Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221127551
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La Chute d'Hypérion

Le cycle d'Hypérion - Tome 2

Guy ABADIA (Traducteur)
Collection : Ailleurs et Demain
Date de parution : 17/11/2011

La Chute d'Hypérion prolonge Hypérion.
Tous les secrets d'Hypérion seront dévoilés, toutes les énigmes résolues, dans un style à nouveau différent qui démontre une fois encore l'exceptionnel talent de Dan Simmons.
Vous saurez pourquoi les sept pèlerins se sont retrouvés sur la planète mystérieuse qui abrite les Tombeaux du Temps. Vous découvrirez...

La Chute d'Hypérion prolonge Hypérion.
Tous les secrets d'Hypérion seront dévoilés, toutes les énigmes résolues, dans un style à nouveau différent qui démontre une fois encore l'exceptionnel talent de Dan Simmons.
Vous saurez pourquoi les sept pèlerins se sont retrouvés sur la planète mystérieuse qui abrite les Tombeaux du Temps. Vous découvrirez les véritables ressorts de la guerre qui fait rage autour d'elle et qui menace d'embraser toute la galaxie humaine, tout le Retz.
Vous comprendrez le rôle unique du cybride de John Keats, le poète ressuscité, et celui du gritche.
Ici s'affrontent des dieux, créés par les humains ou descendant d'eux.
Cette édition numérique comprend :
- une préface de Gérard Klein
- une préface aux Cantos d'Hypérion de Dan Simmons
- un extrait d'Endymion, tome 3 du cycle
- le poème La Chute d'Hypérion, de John Keats
- la bibliographie complète des oeuvres de Dan Simmons
- un dossier sur la collection : Ailleurs & Demain, quarante ans de science-fiction
.

Le cycle d'Hypérion:
1. Hypérion
2. La Chute d'Hypérion
3. Endymion
4. L'Éveil d'Endymion

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221127551
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Crazynath Posté le 27 Septembre 2021
    Et voilà, le deuxième tome du cycle d’Hyperion de Dan Simmons est enfin achevé. Comme c’est sous forme audio que je découvre ce tome intitulé « La chute d’Hyperion », j’ai mis plusieurs mois à aller au bout de cette lecture/ écoute… J’avoue qu’à l‘issue du tome précédent et des événements qui venaient de s’y dérouler j’étais très impatiente de lire la suite… Quel ne fut ma surprise quant au début de ce tome j’ai découvert l’introduction d’un nouveau personnage, H. Servern, qui a repoussé un bout moment mes retrouvailles avec les pèlerins dont j’avais tellement hâte de découvrir la destinée. Un épisode que j’ai un chouia moins aimé que le tome précédent. J’ai trouvé qu’il y avait quelques longueurs, repoussant régulièrement le moment de replonger dans les aventures des personnages principaux…. Ces personnages auxquels je me suis vraiment attachée et dont j’avais qu’une envie : connaitre la suite de leurs aventures…. J’ai enfin pu découvrir quel était le destin réservé à Saul Weintraub et surtout à sa fille Rachel…J’ai pratiquement dû attendre la fin du livre pour l’apprendre, donc c’est dire comme cette coute a été fébrile malgré sa longueur… C’est une histoire complexe, avec des mondes réfléchis, forts bien imaginés par... Et voilà, le deuxième tome du cycle d’Hyperion de Dan Simmons est enfin achevé. Comme c’est sous forme audio que je découvre ce tome intitulé « La chute d’Hyperion », j’ai mis plusieurs mois à aller au bout de cette lecture/ écoute… J’avoue qu’à l‘issue du tome précédent et des événements qui venaient de s’y dérouler j’étais très impatiente de lire la suite… Quel ne fut ma surprise quant au début de ce tome j’ai découvert l’introduction d’un nouveau personnage, H. Servern, qui a repoussé un bout moment mes retrouvailles avec les pèlerins dont j’avais tellement hâte de découvrir la destinée. Un épisode que j’ai un chouia moins aimé que le tome précédent. J’ai trouvé qu’il y avait quelques longueurs, repoussant régulièrement le moment de replonger dans les aventures des personnages principaux…. Ces personnages auxquels je me suis vraiment attachée et dont j’avais qu’une envie : connaitre la suite de leurs aventures…. J’ai enfin pu découvrir quel était le destin réservé à Saul Weintraub et surtout à sa fille Rachel…J’ai pratiquement dû attendre la fin du livre pour l’apprendre, donc c’est dire comme cette coute a été fébrile malgré sa longueur… C’est une histoire complexe, avec des mondes réfléchis, forts bien imaginés par l’auteur que l’on découvre dans cette histoire dont je suis ravie de savoir qu’il existe encore deux tomes… Je vais d’ailleurs enchainer, fort rapidement et toujours sous la forme d’un audio livre, la suite intitulée « Endymion » Challenge ABC 2021/2022 Challenge Mauvais Genres 2021 Challenge Séries 2021 Challenge Pavés 2021
    Lire la suite
    En lire moins
  • Fon95 Posté le 25 Août 2021
    Après des vacances absolument pas littéraires, je retrouve avec plaisir le dernier tome du cycle d'Hypérion, après avoir laissé le Retz dans un foutoir innommable. Les tombeaux s'ouvrent, le conflit évolue très vite, et personne ne sait vraiment sur quel pied danser, que ce soit les protagonistes ou le lecteur. Au milieu de ce brouillard, on est bien en peine de comprendre quelles responsabilités se partagent les différentes factions. Quel rôle jouent les Extros ou le gritche? Le techno-centre? ou même l'Hégémonie? Cet enchevêtrement de rebondissements est-il le simple fruit du hasard, ou tout cela avait-il déjà été calculé dans le passé? Ou peut être dans l'avenir? Les engrenages s'imbriquent maintenant parfaitement. Le rythme s'accélère. Simmons conclue la première partie de son chef d'oeuvre avec brio, reliant tous les éléments entre eux, rétrécissant avec patience le champ des possibles, et donnant tout son sens au moindre battement d'aile de papillon que l'on aurait croisé dans cet univers. J'insisterai encore une fois sur les personnages hauts en couleur qui subliment le tableau, avec lesquels on a partagé parfois les rires, et souvent les pleurs, les craintes... bref, avec lesquels on a vibré et transpiré tout du long. Un petit break s'impose avant... Après des vacances absolument pas littéraires, je retrouve avec plaisir le dernier tome du cycle d'Hypérion, après avoir laissé le Retz dans un foutoir innommable. Les tombeaux s'ouvrent, le conflit évolue très vite, et personne ne sait vraiment sur quel pied danser, que ce soit les protagonistes ou le lecteur. Au milieu de ce brouillard, on est bien en peine de comprendre quelles responsabilités se partagent les différentes factions. Quel rôle jouent les Extros ou le gritche? Le techno-centre? ou même l'Hégémonie? Cet enchevêtrement de rebondissements est-il le simple fruit du hasard, ou tout cela avait-il déjà été calculé dans le passé? Ou peut être dans l'avenir? Les engrenages s'imbriquent maintenant parfaitement. Le rythme s'accélère. Simmons conclue la première partie de son chef d'oeuvre avec brio, reliant tous les éléments entre eux, rétrécissant avec patience le champ des possibles, et donnant tout son sens au moindre battement d'aile de papillon que l'on aurait croisé dans cet univers. J'insisterai encore une fois sur les personnages hauts en couleur qui subliment le tableau, avec lesquels on a partagé parfois les rires, et souvent les pleurs, les craintes... bref, avec lesquels on a vibré et transpiré tout du long. Un petit break s'impose avant de m'attaquer aux Voyages D'Endymion, mais j'ai franchement hâte de retrouver ce cycle tant ce premier volet m'a transporté. Salut, poilu!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ewylyn Posté le 8 Août 2021
    Le premier tome d’Hypérion avait été un de mes gros coup de cœur de la décennie passée ! J’avais adoré le roman et je me suis procurée le second tome avant même de terminer le premier. Et si ce second tome est très – très – différent du premier, j’ai passé un très bon moment avec cette suite et fin d’Hypérion. Je suis pas mal curieuse pour m’aventurer sur les chemins de la suite du cycle avec Endymion. Vous pouvez oublier ce que vous avez intégré de la structure narrative du premier tome, les différents récits des pèlerins étaient magnifiques, mais sur la Chute d’Hypérion, Dan Simmons bouscule tout. Le roman reprend des codes narratifs plus classique, on suit une intrigue mêlant divers points : ce que les pèlerins nous ont appris au cours de leur récit passé, ce qu’ils vivent actuellement dans les Tombeaux du Temps, ce qui se passe sur Tau Ceti Central avec différents personnages. Je comprends parfaitement le fait que pas mal de lecteurs n’aient pas aimé ce tome, parce que la coupure est franche et le récit part très loin. Dan Simmons ne change pas tous ses ingrédients, le récit est chargé et dense dans les thèmes... Le premier tome d’Hypérion avait été un de mes gros coup de cœur de la décennie passée ! J’avais adoré le roman et je me suis procurée le second tome avant même de terminer le premier. Et si ce second tome est très – très – différent du premier, j’ai passé un très bon moment avec cette suite et fin d’Hypérion. Je suis pas mal curieuse pour m’aventurer sur les chemins de la suite du cycle avec Endymion. Vous pouvez oublier ce que vous avez intégré de la structure narrative du premier tome, les différents récits des pèlerins étaient magnifiques, mais sur la Chute d’Hypérion, Dan Simmons bouscule tout. Le roman reprend des codes narratifs plus classique, on suit une intrigue mêlant divers points : ce que les pèlerins nous ont appris au cours de leur récit passé, ce qu’ils vivent actuellement dans les Tombeaux du Temps, ce qui se passe sur Tau Ceti Central avec différents personnages. Je comprends parfaitement le fait que pas mal de lecteurs n’aient pas aimé ce tome, parce que la coupure est franche et le récit part très loin. Dan Simmons ne change pas tous ses ingrédients, le récit est chargé et dense dans les thèmes exploités comme la politique, la mort, la guerre, la religion, les technologies. Il va loin, avec cette précision de fou qui m’a tant impressionnée et sur laquelle je reste admirative. Il mélange la science et la religion, la politique et la littérature, l’ésotérisme et l’horreur, c’est donc très chargé en messages, en informations, en réflexions psychologiques et métaphysiques. Si je me suis sentie parfois perdue, parfois perplexe, j’ai toujours adoré cette ligne directrice qui forcément divise, engendre débats et questionnements. Personnellement, j’ai beaucoup aimé, la preuve, j’ai lu le tome en peu de temps. Il faut dire que l’histoire est prenante. Dune va connaître une adaptation cinématographique, je serais très curieuse de connaître une adaptation d’Hypérion, parce qu’il y aurait de quoi en avoir plein les yeux ! Nous avons les intrigues politiques et les fils de la guerre en suivant la présidente Meina Gladstone, nous avons des intrigues personnelles avec nos pèlerins, nous avons des atmosphères entre l’horreur et l’angoisse avec le Gritche, des histoires de sciences, de technologies, de religion et de littérature avec Joseph Severn, un cybride. L’histoire est donc plurielle, avec beaucoup de tension, de révélations, d’actions et d’introspection… Je me suis rarement ennuyée je dois bien l’avouer. Le final, les fins des différents personnages donnent de véritables frissons, j’ai un peu ressenti ces sensations que j’avais en découvrant en let’s play les fins de Mass Effect. On peut approuver ou ne pas approuver ces fins, elles sont percutantes. Je ne suis pas près d’oublier la fin de la Chute d’Hypérion et le final réservé à chaque personnage suivi depuis des centaines de pages désormais. C’est un léger pincement au cœur, même si je sais que j’en retrouverai certains par la suite, cela marque la fin d’une époque. Les personnages sont par ailleurs magistraux. Nos pèlerins sont merveilleux et vivent encore de sacré aventures au cœur des Tombeaux du Temps, beaucoup d’horreurs surtout, car le Gritche est très près d’eux. Ce dernier est franchement épatant, c’est une entité mystérieuse, inquiétante et terrifiante ! C’est clairement un antagoniste angoissant et cruel. Je ne dirais rien de plus sur les pèlerins, ils restent fidèles à ce qu’ils étaient au tome précédent, ils sont soudés pour faire face au Gritche et j’ai trouvé leur solidarité très touchante. Mes petits chouchous resteront Lamia, Martin Silenus ou le colonnel Kassad. À ces anciens coups de cœur, s’ajoutent les petits nouveaux, j’admets que Meina Gladstone sans être un coup de cœur absolu, m’a totalement scotchée au fil du récit. j’ai adoré cette femme de pouvoir, très soucieuse de son peuple, curieuse et déterminée, n’hésitant pas à prendre des décisions dangereuses pour freiner l’avancée des Extros. Le cybride Joseph Severn m’a énormément touché à cause de sa personnalité, de son rôle dans l’intrigue ou encore de ce qui lui arrive au fil du récit.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Fon95 Posté le 3 Août 2021
    Les présentations sont maintenant faites, on va pouvoir rentrer dans le vif du sujet. Dans ce troisième tome, Simmons nous amène au dénouement du pèlerinage de nos sept compagnons, mais aussi au début de l'inévitable conflit entre l'Hégémonie et les Extros. Ce roman, sans toutefois négliger nos pèlerins, nous plonge dans la partie politique et militaire de l'aventure, le tout agrémenté de nouvelles et terribles révélations, que l'auteur semble avoir en stock en quantité inépuisable. Ce cycle est réellement mené de main de maître, rendant le lecteur toujours aussi accro, tantôt envoûté par la légende du gritche, tantôt embrigadé dans les manoeuvres et les coulisses de la guerre. Ce volet souffre de quelques rares longueurs, mais insignifiantes quant à la qualité de celui-ci. Toujours impressionné par la profondeur et les tourments des protagonistes, séduit par le style de l'écrivain, on progresse avec passion dans ce récit. Et pour cause, chaque réponse que l'on obtient se paye par un tas de nouvelles questions. Bref, encore une réussite. On enchaîne avec le dernier tome avant de passer à Endymion, et je sens que je vais encore avoir mon lot de surprises...
  • Horizon_Universe Posté le 12 Juillet 2021
    Deux mots pour décrire ce livre : Wow et indescriptible.#8232;Ce sera tout pour moi, merci, au revoir. Je suis une vraie rigolote. J’avais déjà adoré Hyperion. Si en général les seconds tomes n’arrivent que rarement à la hauteur des premiers … Celui-ci est l’exception à la règle. The Fall of Hyperion est épique. Magistral. Grandiose. Nous avions laissé nos sept pèlerins face à leur destin, devant les Time Tombs, avec les Ousters (une différente branche de l’humanité) prête à envahir les mondes appartenant au Web. Nous replongeons directement dans l’action ici, entre batailles rageuses, personnages très bien développés, et histoires à briser le coeur. Il fait parti des livres que l’on ne peut décemment pas décrire, car il se vit. Le style de Dan Simmons est sans aucun doute un des meilleurs, pour moi, dans la sci-fi moderne, et Hyperion Cantos se hisse parmi mes livres préférés, toute catégories confondues, pour ses idées brillantes, sa mise en place, ses personnages, ses retournements de situation, bref, pour tout ce qu’il est. Un livre à avoir dans sa bibliothèque.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.