Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258108301
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Into the Wild

Voyage au bout de la solitude

Christian MOLINIER (Traducteur)
Date de parution : 14/11/2013
Livre-culte dans le monde entier, Into the Wild a été magistralement porté à l’écran par Sean Penn.

En 1992, le cadavre d'un jeune homme est découvert dans un bus abandonné en Alaska, au pied du mont McKinley, loin de tout lieu habité.

Fils de bonne famille, Chris McCandless aurait dû en toute logique devenir un Américain bien tranquille à l'avenir sans surprise. Mais, dès l'obtention de son diplôme...

En 1992, le cadavre d'un jeune homme est découvert dans un bus abandonné en Alaska, au pied du mont McKinley, loin de tout lieu habité.

Fils de bonne famille, Chris McCandless aurait dû en toute logique devenir un Américain bien tranquille à l'avenir sans surprise. Mais, dès l'obtention de son diplôme universitaire, il décide de partir à l'aventure. Après avoir fait don de ses économies à une oeuvre humanitaire, il entame son périple sous un nom d'emprunt avec sa vieille voiture, qu'il abandonnera un peu plus tard.
Il sillonne le sud des Etats-Unis, subsistant grâce à de menus travaux, avant de réaliser son grand projet: s'installer au coeur de l'Alaska, seul, en communion avec la nature. Mais on ne s'improvise pas trappeur, ni homme des bois...

Ce parcours dramatique d'un jeune homme qui a voulu vivre jusqu'au bout son impossible idéal est retracé par Jon Krakauer, l'auteur du best-seller Tragédie à l'Everest. Livre-culte dans le monde entier, Into the Wild a d'emblée fasciné Sean Penn, qui en a réalisé une adaptation cinématographique applaudie par la critique américaine.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258108301
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Presses de la cité

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Luniver Posté le 12 Septembre 2020
    À la fin de l’adolescence, on a tous envie un jour ou l’autre d’envoyer balader cette société qui s’approche à grand pas, avec son cortège d’hypocrisie, de faux semblants, de normes sociales absurdes et de loisirs abrutissants. On souhaite quelque chose de sain, de pur, en accord avec les valeurs toutes neuves que l’on vient de se découvrir. Certains, plutôt rares, emprunteront des chemins de traverse et ne les quitteront pas de toute leur vie. Mais généralement, on finira par le porter quelques années plus tard, ce fameux costard, avec une cravate fantaisie pour quand même montrer aux autres qu’un esprit libre et indépendant se cache encore derrière tout ça. Ce livre raconte la vie de Christopher McCandless, qui décide de tout abandonner, études, famille et argent, pour partir sur les chemins dans une vieille voiture. Après avoir sillonné l’Amérique dans tous les sens, on le retrouvera finalement quelques années plus tard, mort de dénutrition dans un vieux bus abandonné au fond de l’Alaska. Jon Krakauer tente de reconstruire la vie de Christopher, à travers les témoignages de gens qui l’ont connu. L’exercice est difficile, car le jeune homme, sans être antipathique, aimait rester à l’écart, parlait peu de lui et ses... À la fin de l’adolescence, on a tous envie un jour ou l’autre d’envoyer balader cette société qui s’approche à grand pas, avec son cortège d’hypocrisie, de faux semblants, de normes sociales absurdes et de loisirs abrutissants. On souhaite quelque chose de sain, de pur, en accord avec les valeurs toutes neuves que l’on vient de se découvrir. Certains, plutôt rares, emprunteront des chemins de traverse et ne les quitteront pas de toute leur vie. Mais généralement, on finira par le porter quelques années plus tard, ce fameux costard, avec une cravate fantaisie pour quand même montrer aux autres qu’un esprit libre et indépendant se cache encore derrière tout ça. Ce livre raconte la vie de Christopher McCandless, qui décide de tout abandonner, études, famille et argent, pour partir sur les chemins dans une vieille voiture. Après avoir sillonné l’Amérique dans tous les sens, on le retrouvera finalement quelques années plus tard, mort de dénutrition dans un vieux bus abandonné au fond de l’Alaska. Jon Krakauer tente de reconstruire la vie de Christopher, à travers les témoignages de gens qui l’ont connu. L’exercice est difficile, car le jeune homme, sans être antipathique, aimait rester à l’écart, parlait peu de lui et ses quelques notes manuscrites demeurent très factuelles. On reste donc un peu sur sa faim (oui, j’ai osé, et j’assume) sur ses motivations profondes, et ses possibles évolutions pendant son périple ; or, tout l’intérêt pour quelqu’un qui lit ces aventures au lieu de les vivre est bien celui-là : au fond, la conclusion, c’est quoi ? Et c’est un peu ce qui me dérange avec la figure de Christopher : on quitte la biographie pour entrer dans le mythe. Sa décision est forte, sa mort est spectaculaire, nous n’avons aucune chance d’établir avec certitude ce qu’il s’est passé, et encore moins de connaître ses dernières pensées (quiétude ? paix ? colère ? regrets?). Chacun peut donc lui attribuer ce qu’il souhaite entendre, et lui faire dire des choses qu’il n’a peut-être jamais pensé. La récente décision de déplacer le célèbre bus va dans ce sens : il était devenu, en quelque sorte, un lieu de pèlerinage pour des touristes en quête de sens. Si le livre m’a paru assez fade, ce sont finalement les photos trouvées sur Internet qui m’ont fait la plus forte impression : un regard transperçant, un sourire éclatant, … Si Christopher avait en plus un brin d’éloquence, on comprend qu’il ait pu marquer à ce point tous les gens qui l’ont rencontré. Ces quelques clichés suffisent pour moi à l’écarter de la catégorie des jeunes cons prétentieux et inconscients. Pour le reste, je préfère le laisser en paix.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Errant Posté le 5 Septembre 2020
    Tout quitter pour vivre isolé dans la nature, tel était le rêve de Chris McCandless qui est malheureusement mort de faim dans une carcasse d'autobus en Alaska. L'auteur de cette biographie tente de reconstituer le cheminement physique et spirituel qui a précédé cette fin tragique. Il y parvient en mélangeant des témoignages de gens ayant côtoyé ce jeune homme, ses propres expériences de grimpeur et de multiples extraits d'auteurs traitant d'expériences similaires. Cela donne une lecture un peu éparpillée mais fournit un éclairage intéressant sur les motivations de tels aventuriers. On y ressent aussi l'implacable cruauté de la Nature lorsqu'on s'y frotte sans préparation valable. Cet entrecroisement de psychologie, d'aventure et d'hymne à la nature donne un livre particulier qui m'a rejoint.
  • paulotlet Posté le 22 Août 2020
    Jon Krakauer évoque avec minutie l'histoire de Christopher McCandless, un jeune américain dont le corps fut retrouvé au début des années 1990, mort de faim, dans un autobus abandonné sur une piste d'Alaska. Son enquête le conduit aux quatre coins des Etats-Unis, sur les traces du jeune homme et l'amène à s'interroger sur les motivations profondes de sa fuite du monde. Krakauer évoque la puissante fascination que les espaces sauvages exercent sur l'imaginaire américain. Inconscience de la jeunesse, profond sentiment d'invulnérabilité, besoin de se fondre dans les espaces vierges, il montre que ce cocktail est au coeur même de l'imaginaire de McCandless et restaure la dignité d'un gamin qu'on avait volontiers qualifié d'aventuriste irresponsable. Le livre est très bien construit, dévoilant par petites touches la personnalité de McCandless, les détails de son aventure, les bribes d'explication que l'enquête a permis de mettre en lumière. C'est très bien écrit, ça se lit comme un roman et, bon sang, on finit même par avoir envie de s'enfoncer into the wild.
  • Davpunk Posté le 15 Juin 2020
    On parle souvent du film, un peu moins du roman. Comme souvent, l'adaptation a pris le dessus sur l'oeuvre l'original. Encore qu'ici, l'oeuvre originale n'est autre que la vie... Lorsqu'est retrouvé le corps de Chris McCandless, il semble que celui-ci soit mort de faim, en Alaska. Un article est alors commandé à Jon Krakauer pour un périodique. Mais une fois l'article sorti, il reste fasciné et veut en savoir plus sur cette histoire. Au fur et à mesure, il veut en savoir plus sur Chris, sa personnalité. Ainsi, ce livre extrapole beaucoup, rassemblant des éléments fournis par la famille ou les rencontres que Chris a pu faire. Il se base bien entendu sur des éléments factuels également pour retracer son trajet. Mais du coup, tout cela, si ça raconte bien entendu une histoire intéressante, ressemble trop à un travail d'enquête se terminant sur beaucoup de théories. Alors bien entendu, c'est fascinant par bien des aspects, mais le style est, de fait, trés brut, et le résultat aurait gagné à assumé un aspect fiction. Reste que ça se lit facilement et ça pose quelques questions.
  • Perlaa Posté le 12 Juin 2020
    Au dos de mon édition un en-tête annonce « Il avait renoncé au rêve américain. Pour vivre une aventure extrême ». «Contresens total !» se serait probablement écrié Chris McCandless, le jeune aventurier parti se perdre dans la nature sur la piste Stampede en Alaska. On pourrait tester sa réversibilité, tout aussi stéréotypée et écrire « Il avait renoncé au cauchemar américain pour réaliser son appétit d’idéal ». Ce récit est une enquête d’un journaliste sur les pas de Chris. Moins d’un an après la mort de Chris, Jon Krakauer va au-devant des témoins, amis des derniers mois, des lieux explorés, des livres lus, des parents, des proches de Chris, du retentissement de ce fait divers bouleversant. Il enrichit l’enquête de cartes, d’expériences similaires pouvant faire sens, d’extraits significatifs des lectures de Chris, il nous relate jusqu’à sa propre ascension du Devils Thumb en Alaska. Contrairement au film plus romancé, ici on ne s’interroge qu’aux faits vérifiés, au réel pour cerner le personnage, le comprendre, se mettre dans sa peau. Si Chris a commis des erreurs d’appréciation, d’impréparation, l’auteur ne prononce aucune condamnation. Chris a été cohérent dans sa démarche. Le livre, comme le film, ... Au dos de mon édition un en-tête annonce « Il avait renoncé au rêve américain. Pour vivre une aventure extrême ». «Contresens total !» se serait probablement écrié Chris McCandless, le jeune aventurier parti se perdre dans la nature sur la piste Stampede en Alaska. On pourrait tester sa réversibilité, tout aussi stéréotypée et écrire « Il avait renoncé au cauchemar américain pour réaliser son appétit d’idéal ». Ce récit est une enquête d’un journaliste sur les pas de Chris. Moins d’un an après la mort de Chris, Jon Krakauer va au-devant des témoins, amis des derniers mois, des lieux explorés, des livres lus, des parents, des proches de Chris, du retentissement de ce fait divers bouleversant. Il enrichit l’enquête de cartes, d’expériences similaires pouvant faire sens, d’extraits significatifs des lectures de Chris, il nous relate jusqu’à sa propre ascension du Devils Thumb en Alaska. Contrairement au film plus romancé, ici on ne s’interroge qu’aux faits vérifiés, au réel pour cerner le personnage, le comprendre, se mettre dans sa peau. Si Chris a commis des erreurs d’appréciation, d’impréparation, l’auteur ne prononce aucune condamnation. Chris a été cohérent dans sa démarche. Le livre, comme le film, sont très émouvants. La personnalité attachante de Chris et sa fin poignante dans un bus au milieu de nulle part restent gravées dans nos mémoires. Les autochtones sont beaucoup plus critiques. En 2016 la sœur de Chris donnera sa version imputant la révolte de Chris au milieu familial toxique. Quelles qu’en soient les causes, Chris nous montre une pensée libre et sans failles. L’ambivalence de sa posture de « héros » est le révélateur de l’incompréhension des tenants du rêve américain. Une pensée à contre-courant.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.