Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823806236
Code sériel : 4190
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La chambre mortuaire

Date de parution : 04/07/2013

Étrange personnage que le docteur Simon Bloomberg ! Dans son hôtel particulier de la rue Mazarine à la façade presque aveugle, conçu comme une pyramide égyptienne, cet aliéniste au regard pénétrant et à la réputation sulfureuse traite ses patients selon des méthodes avant-gardistes qui font scandale. Lorsque la jeune Anglaise...

Étrange personnage que le docteur Simon Bloomberg ! Dans son hôtel particulier de la rue Mazarine à la façade presque aveugle, conçu comme une pyramide égyptienne, cet aliéniste au regard pénétrant et à la réputation sulfureuse traite ses patients selon des méthodes avant-gardistes qui font scandale. Lorsque la jeune Anglaise Sarah Englewood entre à son service, elle tombe immédiatement sous le charme de ce scientifique hors du commun, fascinée par le mystère qui l’entoure. Pourquoi ne voit-on jamais sa femme, une archéologue de renom dont les trouvailles encombrent chaque recoin de la maison ? Et pourquoi une des pièces est-elle interdite d’accès ? Tandis qu’une série de meurtres inexpliqués défraient la chronique parisienne, une relation trouble se noue entre l’intrépide Anglaise et l’ombrageux médecin…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823806236
Code sériel : 4190
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Jardinssecrets Posté le 17 Août 2020
    C’est en chinant à droite à gauche que je suis tombé sur ce roman il y a quelques semaines par hasard. C’est le premier tome d’une trilogie. Dès le premier chapitre, l'auteur nous fait pénétrer dans un Paris angoissant. Simon Bloomberg est un médecin aliéniste et c'est le protagoniste principal de cette série historique et policière qui se déroule à Paris à la fin du XIXème siècle. L’exposition universelle, l’hôpital de la Pitié Salpêtrière et la clinique Sainte Anne où les aliénés y étaient enfermés plus que soignés. Les chapitres sont courts et se terminent régulièrement par un rebondissement, suscitant un intérêt grandissant au fur et à mesure de ma lecture, accentuant de même le suspense du récit. Jean-Luc Bizien nous plonge dans un Paris en plein essor, où l'étude des traitements des maladies mentales était encore à ses balbutiements… Simon Bloomberg, l’aliéniste est un homme plein de secrets. Le couple qu'il forme avec Sarah Englewood, sa gouvernante, est des plus attachant. Ulysse est un colosse un peu simplet mais gare à ceux qui se frotteraient à lui ! Elzbieta, la femme de Simon Bloomberg, est égyptologue et se trouve au milieu de toutes les énigmes et un “drôle” de duo de policiers qui... C’est en chinant à droite à gauche que je suis tombé sur ce roman il y a quelques semaines par hasard. C’est le premier tome d’une trilogie. Dès le premier chapitre, l'auteur nous fait pénétrer dans un Paris angoissant. Simon Bloomberg est un médecin aliéniste et c'est le protagoniste principal de cette série historique et policière qui se déroule à Paris à la fin du XIXème siècle. L’exposition universelle, l’hôpital de la Pitié Salpêtrière et la clinique Sainte Anne où les aliénés y étaient enfermés plus que soignés. Les chapitres sont courts et se terminent régulièrement par un rebondissement, suscitant un intérêt grandissant au fur et à mesure de ma lecture, accentuant de même le suspense du récit. Jean-Luc Bizien nous plonge dans un Paris en plein essor, où l'étude des traitements des maladies mentales était encore à ses balbutiements… Simon Bloomberg, l’aliéniste est un homme plein de secrets. Le couple qu'il forme avec Sarah Englewood, sa gouvernante, est des plus attachant. Ulysse est un colosse un peu simplet mais gare à ceux qui se frotteraient à lui ! Elzbieta, la femme de Simon Bloomberg, est égyptologue et se trouve au milieu de toutes les énigmes et un “drôle” de duo de policiers qui cherche à résoudre cette étrange enquête. La maison des Bloomberg joue elle aussi un rôle très important dans le récit. Avec son imposante présence et son atmosphère pleine de secrets… C’est un véritable musée dédié à l'Égypte. Il sera aussi question de personnes disparues, d'un cadavre volé, de séances de spiritisme, de légendes anciennes… J’ai eu beaucoup de plaisir dans ma lecture, dont Jean-Luc ne dévoilera l'intrigue qu'à la toute fin, faisant ainsi un excellent polar sur trame historique fouillée et toute en finesse, avec des personnages attachants et surtout un scénario très original ! J'ai aimé aussi ce mélange de mystères inexpliqués et d'enquêtes policières, le Paris de l'époque est superbement bien retranscrit. Merci Jean-Luc pour ce très bon roman et pour les personnalités intéressantes et très diverses des protagonistes, tous très attachant. Il ne me reste plus qu’une chose à faire. Essayer de trouver, et lire la suite des aventures du Dr. Bloomberg dans cette “Cour des Miracles” ! ÷÷÷÷÷÷÷ Extraits : « - Je ne serais pas surpris outre mesure d'apprendre un jour qu'elle milite pour la construction d'un pyramide en plein Palais du Louvre ! L'image était fort cocasse et Sarah en rit de bon coeur - une pyramide élevée au coeur du château, voilà qui relevait de la fantaisie ! » …/… « À l’extrémité de la pièce, un bureau repose, comme une baleine encore hébétée de sentir sous son ventre le contacte râpeux du sable. Un chandelier à sept branches l’illumine. Ses fumerolles hésitent, s’éloignent, titubent, puis plongent vers la voûte en s’accouplant furtivement avant de disparaître. La chaleur des flammes vient souligner le travail exquis du bois, la préciosité du sous-main de cuir. Il n’y a rien sur ce bureau, ou presque. Un encrier de cristal, où s’enfonce avec régularité une plume finement taillée. Et le chandelier, au pied duquel la cire inflige au cuir ses baisers cruels. On n’entend rien dans la pièce, ou presque. Soudain, il trace un rapide croquis, au trait fulgurant. Sa main entreprend alors un curieux ballet au-dessus du carnet. Le dessin apparaît, c’est un profil d’oiseau, une barque, un œil… Satisfait, l’homme contemple son œuvre. Sa respiration s’est accélérée, tandis qu’il rédige à la hâte les dernières lignes… »
    Lire la suite
    En lire moins
  • LePamplemousse Posté le 23 Mai 2020
    Simon Bloomsberg est un médecin aliéniste et c’est le protagoniste principal de cette série de romans historiques et policiers qui se passe à la fin du XIXème siècle. Ce premier tome de la trilogie est captivant. On y fait la connaissance de plusieurs personnages atypiques, que ce soit Ulysse un colosse un peu simplet, Elzbieta la femme égyptologue de l’aliéniste, un duo de policiers dont l’un boit trop et l’autre se prend pour un mannequin, une jeune gouvernante curieuse… Il sera question de personnes disparues, d’un cadavre volé, d’une maison étrange, d’un couple de singes plutôt dangereux, de séances de spiritisme, de légendes anciennes…. L’auteur nous emmène visiter Paris, l’exposition universelle mais aussi l’hôpital de la Pitié Salpêtrière et la clinique Sainte Anne où les aliénés étaient enfermés plutôt que soignés. J’ai beaucoup aimé ce mélange de mystères inexpliqués et d’enquêtes policières classiques, les personnages sont attachants et le Paris de l’époque très bien décrit.
  • chevalierortega33 Posté le 2 Mai 2020
    Plongée dans le Paris des années 80, oui mais 1888 pour être précis. L’éditeur annonce le tome 1 d’une trilogie. J’ai déjà lu de cet auteur la trilogie de Seth Ballahan qui s’est vue augmentée d’un quatrième volume : ça y est je suis prête à enchainer… Avec un petit côté suranné dû au ton et à l’exotisme d’une époque d’avant la police scientifique, d’avant les téléphones portables, internet et la géolocalisation, et qui n’a d’autre choix qu’un retour aux fondamentaux de la nature humaine, le hasard et l’intuition, faisons donc connaissance avec un aliéniste comme on disait des psychiatres de l’époque. Simon Bloomberg, dominant ou dominé, va se trouver au cœur d’une enquête liée à la disparition de son épouse, la défenestration d’une espèce de gigolo et ce que l’on qualifierait de nos jours de meurtres ou du moins de disparitions en série. Des réunions occultes de ce qui pourrait être une secte à la recherche de l’immortalité ont été initiées semble-t-il par son égyptologue d’épouse. Elle manque cruellement à notre aliéniste, du moins c’est ce qu’il fait penser à son entourage. La présence d’Elzbieta semble encore palpable dans leur maison qu’elle a fait construire en forme de pyramide... Plongée dans le Paris des années 80, oui mais 1888 pour être précis. L’éditeur annonce le tome 1 d’une trilogie. J’ai déjà lu de cet auteur la trilogie de Seth Ballahan qui s’est vue augmentée d’un quatrième volume : ça y est je suis prête à enchainer… Avec un petit côté suranné dû au ton et à l’exotisme d’une époque d’avant la police scientifique, d’avant les téléphones portables, internet et la géolocalisation, et qui n’a d’autre choix qu’un retour aux fondamentaux de la nature humaine, le hasard et l’intuition, faisons donc connaissance avec un aliéniste comme on disait des psychiatres de l’époque. Simon Bloomberg, dominant ou dominé, va se trouver au cœur d’une enquête liée à la disparition de son épouse, la défenestration d’une espèce de gigolo et ce que l’on qualifierait de nos jours de meurtres ou du moins de disparitions en série. Des réunions occultes de ce qui pourrait être une secte à la recherche de l’immortalité ont été initiées semble-t-il par son égyptologue d’épouse. Elle manque cruellement à notre aliéniste, du moins c’est ce qu’il fait penser à son entourage. La présence d’Elzbieta semble encore palpable dans leur maison qu’elle a fait construire en forme de pyramide et dotée d’une cage renfermant bien des secrets ! Cependant Simon est le suspect n°1 de sa disparition … La narration suit alternativement un duo de policiers, Sarah la toute nouvelle gouvernante, Simon ou ses collègues aliénistes hospitaliers, Ulysse l’ancien malade. L’enquête se déroule précisément et logiquement jusqu’à l’ultime rebondissement, emportant le lecteur dans une ambiance d’un autre temps, un Paris où les clivages sociaux sont déjà présents mais cependant encore bien insouciant, un Paris contemporain d’Alphonse Bertillon père de la police scientifique, après qui plus rien ne sera pareil ! J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome, en découvrant une situation surprenante et des personnages attachants. Ceux qui auront survécus, sûre, je les retrouverais prochainement.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LectureChronique Posté le 19 Mars 2019
    Ce roman est un polar historique qui se déroule dans le Paris du 19ème siècle. Nous suivons les aventures de Sarah Englewood, gouvernante fraîchement débarquée au service de l'aliéniste Dr Simon Bloomberg d'un côté, et de l'autre l'enquête des deux policiers sur la disparition d'un corps à la morgue et la mort suspecte d'un dandy. Un lien unit tous les protagonistes en la personne de Elzbieta, dont le fantôme plane dans cette étrange maison appelée "la cour des miracles" dont elle a elle-même conçu les plans, s'élevant telle une pyramide égyptienne. A vous de découvrir son rôle exact au cours du récit. Les personnages secondaires, les singes et la maison également, tout transparait et évolue dans une opacité dérangeante, tant les cachoteries et les bizarreries en effraieraient plus d'un, pourtant sain d'esprit. Simon Bloomberg, éminant docteur critiqué par ses pairs, intrigue par ses pratiques novatrices et suscite bien des interrogations de la part de Sarah. Est-ce un homme intègre et fiable ? Veut-il vraiment sa mort comme elle le soupçonne ? Les policiers de la sureté Desnoyer et Mesnard vont être amenés à faire preuve de toute leur sagacité pour retrouver le coupable, écarter la folie et la tromperie pour ne privilégier... Ce roman est un polar historique qui se déroule dans le Paris du 19ème siècle. Nous suivons les aventures de Sarah Englewood, gouvernante fraîchement débarquée au service de l'aliéniste Dr Simon Bloomberg d'un côté, et de l'autre l'enquête des deux policiers sur la disparition d'un corps à la morgue et la mort suspecte d'un dandy. Un lien unit tous les protagonistes en la personne de Elzbieta, dont le fantôme plane dans cette étrange maison appelée "la cour des miracles" dont elle a elle-même conçu les plans, s'élevant telle une pyramide égyptienne. A vous de découvrir son rôle exact au cours du récit. Les personnages secondaires, les singes et la maison également, tout transparait et évolue dans une opacité dérangeante, tant les cachoteries et les bizarreries en effraieraient plus d'un, pourtant sain d'esprit. Simon Bloomberg, éminant docteur critiqué par ses pairs, intrigue par ses pratiques novatrices et suscite bien des interrogations de la part de Sarah. Est-ce un homme intègre et fiable ? Veut-il vraiment sa mort comme elle le soupçonne ? Les policiers de la sureté Desnoyer et Mesnard vont être amenés à faire preuve de toute leur sagacité pour retrouver le coupable, écarter la folie et la tromperie pour ne privilégier que la raison qui n'a parfois elle-même plu toute sa tête. Attention à vous, cher lecteurs, à ne pas tomber vous-même dans l'aliénation en le lisant. Vous voilà prévenu !
    Lire la suite
    En lire moins
  • ManouB Posté le 12 Septembre 2018
    Il s’agit du premier épisode de La cour des miracles, une série parue en 10/18 dans la collection "Grands Détectives". L'histoire se déroule à Paris à la fin du XIXe siècle et met en scène l’aliéniste Simon Bloomberg et sa jeune gouvernante anglaise Sarah Englewood. Paris 1888. Sarah, une jeune anglaise, est embauchée comme gouvernante chez l’aliéniste Simon Bloomberg. Celui-ci est un personnage mystérieux mais attirant. Son approche moderne de la psychiatrie l’oppose à de nombreux collègues. Ses expériences sur les malades sont révolutionnaires. Dans son hôtel particulier de la rue Mazarine à la façade presque aveugle, conçu comme une pyramide égyptienne, son cabinet ne désemplit pas. Pourtant le lieu est austère et angoissant : les trouvailles d’Elzbiéta, sa femme, encombrent chaque recoin de la maison dès l’entrée. Des chimpanzés sont enfermés dans une cage et crient dès qu’un étranger approche. Les couloirs sombres semblent s’allonger indéfiniment… Bref ! un vrai mystère plane sur cette maison, les gouvernantes défilent et le docteur Bloomberg est évasif sur sa femme, archéologue connue, toujours absente… De plus, pourquoi une des pièces est-elle interdite d’accès ? Sarah est de plus en plus effrayée et fascinée à la fois. Une relation trouble se noue entr’eux… Un soir, en lisant le... Il s’agit du premier épisode de La cour des miracles, une série parue en 10/18 dans la collection "Grands Détectives". L'histoire se déroule à Paris à la fin du XIXe siècle et met en scène l’aliéniste Simon Bloomberg et sa jeune gouvernante anglaise Sarah Englewood. Paris 1888. Sarah, une jeune anglaise, est embauchée comme gouvernante chez l’aliéniste Simon Bloomberg. Celui-ci est un personnage mystérieux mais attirant. Son approche moderne de la psychiatrie l’oppose à de nombreux collègues. Ses expériences sur les malades sont révolutionnaires. Dans son hôtel particulier de la rue Mazarine à la façade presque aveugle, conçu comme une pyramide égyptienne, son cabinet ne désemplit pas. Pourtant le lieu est austère et angoissant : les trouvailles d’Elzbiéta, sa femme, encombrent chaque recoin de la maison dès l’entrée. Des chimpanzés sont enfermés dans une cage et crient dès qu’un étranger approche. Les couloirs sombres semblent s’allonger indéfiniment… Bref ! un vrai mystère plane sur cette maison, les gouvernantes défilent et le docteur Bloomberg est évasif sur sa femme, archéologue connue, toujours absente… De plus, pourquoi une des pièces est-elle interdite d’accès ? Sarah est de plus en plus effrayée et fascinée à la fois. Une relation trouble se noue entr’eux… Un soir, en lisant le journal, elle découvre une étrange affaire – un homme s’est jeté, nu, du toit de son immeuble et s’est écrasé sur la voie publique… Mais elle ignore que le cadavre, amené à la morgue, a mystérieusement disparu en pleine nuit. Cette anomalie fait perdre toute raison scientifique aux deux agents chargés de l’enquête, Léonce Desnoyers et Raoul Mesnard, qui ne sont pas au bout de leurs surprises ! L’auteur sait y faire pour entretenir le suspense et captiver le lecteur. Il joue avec lui, lui donnant certains éléments, lui en cachant d’autres pour mieux le tromper ensuite. Chaque chapitre est comme un nouvel épisode d’une série télévisée : on passe d’un personnage à un autre, d’un lieu à un autre… On peut s’y perdre au début ou trouver la lecture de ce roman difficile mais le suspense est tel que le lecteur veut savoir la suite !! De plus on s’attache vraiment aux personnages en particulier à Sarah… C'est un excellent roman !
    Lire la suite
    En lire moins
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !