RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Fille sous la glace

            Belfond
            EAN : 9782714478856
            Façonnage normé : EPUB3
            DRM : DRM Adobe
            La Fille sous la glace

            Véronique ROLAND (Traducteur)
            Collection : Belfond Noir
            Date de parution : 25/01/2018
            Compulsif, intense, le premier volet d’une série survoltée vendue à plus de deux millions d’exemplaires en Angleterre et qui marque l’entrée d’un nouveau nom sur la scène criminelle londonienne.
            Le froid a figé la beauté de ses traits pour l’éternité.

            La mort d’Andrea est un mystère, tout comme l’abominable secret qu’elle emporte avec elle…

            Connue pour son sang-froid, son esprit de déduction imparable et son verbe tranchant, l’inspectrice Erika Foster semble être la mieux placée pour mener l’enquête. En lutte contre...
            Le froid a figé la beauté de ses traits pour l’éternité.

            La mort d’Andrea est un mystère, tout comme l’abominable secret qu’elle emporte avec elle…

            Connue pour son sang-froid, son esprit de déduction imparable et son verbe tranchant, l’inspectrice Erika Foster semble être la mieux placée pour mener l’enquête. En lutte contre ses propres fantômes, la super flic s’interroge : peut-elle encore faire confiance à son instinct ? Et si le plus dangereux dans cette affaire n’était pas le tueur, mais elle-même ?
             
            Sur la glace, aucun faux pas n’est permis.
                   

             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782714478856
            Façonnage normé : EPUB3
            DRM : DRM Adobe
            Belfond
            13.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • abookcatcher Posté le 6 Mars 2019
              J’avais décidé de lire ce thriller dans le cadre du Cold Winter Challenge, et sortant d’une période où j’avais lu beaucoup de romances, j’avais envie de quelque chose de différent. Avec ma nouvelle liseuse en mains, je me suis donc penchée sur ce roman qui est le premier de l’auteur. Une fille sous la glace est un thriller qui se déroule dans une atmosphère hivernale, rude et bien sûr glacée, ce qui en fait une lecture parfaite pour cette période de l’année. Je ne lis pas très souvent de thrillers alors que j’aime pourtant cela, et c’est donc avec plaisir que je me suis plongée dans cette lecture. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce roman m’aura tenue en haleine du début à la fin. Je ne sais pas si c’est parce que je n’avais pas lu de thriller depuis longtemps ou si l’histoire est tout simplement prenante, mais ça l’a totalement fait avec moi. Je suis entrée dans l’histoire dès les premières pages et je n’ai pas lâché ma liseuse avant d’avoir terminé et de connaître le dénouement. J’ai aimé découvrir Andréa, jeune femme retrouvée morte dans la glace, au train de vie luxueux, adepte des sorties... J’avais décidé de lire ce thriller dans le cadre du Cold Winter Challenge, et sortant d’une période où j’avais lu beaucoup de romances, j’avais envie de quelque chose de différent. Avec ma nouvelle liseuse en mains, je me suis donc penchée sur ce roman qui est le premier de l’auteur. Une fille sous la glace est un thriller qui se déroule dans une atmosphère hivernale, rude et bien sûr glacée, ce qui en fait une lecture parfaite pour cette période de l’année. Je ne lis pas très souvent de thrillers alors que j’aime pourtant cela, et c’est donc avec plaisir que je me suis plongée dans cette lecture. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce roman m’aura tenue en haleine du début à la fin. Je ne sais pas si c’est parce que je n’avais pas lu de thriller depuis longtemps ou si l’histoire est tout simplement prenante, mais ça l’a totalement fait avec moi. Je suis entrée dans l’histoire dès les premières pages et je n’ai pas lâché ma liseuse avant d’avoir terminé et de connaître le dénouement. J’ai aimé découvrir Andréa, jeune femme retrouvée morte dans la glace, au train de vie luxueux, adepte des sorties dans les clubs les plus branchés de Londres, aimant plaire aux hommes qui ne manquaient pas de lui courir après tant elle était belle et séduisante. J’ai aimé découvrir les secrets de cette fille dont la façade si dorée cachait en réalité une vie pas si parfaite. J’ai surtout beaucoup aimé suivre l’enquête auprès d’Erika, cette femme qui, après avoir vécu une expérience traumatisante lors d’une opération dans le cadre de ses fonctions de police dans laquelle elle a perdu beaucoup, va se retrouver à la tête de l’enquête sur l’assassinat de la jeune femme, fille d’un homme très haut placé dont les influences s’étendent très loin au sein du gouvernement et de la police même. Cette femme un brin torturée va se jeter à corps perdu dans l’enquête, se faire une place au sein du commissariat où elle va rencontrer des collègues dévoués, et d’autres beaucoup moins qui vont voir sa présence d’un très mauvais œil. Coûte que coûte, Erika va toujours défendre sa place et ses convictions avec ferveur, quitte à aller à contresens de ce qui lui est dicté par son supérieur et le politiquement correct, ce qui fait que j’ai vraiment apprécié cette héroïne féminine qui ne se laisse définitivement pas marcher dessus. L’intrigue est vraiment prenante, de nombreux personnages vont s’avérer être liés de près ou de loin à l’affaire, il va falloir petit à petit assembler les pièces pour découvrir que l’assassinat de la jeune femme fait peut-être partie d’un montage plus complexe qu’il n’y paraît. Politique et justice vont se mêler, l’auteur décrit parfaitement comment la classe sociale et les privilèges qui en découlent peuvent influer sur une enquête, sur la communication autour, sur le pouvoir de la police. Qui détient vraiment le pouvoir ? C’est la question que l’on peut se poser à travers la lecture de ce roman. Le récit de cette enquête est vraiment haletant, il y a quelques rebondissements qui rendent le rythme de lecture soutenu, avec des chapitres relativement courts et un suspense assez constant. Je n’ai pas vu la fin arriver, et si je devais reprocher quelque chose à celle-ci, c’est que j’aurais aimé que l’auteur s’attarde un peu plus longtemps sur le dénouement et sur les mobiles du/de la coupable, pour comprendre davantage sa personnalité. Ceci dit, à part ça, je n’ai pas grand chose à reprocher à ce roman et j’ai appris que l’auteur avait récemment sorti un nouveau livre avec la même enquêtrice, et c’est avec plaisir que je me le procurerai car j’ai très envie de retrouver l’équipe et de savoir ce que nous réserve l’auteur. Un bon thriller hivernal, on en redemande et je vous le recommande !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Sylla Posté le 21 Février 2019
              Le corps d'une jeune femme issue d'un milieu relativement aisé est retrouvé pris au piège sous la glace d'un lac dans un quartier mal fréquenté. Erika Foster se retrouve à devoir enquêter sur le meurtre alors qu'on lui avait assuré une reprise en douceur suite à la mort de son mari. Pour corser le tout, la famille de la victime, tente de mettre des bâtons dans les roues à Erika en essayant par tous les moyens de la faire dessaisir de l'enquête. La fille sous la glace est le premier livre de Robert Bryndza. J'ai plutôt bien adhéré à la plume de l'auteur qui a un style fluide. Il nous plonge dans les bas-fonds de Londres entre prostitution et bars louches, mais aussi intrigues politiques. L'auteur se centre beaucoup sur le personnage d'Erika Foster dont le passé est très lourd. Elle a perdu son mari en service, sous ses yeux et reste traumatisée par cet évènement brutal. Le fait de devoir enquêter dès son retour n'est pas aidant pour elle. Par ailleurs elle a un caractère très impulsif et ne sait pas faire dans la diplomatie avec la famille de victime. Elle se plonge à fond dans son travail sans se préoccuper des... Le corps d'une jeune femme issue d'un milieu relativement aisé est retrouvé pris au piège sous la glace d'un lac dans un quartier mal fréquenté. Erika Foster se retrouve à devoir enquêter sur le meurtre alors qu'on lui avait assuré une reprise en douceur suite à la mort de son mari. Pour corser le tout, la famille de la victime, tente de mettre des bâtons dans les roues à Erika en essayant par tous les moyens de la faire dessaisir de l'enquête. La fille sous la glace est le premier livre de Robert Bryndza. J'ai plutôt bien adhéré à la plume de l'auteur qui a un style fluide. Il nous plonge dans les bas-fonds de Londres entre prostitution et bars louches, mais aussi intrigues politiques. L'auteur se centre beaucoup sur le personnage d'Erika Foster dont le passé est très lourd. Elle a perdu son mari en service, sous ses yeux et reste traumatisée par cet évènement brutal. Le fait de devoir enquêter dès son retour n'est pas aidant pour elle. Par ailleurs elle a un caractère très impulsif et ne sait pas faire dans la diplomatie avec la famille de victime. Elle se plonge à fond dans son travail sans se préoccuper des conséquences et prend à cœur d'élucider l'enquête. Malheureusement les autres personnages sont très peu développés. On est vraiment axé sur Erika. J'espère donc en découvrir plus sur ses collègues dans les livres suivants (parce que, oui, il s'agit d'une saga). L'intrigue est plutôt bien ficelée... mais j'avais trouvé l'identité de l'assassin malgré tout. Je ne l'ai pas découvert trop tôt donc ça n'a pas trop gâché ma lecture, d'autant qu'il y a toute une partie de l'intrigue dont je n'avais pas idée. Ça manque peut-être de rebondissements mais ça ne m'a pas dérangée plus que ça. Après tout, pourquoi vouloir faire du rebondissement à tout prix. Donc au final, c'était une bonne lecture. Et je compte bien suivre l'auteur, parce que, même si : les personnages sont peu développés en dehors du personnage principal ; j'ai deviné l'identité de l'assassin ; on ne cracherait pas sur quelques rebondissement... ... il s'agit clairement d'un premier livre qui permet de présenter le personnage principal, son histoire et sa psychologie, de A à Z. Je pense que le but de ce livre était plus de se concentrer sur le personnage d'Erika que de nous en mettre plein les yeux avec une intrigue de malade... Maintenant j'attends que ce soit le cas avec les livres suivants !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Khalya Posté le 7 Février 2019
              Erika Foster reprend du service après avoir vécu un drame : La mort de son mari en service au cours d’une opération qu’elle-même dirigeait. J’ai d’ailleurs été très frustrée de ne pas avoir plus de détails sur cette opération. La reprise n’est pas de tout repos puisqu’elle se retrouve à enquêter sur la mort violente d’Andrea, fille d’un homme d’affaire aristocrate faisant partie de la chambre des Lords. Autant dire que les pressions exercées sont puissante et Erika se retrouve a devoir plus ménager les susceptibilités de la famille qu’à réellement enquêter sur le meurtre d’Andrea. D’autant plus que le détective a qui l’affaire a été retirée pour être confiée à Erika l’a assez mal pris et fait tout pour lui mettre des bâtons dans les roues. Au travers de l’exaspération d’Erika ont découvre une justice à deux vitesses où le rang social de la victime et du ou des suspects entrent plus en ligne de compte pour déterminer le comportement de la police que la simple équation : meurtre + meurtrier = chercher le coupable et l’arrêter. Aux pressions de ces gens aisés qui veulent bien qu’Erika enquête du moment qu’elle ne fouille pas trop dans leur vie privée, s’ajoute la pression... Erika Foster reprend du service après avoir vécu un drame : La mort de son mari en service au cours d’une opération qu’elle-même dirigeait. J’ai d’ailleurs été très frustrée de ne pas avoir plus de détails sur cette opération. La reprise n’est pas de tout repos puisqu’elle se retrouve à enquêter sur la mort violente d’Andrea, fille d’un homme d’affaire aristocrate faisant partie de la chambre des Lords. Autant dire que les pressions exercées sont puissante et Erika se retrouve a devoir plus ménager les susceptibilités de la famille qu’à réellement enquêter sur le meurtre d’Andrea. D’autant plus que le détective a qui l’affaire a été retirée pour être confiée à Erika l’a assez mal pris et fait tout pour lui mettre des bâtons dans les roues. Au travers de l’exaspération d’Erika ont découvre une justice à deux vitesses où le rang social de la victime et du ou des suspects entrent plus en ligne de compte pour déterminer le comportement de la police que la simple équation : meurtre + meurtrier = chercher le coupable et l’arrêter. Aux pressions de ces gens aisés qui veulent bien qu’Erika enquête du moment qu’elle ne fouille pas trop dans leur vie privée, s’ajoute la pression des média qui ne perdent pas une occasion d’augmenter leurs tirages en attaquant tour à tour la famille, la police, les éventuels suspects et le gouvernement. Tout ce mic mac ne fait qu’entraver l’enquête qui n’était déjà pas facile à l’origine et quand le père de la victime s’imagine qu’il peut diriger la police à sa guise en s’appuyant sur son rang et ses amis haut placés, ça fait des étincelles. Même si Erika semble s’être lancée dans une lutte évoquant le pot de terre contre le pot de fer, elle ne baisse pas les bras et fais tout son possible pour rendre justice à la victime qui reste sa préoccupation première. L’auteur rend ses personnages plus réels en leur donnant une vie en dehors de l’affaire. Même si on n’insiste pas sur cet aspect des choses, les quelques scènes où l’on constate que le chef, la collègue et d’autres, ont une vie, parfois de famille, a suffit à les rendre plus consistant, sans que ces informations ne prennent jamais le pas sur l’enquête et sur l’intrigue. J’ai apprécié qu’aucune question ne reste en suspend à la fin du roman et j’ai également aimé que tout ne tombe pas tout cuit dans le bec d’Erika sous prétexte qu’elle prend le contrepied de sa hiérarchie. Elle rame sacrément pour étayer ses théories et, à plus d’une reprise elle se demande si elle ne fait pas fausse route. Le coupable ne lui est pas livré avec un gros nœud rouge posé sur le sommet du crâne. L’écriture est sacrément addictive et j’ai eu du mal à fermer le livre pour dormir. Si j’avais pu, j’aurais enchaîné les pages jusqu’à la fin sans la moindre coupure. Ce premier roman est une réussite et j’espère lire bientôt une nouvelle enquête d’Erika Foster !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Lodie1981 Posté le 28 Novembre 2018
              Un bon policier. Jusqu'au bout on est en haleine. J'ai passé un agréable moment dans la lecture du livre avec des rebondissements...
            • zorrajess Posté le 7 Octobre 2018
              Quelle Intrigue !!! Vraiment très bien écrit, une machination qui se révèle finalement pas tout à fait comme on le pensait ! Un auteur que je ne connaissais absolument pas et que je découvre avec plaisir ! Hate de lire les prochaines aventures de Foster !

            les contenus multimédias

            Toute l'actualité des éditions Belfond Noir
            Succombez à vos instincts de serial lecteur.

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Belfond

              25 livres à offrir pour Noël

              Ça y est, Noël approche… Des cadeaux à offrir, des idées à avoir, bref, le début de la catastrophe ! Alors pour vous faciliter la vie, on vous a concocté une liste de cadeaux aux petits oignons, histoire de voyager en littérature…

              Lire l'article