Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782266223379
Code sériel : 14958
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La guerre des boutons

Date de parution : 01/09/2011

« Dire que quand nous serons grands, nous serons peut-être aussi bêtes qu’eux ! »

Les batailles sont féroces, la victoire change souvent de camp, et malheurs aux vaincus. Les prisonniers sont déshabillés, dépouillés de leurs lacets, bretelles et boutons, qui deviennent trésor de guerre. Le retour au village sera...

« Dire que quand nous serons grands, nous serons peut-être aussi bêtes qu’eux ! »

Les batailles sont féroces, la victoire change souvent de camp, et malheurs aux vaincus. Les prisonniers sont déshabillés, dépouillés de leurs lacets, bretelles et boutons, qui deviennent trésor de guerre. Le retour au village sera périlleux…
Ainsi, enflammés par des rêves de légendes et de hauts faits, les enfants de Longeverne combattent ceux de Velrans depuis des générations. Sans pitié pour l’ennemi, ils se retrouvent pourtant solidaires face à la perfidie et à la bêtise des adultes, rivalisant de malice et d’imagination contre l’autorité.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266223379
Code sériel : 14958
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • pannette13 Posté le 8 Avril 2020
    Ah, vraiment! Qu'ils sont bons ces écrivains de Franche-Comté! Lors de ses années d'enseignement, Louis Pergaud a notamment été instituteur à Landresse, village dont il s'est grandement inspiré pour La Guerre des Boutons, et qui (je ne pouvais m'empêcher de le dire!) se trouve être le voisin du mien. Pergaud, au même titre que Pasteur, les frères Lumière ou Hugo, est de ces personnalités qui font la fierté de ma région : ils appartiennent au terroir (disons comme le comté, la saucisse de Morteau ou le Pontarlier pour ceux qui connaissent). C'était donc presque autant un devoir qu'une envie, pour moi, de lire La Guerre des Boutons. Une histoire bien connue (et qui ne doit pas rien de sa célébrité à Yves Robert et son adaptation filmique) : celle de l'éternel conflit entre les Longeverne et les Velrans. Louis Pergaud a à mon sens trouvé la recette parfaite d'un roman réussi : prenez beaucoup d'enfance, une bonne dose de forêt, et saupoudrez le tout d'un soupçon de cancoillotte. Laissez poser un peu plus de 100 ans, et dégustez un livre vivant, un livre qui pétille. Un livre à lire, à relire, et à faire découvrir !
  • Sallyrose Posté le 20 Janvier 2020
    Bien sûr, je connaissais le texte et l’adaptation cinéma, me voici complète avec l’édition livre audio. Pierre-François Garel, le lecteur, apporte une force de nostalgie par ses intonations et elle est la bienvenue. Quelle joie d’entendre ces enfants partirent en rébellion et d’exprimer les sentiments si forts et purs de l’amitié. Qu’importe la verdeur du langage (ici elle est même la bienvenue), un goût d’authenticité émane de cette guerre de l’enfance. Un vrai plaisir d’oreilles
  • Skritt Posté le 19 Janvier 2020
    Livre audio lu par Pierre-François Garel. Vous n'imaginez pas comme la voix, l'intonation, le coeur que le lecteur y met sont d'une importance dans l'écoute d'un roman. Les éditions Thélème ont choisi le bon lecteur pour vous faire prendre part à une aventure menée par des gamins de deux villages voisins qui se confrontent sans savoir pourquoi, uniquement parce qu'ils ne sont pas d'une même village. Ce roman, un grand classique, raconte la guerre que vont se mener deux groupes d'enfants, jusqu'à s'en arracher les boutons de leurs habits comme trophée. Le récit est bien écrit, un style très fluide avec des expressions typiques du terroir français, qui nous fait sembler revenir aux temps de nos anciens. Et c'est tout l'attrait de ce roman. Les fautes de parlé des jeunes comme des moins jeunes, les expressions désuètes, ce roman trouve son charme dans ce plongeon dans les temps perdus. La lecteur se donne la peine de s'exprimer comme on aimerait s'entendre ces enfants s'exprimer dans la réalité. C'est une belle immersion dans cet univers. Je remercie Babelio et les éditions Thélème pour ce partenariat.
  • fabienne1809 Posté le 30 Décembre 2019
    Merci à Babelio et aux éditions Thélème pour ce livre audio reçu dans le cadre de la Masse critique. C'est le premier roman que je découvre en version audio. Le lecteur, Pierre-François Garel, relève le défi haut-la-main ! J'avais lu ce livre il y a presque 40 ans. Ce fut un réel bonheur de le retrouver et de re-découvrir les facéties des gamins et leur inventivité. En version audio, je ne le conseille pas pour les générations actuelles, sauf si elles ont un énorme bagage au niveau du vocabulaire. Pour ma part, j'ai eu parfois un peu de mal à retenir qui avait fait quoi parce que j'ai plus une mémoire visuelle. Mais j'ai pu faire des tâches ménagères dans la bonne humeur. Bref, c'est un audio que je recommande vraiment !
  • Livrislove Posté le 10 Décembre 2019
    Des gosses, de la malice, une guerre qui n'en est pas une, des insultes, des mots d'enfants, beaucoup d'innocence … voici le menu de ce roman qui parle de gosses qui se pensent des grands et qui imitent les aînés en castagnant. J'adore ! Relu des centaines de fois étant petit (et ado), ça reste un grand classique pour moi.
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !