RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Ballade de l'impossible

            Belfond
            EAN : 9782714452252
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            La Ballade de l'impossible

            Rose-Marie MAKINO-FAYOLLE (Traducteur)
            Date de parution : 25/08/2011

            Le livre qui a propulsé Haruki Murakami sur le devant de la scène internationale. Un superbe roman d'apprentissage aux résonances autobiographiques, adapté aujourd'hui au cinéma par Tran Anh Hung (L'Odeur de la papaye verte). Le film, qui a reçu trois nominations au Festival du film asiatique de Deauville 2011 dans...

            Le livre qui a propulsé Haruki Murakami sur le devant de la scène internationale. Un superbe roman d'apprentissage aux résonances autobiographiques, adapté aujourd'hui au cinéma par Tran Anh Hung (L'Odeur de la papaye verte). Le film, qui a reçu trois nominations au Festival du film asiatique de Deauville 2011 dans les catégories "Lotus du meilleur film", "Lotus du jury" et "Prix de la critique internationale", est sorti en salle le 4 mai 2011.

            Oeuvre d'une ampleur exceptionnelle, La Ballade de l'impossible est le livre qui a révélé Haruki Murakami. Un superbe roman d'apprentissage aux résonances autobiographiques, dans lequel l'auteur fait preuve d'une tendresse, d'un charme poétique et d'une intensité érotique saisissants.

            Au cours d'un voyage en avion, le narrateur entend une chanson des Beatles : « Norwegian Wood ». Instantanément, il replonge dans le souvenir d'un amour vieux de dix-huit ans.
            Quand il était lycéen, son meilleur ami, Kizuki, s'est suicidé. Kizuki avait une amie, Naoko. Ils étaient amoureux.
            Un an après ce suicide, le narrateur retrouve Naoko. Elle est incertaine et angoissée, il l'aime ainsi. Une nuit, elle lui livre son secret, puis disparaît...

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782714452252
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Belfond
            14.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Lalilette50 Posté le 17 Mars 2019
              C’est le troisième roman de Murakami que je lis, et comme à chaque lecture, je me retrouve dans un univers très particulier. Ce n’est pas tant l’histoire qui est importante, mais plutôt le ressenti. Le monde de Murakami est un espace bien rangé, où chaque chose est à sa place, de manière à nous plonger dans une ambiance, calme et rassurante. Cet environnement n’est là que pour contraster avec la force et la violence des sentiments décris au fil du texte, mais aussi,  provoqués par l’auteur, au lecteur. Quand Murakami décris une scène, il le fait avec énormément de précision et de détails, de manière à épurer notre imagination et ne se concentrer que sur l’action qui se passe. Une fois le décor planté, on apprend à connaître les personnages, mais encore une fois, on a ce contraste entre la simplicité de la description et la force des sentiments. Mais ce que j’aime par-dessus tout chez cet auteur, c’est la manière qu’il a de nous transporter, de nous isoler dans un environnement fermé, afin de mieux nous bousculer. A la fin de ma lecture, et comme pour ses autres romans, j’ai toujours ce même mélange de sentiments, de l’attendrissement, un peu de douleur et beaucoup... C’est le troisième roman de Murakami que je lis, et comme à chaque lecture, je me retrouve dans un univers très particulier. Ce n’est pas tant l’histoire qui est importante, mais plutôt le ressenti. Le monde de Murakami est un espace bien rangé, où chaque chose est à sa place, de manière à nous plonger dans une ambiance, calme et rassurante. Cet environnement n’est là que pour contraster avec la force et la violence des sentiments décris au fil du texte, mais aussi,  provoqués par l’auteur, au lecteur. Quand Murakami décris une scène, il le fait avec énormément de précision et de détails, de manière à épurer notre imagination et ne se concentrer que sur l’action qui se passe. Une fois le décor planté, on apprend à connaître les personnages, mais encore une fois, on a ce contraste entre la simplicité de la description et la force des sentiments. Mais ce que j’aime par-dessus tout chez cet auteur, c’est la manière qu’il a de nous transporter, de nous isoler dans un environnement fermé, afin de mieux nous bousculer. A la fin de ma lecture, et comme pour ses autres romans, j’ai toujours ce même mélange de sentiments, de l’attendrissement, un peu de douleur et beaucoup d’empathie. J’ai vraiment hâte de lire tous ses autres romans, et je pense qu’il m’en reste une bonne vingtaine à lire. Je vais essayer d’en lire un maximum, peut-être pas pour 2018, mais très certainement une bonne moitié.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Granna21 Posté le 2 Février 2019
              Un livre d'une nostalgie terrible mais toujours aussi beau. Murakami nous emmène dans le monde de l'adolescence qui se termine et nous fait découvrir la vie estudiantine des années 70 à Tokyo. De beaux personnages et toujours une grande sensibilité.
            • mh17 Posté le 25 Janvier 2019
              Beau, doux, limpide et tragique. La grâce.
            • Corboland78 Posté le 20 Décembre 2018
              Haruki Murakami né à Kyoto en 1949, est un écrivain japonais. Fils d'un enseignant de littérature japonaise en collège, il opte pour les arts théâtraux et souhaite devenir scénariste de cinéma. Après ses études à l'université il est pendant huit ans, responsable d'un bar de jazz à Tokyo, l’une de ses passions avec les chats. Après un premier ouvrage publié au Japon en 1979 et sa renommée établie après plusieurs romans à succès, il part vivre à l'étranger, en Europe (Italie et Grèce), puis aux Etats-Unis. Il revient vivre au Japon en 1995, marqué par le tremblement de terre de Kobe et l'attentat au gaz sarin de la secte Aum dans le métro de Tokyo. Haruki Murakami est également traducteur en japonais de plusieurs écrivains anglo-saxons parmi lesquels Scott Fitzgerald, John Irving ou encore Raymond Carver. Roman paru en 1987 au Japon, La Ballade de l’impossible a été traduit chez nous en 1994. Au cours d'un voyage en avion, Watanabe, le narrateur, entend une chanson des Beatles (Norwegian Wood) qui le replonge dans le souvenir d'un amour vieux de dix-huit ans. Quand il était lycéen dans les années 60, son meilleur ami, Kizuki, s'est suicidé. Kizuki avait une amie,... Haruki Murakami né à Kyoto en 1949, est un écrivain japonais. Fils d'un enseignant de littérature japonaise en collège, il opte pour les arts théâtraux et souhaite devenir scénariste de cinéma. Après ses études à l'université il est pendant huit ans, responsable d'un bar de jazz à Tokyo, l’une de ses passions avec les chats. Après un premier ouvrage publié au Japon en 1979 et sa renommée établie après plusieurs romans à succès, il part vivre à l'étranger, en Europe (Italie et Grèce), puis aux Etats-Unis. Il revient vivre au Japon en 1995, marqué par le tremblement de terre de Kobe et l'attentat au gaz sarin de la secte Aum dans le métro de Tokyo. Haruki Murakami est également traducteur en japonais de plusieurs écrivains anglo-saxons parmi lesquels Scott Fitzgerald, John Irving ou encore Raymond Carver. Roman paru en 1987 au Japon, La Ballade de l’impossible a été traduit chez nous en 1994. Au cours d'un voyage en avion, Watanabe, le narrateur, entend une chanson des Beatles (Norwegian Wood) qui le replonge dans le souvenir d'un amour vieux de dix-huit ans. Quand il était lycéen dans les années 60, son meilleur ami, Kizuki, s'est suicidé. Kizuki avait une amie, Naoko. Un an plus tard, Watanabe retrouve Naoko, elle est angoissée et pour tout dire un peu bizarre mais il l'aime ainsi… Nous allons donc suivre Watanabe quand il était étudiant à l’université, pratiquant divers petits boulots pour payer sa chambre, mais aussi et surtout son parcours amoureux, ce qui fait de ce livre un roman initiatique où l’amour et la mort tiennent les rôles primordiaux. Question amour, tout est bien compliqué pour notre héros : Naoko sera longtemps celle qui occupera le plus son esprit, une jeune fille très étrange, psychologiquement perturbée elle échouera dans une sorte d’asile médicalisé en pleine montagne où Watanabe viendra lui rendre visite, ainsi qu’à sa collègue de chambre beaucoup plus âgée, Reiko. De son côté, lui n’est pas un garçon follement énergique, ce qu’il reconnait « Je n’arrive pas vraiment à m’investir. Tout m’est indifférent », ce qui peut agacer le lecteur qui suit des personnages où l’une vit dans son monde un peu éthéré et lui, laisse les choses se faire ou non, sans rien tenter réellement pour les maitriser. Ce détachement apparent, qu’on croise souvent chez Murakami, correspond certainement à une certaine mentalité asiatique, ce qu’on appelle le zen ( ?). Ce qui était déjà complexe pour Watanabe, empêtré dans sa relation avec Naoko, le devient plus encore quand il va rencontrer Midori. Elle, c’est l’exact opposé de Naoko, autant l’une est introvertie autant l’autre est exubérante, se livrant à un rentre-dedans sans complexe (« … j’ai un visage assez mignon, une belle poitrine, je fais bien la cuisine, j’ai disposé au mieux de l’héritage de mon père, alors tu ne crois pas que je suis un bon parti ? Si tu ne me prends pas, je vais finir par aller voir ailleurs. »). Je ne vous ai pas tout dit sur l’amour et je tais carrément ce qui à trait à la mort pour ne pas vous spoiler le plaisir de lire cet ouvrage. Un roman sur une jeunesse qui se cherche, la complexité des rapports amoureux et l’initiation sexuelle ; le tout baignant dans une mélancolie assez agréable et une notion du temps qui passe plutôt élastique. Comme d’habitude chez l’écrivain, les références musicales abondent (pop/jazz) autant que les renvois vers livres et auteurs de grande littérature. Pour être tout à fait franc avec vous, longtemps j’ai trouvé le roman « moyen » mais la fin (le dernier quart) est magnifique à mes yeux et rehausse largement le niveau de ce, finalement, très bon roman.
              Lire la suite
              En lire moins
            • ptiteComete Posté le 27 Novembre 2018
              excellent .. très poétique
            Toute l'actualité des éditions Belfond
            Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.