Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749163734
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La Force des infiniment petits

Edgar MORIN (Préface)
Date de parution : 07/11/2019
« La figure de l’abbé Pierre nous apparait bien plus que comme un symbole d’homme de bien, de secours, de dévouement, mais comme l’incarnation concrète de la Fraternité dont le besoin humain est plus nécessaire que jamais. » Edgar Morin
Défenseur des exclus et des plus démunis, résistant, député à la Libération, fondateur d’Emmaüs
en 1949, l’abbé Pierre n’a cessé de mener le combat pour la paix, la justice, le développement humain.
Internationalement connu comme un homme de compassion et de générosité, il a constamment affirmé qu’un autre monde est possible, juste,...
Défenseur des exclus et des plus démunis, résistant, député à la Libération, fondateur d’Emmaüs
en 1949, l’abbé Pierre n’a cessé de mener le combat pour la paix, la justice, le développement humain.
Internationalement connu comme un homme de compassion et de générosité, il a constamment affirmé qu’un autre monde est possible, juste, fraternel et solidaire.

Face aux défis du xxie siècle, à ses injustices criantes, à ses excès meurtriers et destructeurs, les réflexions et les admonestations politiques de l’abbé Pierre restent des repères solides et plus que jamais actuels.
L’abbé Pierre s’adresse à tous, aux plus modestes comme aux plus hauts placés. Pour nous émouvoir et nous convaincre, il use du bon sens et parfois de l’humour : sa pédagogie réveille le désir de savoir et de comprendre. Il rend accessible la complexité du monde.

Les textes réunis dans cet ouvrage sont issus des archives personnelles de l’abbé Pierre, de ses innombrables conférences et articles, et de milliers d’heures d’enregistrements sonores, jamais décryptés jusqu’alors.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749163734
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Cherche midi

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • BurjBabil Posté le 7 Mai 2020
    Après une courte préface d’Edgar Morin, c’est le « réalisateur » de ce recueil, Jean Rousseau, qui explique un peu son travail et ses choix de textes publiés ici. Le nom « Abbé Pierre » est associé au mouvement Emmaüs ainsi qu'à son engagement ininterrompu en faveur des sans-abri et du logement des plus pauvres, des exclus de la société. Caractère fort, sensibilité extrême, il enchaînera expérience monastique, résistance et députation tout cela ne pouvant être compris et interprétés qu’en considérant ses profondes racines chrétiennes. Ce livre se décline en deux parties : D’abord des mots qui sont le prétexte à saisir la pensée et les combats d’Henri Grouès (vrai nom) : Insolence, Terre, Aimer, Civilisation, Partage, Liberté, Egalité, Paix, Agir . . . Les sources sont diverses, par exemple à l’entrée Fraternité, on peut lire : « En fait nous avons oublié la fraternité. Dès lors, la liberté et l’égalité ont perdu tout leur sens et, livrées à elles-mêmes, ont produit des sociétés soit totalement libérales où les inégalités sont insupportables, soit égalitaires où les individus sont privés de liberté » issu d’un livre éponyme édité en 1999, mais aussi « Moi, je ; au mépris de toi ; mon clan, mon... Après une courte préface d’Edgar Morin, c’est le « réalisateur » de ce recueil, Jean Rousseau, qui explique un peu son travail et ses choix de textes publiés ici. Le nom « Abbé Pierre » est associé au mouvement Emmaüs ainsi qu'à son engagement ininterrompu en faveur des sans-abri et du logement des plus pauvres, des exclus de la société. Caractère fort, sensibilité extrême, il enchaînera expérience monastique, résistance et députation tout cela ne pouvant être compris et interprétés qu’en considérant ses profondes racines chrétiennes. Ce livre se décline en deux parties : D’abord des mots qui sont le prétexte à saisir la pensée et les combats d’Henri Grouès (vrai nom) : Insolence, Terre, Aimer, Civilisation, Partage, Liberté, Egalité, Paix, Agir . . . Les sources sont diverses, par exemple à l’entrée Fraternité, on peut lire : « En fait nous avons oublié la fraternité. Dès lors, la liberté et l’égalité ont perdu tout leur sens et, livrées à elles-mêmes, ont produit des sociétés soit totalement libérales où les inégalités sont insupportables, soit égalitaires où les individus sont privés de liberté » issu d’un livre éponyme édité en 1999, mais aussi « Moi, je ; au mépris de toi ; mon clan, mon peuple, ma patrie, mon bloc au mépris du tien, grâce à l’oppression politique, économique ou mentale, du tien… » dans des notes manuscrites. Mais aussi venant de discours, d’ éditoriaux. L’ensemble peut se lire de manière suivie ou non. Ensuite deux discours et deux appels (San Fransisco) qui synthétisent les préoccupations de ce lutteur pugnace et acharné. L’intérêt réside dans le fait que ce sont ses mots. Il n’y a plus grand chose à expliquer du personnage après avoir lu cela. Par contre on peut être surpris de la permanence des problèmes qu’il dénonce, avec ce qu’on pourrait prendre pour de la clairvoyance : « L’autodestruction de l’humanité n’est plus du tout une utopie invraisemblable, elle est parfaitement possible et nous menace ».
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !