Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823817669
Code sériel : 7052
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

La Ballade de Pern - tome 5

Histoire de Nerilka

Simone HILLING (Traducteur), Bénédicte LOMBARDO (Direction de collection)
Date de parution : 07/08/2014
L'épidémie ravage toujours la planète Pern, tous les habitants se mobilisent pour affronter la catastrophe. Seul le seigneur Tolocamp de Fort refuse de porter secours à ses voisins. Nerilka décide d’aller à l’encontre de son père et s’enfuit jusqu'au Fort de Ruatha, où le Seigneur Alessan prépare le précieux sérum qui sauvera les malades.
EAN : 9782823817669
Code sériel : 7052
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Fifrildi Posté le 18 Août 2021
    J’ai déjà terminé ma lecture depuis quelques jours mais comme je suis en mode vacances je ne suis pas souvent à la maison. Les renégats de Pern raconte la vie des gens exclus de la communauté pour une raison ou une autre. Il est notamment question de Thella de Telgar, une rebelle pas très fréquentable. Elle va recruter toute une bande de brigands dont un assassin et un chevalier dragon déchu. Son objectif principal est de capturer une jeune fille, Aramina, qui entend les dragons. En parallèle, on retrouve Piemur qui s’était retrouvé par accident sur le continent méridional et la majeure partie des personnages principaux du passage. Ils poursuivent leurs fascinantes découvertes sur les premiers habitants de Pern et le mystère autour des lettres « siaav ». Jayge est un nouveau personnage, c’est un voyageur (commerçant) itinérant qui va croiser la route de Thella et va porter secours à Aramina. Je n’en dis pas plus, la seule chose importante est que j’ai de nouveau passé un très bon moment de lecture. Challenge SFFF 2021 Challenge cycles/séries 2021 Challlenge mauvais genres 2021 Challenge multi-auteures SFFF 2021
  • Fifrildi Posté le 27 Décembre 2020
    Finalement, après avoir lu « La dame aux dragons » et la petite nouvelle « Au-delà de l'Interstice », j'ai enchaîné avec « L'histoire de Nerilka ». le roman fait moins de 200 pages, je l'ai lu d'une traite. Nerilka est la fille aînée du méprisable Seigneur Tolocamp que l'on croise dans « La dame aux dragons ». Cette histoire, racontée à la première personne est son point de vue sur tous les événements du tome précédent. J'avais été un peu surprise à la fin de « La dame aux dragons » que [masquer] l'on ne découvre pas comment Alessan avait réagi face à la disparition de Moreta (ils s'aimaient). C'était également surprenant de le retrouver marié (à Nerilka donc) lors de l'éclosion des oeufs d'Orlith juste après. [/masquer] Les deux histoires sont donc imbriquées l'une dans l'autre et donne une relecture intéressante de certains passages. Nerilka était la meilleure amie de l'épouse d'Alessan, Suriana. Celle-ci lui avait promis de la faire venir à Fort Ruatha pour lui épargner une vie misérable au Fort de Fort. Malheureusement, Suriana a succombé à une chute de cheval et Nerilka s'est retrouvée piégée chez son père. L'épidémie a été pour elle une opportunité pour fuir incognito et mettre à profit ses dons de guérisseuse. Elle... Finalement, après avoir lu « La dame aux dragons » et la petite nouvelle « Au-delà de l'Interstice », j'ai enchaîné avec « L'histoire de Nerilka ». le roman fait moins de 200 pages, je l'ai lu d'une traite. Nerilka est la fille aînée du méprisable Seigneur Tolocamp que l'on croise dans « La dame aux dragons ». Cette histoire, racontée à la première personne est son point de vue sur tous les événements du tome précédent. J'avais été un peu surprise à la fin de « La dame aux dragons » que [masquer] l'on ne découvre pas comment Alessan avait réagi face à la disparition de Moreta (ils s'aimaient). C'était également surprenant de le retrouver marié (à Nerilka donc) lors de l'éclosion des oeufs d'Orlith juste après. [/masquer] Les deux histoires sont donc imbriquées l'une dans l'autre et donne une relecture intéressante de certains passages. Nerilka était la meilleure amie de l'épouse d'Alessan, Suriana. Celle-ci lui avait promis de la faire venir à Fort Ruatha pour lui épargner une vie misérable au Fort de Fort. Malheureusement, Suriana a succombé à une chute de cheval et Nerilka s'est retrouvée piégée chez son père. L'épidémie a été pour elle une opportunité pour fuir incognito et mettre à profit ses dons de guérisseuse. Elle va réaliser son rêve, aller à Fort Ruatha, mais ce qui l'y attend est très loin de ce qu'elle a pu imaginer. Une belle histoire aussi. Avec ces trois fins poignantes, j'ai fini la soirée avec les yeux rouges. Après toutes les épreuves de ce 6e passage, j'étais bien contente que [masquer] ce soit la fin d'une période de chute de Fils. Les personnages ont bien mérité de profiter d'une Intervalle (période sans chute). [/masquer] Comme j'ai déjà lu "L'Aube des dragons", mon prochain tome sera "Les renégats de Pern" mais ce sera pour 2021. Challenge cycles/séries 2020 Challenge mauvais genres 2020 Challenge multi-auteures SFFF 2020
    Lire la suite
    En lire moins
  • Fifrildi Posté le 26 Décembre 2020
    Je poursuis ma lecture de la Ballade de Pern dans l'ordre d'écriture. La dame aux dragons (1983) nous emmène à l'époque du 6e passage des Fils. Pour info, les 6 romans précédents se déroulent lors du 9e passage. Avec L'Histoire de Nerilka – tome suivant – ce roman forme la duologie consacrée à ce passage et à l'épidémie. Ce petit voyage dans le temps est au début un peu déroutant car il faut faire la connaissance de nouveaux personnages/dragons. Cela étant dit, je me suis rapidement attachée à Dame Moreta et sa reine Orlith. Ce qui m'a le plus fasciné est sa capacité à soigner les ailes des dragons abîmées par les Fils. Des marins vont ramener un mystérieux félin du continent méridional et provoquer une épidémie dévastatrice. de nos jours, c'est évidemment une histoire qui a des échos familiers : nous sommes en plein dedans. À priori, on ne peut pas dire que ce roman puisse aider à se changer les idées. Quoi qu'il en soit c'est une histoire vraiment belle et émouvante. Elle fait honneur à l'abnégation des personnes qui donnent tout pour sauver les autres. Il est possible de prolonger ce tome avec la nouvelle « Au-delà de l'Interstice »... Je poursuis ma lecture de la Ballade de Pern dans l'ordre d'écriture. La dame aux dragons (1983) nous emmène à l'époque du 6e passage des Fils. Pour info, les 6 romans précédents se déroulent lors du 9e passage. Avec L'Histoire de Nerilka – tome suivant – ce roman forme la duologie consacrée à ce passage et à l'épidémie. Ce petit voyage dans le temps est au début un peu déroutant car il faut faire la connaissance de nouveaux personnages/dragons. Cela étant dit, je me suis rapidement attachée à Dame Moreta et sa reine Orlith. Ce qui m'a le plus fasciné est sa capacité à soigner les ailes des dragons abîmées par les Fils. Des marins vont ramener un mystérieux félin du continent méridional et provoquer une épidémie dévastatrice. de nos jours, c'est évidemment une histoire qui a des échos familiers : nous sommes en plein dedans. À priori, on ne peut pas dire que ce roman puisse aider à se changer les idées. Quoi qu'il en soit c'est une histoire vraiment belle et émouvante. Elle fait honneur à l'abnégation des personnes qui donnent tout pour sauver les autres. Il est possible de prolonger ce tome avec la nouvelle « Au-delà de l'Interstice » qui a été publiée dans le tome 1 du recueil « Légendes de la fantasy » présenté par Robert Silverberg. J'ai un peu triché, vu que cette nouvelle a été écrite en 2004 mais quand j'avais trop envie de savoir ce qu'il y avait de l'autre côté de l'Interstice. « Un dernier saut (...) c'est tout ce qui nous reste. » « Elles disparurent dans l'Insterstice. » Et puis… Challenge cycles/séries 2020 Challenge mauvais genres 2020 Challenge multi-auteures SFFF 2020
    Lire la suite
    En lire moins
  • enitram34 Posté le 9 Août 2020
    On a beaucoup écrit déjà sur cette série, mais à l'occasion d'une énième relecture j'ai eu envie de faire un "guide de lecture" pour les rares lecteurs qui ne connaissent pas encore. La Ballade de Pern m'accompagne depuis quelques années, je relis régulièrement certains tomes et même parfois tous à la file. Je retrouve avec le même plaisir le mode de vie des Pernais, la menace des Fils, les harpistes, les histoires d'amour, la politique, et les dragons. Ils ont une place primordiale et ce sont des personnages à part entière. Bien plus que des montures, ils sont les âmes-soeurs des chevaliers-dragons avec qui, dès qu'ils sont liés par l'empreinte, la communion télépathique s'établie. Ils partagent leurs émotions, l'un ne survit pas à l'autre. C'est prenant, frais et ambitieux, cohérent et inventif. Il est intéressant également de voir l'évolution des meurs et des mentalités, la place des femmes lors de l'arrivée du vaisseau qui se dégrade à mesure que la société perd la technologie, la tolérance envers l'homosexualité qui régresse également pour ne plus être acceptée que dans les Weyrs. Si vous avez envie donc de découvrir La ballade de Pern il ne faut surtout PAS LIRE DANS L'ORDRE DES INTÉGRALES au... On a beaucoup écrit déjà sur cette série, mais à l'occasion d'une énième relecture j'ai eu envie de faire un "guide de lecture" pour les rares lecteurs qui ne connaissent pas encore. La Ballade de Pern m'accompagne depuis quelques années, je relis régulièrement certains tomes et même parfois tous à la file. Je retrouve avec le même plaisir le mode de vie des Pernais, la menace des Fils, les harpistes, les histoires d'amour, la politique, et les dragons. Ils ont une place primordiale et ce sont des personnages à part entière. Bien plus que des montures, ils sont les âmes-soeurs des chevaliers-dragons avec qui, dès qu'ils sont liés par l'empreinte, la communion télépathique s'établie. Ils partagent leurs émotions, l'un ne survit pas à l'autre. C'est prenant, frais et ambitieux, cohérent et inventif. Il est intéressant également de voir l'évolution des meurs et des mentalités, la place des femmes lors de l'arrivée du vaisseau qui se dégrade à mesure que la société perd la technologie, la tolérance envers l'homosexualité qui régresse également pour ne plus être acceptée que dans les Weyrs. Si vous avez envie donc de découvrir La ballade de Pern il ne faut surtout PAS LIRE DANS L'ORDRE DES INTÉGRALES au risque de gâcher tout le potentiel de la saga. Si l'éditeur avait envie de ne pas vendre de livre … il a mis toutes les chances de son côté. Les intégrales en Français ont été rééditées dans l'ordre chronologique des événements relatés, avec en plus une erreur d'interprétation : la confusion entre "La Cloche des Dauphins" (qui se déroule effectivement au début) et "Les Dauphins de Pern" (qui se passe presque à la fin) faisant ainsi de l'intégrale 1 un abominable spoiler ! de quoi gâcher toute envie de le lire. Je dirais aussi que ne pas lire les préludes lors de la première lecture maintient l'intérêt. Certains conseillent de lire dans l'ordre de parution initiale en VO, mais comme une partie est sortie en recueil de nouvelles avant l'édition en livre ça fausse aussi la donne. Voilà l'avis d'une fan pour découvrir les intégrales : En commençant par le 3, à travers la vie de Robinton on découvre Pern, ses ateliers, ses forts, leur façon de vivre, leurs légendes, etc. Le maître harpiste de Pern - Intégrale 3 Le vol du dragon - Intégrale 3 La quête du dragon - Intégrale 3 Le chant du dragon - Intégrale 4 La chanteuse-dragon de Pern - Intégrale 4 Les tambours de Pern - Intégrale 4 Le Dragon blanc - Intégrale 5 (et c'est là qu'il faut intercaler les autres tomes) Les Renégats de Pern - Intégrale 2 (celui-là complique les choses, déjà parce que je le trouve bien moins passionnant, mais surtout parce que les événements se déroulent sur de nombreuses révolutions donc en même temps que les intégrales 3 et 4, mais il faut lire au moins à partir de la page 902 pour comprendre la suite) L'Aube des Dragons - Intégrale 1 (En intercalant l'intégrale 1 seulement au moment du "réveil" de SIAV on retrouve en même temps qu'eux l'origine des légendes et tout ce qui avait été oublié ou perdu.) L'oeil du dragon - Intégrale 1 / La Dame aux dragons - Intégrale 2 / Histoire de Nerilka - Intégrale 2 (Les trois ci-dessus ne sont pas totalement indispensables à la série, c'est presque une lecture "bonus") Tous les Weyrs de Pern - Intégrale 5 Les Dauphins de Pern - Intégrale 1 (c'est celui qui gâche tout si on le lit au début, sa place est ici) Les Ciels de Pern - Intégrale 5
    Lire la suite
    En lire moins
  • Fifrildi Posté le 12 Avril 2020
    Un gros coup de coeur pour ce 3e tome de la Ballade de Pern. L'histoire rejoint sur la fin, les événements du tome précédent lors de l'éclosion qui suit la mort du dragon de Bekke. J'ai adoré le personnage de Menolly qui a un don exceptionnel pour la musique (elle chante, joue et compose). Pensant que cela puisse déshonorer le Fort du Demi-cercle de Mer qu'une "fille" soit une talentueuse musicienne, elle est brimée par ses parents. Surtout son père, Yanus, le Seigneur du Fort. Elle va s'enfuir et trouver refuge dans une grotte où une couvée de lézards-de-feu est sur le point d'éclore. Elle va en marquer quelques-uns... Il se pourrait bien qu'elle trouve son chemin vers une vie à la hauteur de son talent, elle le mérite. Arrivée à la dernière page, j'ai pensé "oh non, pas déjà!?" Ah mais oui... j'ai l'intégrale ^_^ et j'ai déjà commencé la suite. Excellent moment de lecture qui se prolonge... Challenge cycles/séries 2020 Challenge mauvais genres 2020 Challenge multi-auteures SFFF 2020
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !