Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823801231
Code sériel : VIRT
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

La comptine des coupables

Charlotte DRAKE (Traducteur), Patrick VANDAR (Traducteur)
Date de parution : 14/02/2013

Quand des innocents deviennent les victimes collatérales d’histoires que l’on croyait à jamais enfouies…

À Stockholm, les policiers de la section criminelle du commissariat d’Hammarby sont sous le choc après le meurtre brutal d’une mère philippine et de ses deux enfants. Aucun indice sur le lieu du crime, aucune piste,...

Quand des innocents deviennent les victimes collatérales d’histoires que l’on croyait à jamais enfouies…

À Stockholm, les policiers de la section criminelle du commissariat d’Hammarby sont sous le choc après le meurtre brutal d’une mère philippine et de ses deux enfants. Aucun indice sur le lieu du crime, aucune piste, mais des questions qui s’accumulent. Comment une femme de ménage aux revenus modestes peut-elle s’offrir une maison aussi luxueuse ? Pourquoi le père des enfants, un Suédois, vit-il isolé, presque sans contact avec le monde extérieur ? Le commissaire Conny Sjöberg, à la tête d’une équipe mal en point, peine à faire avancer l’enquête. Lui-même a l’esprit ailleurs… Les secrets, les remords, la culpabilité, voilà des maux qui rongent toutes les familles. Peut-être devrait-il creuser de ce côté-là ?

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823801231
Code sériel : VIRT
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • nanouche Posté le 8 Août 2021
    A Stockholm, une femme et ses deux enfants en bas âge sont retrouvés assassinés (égorgés) à leur domicile. L'équipe du commissariat d'Östgötgatan est sur les dents, d'autant plus que plusieurs de ses membres se débattent eux-mêmes avec des histoires pas simples. Il y a Petra qui a été violée sous drogue et qui soupçonne son coéquipier d'être complice de ce crime. Pourtant elle ne dit rien. Il y a Conny qui, à près de 50 ans, se découvre une grand-mère dont il ignorait l'existence. Et Einar qui a disparu : ses collègues s'aperçoivent alors qu'ils ne savent rien de la vie privée de ce personnage taciturne. Peu à peu cependant la police s'oriente vers l'hypothèse d'une froide vengeance. Le sujet du roman c'est la culpabilité et le secret de famille, thèmes liés ici. Il est question d'enfants à qui on a caché leurs origines et des traumatismes que cela peut provoquer. Ce policier est le troisième d'une série dont j'avais lu les deux premiers il y a déjà quelque temps. Je trouve plutôt plaisant de retrouver des personnages que je connais déjà. Ce n'est pas hyper bien écrit mais cela se lit facilement et des aller-retour entre passé et présent maintiennent... A Stockholm, une femme et ses deux enfants en bas âge sont retrouvés assassinés (égorgés) à leur domicile. L'équipe du commissariat d'Östgötgatan est sur les dents, d'autant plus que plusieurs de ses membres se débattent eux-mêmes avec des histoires pas simples. Il y a Petra qui a été violée sous drogue et qui soupçonne son coéquipier d'être complice de ce crime. Pourtant elle ne dit rien. Il y a Conny qui, à près de 50 ans, se découvre une grand-mère dont il ignorait l'existence. Et Einar qui a disparu : ses collègues s'aperçoivent alors qu'ils ne savent rien de la vie privée de ce personnage taciturne. Peu à peu cependant la police s'oriente vers l'hypothèse d'une froide vengeance. Le sujet du roman c'est la culpabilité et le secret de famille, thèmes liés ici. Il est question d'enfants à qui on a caché leurs origines et des traumatismes que cela peut provoquer. Ce policier est le troisième d'une série dont j'avais lu les deux premiers il y a déjà quelque temps. Je trouve plutôt plaisant de retrouver des personnages que je connais déjà. Ce n'est pas hyper bien écrit mais cela se lit facilement et des aller-retour entre passé et présent maintiennent un certain suspens.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Monique46 Posté le 20 Avril 2020
    Je suis fan de roman policier et je reconnais que les premières pages de ce roman m'ont mise très mal à l'aise mais J'ai tenu bon (il ne s'agit en fait que du premier chapitre mais qui est indispensable pour la suite)... Quel roman !!! les personnages, l'écriture, l'histoire et la fin !!! rien n'est bâclé.
  • Ericdesh Posté le 28 Novembre 2019
    Après 2 premiers romans agréables mais aux intrigues finalement assez moyennes, Carin Gerhardsen a clairement passé la vitesse supérieure avec ce roman passionnant. Parallèlement à l'enquête principale, on en apprend plus sur la vie des enquêteurs, à l'instar de Conny Sjöberg qui recherche à en apprendre plus sur sa famille et son passé. De plus, ce roman est certainement un de ceux qui décrit le mieux la notion de culpabilité. Une belle réussite et j'en serai de la suite des enquêtes de Conny et son équipe.
  • Tancrede50 Posté le 6 Novembre 2019
    C'est un beau roman autour de deux drames de la vie quotidienne, survenus des années auparavant. Ces drames ont marqué à jamais certains de leurs acteurs qui ont développé un sentiment de culpabilité ‘pas au sens juridique du mot' comme disent deux des protagonistes. Cette culpabilité a changé du tout au tout leur vie, mais aussi celle de leurs proches qu'ils en soient conscients ou non. L'auteure va très loin dans l'analyse de cette culpabilité, qui peut mener aussi bien à la dépression, à l'isolement, au silence sur le passé, à la recherche de la rédemption ou à la tentative d'une vie nouvelle. Mais bien peu des protagonistes touchés par cette culpabilité réussissent une vie nouvelle. L'un d'entre eux ira même jusqu'au suicide. Ce seul aspect du roman, très poignant, justifie sa lecture. Et puis il y a une belle étude des rapports humains au sein d'une équipe. En l'occurence, l'équipe du commissaire Conny Sjoberg, avec Jens Sanden, son ami de longue date, Petra Westman, Jamal Hamad et Einar Eriksson, le taciturne en charge des recherches informatiques. Connait-on vraiment ceux avec qui on travaille tous les jours? Est ce que l'un d'entre eux peut être coupable d'un meurtre? Comment faire équipe... C'est un beau roman autour de deux drames de la vie quotidienne, survenus des années auparavant. Ces drames ont marqué à jamais certains de leurs acteurs qui ont développé un sentiment de culpabilité ‘pas au sens juridique du mot' comme disent deux des protagonistes. Cette culpabilité a changé du tout au tout leur vie, mais aussi celle de leurs proches qu'ils en soient conscients ou non. L'auteure va très loin dans l'analyse de cette culpabilité, qui peut mener aussi bien à la dépression, à l'isolement, au silence sur le passé, à la recherche de la rédemption ou à la tentative d'une vie nouvelle. Mais bien peu des protagonistes touchés par cette culpabilité réussissent une vie nouvelle. L'un d'entre eux ira même jusqu'au suicide. Ce seul aspect du roman, très poignant, justifie sa lecture. Et puis il y a une belle étude des rapports humains au sein d'une équipe. En l'occurence, l'équipe du commissaire Conny Sjoberg, avec Jens Sanden, son ami de longue date, Petra Westman, Jamal Hamad et Einar Eriksson, le taciturne en charge des recherches informatiques. Connait-on vraiment ceux avec qui on travaille tous les jours? Est ce que l'un d'entre eux peut être coupable d'un meurtre? Comment faire équipe avec un autre qu'on soupçonne d'avoir été complice de son viol? Mais peut on porter plainte contre un collègue? Enfin, il y a l'intrigue policière: une femme Philippine, et ses deux enfants sont retrouvés égorgés sur le lit de la mère, à Stockholm. Sjoberg, Sanden, Petra et Jamal enquêtent. Einar a quant à lui disparu. Il était en relation avec la femme assassinée. L'a-t-il tuée ou est il lui aussi une victime? Comment cette femme Philippine qui fait des ménages a pu devenir propriétaire d'un appartement dans le quartier de Soder? Une intrigue complexe, tirant ces racines dans le passé, mais parfaitement maîtrisée et facile à suivre malgré les nombreux flashbacks. Passionnant et émouvant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Anouchka844 Posté le 25 Octobre 2019
    Un polar assez classique au bout du compte . La vie des policiers et des victimes se retrouve étroitement mêlée et nous entraîne dans des histoires familiales emmêlées et complexes. L’intrigue repose essentiellement sur le traumatisme originel qui a tant de conséquences funestes. Facile à lire.
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !