Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809842425
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La baronne des glaces

Anne-Judith Descombey (traduit par)
Collection : Roman & évasion
Date de parution : 16/09/2021
Russie, 1822. Katy et Grischa rêvent de parcourir le monde et de faire fortune. Avec l’aide de Thilo et Christian, ils ont une géniale idée : exporter la glace du Nord jusque dans les Tropiques. Mais leur entreprise sera semée d’embûches. Et quand l’amour s’en mêle…
Russie, 1822. Depuis son enfance, Katya sait « lire » dans la glace. Elle en perçoit les vibrations et les qualités. Quant à son frère aîné Grischa, il semble pouvoir « deviner » le temps qu’il fera.

Tous deux rêvent d’une vie meilleure et veulent laisser derrière eux leur enfance misérable....
Russie, 1822. Depuis son enfance, Katya sait « lire » dans la glace. Elle en perçoit les vibrations et les qualités. Quant à son frère aîné Grischa, il semble pouvoir « deviner » le temps qu’il fera.

Tous deux rêvent d’une vie meilleure et veulent laisser derrière eux leur enfance misérable. Leur voyage les mène sur la Baltique jusqu’au port de Hambourg où ils s’associent avec Thilo et Christian, des hommes d’affaires qui ont créé une société de négoce. Leur plan audacieux : expédier la glace jusqu’à Calcutta.

Mais la voie du succès est semée d’embûches, et les sentiments naissants entre Katya et Christian, qui est marié, menacent de faire fondre les rêves de la jeune baronne des glaces...

Inspirée de l’histoire vraie d’une dynastie de commerçants intrépides, le premier tome d’une saga mêlant amour, drame et aventure.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809842425
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Millina Posté le 9 Décembre 2021
    Attention, le synopsis en dévoile trop au moins un tiers du livre. Cela a gêné ma lecture, car pour une fois je l’ai lu. Elle m’a happée dès les premières pages. La vie en Russie est rude. Si vous êtes paysan, il est peu probable que vous ayez un autre destin que de mourir paysan. Gricha n’est pas prêt pour cette vie. Il rêve de pouvoir évoluer, de voir le monde… Il est prêt à s’envoler vers de nouveaux horizons. Katya, sa sœur n’a pas de rêve, elle est la femme de la maison à à peine 10 ans. Ses frères sont violents, méchants et n’ont aucune considération pour elle à part Gricha. Elle ne peut le laisser partir sans elle. Gricha ne voit pas bien comment l’emmener et se promet de revenir la chercher. Katya le laissera-t-elle faire#8201;? Katya est une fille forte et entière, tournée vers l’avenir. Elle est comme ces fleurs qui poussent devant la neige, belle et résistante. Son frère a peur qu’elle soit un poids dans son voyage à travers la Russie, la Norvège… Mais les muscles ne sont pas les seules choses dont on a besoin dans un voyage. Katya a été entraînée avec... Attention, le synopsis en dévoile trop au moins un tiers du livre. Cela a gêné ma lecture, car pour une fois je l’ai lu. Elle m’a happée dès les premières pages. La vie en Russie est rude. Si vous êtes paysan, il est peu probable que vous ayez un autre destin que de mourir paysan. Gricha n’est pas prêt pour cette vie. Il rêve de pouvoir évoluer, de voir le monde… Il est prêt à s’envoler vers de nouveaux horizons. Katya, sa sœur n’a pas de rêve, elle est la femme de la maison à à peine 10 ans. Ses frères sont violents, méchants et n’ont aucune considération pour elle à part Gricha. Elle ne peut le laisser partir sans elle. Gricha ne voit pas bien comment l’emmener et se promet de revenir la chercher. Katya le laissera-t-elle faire#8201;? Katya est une fille forte et entière, tournée vers l’avenir. Elle est comme ces fleurs qui poussent devant la neige, belle et résistante. Son frère a peur qu’elle soit un poids dans son voyage à travers la Russie, la Norvège… Mais les muscles ne sont pas les seules choses dont on a besoin dans un voyage. Katya a été entraînée avec les travaux domestiques, mais sa nature curieuse lui sera d’un grand secours. Elle a une soif d’apprendre qui est magique et dévorante. Gricha est comme un loup solitaire, il est fidèle à lui-même, prend ce que les autres lui apportent et part. Sa seule ancre dans le monde est Katya, avec les autres, il est sans attache plein de sentiments et en même temps, ils semblent tellement superficiels. Malgré cette impression de distance perturbante, ce frère qui aime sa sœur. Il ne la juge pas ni ne l’emprisonne. Et c’est réciproque. Il m’a touché et en même temps sa relation amoureuse avec les autres m’a gênée. Les personnages secondaires sont assez nombreux. Ils sont tous marquants. L’auteure nous en fait des portraits particuliers : une femme qui offrent un refuge à des enfants perdus, se lie à ces deux âmes égarées, un scientifique passionné par la glace et un mentor sans préjugé pour l’autre sexe, deux frères aussi différents que le jour et la nuit avec des rêves de grandeur… Tous ses personnages ont influencé le rêve ou l’entreprise fantasque de Gricha et Katya : «#8201;vendre de la glace dans l’hémisphère sud.#8201;» Mais comment la transporter sans qu’elle fonde et fasse couler le bateau#8201;? Nicole Vosseler nous fait voyager sur les terres enneigées, le froid, la glace, la mer, la tempête en Norvège puis sur le port d’Hambourg et sa vivacité… Elle a une plume simple et fleurie, les sentiments y transparaissent, mais l’amour s’en prend un peu trop aux personnages. Elle ne nous offre pas un triangle amoureux, mais un quatuor ou les sentiments ne sont pas forcément échangés. Ces relations ont un petit côté malsain. Puis, je me dois de l’avouer, je suis loin d’être fan des triangles amoureux, donc j’avoue avoir soufflé pendant ses échanges de sentiment non réciproque et pas clair. En résumé : une aventure froide, grisante et pleine de suspens rien n’est facile… Elle a un côté un peu fantastique et en même temps magique.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ElBaathory Posté le 8 Décembre 2021
    Après une trop longue semaine chargée professionnellement, j'étais plus que joie de pouvoir enfin débuter mon challenge hivernal et le moins que je suis puisse n'est autre que j'ai démarré celui-ci sur les chapeaux de routes tellement ma lecture fut saisissante, vibrante et passionnante. En embarquant sur ce roman, je recherchais avant tout du voyage et de lavassions mais je ne m'attendais pas à vivre un tel tourbillon remplie d'amour et d'émotion. Il est indéniable que le résumé de l'éditeur ne dévoile qu'une infime partie de la grandiose et magistrale oeuvre de Nicole Vosseler. A l'image d'un iceberg, cette lecture se dévoile quand son coeur ainsi si vous vous décidez à tenter l'aventure à votre tour, laissez-vous guider et voguer au rythme de la magnifique plume de l'auteure. Je ne sais d'ailleurs comment construire cette chronique tellement de choses sont à aborder et tellement j'ai envie de rendre hommage à ce chef d'oeuvre qu'est La Baronne des Glaces et surtout à ses personnages aux multiples facettes à la construction et à la psychologie épatantes. Bien que le lecteur fasse principalement la connaissance de Katya et Gricha deux jeunes frères et soeurs – à l'instinct et aux dons remarquables – décidés à... Après une trop longue semaine chargée professionnellement, j'étais plus que joie de pouvoir enfin débuter mon challenge hivernal et le moins que je suis puisse n'est autre que j'ai démarré celui-ci sur les chapeaux de routes tellement ma lecture fut saisissante, vibrante et passionnante. En embarquant sur ce roman, je recherchais avant tout du voyage et de lavassions mais je ne m'attendais pas à vivre un tel tourbillon remplie d'amour et d'émotion. Il est indéniable que le résumé de l'éditeur ne dévoile qu'une infime partie de la grandiose et magistrale oeuvre de Nicole Vosseler. A l'image d'un iceberg, cette lecture se dévoile quand son coeur ainsi si vous vous décidez à tenter l'aventure à votre tour, laissez-vous guider et voguer au rythme de la magnifique plume de l'auteure. Je ne sais d'ailleurs comment construire cette chronique tellement de choses sont à aborder et tellement j'ai envie de rendre hommage à ce chef d'oeuvre qu'est La Baronne des Glaces et surtout à ses personnages aux multiples facettes à la construction et à la psychologie épatantes. Bien que le lecteur fasse principalement la connaissance de Katya et Gricha deux jeunes frères et soeurs – à l'instinct et aux dons remarquables – décidés à quitter leur vie miséreuse et à prendre leur destin en main, j'ai été totalement surpris d'en découvrir toute une large palette tous aussi bien construits les uns que les autres. Ainsi et qu'il s'agisse de notre duo ou bien encore des frères Christian et Tilo mais aussi des protagonistes plus secondaires, chacun m'a tout simplement séduit et magnifiquement ébloui. C'est incroyable comment en si peu de pages l'auteur est parvenue à dévoiler des personnages à la dimension humaine palpable et percutante. C'est pourquoi, je n'ai cessé de m'attacher à ces derniers et de faire preuve d'empathie au cours de ma lecture. En ce sens, j'ai littéralement vibré tout au long de celle-ci qui me laisse grisé, le coeur lourd et totalement fébrile. Il faut dire que cette intensité provient des nombreux thèmes abordés au cours de ce premier volet qui se sont dévoilés aussi sincères que cruels. A commencer par celui de l'amour avec un grand A. Ici encore, je ne m'attendais pas à ce que de nombreuses romances naissent et viennent davantage lier chacun des héros présentés. Pourtant, j'ai totalement adoré et adhéré à cette séduisante idée. Il est indéniable que Nicole Vosseler parle de l'amour et de l'amitié ainsi que d'autres formes d'intimité comme personne ! Cela fait de cette dernière une auteure des plus audacieuse et intrépide qu'il m'a été donné à lire. L'amour est présentée sous toutes ses formes et dans tous ses genres et je remercie sincèrement et chaleureusement l'auteure pour tant de vérité et de conviction. Telle la glace, cette dernière ne cesse de tailler ce sentiment pour en faire quelque chose de grand, de beau et d'absolument unique. Ainsi, d'une plume poétique et pleine de douces métaphores, cette dernière n'hésite pas à torturer ses personnages pour offrir de vifs et magnifiques sentiments à son lectorat. D'autant plus que plus l'intrigue se développe et plus cette intimité s'amplifie, exacerbant en permanence mon ressenti jusqu'à atteindre son paroxysme. Bien entendu et comme je le disais, en me lançant dans La Baronne des Glaces je rêvais de voyage et d'évasion et cette sensation de dépaysement est au rendez-vous. En quelques heures à peines, j'ai visité énormément de pays et découverts de magnifiques paysages tantôt froids et glacials, tantôt doux et chaleureux. J'ai vraiment pris un plaisir indescriptible à découvrir chacune des contrées dévoilées et pour lesquelles je me suis imaginé de magnifiques sauvages et abruptes paysages. Cependant et malgré cet alléchant contraste et quand bien même ces merveilleuses descriptions, j'aurai apprécié que Nicole Vosseler détaille et affine bien davantage son univers. Sur ce point j'admets être resté, quelque peu, sur ma faim. Ce constat de précipitation s'est aussi démontré quant à l'intrigue et son déroulement que j'ai trouvé parfois bien trop précipité et accéléré, ce qui m'a fait passé à ça du coup de coeur. D'autant plus que cela aurait pu aider l'auteure à apporter une dimension haletante à son oeuvre mais me laisse une sensation parfois hasardeuse et confuse. Ainsi, j'aurais tant aimé que cette dernière étoffe son intrigue de quelques autres détails comme cette dernière l'a drastiquement réalisé avec ses personnages et leurs différents liens. Néanmoins, son style n'en demeure pas moins fluide à souhait et purement addictif et reste une merveilleuse étonnante surprise me concernant. Maintenant que les présentations sont fait et grâce à ce premier volet, j'avoue que je suis plus qu'impatient de retrouver la plume de l'auteure qui, je l'espère, se démontrera encore bien plus aboutie. Enfin, je m'attendais à voyager et m'évader grâce à cette lecture et bien que ce fut le cas, cette dernière s'est dévoilée bien plus que ça. En effet, l'amour, comme la glace, est présent sous toutes ses formes et se dévoile vibrante et poignante à lire grâce à la beauté et au délice de la plume de Nicole Vosseler qui offre une magnifique ode à la vie et à l'amour.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LesLecturesDeLaDiablotine Posté le 24 Novembre 2021
    Un petit tour dans la Russie du XIXème siècle ça vous dit ? Oui ?! Alors j'ai le livre qu'il vous faut ! Nous sommes en 1822, la maman de Katya est morte pendant son accouchement. Elle va être élevée par son père et ses grands frères... Bref, que des hommes ! Elle sera la seule personne au sein du foyer du sexe opposé. De part sa minorité et de part son statut de jeune femme, elle sera l'"esclave" des hommes de la famille. Enfin pas de tous car parmi tous les frères qu'elle a, il y en a un, Grischa, treize ans qui a décidé de s'émanciper, de quitter le foyer familial pour faire sa vie mais surtout pour la vivre comme il l'entend ! Katya est forte et fragile à la fois. Malgré tout, elle va se sauver avec son grand frère qui va bien évidemment jouer son rôle de grand frère protecteur envers sa jeune sœur. Durant quelques années, Katya va vivre chez Silja, en Norvège. Cette veuve a pris sous son aile la jeune enfant. Quant à son frère, il travaille dur sur des baleiniers ; dès qu'il le peut, il revient vers les deux femmes de sa... Un petit tour dans la Russie du XIXème siècle ça vous dit ? Oui ?! Alors j'ai le livre qu'il vous faut ! Nous sommes en 1822, la maman de Katya est morte pendant son accouchement. Elle va être élevée par son père et ses grands frères... Bref, que des hommes ! Elle sera la seule personne au sein du foyer du sexe opposé. De part sa minorité et de part son statut de jeune femme, elle sera l'"esclave" des hommes de la famille. Enfin pas de tous car parmi tous les frères qu'elle a, il y en a un, Grischa, treize ans qui a décidé de s'émanciper, de quitter le foyer familial pour faire sa vie mais surtout pour la vivre comme il l'entend ! Katya est forte et fragile à la fois. Malgré tout, elle va se sauver avec son grand frère qui va bien évidemment jouer son rôle de grand frère protecteur envers sa jeune sœur. Durant quelques années, Katya va vivre chez Silja, en Norvège. Cette veuve a pris sous son aile la jeune enfant. Quant à son frère, il travaille dur sur des baleiniers ; dès qu'il le peut, il revient vers les deux femmes de sa vie. Leurs trajets seront parsemés de houles et de bourrasques. Mais ils ne lâcheront rien, ils resteront soudés et armés de patience pour arriver à s'en sortir. Ils vont faire de mauvaises comme de bonnes rencontres. Ils finiront leur course à Hambourg. Les deux jeunes gens pensent pouvoir faire fortune en extrayant de la glace de la mer Baltique et en la revendant aux pays où il y fait chaud. Si l'idée semble bonne sur le papier, seuls, ils ne pourront pas y arriver. Ils vont se trouver deux jeunes associés, Christian et Thilo, avec qui, ils vont tenter le tout pour le tout ! Christian et Thilo sont fils de commerçants. Ils ont les compétences nécessaires pour mettre sur pied ce projet fou de vendre de la glace. Puis, Grischa et Katya ont des dons qui vont leur être fort utile pour mettre sur pied leur grande entreprise. En effet, Katya a la capacité de "sentir" la glace, les vibrations, leurs qualités en tout genre. Et ce cher Grischa a un incroyable don de "voyance" climatique ; il peut "sentir" le vent, le froid, le gel, la pluie, il est capable de prédire les évènements climatiques ! Les jeunes gens vont aller dans les pays chauds comme l'Angleterre qui m'a un peu étonné mais ils iront également en Inde, où il y fait affreusement chaud pour vendre leurs étonnantes marchandises... Grâce aux compétences de chacun, parviendront-ils à faire fortune ? Les aventures en mer glacée, en ville de nos protagonistes nous sont narrées dans un rythme soutenu où Nicole Vosseler nous offre des descriptions de paysages de glaces magnifiques ; je n'avais aucun mal à les imaginer dans ma tête et de les voir défiler au fil des pages. J'ai beaucoup aimé la façon dont à Katya de nous parler de la neige, de toutes les formes que la neige et la glace peuvent avoir. L'auteur nous invite à un faire un voyage glacial et totalement dépaysant avec un personnage fort et hors du commun ! Nous allons voyager en compagnie de nos protagonistes, nous allons prendre plaisir à les suivre à travers ce froid polaire où ils sauront nous réchauffer le cœur. J'ai également beaucoup aimé la façon dont l'auteur a eu de nous parler de cette grande aventure humaine qui donne envie de tourner les pages les unes après les autres. Katya est un personnage touchant, attachant qui sait faire tourner les têtes ! Elle est douce, gentille, sensible, fragile et aussi courageuse. La romance qui navigue sur les flots glaciales prend une belle place dans ce récit, une place que j'ai grandement apprécié. Le dosage de l'auteur a été excellent, il n'y a pas plus de romances que d'aventures. Bravo à Nicole Vosseler qui a fait un bon travail d'équilibriste ! La plume de l'auteur est fluide, belle, glaciale, juste et tellement agréable à lire. Les descriptions sont magiques, on s'y croirait ! Ce premier tome est divisé en plusieurs parties, ce qui permet de marquer les étapes importantes dans la vie de nos personnages. J'ai apprécié de voir grandir Katya sous nos yeux, c'est ce qui permet de s'attacher à elle encore plus que jamais. L'amour fraternel qui est mis en avant par l'auteur m'a beaucoup touché et plu, j'ai pris plaisir à suivre cette sœur et ce frère, de suivre leur relation, leur attachement l'un à l'autre est beau à voir. Tout ça pour vous dire que j'ai énormément aimé ma lecture de ce premier tome qui démarre très très fort ! Je suis passée à un cheveu du coup de cœur, ce sera peut-être pour la suite ! En tout cas, j'ai hâte de connaître la suite des aventures de nos jeunes entrepreneurs qui n'ont pas fini de nous faire voguer sur les flots à la conquête de la fortune... Entourée de la glace, entouré du froid, je vous invite à prendre une bonne tasse de chocolat chaud, de vous poser dans votre fauteuil préféré, avec votre plaid et de déguster ce roman qui nous offre un dépaysement total.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Clem_YCR Posté le 22 Novembre 2021
    Je garde un excellent souvenir du Ciel de Darjeeling, le premier roman que j'ai lu de l'auteure. C'est donc tout naturellement que j'ai eu envie de découvrir sa nouvelle série. Cette lecture de Jusqu'au bout du monde a été une expérience mitigée. En effet, si la plume de l'auteure est toujours aussi agréable, j'ai eu un peu de mal avec le comportement d'un ou deux personnages, et, parfois, l'impression d'être dans Les feux de l'amour. J'exagère volontairement, mais Grisha, dès ses 15 ans, multiplie les aventures avec hommes et femmes qui croisent son chemin, souvent (beaucoup) plus âgés que lui. Les scènes charnelles sont donc nombreuses même si, elles sont plus suggérées que détaillées. Ce que j'ai apprécié dans ce premier opus, c'est tout l'aspect scientifique lié à la glace. La passion de Katya, son besoin, presque vital, d'eau gelée; la relation qu'elle entretient avec cette dernière, qu'elle entend chanter. Katya est un personnage très fort, qui force l'admiration. Alors qu'elle n'a que 9 ans en début de récit, c'est elle qui gère le foyer et entretient les quatre hommes de la maison. Née dans une famille où la femme est au service de son père, puis de son mari, elle est... Je garde un excellent souvenir du Ciel de Darjeeling, le premier roman que j'ai lu de l'auteure. C'est donc tout naturellement que j'ai eu envie de découvrir sa nouvelle série. Cette lecture de Jusqu'au bout du monde a été une expérience mitigée. En effet, si la plume de l'auteure est toujours aussi agréable, j'ai eu un peu de mal avec le comportement d'un ou deux personnages, et, parfois, l'impression d'être dans Les feux de l'amour. J'exagère volontairement, mais Grisha, dès ses 15 ans, multiplie les aventures avec hommes et femmes qui croisent son chemin, souvent (beaucoup) plus âgés que lui. Les scènes charnelles sont donc nombreuses même si, elles sont plus suggérées que détaillées. Ce que j'ai apprécié dans ce premier opus, c'est tout l'aspect scientifique lié à la glace. La passion de Katya, son besoin, presque vital, d'eau gelée; la relation qu'elle entretient avec cette dernière, qu'elle entend chanter. Katya est un personnage très fort, qui force l'admiration. Alors qu'elle n'a que 9 ans en début de récit, c'est elle qui gère le foyer et entretient les quatre hommes de la maison. Née dans une famille où la femme est au service de son père, puis de son mari, elle est soumise, très jeune, aux brimades de ses frères, voire à leurs attouchements. Elle a une relation particulière avec Grisha, le plus jeune des frères, qui s'est beaucoup occupé d'elle à la mort de leur mère. Entre un père qui joue des poings pour imposer son autorité et des frères qui semblent suivre le même chemin, Grisha, le sensible et Katya, n'ont guère d'autre choix que fuir. Malgré le lien fort qui unit le frère et la sœur, il n'était pas dans les plans de Grisha de s'encombrer de sa petite sœur. Mais cette dernière sait s'imposer et aussi se rendre utile. Du haut de ses 9 ans, elle sait ce qu'elle veut et fait ce qu'il faut pour l'obtenir. Gros point noir côté résumé par contre ! Il dévoile tout ! Pourquoi annoncer des évènements (somme toute assez importants) qui ne surviennent qu'à plus de la moitié du roman ? certains, bien après la rencontre des personnages. J'ai beaucoup aimé voir Grisha et Katya grandir, apprendre, évoluer et se débrouiller, toujours pour réaliser leurs rêves. J'ai également apprécié les descriptions liées à la chasse à la baleine ou encore aux conditions de commerces de l'époque. J'ai moins adhéré au comportement puéril et impatient de Christian. Le contraste est grand entre ce jeune homme, qui a vécu un drame puis, à qui la vie a plutôt souri et le chemin parsemé d'embuches de Katya qui, bien que plus jeune que lui, semble beaucoup plus mûre et posée. J'ai plus apprécié son frère, Thilo, l'introverti, qui a dû grandir trop vite et a des habitudes de "vieux". Un premier tome assez mitigé donc, dans lequel Nicole Vosseler nous dresse une description détaillée de la vie sur différents continent en ce début de 19e siècle. Malgré tout, l'attachement que j'ai pu éprouvé pour certains personnages, et la situation délicate dans laquelle ils se retrouvent en fin de cet opus, me donne envie de découvrir quel chemin ils vont tous emprunter.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ludi33 Posté le 22 Novembre 2021
    Gricha rêve d'une vie meilleure. Une nuit, alors qu'il n'a que 13 ans, il s'enfuit en emmenant un peu malgré lui sa petite sœur, Katya. D'un pays à l'autre, ils vont tenter d'accomplir leurs rêves. J'ai bien aimé ce roman historique, teinté de romance, sans pour autant avoir été accroché de manière folle. La quatrième de couverture raconte tout le livre, donc j'ai un peu trouvé le temps long, avant de voir s'accomplir ce qui était annoncé. Et puis j'ai trouvé le tout trop lisse. Gricha et Katya ne rencontrent aucun obstacle sur leur route, autre qu'un manque d'argent, tombent toujours sur les personnes qu'il faut pour avancer dans leurs projets. Reste que l'histoire est quand même intéressante à suivre, et la fin du roman, qui décolle enfin, donne vraiment envie de lire la suite.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés