RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Griffe du diable

            Robert Laffont
            EAN : 9782221216330
            Façonnage normé : EPUB3
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            La Griffe du diable

            Stéphanie LEIGNIEL (Traducteur), Dominique HAAS (Traducteur)
            Collection : La Bête noire
            Date de parution : 16/11/2017

            « Je n’ai pas peur du noir… juste de ce qui s’y cache. »
            Poursuivie par ses démons, Jennifer Dorey a quitté Londres pour retourner dans sa maison d’enfance avec sa mère, à Guernesey, où elle est devenue reporter au journal local. Elle pensait pouvoir souffler un peu. Elle avait...

            « Je n’ai pas peur du noir… juste de ce qui s’y cache. »
            Poursuivie par ses démons, Jennifer Dorey a quitté Londres pour retourner dans sa maison d’enfance avec sa mère, à Guernesey, où elle est devenue reporter au journal local. Elle pensait pouvoir souffler un peu. Elle avait tort.
            Quand le cadavre d’une jeune femme s’échoue sur une plage, la journaliste mène sa propre enquête et exhume plusieurs morts similaires qui s’étendent sur une cinquantaine d’années. Plus troublant encore, toutes les victimes avaient sur le bras des marques semblables à un symbole gravé sur un rocher de l’île : les « griffes du diable », dont la légende veut qu’elles aient été laissées par Satan lui-même…
            Une île si proche de la France et pourtant si méconnue : Découvrez Guernesey, ses habitants, son folklore, ses plages, ses petits meurtres.
            Une enquête de Jennifer Dorey au coeur des îles anglo-normandes, pour tous les fans de Peter May.
            Bientôt adapté en série TV.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221216330
            Façonnage normé : EPUB3
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Robert Laffont
            9.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Stewartjef Posté le 9 Février 2019
              Savoir conclure est un art. Un repas, bien arrosé, a besoin d'une conclusion qui demeurera un souvenir agréable. L'amour a besoin de l'apothéose, qui laissera des traces (agréables ou pas). Un conférencier me disait que, dans un exposé, le plus difficile est de commencer et de conclure. Pour le reste, c'est comme le pilote automatique d'un avion. Selon mes croyances personnelles, il en va de même pour un roman. Savoir conclure est un art. Guernesey Je ne ferai pas le guide touristique, à mes amis babeliotes (étant moi-même à des milliers de kilomètres), de ces lieux à consonance française, où on n'y parle pas français. Une chose est sûr pour moi dans ce livre, il y manque une conclusion pour conserver un souvenir agréable, ou pas.
            • mathie36 Posté le 7 Février 2019
              Vivant près de Guernesey, j'avais très envie de découvrir ce roman ! Moi qui adore les thrillers, imaginez, en voici un dont l'intrigue se passe à quelques kilomètres de chez moi. C'est donc avec plaisir que je me plongeais dans ce roman sans vraiment savoir à quoi m'attendre. On ne peut pas dire que ce soit une histoire extraordinaire et je dirais que la fin sauve l'histoire, car je lui ai trouvé pas mal de longueur et j'ai eu du mal à me mettre dedans. Même les personnages ne me donnaient pas plus envie que cela de les retrouver le soir. Pourtant, Jenny est un personnage intriguant, une femme battante, sa relation avec Elliot est très incertaine, on se demande ce qu'il en est, si elle va aboutir, et surtout, on se demande si elle est nécessaire à l'histoire. L'inspecteur est lui aussi un personnage comme on les aime : un vieux ronchon doudou qui veut aller au bout des choses pour trouver la vérité peu importe si elle plaît ou pas. L'auteur nous laisse à plusieurs endroits des petits indices qui crèvent trop les yeux et l'on comprend aussitôt qu'elle cherche juste à nous semer, mais peine perdue, l'île est petite et... Vivant près de Guernesey, j'avais très envie de découvrir ce roman ! Moi qui adore les thrillers, imaginez, en voici un dont l'intrigue se passe à quelques kilomètres de chez moi. C'est donc avec plaisir que je me plongeais dans ce roman sans vraiment savoir à quoi m'attendre. On ne peut pas dire que ce soit une histoire extraordinaire et je dirais que la fin sauve l'histoire, car je lui ai trouvé pas mal de longueur et j'ai eu du mal à me mettre dedans. Même les personnages ne me donnaient pas plus envie que cela de les retrouver le soir. Pourtant, Jenny est un personnage intriguant, une femme battante, sa relation avec Elliot est très incertaine, on se demande ce qu'il en est, si elle va aboutir, et surtout, on se demande si elle est nécessaire à l'histoire. L'inspecteur est lui aussi un personnage comme on les aime : un vieux ronchon doudou qui veut aller au bout des choses pour trouver la vérité peu importe si elle plaît ou pas. L'auteur nous laisse à plusieurs endroits des petits indices qui crèvent trop les yeux et l'on comprend aussitôt qu'elle cherche juste à nous semer, mais peine perdue, l'île est petite et on voit vite que c'est une fausse piste. Par contre la fin s'améliore et je n'ai pas lâché mon livre sur les derniers chapitres pour connaître le mot final. Une suite semble être prévue ou tout juste sortie, je ne sais pas encore si je la lirais ou pas.
