Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782377350919
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 229
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La femme de Brighton

Francoise Mayneris (Traducteur)
Date de parution : 08/11/2017
1825, Brighton. Sur le champ de foire, Daniel Warwyck, aristocrate ruiné devenu pugiliste, assiste à une curieuse vente aux enchères : Kate, une jeune femme dont le mari, un riche fermier, veut se débarrasser, y est mise à prix...Harry Warwyck est tombé amoureux de la belle au premier regard et... 1825, Brighton. Sur le champ de foire, Daniel Warwyck, aristocrate ruiné devenu pugiliste, assiste à une curieuse vente aux enchères : Kate, une jeune femme dont le mari, un riche fermier, veut se débarrasser, y est mise à prix...Harry Warwyck est tombé amoureux de la belle au premier regard et est prêt à enchérir. Daniel, son frère, finit pourtant par l’emporter. Las ! Ce ne sont pas les sentiments qui le motivent, mais l’appât du gain. Il caresse en effet l’idée de rendre visite, au bras de sa nouvelle épouse, à un oncle fortuné, afin d’entrer dans ses bonnes grâces et d’avoir ainsi une chance d’hériter du domaine familial.Mais lorsque Daniel se présente en compagnie de Kate, l’oncle vient de mourir, emportant avec lui la promesse du legs convoité.Que va-t-il advenir de Kate, à la merci de cet homme, maintenant qu’elle ne présente plus d’intérêt financier à ses yeux ? Son sort semble scellé...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377350919
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 229
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Estellecalim Posté le 5 Octobre 2018
    Ah la la ! Les histoires d'amour contrarié font souvent de bons romans. C'est le cas ici, mais ce n'est finalement pas le sujet principal de ce roman. Ou pour être plus exacte, c'est un fil qui court en arrière plan mais qui laisse la place à pas mal d'autres événements. Daniel est un homme actif, qui a des projets plein la tête et envie de s'en sortir. Il fait un drôle de métier puisqu'il est pugiliste professionnel. Et lors d'un match, paf ! Il voit une femme dont il tombe instantanément amoureux (lui aussi...). Il lui faut cette femme et il va tout mettre en œuvre pour y parvenir. Et c'est cela qui m'a vraiment plu. L'auteure ne tombe pas dans la facilité de la petite bluette répétitive. Elle décrit les efforts de Daniel pour réussir, les problèmes qu'il rencontre et ses réussites. Il a des ennemis puissants, des alliés qui le sont aussi et tout ce petit monde évolue sous nos yeux. Ce n'est pas un grand roman classique bien sûr. C'est plutôt une très bonne variation autour de la trame des romans sentimentaux. Les événements annexes permettent d'aérer le récit et de passer de rebondissements en rebondissements.... Ah la la ! Les histoires d'amour contrarié font souvent de bons romans. C'est le cas ici, mais ce n'est finalement pas le sujet principal de ce roman. Ou pour être plus exacte, c'est un fil qui court en arrière plan mais qui laisse la place à pas mal d'autres événements. Daniel est un homme actif, qui a des projets plein la tête et envie de s'en sortir. Il fait un drôle de métier puisqu'il est pugiliste professionnel. Et lors d'un match, paf ! Il voit une femme dont il tombe instantanément amoureux (lui aussi...). Il lui faut cette femme et il va tout mettre en œuvre pour y parvenir. Et c'est cela qui m'a vraiment plu. L'auteure ne tombe pas dans la facilité de la petite bluette répétitive. Elle décrit les efforts de Daniel pour réussir, les problèmes qu'il rencontre et ses réussites. Il a des ennemis puissants, des alliés qui le sont aussi et tout ce petit monde évolue sous nos yeux. Ce n'est pas un grand roman classique bien sûr. C'est plutôt une très bonne variation autour de la trame des romans sentimentaux. Les événements annexes permettent d'aérer le récit et de passer de rebondissements en rebondissements. On ne s'ennuie pas une seconde et on a forcément envie de savoir la suite. Si vous aimez les histoires d'amour contrarié, les héros courageux mais un peu ténébreux, les femmes fortes, les stations balnéaires du sud de l'Angleterre, vous pourriez bien aimer ce roman.
    Lire la suite
    En lire moins
  • sofy4 Posté le 31 Janvier 2018
    Merci Babelio pour cette jolie découverte. Ce n'est pas un grand roman pourtant il est fort plaisant à lire. Évidemment, dès le début du livre on en connait le dénouement mais malgré tout l'auteure arrive à créer un certain suspens et l'écriture est fluide. Les personnages sont riches et attachants. La société de classes est parfaitement dépeinte et très intéressante. A lire pour un bon moment de détente.
  • BVIALLET Posté le 16 Avril 2015
    En 1825, à Brighton, Daniel Warwyck, aristocrate ruiné et boxeur professionnel prometteur, se retrouve par hasard témoin d'une étrange vente aux enchères, celle d'une jolie femme, prénommée Kate dont un fermier veut se débarrasser comme d'une tête de bétail sans intérêt. Daniel se retrouve obligé de surenchérir sur son frère Harry qui est tombé amoureux de Kate au premier regard. Daniel finit par l'emporter. Mais lui, a une autre idée derrière la tête : se présenter « marié » devant un vieil oncle cacochyme, rentrer dans ses bonnes grâces et ainsi avoir une chance de récupérer le domaine familial. Mais quand il arrive, l'oncle est déjà décédé. Il a eu le temps de se marier avec une servante, de lui faire un enfant, de l'avoir couché sur son testament et ainsi d'avoir déshérité Daniel. Kate ne représentant plus le moindre intérêt pour lui, il la renvoie avec une petite somme en dédommagement, au grand désespoir de son frère cadet. « La femme de Brighton » est un roman aux limites de l'historique, du social, du terroir et du sentimental. L'intrigue est intéressante, pleine de péripéties et fort bien menée dans une écriture classique et agréable à lire. Tout le monde se cherche dans cette histoire. Untel... En 1825, à Brighton, Daniel Warwyck, aristocrate ruiné et boxeur professionnel prometteur, se retrouve par hasard témoin d'une étrange vente aux enchères, celle d'une jolie femme, prénommée Kate dont un fermier veut se débarrasser comme d'une tête de bétail sans intérêt. Daniel se retrouve obligé de surenchérir sur son frère Harry qui est tombé amoureux de Kate au premier regard. Daniel finit par l'emporter. Mais lui, a une autre idée derrière la tête : se présenter « marié » devant un vieil oncle cacochyme, rentrer dans ses bonnes grâces et ainsi avoir une chance de récupérer le domaine familial. Mais quand il arrive, l'oncle est déjà décédé. Il a eu le temps de se marier avec une servante, de lui faire un enfant, de l'avoir couché sur son testament et ainsi d'avoir déshérité Daniel. Kate ne représentant plus le moindre intérêt pour lui, il la renvoie avec une petite somme en dédommagement, au grand désespoir de son frère cadet. « La femme de Brighton » est un roman aux limites de l'historique, du social, du terroir et du sentimental. L'intrigue est intéressante, pleine de péripéties et fort bien menée dans une écriture classique et agréable à lire. Tout le monde se cherche dans cette histoire. Untel aime unetelle qui ne l'aime pas et qui en aime un autre lequel est plutôt attiré par une autre... On l'aura compris, le milieu de la boxe au dix neuvième siècle, la condition des ouvriers et des paysans restent en toile de fond et presque secondaires, car au bout du compte ce qui importe ce sont les amours contrariées. Ainsi se retrouve-t-on rapidement dans le classique roman sentimental, limite roman de gare et presque collection Harlequin. Il s'en fallait de peu pour que cet ouvrage soit une totale réussite. Juste d'un meilleur dosage, celui qui fait la différence entre le livre de qualité et le tout venant divertissant sans plus. Pour les amateurs (trices) du genre uniquement. Les autres pourront s'abstenir...
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.