Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714448606
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

La Malédiction de l'anneau Tome 2

Le Sommeil du dragon

Date de parution : 17/06/2010

« C'est le dragon le plus dangereux, le plus épouvantable que la terre de Midgard ait jamais porté. Son regard foudroie. Son haleine empeste. Son sang brûle… Si Siegfried me laisse le conduire jusqu'à lui, alors il connaîtra la peur ! »

Le dragon Fafnir est le gardien jaloux du...

« C'est le dragon le plus dangereux, le plus épouvantable que la terre de Midgard ait jamais porté. Son regard foudroie. Son haleine empeste. Son sang brûle… Si Siegfried me laisse le conduire jusqu'à lui, alors il connaîtra la peur ! »

Le dragon Fafnir est le gardien jaloux du trésor et de l'anneau magique des Nibelungen, acquis jadis au prix du sang versé et dont la malédiction va bientôt entraîner le crépuscule des dieux. Siegfried, descendant du dieu suprême Odin, élevé parmi les loups, puis initié par le géant Regin à la magie chamanique des métamorphoses et au langage des animaux, va l'affronter avant de retrouver Brunehilde, la Walkyrie endormie sur son rocher environné de flammes. Mais l'anneau maudit n'a pas fini de contrarier les destinées…
Anneaux magiques et épées invincibles, Walkyries et dragons, géants et nains, dieux et héros animés de passions ardentes… Dans la lignée de L'Anneau du Nibelung, de Richard Wagner, du Seigneur des anneaux, de J.R.R. Tolkien, et des anciennes légendes et mythologies nordiques, La Malédiction de l'anneau est une saga foisonnante au souffle épique et héroïque, un roman d'aventures et de fureur, mais aussi de poésie et d'enchantement.

Édouard Brasey, romancier, est aussi un spécialiste réputé des contes et légendes nordiques et des univers imaginaires de la féerie et de la Fantasy, auxquels il a consacré plus d'une cinquantaine d'ouvrages. Après Les Chants de la Walkyrie, parus chez Belfond en 2008, Le Sommeil du dragon est le deuxième volet de la grande saga épique La Malédiction de l'anneau.


« Est-il encore utile de rappeler que nos écrivains français n'ont plus rien à envier aux auteurs anglo-saxons dans le domaine de la Fantasy ? Il faut assurément ajouter, dans la cour de ces maîtres enchanteurs, le “poète” Édouard Brasey. » Boojum-mag.net

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714448606
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ils en parlent

 

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MaggyM Posté le 14 Octobre 2019
    Le second volet de la série La Malédiction de l'anneau débute à une intersection avec le premier tome: Odin et Loki ont tué par inadvertance une loutre qui était en fait un géant métamorphosé. Pour racheter leur crime, ils volent l'anneau maudit des Nibelungen et le remette à la famille accablée. Le sommeil du Dragon narre la suite du destin des deux frères d'Otr, la loutre assassinée. L'un, Regin, restera tapi dans sa forêt, où, devenu vieux, il accueillera Siegfried, petit fils de Brunehilde, la Walkyrie du premier opus, et descendant d'Odin, tandis que l'autre, transformé en Dragon, veillera jalousement sur l'anneau et le trésor des Nibelungen. Si c'est avec plaisir qu'on peut directement entrer dans ce tome deux grâce à ses liens très étroits avec Le Chant de la Walkyrie, nous devons regretter qu'Edouard Brasey s'obstine à raconter à nouveau, plusieurs fois en plus, la trame du roman précédent. C'est rappels successifs sont inutiles et ajoutent de ce fait certaines longueurs. La construction narrative est similaire au premier tome. Là où la Walkyrie égrenait son chant tout au long du premier roman, au début de chaque partie, dans Le Sommeil du Dragon, c'est Fafnir, le dragon, qui nous raconte ses rêves.... Le second volet de la série La Malédiction de l'anneau débute à une intersection avec le premier tome: Odin et Loki ont tué par inadvertance une loutre qui était en fait un géant métamorphosé. Pour racheter leur crime, ils volent l'anneau maudit des Nibelungen et le remette à la famille accablée. Le sommeil du Dragon narre la suite du destin des deux frères d'Otr, la loutre assassinée. L'un, Regin, restera tapi dans sa forêt, où, devenu vieux, il accueillera Siegfried, petit fils de Brunehilde, la Walkyrie du premier opus, et descendant d'Odin, tandis que l'autre, transformé en Dragon, veillera jalousement sur l'anneau et le trésor des Nibelungen. Si c'est avec plaisir qu'on peut directement entrer dans ce tome deux grâce à ses liens très étroits avec Le Chant de la Walkyrie, nous devons regretter qu'Edouard Brasey s'obstine à raconter à nouveau, plusieurs fois en plus, la trame du roman précédent. C'est rappels successifs sont inutiles et ajoutent de ce fait certaines longueurs. La construction narrative est similaire au premier tome. Là où la Walkyrie égrenait son chant tout au long du premier roman, au début de chaque partie, dans Le Sommeil du Dragon, c'est Fafnir, le dragon, qui nous raconte ses rêves. Ce type d'approche permet de donner un rythme à l'ouvrage, mais surtout, ouvre l'appétit du lecteur en début de chaque partie. Pour les néophytes en mythologie scandinave, ce deuxième volet apporte encore un peu plus de clarté sur ce monde assez complexe. Et comme Edouard Brasey est un bon conteur, c'est sans difficulté que nous entrons dans les arcanes de cette généalogie légendaire. Malheureusement, le héros principal du récit, Siegfried, n'est pas du tout attachant; ce qui retire un peu d'émotion à la lecture du roman. Espérons que le troisième opus nous permettra de retrouver des héros qui en auront l'étoffe dans tous les sens du terme.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MyDiogeneClub Posté le 27 Avril 2014
    Ce deuxième tome aborde une partie plus connue de l’histoire. On s’intéresse ici a la vie du héros nordique Siegfried à travers les pensées de celui qu’il est destiné a tuer : Fafnir le dragon. Si on retrouve les mêmes défauts (quoique amoindries) que dans le premier tome- rappel de faits excessif, descriptions identiques de personnages a quelques pages voire LIGNES d’intervalles- ce roman est agréable a lire et continue a nous faire découvrir une mythologie interessante et differente dans son approche des dieux. Dieux dont la toute-puissance n’est rien face a leur destinée. Des héros, des dieux plus humains que dans d’autres mythologie. Saga passionnante et accessible, a découvrir !
  • Nepenthes Posté le 18 Janvier 2013
    Dans la trilogie La Malédiction de l'Anneau, Edouard Brasey reprend le mythe scandinave de l'anneau de Nibelungen, adapté notamment en opéra par Wagner et qui a inspiré Tolkien pour sa propre mythologie et son œuvre. Ce second tome nous fait rencontrer le héros Siegfried. Un héros qui n'est pas des plus attachants... mais destiné à accomplir de hauts faits. Entre amours contrariés, quête, combat contre le dragon, ce livre nous transporte une fois de plus dans un univers entre légende et fantasy. Edouard Brasey sait conter et restituer l'aspect épique de la légende d'origine. Ce tome comporte quelques longueurs, peut-être dû au fait qu'on a du mal à s'attacher au héros. Mais il reste malgré tout dans le droite lignée des légendes scandinaves.
  • Euphemia Posté le 14 Décembre 2011
    Un bon récit, bien écrit, malgré un personnage principal assez peu attachant. Plus sur mon blog
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.