              Lire la suite
              En lire moins
            • lespagesdesam Posté le 14 Janvier 2019
              On plonge avec grand plaisir dans l’atmosphère bien particulière de l’île de Guernesey. La météo capricieuse, les légendes, le caractère insulaire et l’omniprésence de la mer nous la rendent pittoresque. Mais la découverte du cadavre d’une jeune fille sur la plage vient troubler la quiétude de cette petite île où les nouvelles vont vite. Le duo formé par la jeune journaliste et le vieux flic qui a roulé sa bosse fonctionne très bien. J’ai lu ce roman avec une grande facilité même si l’intrigue met un peu de temps à s’installer. Les chapitres sont courts et apportent de nouvelles questions, de nouveau mystères à cette enquête qui ne manque pas de zones d’ombre. On est vite happé par les rebondissements et la menace pesant sur l’île qu’un autre meurtre soit commis…
            • Bookliseuse Posté le 29 Décembre 2018
              L'histoire se déroule Guernesey  l'île la plus grande du bailliage de Guernesey, dépendance de la couronne britannique. Le corps sans vie d'une jeune femme, Amanda, 18 ans  est retrouvé sur une plage. La journaliste Jennifer Dorey est sur les lieux lors de la découverte. Mickael Gilbert inspecteur Chef a la lourde tâche de prévenir sa famille. Jennifer, qu'on surnomme Jenny, trouve étrange cette mort et la relie rapidement à d'autres affaires cataloguées de suicide au fil des années, la première mort étrange remontant à 1961. Entre passé et présent, l'auteur nous emmène doucement à comprendre ce qui relie ces morts. On découvre une partie sombre de l'île mêlée de croyance, occultisme, nazisme,  mais voilà l'auteur nous emmène l'intrigue vraiment tout doucement, trop à mon goût, durant plusieurs pages il ne se passe rien du tout.  J'ai eu du mal à terminer ce roman malgré des personnages attachants et une histoire intéressante, mais les raisons du meurtrier ne m'ont pas convaincu du tout, tout est flou trop flou, son passé garde trop de zones d'ombres, m'empêchant de m'imprégner complètement de l'histoire. Idem pour le passé de Jenny, je n'ai pas réussi à la sentir vraiment traumatisé...l'auteur n'a pas su m'émouvoir. Une déception pour moi même si tout n'est... L'histoire se déroule Guernesey  l'île la plus grande du bailliage de Guernesey, dépendance de la couronne britannique. Le corps sans vie d'une jeune femme, Amanda, 18 ans  est retrouvé sur une plage. La journaliste Jennifer Dorey est sur les lieux lors de la découverte. Mickael Gilbert inspecteur Chef a la lourde tâche de prévenir sa famille. Jennifer, qu'on surnomme Jenny, trouve étrange cette mort et la relie rapidement à d'autres affaires cataloguées de suicide au fil des années, la première mort étrange remontant à 1961. Entre passé et présent, l'auteur nous emmène doucement à comprendre ce qui relie ces morts. On découvre une partie sombre de l'île mêlée de croyance, occultisme, nazisme,  mais voilà l'auteur nous emmène l'intrigue vraiment tout doucement, trop à mon goût, durant plusieurs pages il ne se passe rien du tout.  J'ai eu du mal à terminer ce roman malgré des personnages attachants et une histoire intéressante, mais les raisons du meurtrier ne m'ont pas convaincu du tout, tout est flou trop flou, son passé garde trop de zones d'ombres, m'empêchant de m'imprégner complètement de l'histoire. Idem pour le passé de Jenny, je n'ai pas réussi à la sentir vraiment traumatisé...l'auteur n'a pas su m'émouvoir. Une déception pour moi même si tout n'est pas négatif.
              Lire la suite
              En lire moins
            • 1001histoires Posté le 27 Décembre 2018
              Jennifer Dorey, presque trente ans, est journaliste aux Nouvelles de Guernesey dont les bureaux sont situés à Saint-Pierre-Port. Pas facile d'être journaliste à Guernesey, l'actualité y est pauvre tous les jours et sa rédaction lui reproche de ne pas produire assez d'articles. Depuis le décès accidentel de son père Charlie, Jenny vit avec sa mère Margaret. Novembre, la fête du château du Valle bat son plein. Pendant le feu d'artifice, Jenny entend un cri de frayeur avant de découvrir le cadavre de la jeune Amanda dans la baie rocheuse de Bordeaux que domine le château. Encore un suicide ? Il y en a quatre ou cinq certaines années. Et si ce n'était pas un suicide ? Et si ce n'était pas un accident ? Jenny est journaliste et commence à fouiller et découvre que la jeune fille qu'elle a trouvée morte présente une ressemblance frappante avec une autre victime au décès non élucidé dans les années soixante. Jenny est journaliste et continue de fouiller. Les suicides sont fréquents à Guernesey mais ces cinquante dernières années les tribunaux ont classés cinq affaires comme décès sans cause déterminée. Cinq anciens décès non expliqués, que des jeunes femmes, de la même tranche d'âge qu'Amanda. L'inspecteur-chef... Jennifer Dorey, presque trente ans, est journaliste aux Nouvelles de Guernesey dont les bureaux sont situés à Saint-Pierre-Port. Pas facile d'être journaliste à Guernesey, l'actualité y est pauvre tous les jours et sa rédaction lui reproche de ne pas produire assez d'articles. Depuis le décès accidentel de son père Charlie, Jenny vit avec sa mère Margaret. Novembre, la fête du château du Valle bat son plein. Pendant le feu d'artifice, Jenny entend un cri de frayeur avant de découvrir le cadavre de la jeune Amanda dans la baie rocheuse de Bordeaux que domine le château. Encore un suicide ? Il y en a quatre ou cinq certaines années. Et si ce n'était pas un suicide ? Et si ce n'était pas un accident ? Jenny est journaliste et commence à fouiller et découvre que la jeune fille qu'elle a trouvée morte présente une ressemblance frappante avec une autre victime au décès non élucidé dans les années soixante. Jenny est journaliste et continue de fouiller. Les suicides sont fréquents à Guernesey mais ces cinquante dernières années les tribunaux ont classés cinq affaires comme décès sans cause déterminée. Cinq anciens décès non expliqués, que des jeunes femmes, de la même tranche d'âge qu'Amanda. L'inspecteur-chef Michael Gilbert, divorcé, traumatisé par la mort de sa fille encore bébé, doute aussi. C'est un bon flic, méticuleux et opiniâtre qui pourrait être à la retraite. Lui aussi fouille depuis que Jenny l'a alerté. Il découvre un autre point commun entre certaines malheureuses victimes, leurs cadavres portent des griffures. Un tueur en série sévit sur l'île de Guernesey. L'auteure le met périodiquement en scène, non pas pour permettre au lecteur de l'identifier mais pour dresser habilement son portrait psychologique. Lara Dearman signe avec ce premier titre, un excellent roman de procédures policières. L'ambiance insulaire s'y prête bien, tout le monde se connait mais tout le monde détient un secret. Pas de folles courses poursuites, les deux enquêteurs recherchent inlassablement des indices, explorent toutes les pistes qui s'offrent à eux et reprennent tout à zéro lorsqu'elles mènent à des impasses. Les investigations de la journaliste Jenny que sa hiérarchie ne soutient pas ( seul le séduisant Elliot veut bien partager ses doutes ), alternent avec l'enquête officielle de Michael. Jenny parfois s'égare dans les légendes et le passé de l'île, sa spontanéité l'emmène à soupçonner tout le monde. Michael s'appuie sur les moyens les plus modernes pour tout vérifier, méthodiquement. Mais le temps presse, une jeune fille est portée disparue, suspense final garanti ! Je reviendrai avec un grand plaisir sur l'île attachante de Guernesey. L'auteure a su en faire un personnage à part entière qu'elle décrit avec précision et beaucoup de coeur. Elle a également semé dans ce premier titre plusieurs interrogations et mis en scène des personnages que j'ai hâte de mieux connaître. C'est l'idéal pour bien commencer une série ! "La griffe du diable" novembre 2017, chez Robert Laffont, collection " La Bête Noire "
              Lire la suite
              En lire moins
            Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
            Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.