010. . Ce commissaire c'est bien entendu Michel Neyret dont la mise en examen ultra médiatisée l'a placé du côté des truands qu'il traquait, et lui collant à la peau une image de ripou sans foi ni loi. Du jour au lendemain, Michel Neyret va être destitué, renvoyé de la police et condamné à deux ans de prison ferme pour "trafic d’influence et corruption". Dans Flic, paru aux éditions Plon qu'il viendra présenter ce week end à Quais du Polar, il revient avec un peu du recul sur cette incroyable affaire et nous révèle sa version des faits.. Comme toujours avec ce genre de témoignage, on sait qu'on affaire qu'à une partie seulement de la vérité et que sans doute, il y a des faits et des... Pour notre dernière chronique Quais du Polar avant l'ouverture demain (on en fera encore quelques uns avec normalement quelques interviews d'auteurs invités), on oublie un peu les fictions pour vous parler d'un essai mais qui a forcément à avoir avec le polar puisqu'il est l'oeuvre d'un ancien flic, sans doute un des flics les plus connus du monde, surtout pour les lyonnais tant il a fait la une de tous les journaux au début des années 2010. . Ce commissaire c'est bien entendu Michel Neyret dont la mise en examen ultra médiatisée l'a placé du côté des truands qu'il traquait, et lui collant à la peau une image de ripou sans foi ni loi. Du jour au lendemain, Michel Neyret va être destitué, renvoyé de la police et condamné à deux ans de prison ferme pour "trafic d’influence et corruption". Dans Flic, paru aux éditions Plon qu'il viendra présenter ce week end à Quais du Polar, il revient avec un peu du recul sur cette incroyable affaire et nous révèle sa version des faits.. Comme toujours avec ce genre de témoignage, on sait qu'on affaire qu'à une partie seulement de la vérité et que sans doute, il y a des faits et des évenements que Neyret passe sous silence, mais à la lecture de ce Flic on a envie de le croire tant le type parait humble et fait plutot profil bas. . Michel Neyret, lors de sa convocation devant le conseil de discipline de la police, le 04/09/2012 Pendant plus de vingt ans, Neyret, enfant de mineur lorrain qui aura réussi du second coup son concours de commissaire, à la grande fierté de ses parents nous raconte comment il a traqué les voyous à Lyon, du braquague anodin à la prise d'otage, avec ce qu'il faut d' honneur et efficacité. Il a même gagné le respect de truands qu'il a fait tomber car selon Neyret, ceux ci comprenaient et acceptaient les règles du jeu. Connu pour son sérieux et ses nombreux succès, ce flic particulièrement charismatique fait alors figure d'exemple. Mais après une carrière exceptionnelle sur le terrain, Michel Neyret accepte le poste de directeur-adjoint interrégional de la police judiciaire de Lyon. Et là, les choses ont méchamment dérapé et les relations flics indics n'ont plus eu la même clareté qu'avant.,..et ses relations avec le grand banditisme lyonnais vont dès lors se teinter de trouble manifeste. S’il reconnaît lui-même avoir fait des "conneries", l’ex-grand flic se donne le beau rôle et charge surtout la barque de Claude Guéant, alors ministre de l’Intérieur en 2011. Connaissant le bonhomme lui même qui a connu des problèmes avec la justice, on peut comprendre aisément l'amertume de Neyret . Mais le plus interessant dans son livre et plus que l'affaire en elle même dont il dit finalement assez peu, c'est la description réaliste d'un sytème de démantélement des réseaux de voyous, avec l'informateur en pièce essentielle dont la protection est alors essentielle, comme on le voit souvent dans les films policiers.. Michel Neyret lors d'une comparution pour diffamation au tribunal de Lyon le 16 décembre. Et le livre est aussi captivant par ce qu'il dit sur l'évolution des méthodes de travail comment le travail artisananal du début des années 80 a laissé sa place au développement et comment même le grand banditisme lié jadis à la prostitution, aux braquages de bijouteries et de banques et aux trafics de drogue a mué aussi avec la spéculation financière et la corruption plus lucrative. A la lecture de ce Flic, on voit à quel point Neyret a flirté avec les limites et si pour lui, il estime ne pas avoir franchi la ligne rouge, il s'est quand même dangereusement approché des sirènes de l'interdit et du luxe en acceptant même des vacances financées par ses informateurs avec une passion pour les belles choses et l'argent qui l'aura forcément perdu. Difficile de porter un jugement bien tranché sur la culpabilité de Neyret à la fin de notre lecture, mais on aura passé un bon moment devant ce témoignage lucide sur les dessous de la machine policière et les dérives qui l'ont conduit devant le tribunal.
          Lire la suite
          En lire moins
        • zorrajess Posté le 9 Janvier 2017
          Excellent ouvrage emplis d'une réelle passion pour le métier. Le Courage et la Ténacité sont palpables.
        • Librincanto Posté le 18 Octobre 2016
          Michel Neyret, flic très apprécié et respecté de tous, est arrêté le 29 septembre 2011 à 06h00 du matin : une arrestation à son domicile avec perquisition et, surtout, la présence des médias lors de son arrivée au commissariat de Lyon. A partir de ce jour, son destin bascule. Sa vie est épluchée dans les moindres détails et très vite, tout est déformé. Son style de vie devient douteux, ce qu'on prenait pour des plaisirs devient soupçonneux, tout est amplifié. Etre flic, pour Michel Neyret alors enfant de mineur, c'est une vocation. Ce qui le motive et lui plaît plus que tout, c'est l'adrénaline, l'intensité des actions qu'il vit sur le terrain. A travers ce témoignage, il évoque son parcours de flic et comment est née cette passion pour l'investigation et les grandes affaires criminelles. De son concours de commissaire de police qu'il réussit avec brio, à son affectation au commissariat de Lyon, poste qu'il affectionnait tant, en passant par ses premières expériences en région parisienne où il a fait ses premières armes, Michel Neyret raconte certains souvenirs, ses arrestations importantes. Il a commis, comme tout novice, quelques erreurs de débutant dont il a tiré les leçons pour s'améliorer. mais... Michel Neyret, flic très apprécié et respecté de tous, est arrêté le 29 septembre 2011 à 06h00 du matin : une arrestation à son domicile avec perquisition et, surtout, la présence des médias lors de son arrivée au commissariat de Lyon. A partir de ce jour, son destin bascule. Sa vie est épluchée dans les moindres détails et très vite, tout est déformé. Son style de vie devient douteux, ce qu'on prenait pour des plaisirs devient soupçonneux, tout est amplifié. Etre flic, pour Michel Neyret alors enfant de mineur, c'est une vocation. Ce qui le motive et lui plaît plus que tout, c'est l'adrénaline, l'intensité des actions qu'il vit sur le terrain. A travers ce témoignage, il évoque son parcours de flic et comment est née cette passion pour l'investigation et les grandes affaires criminelles. De son concours de commissaire de police qu'il réussit avec brio, à son affectation au commissariat de Lyon, poste qu'il affectionnait tant, en passant par ses premières expériences en région parisienne où il a fait ses premières armes, Michel Neyret raconte certains souvenirs, ses arrestations importantes. Il a commis, comme tout novice, quelques erreurs de débutant dont il a tiré les leçons pour s'améliorer. mais il a surtout accompli, avec son équipe, de belles saisies et captures. Au-delà de son parcours, Neyret dévoile les rouages du démantèlement d'un réseau de grand banditisme dont l'informateur est un pilier central. Ce dernier est l'élément clé de la révélation de la majorité des réseaux démantelés. Il est donc plus que nécessaire de les protéger en maintenant leur identité secrète. Evidemment, Michel Neyret a eu recours à ces indics. Ayant pris ses fonctions au début des années 80, il a connu la transformation des méthodes de travail, notamment avec le développement de l'informatique. Mais il a aussi assisté au changement du banditisme. A ses débuts, le grand banditisme était lié à la prostitution, aux braquages de bijouteries et de banques et aux trafics de drogue. Aujourd'hui, c'est plutôt la corruption, la spéculation financière qui a pris le dessus : c'est bien plus discret et cela rapporte beaucoup plus. Lors des dernières années de sa fonction, il a flirté avec les limites et c'est ce qui l'a fait plonger. Il a accordé une trop grande confiance dans ses informateurs, voire un début d'amitié (au moins pour Michel Neyret, en revanche, on ne sait pas si cela était réciproque) et a commencé à mener grand train (sorties dans de grands restaurants, fréquentation du monde de la nuit, vacances payées par ses informateurs...). C'est qui va soulever les soupçons et conduire à son arrestation. Michel Neyret nous livre un témoignage réaliste et lucide sur les dessous de la machine policière et les dérives qui l'ont conduit devant le tribunal. Un livre instructif et intéressant.
          Lire la suite
          En lire moins
        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com