Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782348056802
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La bonne focale

De l'utilité des cas particuliers en sciences sociales

Christine MERLLIÉ-YOUNG (Traducteur)
Collection : Grands Repères Guides
Date de parution : 07/05/2020
Ce nouveau livre du grand sociologue Howard S. Becker s’appuie sur plus de 40 ans expérience d’enseignement et de recherches. Prolongement idéal de ses célèbres Ficelles du métier, éclectique, drôle, malicieux et profondément concret, toujours très personnel, il est consacré à l’usage des « cas » en sciences sociales et aux questions de méthodes les plus variées qu'ils suscitent. Ce vade mecum éclaire aussi brillamment les mécanismes intellectuels de la construction d’analyses sociologiques.
Howard S. Becker poursuit ici une réflexion engagée dès le début de sa carrière sur l’usage des « cas » en sciences sociales.
Les observations des sociologues de terrain portent en effet sur des cas particuliers, enracinés dans un environnement historique et social spécifique. Quelles sont les démarches intellectuelles qui permettront...
Howard S. Becker poursuit ici une réflexion engagée dès le début de sa carrière sur l’usage des « cas » en sciences sociales.
Les observations des sociologues de terrain portent en effet sur des cas particuliers, enracinés dans un environnement historique et social spécifique. Quelles sont les démarches intellectuelles qui permettront d’en tirer des connaissances dont la portée dépasse leur objet initial et enrichit la science sociale ? Comment utiliser les études de cas de manière comparative ? Comment mettre ces comparaisons au service de la découverte de nouvelles variables pour l’analyse sociologique ? Telles sont quelques-unes des questions méthodologiques d’intérêt général dont traite cet ouvrage.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782348056802
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ils en parlent

Qu’est-ce que la simplicité ? A vouloir définir ce mot simplement, tout se complique. Car il désigne à la fois une forme pure et profonde de beauté – de celle qui produit les effets ­les plus puissants avec une parcimonie de moyens – et une sincérité, voire une authenticité qui confine à la stupidité. ­Est simple ce qui n’est pas combiné, ­disent les dictionnaires. En ceci le réel est idiot, car il ne peut se dédoubler, précisent les philosophes. Et certains d’affirmer, tel Wittgenstein, que la simplicité est le sceau de la vérité – précisément parce qu’on l’atteint à l’issue d’un parcours d’une grande complexité.
On peut lire le nouveau livre de Howard
Becker comme un éloge joyeux de la simplicité. C'est-à-dire, de manière symétrique, comme une charge virulente contre la simplification. Comment percer cet apparent paradoxe ? « C'est tout simple » : l'expression revient maintes fois sous la plume du sociologue américain, qui conçoit son métier comme l'art de poser « des questions simples sur des choses ordinaires ». Mais ce qu'il vise est la simplicité d'une description d'interactions complexes, en aucun cas celle du modèle qui les expliquerait en totalité.
 « Une conception répandue veut que la recherche et la théorie sociologiques aient pour but de simplifier notre compréhension des faits sociaux, parla découverte des lois sous-jacentes à leur fonctionnement. Je pense, au contraire, qu'il s'agit de découvrir la nature de tout ce qui contribue, de manière observable, à produire les données sur lesquelles on travaille, et d'en rendre compte. » On lira tout cela dans le dernier ouvrage traduit en français de l'éminent sociologue de l'école de Chicago. Et on le lira avec bonheur, tant Howard Becker sait partager son art subversif de la description par une écriture engagée dans une sorte d'allégresse féroce à rendre compte du réel. Penser par cas, c'est s'approcher du fait social à bonne distance, et ainsi désarmer les effets de pouvoir. Rencontrer les acteurs, comparer les situations, observer, lire, s'expliquer, débattre : La Bonne Focale pourrait être l'enseigne de l'auberge joyeuse des sciences sociales. Mais si le livre est bien plus qu'un manuel pratique dévoilant Les Ficelles du métier - titre d'un autre de ses ouvrages (La Découverte, 2002) -, c'est parce qu'il convie généreusement son lecteur dans une suite entraînante de récits, de rencontres et d'expériences.
Des fumeurs de marijuana aux collectionneurs d'art contemporain, en multipliant les cas, Howard Becker - qui est aussi pianiste de jazz - improvise sur le thème sociologique.
 
Patrick Boucheron / Le Monde des Livres
Avec l’habileté déjà manifeste dans Les Ficelles du métier, H.. Becker montre comment l’analyse de cas singuliers permet d’étayer des considérations plus générales sur le fonctionnement des sociétés humaines. Décentrer son regard, généraliser à partir de cas exceptionnels, raisonner par analogie et transposition, recourir à la fiction, savoir imposer la légitimité de son savoir.  
Sciences Humaines
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !