Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707182159
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La grande bifurcation

En finir avec le néolibéralisme

,

Date de parution : 30/01/2014

La chute du néolibéralisme, inéluctable, sera un phénomène de classe. La thèse centrale de ce livre est que la condition politique pour que cela arrive est que les classes populaires, par leurs luttes, arrachent les classes des cadres de leur alliance avec les propriétaires capitalistes pour peser dans le jeu des forces politiques. Tout pourrait alors changer. Ce titre inaugure la nouvelles collection « Les Possibles », sous la direction de Laurent Jeanpierre et Christian Laval.

Les économies et les sociétés des États-Unis et de l’Europe sont aujourd’hui au seuil d’une grande bifurcation. À droite, de nouvelles configurations sociales se dessinent sous nos yeux, prolongeant, en dépit de la crise, les voies néolibérales au bénéfice des plus favorisés. L’urgence est grande du basculement vers l’autre branche... Les économies et les sociétés des États-Unis et de l’Europe sont aujourd’hui au seuil d’une grande bifurcation. À droite, de nouvelles configurations sociales se dessinent sous nos yeux, prolongeant, en dépit de la crise, les voies néolibérales au bénéfice des plus favorisés. L’urgence est grande du basculement vers l’autre branche de l’alternative, à gauche cette fois. Tel est le constat de ce livre, nourri par une enquête sur la dynamique historique du capitalisme depuis un siècle.
Derrière l’évolution aujourd’hui bien documentée des inégalités entre revenus du capital et revenus du travail, et entre hauts et bas salaires, se cache une structure de classes non pas bipolaire mais tripolaire – comprenant capitalistes, cadres et classes populaires –, qui fut tout au long du siècle dernier le terrain de différentes coalitions politiques. L’alliance sociale et surtout politique entre capitalistes et cadres, typique du néolibéralisme, est le marqueur de la droite ; celle entre classes populaires et cadres, qui a caractérisé l’après-Seconde Guerre mondiale en Occident, fut celui de la gauche.
Dans ce livre documenté et engagé, issu de nombreuses années de recherches, Gérard Duménil et Dominique Lévy défendent dès lors une thèse simple reposant sur une idée centrale : la réouverture des voies du progrès social passe par la capacité politique d’ébranler les grands réseaux financiers de la propriété capitaliste et la connivence entre propriétaires et hauts gestionnaires. Telle est la condition pour enclencher un nouveau compromis à gauche entre classes populaires et cadres, et ouvrir les voies du dépassement graduel du capitalisme.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707182159
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ils en parlent


Gérard Duménil et Dominique Lévy, deux économistes "hétérodoxes", chercheurs au CNRS, affirment que nos sociétés sont confrontées à une "grande bifurcation". Et s'interrogent: quelle nouvelle phase de l'histoire des sociétés humaines succédera au capitalisme néolibéral ? Les auteurs présentent un cadre théorique très documenté pour interpréter la conjoncture historique actuelle. Ils défendent une alternative de gauche et une thèse reposant sur un progrès social passant par la capacité politique d'ébranler les grands réseaux financiers capitalistes et la connivence entre propriétaires et hauts gestionnaires. Une condition pour concevoir un nouveau compromis de classe à gauche en Europe.
 
Politis
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !