Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258152809
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

La Maison de Charlotte

Collection : Terres de France
Date de parution : 08/10/2020
Une suite indépendante de la saga La Maison du Cap ou le combat de deux femmes soudées pour que subsiste une maison de famille, riche de mille souvenirs, de vies et d’histoires, au cap Ferret.  
1965. Charlotte Gallet, 93 ans, est bouleversée : son petit-neveu a reçu l’offre d’un promoteur immobilier et veut vendre la Maison du Cap, conçue par le père de Charlotte, l’architecte James Desormeaux, à la fin du XIXe siècle. La demeure sera rasée pour laisser place à un ensemble de villas... 1965. Charlotte Gallet, 93 ans, est bouleversée : son petit-neveu a reçu l’offre d’un promoteur immobilier et veut vendre la Maison du Cap, conçue par le père de Charlotte, l’architecte James Desormeaux, à la fin du XIXe siècle. La demeure sera rasée pour laisser place à un ensemble de villas qui bénéficieront de la vue incomparable sur le bassin d’Arcachon.
Paniquée, révoltée, Charlotte fait appel à un cabinet d’architectes bordelais afin de demander conseil. Iris, l’une des deux architectes, se rend au cap Ferret pour rencontrer Charlotte et les siens. Fragilisée par une fausse couche récente, Iris est en instance de divorce. Elle tombe sous le charme de la Maison du Cap, comme de ses habitants. Parallèlement, Iris apprend la mort en Espagne de son unique parente, sa tante Anna. Tout en découvrant l’histoire tragique de cette dernière, la jeune femme cherche à remonter le cours du passé et fait sien le combat de Charlotte.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258152809
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • zabeth55 Posté le 23 Juin 2021
    La maison de Charlotte est située au cap Ferret. Une maison familiale nommée la maison du cap où elle vit avec sa petite-fille Violette. Charlotte a 93 ans. Cette maison familiale, magnifique, c'est toute sa vie. Mais son petit-neveu veut les obliger à vendre. Un roman très traditionnel écrit d'une manière très classique. Ce n'est pas l'originalité littéraire qu'il faut en retenir. Mais cette histoire familiale sait captiver notre intérêt. Les personnages très nombreux font un peut perdre les pédales au début. Et puis quand tout est mis en place, l'historie de deux familles dévoile son passé, ses secrets. Une fiction sympathique qui m'a fait m'évader une journée entre les landes, Biarritz et le cap Ferret, accompagnée de personnages sympathiques.
  • bebi Posté le 30 Avril 2021
    Charlotte veut garder sa maison à tout prix. Mais son neveu n’est pas du tout du même avis. Il veut sa part d’héritage, et pour cela, il est prêt à vendre le bâtiment à un entrepreneur qui la rasera dès qu’il aura la clé en main. Bien décidée à ne pas se laisser faire, Charlotte décide de s’attacher les services d’une architecte pour faire reconnaître l’histoire de sa maison, crée et dessinée par un architecte reconnu. Elle espère ainsi obtenir qu’elle soit classée et donc intouchable. Mais l’arrivée dans leurs vies de la jeune Iris pourrait bousculer plus de choses qu’on ne croit… Ce livre fait suite à un autre roman, La maison du Cap, que je n’ai pas lu. Mais pas de panique, on s’y retrouve très bien. L’auteur a su nous faire un diaporama clair, nous présentant les personnages à qui elle avait déjà donné vie. Ce roman apporte pas mal de choses dans ses bagages: une histoire familiale, une dame âgée avec plein de souvenirs, des rencontres et des secrets ensevelis. De quoi nous fournir un scénario complet. Je me suis plue dans cette maison. Il faut dire qu’elle est belle, bien située dans une région agréable.... Charlotte veut garder sa maison à tout prix. Mais son neveu n’est pas du tout du même avis. Il veut sa part d’héritage, et pour cela, il est prêt à vendre le bâtiment à un entrepreneur qui la rasera dès qu’il aura la clé en main. Bien décidée à ne pas se laisser faire, Charlotte décide de s’attacher les services d’une architecte pour faire reconnaître l’histoire de sa maison, crée et dessinée par un architecte reconnu. Elle espère ainsi obtenir qu’elle soit classée et donc intouchable. Mais l’arrivée dans leurs vies de la jeune Iris pourrait bousculer plus de choses qu’on ne croit… Ce livre fait suite à un autre roman, La maison du Cap, que je n’ai pas lu. Mais pas de panique, on s’y retrouve très bien. L’auteur a su nous faire un diaporama clair, nous présentant les personnages à qui elle avait déjà donné vie. Ce roman apporte pas mal de choses dans ses bagages: une histoire familiale, une dame âgée avec plein de souvenirs, des rencontres et des secrets ensevelis. De quoi nous fournir un scénario complet. Je me suis plue dans cette maison. Il faut dire qu’elle est belle, bien située dans une région agréable. J’aurais bien eu envie de m’y installer! Et puis, Charlotte est un personnage intéressant. Elle porte sur les épaules un poids particulier, et fait en sorte de le porter au mieux. Pour autant, les souvenirs ne sont pas toujours tous agréables. Et il y a des choses à régler. Iris est plus fragile, sensibilisée par sa situation personnelle. Mais c’est une belle personne, qui ne cherche que la stabilité et une reconnaissance. J’ai bien apprécié ma lecture, les pages ont tourné finalement très rapidement. Je suis arrivée au bout du livre sans m’en être rendue compte. Voilà de quoi juger du plaisir à le découvrir!
    Lire la suite
    En lire moins
  • artemisia02 Posté le 1 Mars 2021
    Ce livre vient dans la suite de la Maison du cap, on retrouve Charlotte et sa petite fille Violette et une troisième héroïne Iris qui a des problèmes de couple et doit aider Charlotte à conserver la maison familiale. Un roman qui fait la part belle aux personnages féminins qui vont se soutenir, s'aider à revivre, à trouver la force de continuer. Nous sommes en 1965, on déambule dans les rues de Bordeaux et les aller retour sur le bassin et une petit virée dans les Landes. Un roman qui n'apporte pas grand chose en tant que suite mais qui m'a apporté un immense bol d'air avec les embruns et les odeurs du Bassin d'Arcachon en ces temps compliqués, rien que ça, ça m'a fait le plus grand bien. Et puisque je suis bordelaise, j'ai pu suivre Iris quand elle est à Bordeaux et à une autre époque, sa tante Anna avec sa librairie dans la même rue que là où vivait ma grand mère dans les années 70 et 80. J'ai adoré cette coïncidence.
  • maryswing Posté le 18 Février 2021
    Bonsoir 🙂 . Voilà je viens de tourner la dernière page de mon neuvième livre de l'année. ( je vais essayer de compter combien de livres je lis durant une année , ce que je n'ai jamais fait ) Il s'agit de la suite de " la maison du cap "que j'ai lu dernièrement... J'ai retrouvé avec plaisir le Bassin d'Arcachon et ses destins de femmes ... L'histoire se passe en 1965 mais il y a des retours vers la seconde guerre mondiale. C'est passionnant mais il faut absolument avoir lu le premier livre pour bien comprendre la trame de l'histoire . Françoise Bourdon est une écrivaine que j'apprécie beaucoup. Elle décrit avec des mots simples des histoires de famille. Je suis fan !
  • dannso Posté le 15 Janvier 2021
    Charlotte, menacée d'être dépossédée de sa maison au Cap, va faire appel à Iris, architecte de Bordeaux, pour tenter de la faire classer. En parallèle, Violette, sa petite fille, va enfin aborder ses problèmes de couple avec son mari. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce roman. J'ai bien aimé tous ces personnages de femmes, mais les situations m'ont paru parfois un peu artificielles, il y a à mon avis des facilités dans la narration ; et certains dénouements me paraissent un peu rapides. (ainsi l'abandon par Jérôme de son projet) Je pense contrairement à ce qui est dit dans le résumé qu'il est préférable d'avoir lu le roman précédent, pour mieux situer les personnages dans leur histoire. Il y a beaucoup de mentions des générations précédentes et j'ai eu beaucoup de mal à garder en tête les relations entre les différents personnages. Et les arbres généalogiques en début de livre ne sont pas très lisibles sur liseuse et ne mentionnent pas tous les personnages cités dans le roman. Reste une histoire profondément inscrite dans sa région, et qui m'a donné envie d'y retourner. La description des paysages est magnifique, et l'océan omniprésent. Les trois personnages principaux sont toutes à un... Charlotte, menacée d'être dépossédée de sa maison au Cap, va faire appel à Iris, architecte de Bordeaux, pour tenter de la faire classer. En parallèle, Violette, sa petite fille, va enfin aborder ses problèmes de couple avec son mari. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce roman. J'ai bien aimé tous ces personnages de femmes, mais les situations m'ont paru parfois un peu artificielles, il y a à mon avis des facilités dans la narration ; et certains dénouements me paraissent un peu rapides. (ainsi l'abandon par Jérôme de son projet) Je pense contrairement à ce qui est dit dans le résumé qu'il est préférable d'avoir lu le roman précédent, pour mieux situer les personnages dans leur histoire. Il y a beaucoup de mentions des générations précédentes et j'ai eu beaucoup de mal à garder en tête les relations entre les différents personnages. Et les arbres généalogiques en début de livre ne sont pas très lisibles sur liseuse et ne mentionnent pas tous les personnages cités dans le roman. Reste une histoire profondément inscrite dans sa région, et qui m'a donné envie d'y retourner. La description des paysages est magnifique, et l'océan omniprésent. Les trois personnages principaux sont toutes à un tournant de leur existence et vont devoir se battre pour passer le cap… L'auteure nous les rend toutes trois attachantes. Je remercie les éditions Les presses de la cité pour ce partage sur NetGalley #LaMaisondeCharlotte #NetGalleyFrance
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité de la collection Terres de France
Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.