Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221246658
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La Faucheuse, Tome 3 : Le Glas

Cécile ARDILLY (Traducteur)
Collection : Collection R
Date de parution : 28/11/2019

Dans un monde qui a conquis la mort, l’humanité sera-t-elle anéantie par les êtres immortels auxquels elle a donné naissance ?
Le sinistre maître Goddard se prépare à prendre le pouvoir suprême sur la communauté des faucheurs. Seul celui qu’on nomme « le glas » pourrait faire basculer l’humanité du...

Dans un monde qui a conquis la mort, l’humanité sera-t-elle anéantie par les êtres immortels auxquels elle a donné naissance ?
Le sinistre maître Goddard se prépare à prendre le pouvoir suprême sur la communauté des faucheurs. Seul celui qu’on nomme « le glas » pourrait faire basculer l’humanité du côté de la vie…
La conclusion époustouflante de la trilogie La Faucheuse, en cours d’adaptation au cinéma par les studios Universal.

Grand Prix de l'Imaginaire 2020 - Meilleur roman jeunesse étranger.

 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221246658
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • vislisreve Posté le 29 Juin 2020
    Le tome 1 de cette saga a été un réel coup de coeur, j'ai adoré tout de suite ce nouveau univers créé par Neal Shusterman. Le tome 2 n'a pas été un coup de coeur mais je l'ai beaucoup aimé. J'en suis sortie avec beaucoup de questions donc autant vous dire que j'attendais énormément de ce tome 3. Après la vague de sa sortie sur les réseaux en novembre dernier, j'ai décidé d'attendre un moment plus calme pour me plonger dans ce roman. Roman que j'ai lu doucement pour ne rien manquer et sans doute car je ne voulais pas quitter cette univers et certains personnages si attachants (Citra, Rowan et Maitre Faraday en autre). J'ai donc retrouvé avec plaisir cet univers, les personnages que j'aime tant et aussi en découvrir des nouveaux comme Jeri. Mais ce n'est pas vraiment ce que j'attendais... L'intrigue du tome 3 a parfois eu des longueurs mais nécessaire pour expliquer la suite. La fin n'est pas forcément ce que j'attendais vraiment. Elle est même plutôt surprenante. J'ai tout de même aimé ce dernier tome mais pour moi, il est un peu en dessous des autres. J'ai aimé le thème abordés dans ce nouveau tome: l'écologie,... Le tome 1 de cette saga a été un réel coup de coeur, j'ai adoré tout de suite ce nouveau univers créé par Neal Shusterman. Le tome 2 n'a pas été un coup de coeur mais je l'ai beaucoup aimé. J'en suis sortie avec beaucoup de questions donc autant vous dire que j'attendais énormément de ce tome 3. Après la vague de sa sortie sur les réseaux en novembre dernier, j'ai décidé d'attendre un moment plus calme pour me plonger dans ce roman. Roman que j'ai lu doucement pour ne rien manquer et sans doute car je ne voulais pas quitter cette univers et certains personnages si attachants (Citra, Rowan et Maitre Faraday en autre). J'ai donc retrouvé avec plaisir cet univers, les personnages que j'aime tant et aussi en découvrir des nouveaux comme Jeri. Mais ce n'est pas vraiment ce que j'attendais... L'intrigue du tome 3 a parfois eu des longueurs mais nécessaire pour expliquer la suite. La fin n'est pas forcément ce que j'attendais vraiment. Elle est même plutôt surprenante. J'ai tout de même aimé ce dernier tome mais pour moi, il est un peu en dessous des autres. J'ai aimé le thème abordés dans ce nouveau tome: l'écologie, les limites de l'intelligence artificielle, la soif du pouvoir, les dérives de l'extrémisme, la théorie des genres,... En bref, j'ai aimé cette saga qui amènent pas mal de réflexions ou questionnement sur notre mode de vie pouvant être valable actuellement ou dans un futur proche. Seul regret, que ce soit déjà fini et que la fin laisse un gout d'inachevé.
    Lire la suite
    En lire moins
  • CassandreBooks Posté le 17 Juin 2020
    Bon. BON. Comment vous parler de ce tome sans partir dans un excès d'euphorie et de majuscule ? xD Vous avez peut-être lu mon éloge du tome 2, et bah je pourrais dire sans difficulté que ce tome 3 est encore meilleur ! On suit plus de personnages, donc on doit attendre parfois pas mal de chapitres avant de revoir nos préférées. Mais ce n'est jamais un défaut, et toutes ses attentes créées un suspense de dingue, surtout avec la capacité de l'auteur à nous laisser en fin de chapitre avec un cliffhanger de fou ! Puis, comme chaque personnage évolue dans une "timeline" différente, la tension est encore plus présente. Mais pas de panique, les différences entre les années sont très bien exploitées et ne perdent pas du tout le lecteur ! Dans la suite du second livre, ce tome se concentre pas mal sur les Toniste, et c'est super intéressant. Bon, tout est super intéressant bien sûr ! On a aussi un peu plus de Goddard. Ce personnage est d'ailleurs tellement bien développé ? C'est avec horreur, mais aussi fascination qu'on l'observe devenir de plus en plus tyrannique. Encore une fois, l'intrigue est génialement superbe. C'est très dense, il se passe beaucoup... Bon. BON. Comment vous parler de ce tome sans partir dans un excès d'euphorie et de majuscule ? xD Vous avez peut-être lu mon éloge du tome 2, et bah je pourrais dire sans difficulté que ce tome 3 est encore meilleur ! On suit plus de personnages, donc on doit attendre parfois pas mal de chapitres avant de revoir nos préférées. Mais ce n'est jamais un défaut, et toutes ses attentes créées un suspense de dingue, surtout avec la capacité de l'auteur à nous laisser en fin de chapitre avec un cliffhanger de fou ! Puis, comme chaque personnage évolue dans une "timeline" différente, la tension est encore plus présente. Mais pas de panique, les différences entre les années sont très bien exploitées et ne perdent pas du tout le lecteur ! Dans la suite du second livre, ce tome se concentre pas mal sur les Toniste, et c'est super intéressant. Bon, tout est super intéressant bien sûr ! On a aussi un peu plus de Goddard. Ce personnage est d'ailleurs tellement bien développé ? C'est avec horreur, mais aussi fascination qu'on l'observe devenir de plus en plus tyrannique. Encore une fois, l'intrigue est génialement superbe. C'est très dense, il se passe beaucoup de chose, mais tout est très cohérent et s'enchaîne avec une telle facilité ! La vie de nouveaux personnages secondaires que l'on croise ponctuellement se lie avec la trame principale pour apporter encore plus de détails à l'intrigue, rien n'est laissé au hasard ! Comme pour les 2 premiers tomes, les "coupures" de formats différents en les chapitres, qui la nous donne encore plus de contexte, d'information, mais surtout qui apporte une bonne dose de questionnement et de mystère. Quand on comprend enfin à quoi certains de ces passages font référence, on reste bouche bée ! ET CETTE FIN ! Alors là, on est servis. On ne peut pas lâcher le livre avant d'en avoir lu la dernière ligne. C'est époustouflant, et ça m'embête de ne pas pouvoir rentrer dans les détails TT Aucun aspect de l'intrigue ne reste sans réponses. L'auteur avait clairement tout prévu dès le début, mais je n'avais rien vu venir ! BREF LISEZ CETTE SAGA ZJFJFJFK
    Lire la suite
    En lire moins
  • LesFantasydAmanda Posté le 16 Juin 2020
    --- Une franche réussite --- Contrairement à beaucoup d’autres lecteurs, je n’ai pas d’attachement particulier envers cette saga. Certes, j’ai apprécié les deux premiers tomes, mais je n’avais pas d’attentes élevées pour ce troisième opus. Cela explique peut-être pourquoi je l’ai autant apprécié. Quoi qu’il en soit, je suis soufflée par ce final. Neal Shusterman a construit son scénario dans les moindres détails. Tout est minutieusement orchestré, de la plus petite action jusqu’au bouleversement universel ! Un travail d’orfèvre, si vous voulez mon avis, d’autant plus que l’auteur joue sur plusieurs temporalités ! --- Un rythme toujours aussi lent, mais… --- …il est ici compensé par une intrigue d’envergure. Alors que cela me frustrait profondément dans Thunderhead, cela m’a ravie dans Le Glas. Pourquoi ? Eh bien, de cette façon, j’ai eu le temps d’appréhender chaque point de vue abordé et, croyez-moi, ils sont nombreux. L’histoire pourrait en perdre certains, c’est vrai, tant elle est riche de détails. En effet, l’auteur n’hésite pas à développer chaque axe, à creuser chaque personnage, à envisager chaque possibilité. C’est d’ailleurs parce qu’il existe une infinité de chemins possibles que l’intrigue surprend, et à maintes reprises. --- Des personnages au service de l’histoire --- Autre point qui a chiffonné bon nombre... --- Une franche réussite --- Contrairement à beaucoup d’autres lecteurs, je n’ai pas d’attachement particulier envers cette saga. Certes, j’ai apprécié les deux premiers tomes, mais je n’avais pas d’attentes élevées pour ce troisième opus. Cela explique peut-être pourquoi je l’ai autant apprécié. Quoi qu’il en soit, je suis soufflée par ce final. Neal Shusterman a construit son scénario dans les moindres détails. Tout est minutieusement orchestré, de la plus petite action jusqu’au bouleversement universel ! Un travail d’orfèvre, si vous voulez mon avis, d’autant plus que l’auteur joue sur plusieurs temporalités ! --- Un rythme toujours aussi lent, mais… --- …il est ici compensé par une intrigue d’envergure. Alors que cela me frustrait profondément dans Thunderhead, cela m’a ravie dans Le Glas. Pourquoi ? Eh bien, de cette façon, j’ai eu le temps d’appréhender chaque point de vue abordé et, croyez-moi, ils sont nombreux. L’histoire pourrait en perdre certains, c’est vrai, tant elle est riche de détails. En effet, l’auteur n’hésite pas à développer chaque axe, à creuser chaque personnage, à envisager chaque possibilité. C’est d’ailleurs parce qu’il existe une infinité de chemins possibles que l’intrigue surprend, et à maintes reprises. --- Des personnages au service de l’histoire --- Autre point qui a chiffonné bon nombre de lecteurs, nous ne retrouvons Citra et Rowan qu’après plus de 100 pages. Personnellement, cela ne m’a pas dérangée. En vérité, je ne m’étais pas vraiment attachée à nos héros, bien qu’ils soient très intéressants, je l’admets sans détour. En fait, ce que j’aime dans cette trilogie, ce ne sont pas les personnages eux-mêmes, mais ce qu’ils apportent à l’histoire. Citra et Rowan tentent de ramener leurs pairs dans le droit chemin, Maître Faraday part en quête des origines des Faucheurs et Greyson… Ah, Greyson, il avance à l’aveugle, mais non sans ferveur. Ils poursuivent tous un but différent qui s’inscrit néanmoins dans une globalité qui les dépasse. Seul le Thunderhead est capable de comprendre. Il est d’ailleurs l’instigateur d’un plan à l’échelle mondiale… Enfin, n’oublions Maître Goddard, l’antagoniste par définition. Prêt à tous les sacrifices pour atteindre ses objectifs, il se révèle fourbe, machiavélique et colérique. Certains traits de sa personnalité m’ont semblé un peu too much, mais il reste globalement crédible. --- Une intelligence artificielle bienveillante, vraiment ? --- C’est assez rare, non ? Dans la plupart des œuvres de fiction, on s’aperçoit rapidement que remettre nos vies entre les mains d’une machine, aussi puissante soit-elle, est une mauvaise idée. C’est donc en cela que La Faucheuse est utopique – oui, c’est assez ironique, sachant que cette saga est une dystopie. Cependant, c’est bien l’homme qui est responsable des déboires de l’univers tout entier. Voilà donc ce que Neal Shusterman cherche à démontrer : notre faillibilité, notre imperfection. Mais là où certains s’acharnent à détruire, d’autres s’allient pour sauver ce qui peut l’être. Oui, c’est un cycle sans fin. Mais l’auteur parvient ainsi à retranscrire toute la complexité de l’âme humaine. Alors, c’est vrai, le Thunderhead a réponse à tout et c’est un peu agaçant par moments. On pourrait même parler de facilités, mais je n’en tiens pas rigueur à l’écrivain. --- Tourner la dernière page a été un réel plaisir ! --- Le dénouement est un savant mélange d’action, de révélations et de suspense. Neal Shusterman clôt toutes les pistes qu’il a créées, sauf une. Celle d’un espoir pour l’humanité. Je ne vous en dirai pas plus, mais sachez que j’ai beaucoup aimé ce final. Moi qui redoutais cette lecture, j’en ressors plus que satisfaite !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Overbooks Posté le 15 Juin 2020
    On commence la semaine avec le dernier tome de la somptueuse saga de Neal Shusterman " La Faucheuse" publié dans la @collectionr. J'avais adoré les deux premiers tomes et j'appréhendais un peu de retrouver nos héros Citra et Rowan. On les avait quittés en très mauvaise posture et l'avenir s'annonçait bien sombre avec la prise de pouvoir de Maitre Godard. Finalement je me suis lancée dans cette lecture et j'ai passé un excellent moment. On retrouve tous les protagonistes des précédents tomes et certains qui étaient jusqu'à maintenant des personnages secondaires prennent toute leur importance. Neal Shusterman maîtrise son histoire de bout en bout et propose une trilogie remarquable par son originalité et sa construction. Un petit bémol toutefois, la conclusion ne m'a pas plus du tout, me laisse avec un goût amer et me fait dire : tout ça pour ça ?
  • celinelecture Posté le 9 Juin 2020
    C'est avec beaucoup d'attentes que je me suis lancée dans le troisième et dernier tome de La Faucheuse , le premier tome ayant été un coup de cœur💜 j’attendais donc beaucoup de cette fin de saga. Pas inquiétude pas de spoils sur ce tome juste mon ressenti : Ce tome est relativement long à se lancer pour ce terminer trop vite. Certaines actions n'ont pas franchement servi à grand chose (certains personnages également) . Personnellement, ce qui m'a le plus manqué c'est Citra et surtout Rowan qui ne sont pas assez présent et impliqués dans les évènements qui vont se dérouler ici. J'ai eu cette impression que l'auteur voulait parfois trop développer l'aspect philosophique de son récit mais au détriment de l'efficacité. . Quant au final ..... je reste perplexe : D'un coté je me suis dis : QUOI ? C'est quoi ce délire ?! 🤦#8205;#9792;️ D'un autre et après réflexion ce contre pied narratif est plutôt bien joué car sortit de nul part et permet de continuer à ce questionner même une fois le livre refermé. . Je vous conseille vraiment de découvrir La Faucheuse et ce futur si glaçant et hyper bien développé avec d'excellents personnages, des thèmes particulièrement intéressants et qui vont vous faire réfléchir sur... C'est avec beaucoup d'attentes que je me suis lancée dans le troisième et dernier tome de La Faucheuse , le premier tome ayant été un coup de cœur💜 j’attendais donc beaucoup de cette fin de saga. Pas inquiétude pas de spoils sur ce tome juste mon ressenti : Ce tome est relativement long à se lancer pour ce terminer trop vite. Certaines actions n'ont pas franchement servi à grand chose (certains personnages également) . Personnellement, ce qui m'a le plus manqué c'est Citra et surtout Rowan qui ne sont pas assez présent et impliqués dans les évènements qui vont se dérouler ici. J'ai eu cette impression que l'auteur voulait parfois trop développer l'aspect philosophique de son récit mais au détriment de l'efficacité. . Quant au final ..... je reste perplexe : D'un coté je me suis dis : QUOI ? C'est quoi ce délire ?! 🤦#8205;#9792;️ D'un autre et après réflexion ce contre pied narratif est plutôt bien joué car sortit de nul part et permet de continuer à ce questionner même une fois le livre refermé. . Je vous conseille vraiment de découvrir La Faucheuse et ce futur si glaçant et hyper bien développé avec d'excellents personnages, des thèmes particulièrement intéressants et qui vont vous faire réfléchir sur la vie, la mort et notre destinée.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Interview
    Robert Laffont

    5 questions à Neal Shusterman

    Homme aux multiples talents et casquettes, Neal Shusterman fait partie des grands noms du roman YA américain, figurant régulièrement dans la liste des best-sellers du New York Times. À l'occasion de la conclusion explosive de La Faucheuse, l'auteur revient sur l'écriture de cette trilogie.

    Lire l'article