Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221119372
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La Mémoire d'Abraham

Date de parution : 11/06/2015

2000 ans d’histoire d’une famille juive: de cette aube de l’an 70 où le scribe Abraham quitte Jérusalem en flammes à ce jour de 1943 où l’imprimeur Abraham Halter meurt sous les ruines du ghetto de Varsovie, cent générations se transmettent le livre familial, mémoire de l’exil. Jusqu’à Marek Halter,...

2000 ans d’histoire d’une famille juive: de cette aube de l’an 70 où le scribe Abraham quitte Jérusalem en flammes à ce jour de 1943 où l’imprimeur Abraham Halter meurt sous les ruines du ghetto de Varsovie, cent générations se transmettent le livre familial, mémoire de l’exil. Jusqu’à Marek Halter, le « dernier scribe », qui, aujourd’hui, recrée pour nous cette grande aventure. Une œuvre exemplaire, chargée du souffle de la vérité et de l’âme de l’humanité.

«Enfin un vrai livre de réconciliation.» Jean-Paul II

«Marek Halter nous rappelle la longue lignée des meuniers juifs à Narbonne, vignerons à Troyes, scribes à Strasbourg, imprimeurs à Paris pendant la Révolution. Il vient d’ouvrir les premières pages d’un grand livre.» François Mitterrand

«Une histoire de souffrance et d’espoir, de désir et de volonté, de lutte et d’accomplissement.» Shimon Peres

«J’aime cette saga qui mène aux sources du judaïsme français. Popularisant ce qui a été la vie des communautés juives au sein de la société française, La Mémoire d’Abraham apporte une contribution très riche à la réconciliation judéo-chrétienne.» Simone Veil

«Voici donc un événement. Il paraît simple, évident, frais, presque naïf. Et c’est un tournant terrible. Sans plainte. Sans pathétique. Animé, de part en part, d’une joie et d’une confiance d’enfant. Un souffle est là.» Philippe Sollers

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221119372
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MorganeSol Posté le 21 Juillet 2020
    Biographie romancée d'une lignée de juifs, depuis la destruction du 1er Temple de Jérusalem à aujourd'hui en France. L'incroyable survie du peuple hébreu, qui a la fuite dans le sang.
  • migdal Posté le 15 Mars 2020
    Emmener le lecteur à travers deux mille ans d’histoire et suivre la trace d’une famille de Jérusalem en l’an 70 (destruction du temple de Jérusalem) jusqu’en 1943 dans le ghetto de Varsovie, en passant par Alexandrie, Rome, Carthage, Tolède, Cordoue, Narbonne, Troyes, Strasbourg, Venise, Constantinople, Lublin, Amsterdam, Odessa, Varsovie, etc. en laissant entendre qu’il s’agit de l’histoire de la famille de Mark HALTER, offre une fresque passionnante et émouvante qui peint une centaine de générations se transmettant leur généalogie sur un parchemin. Au fil des pages, cette famille subit pogroms, invasions, déportations mais reste fidèle à sa foi, sa culture et son idéal de progrès. Ce roman est bouleversant et instructif. Mais de la même façon qu’Alexandre DUMAS a réinventé l’histoire de France en s’appuyant sur une équipe de « nègres » qui aurait compté quarante « collaborateurs » dont Auguste MAQUET, auteur des Trois Mousquetaires, Vingt ans après, Le Comte de Monte Cristo, Le Vicomte de Bragelonne et la Reine Margot, comme l’a démontré Bernard Fillaire dans son essai "Alexandre Dumas, Auguste Maquet et associés, Éditions Bartillat » … Marek HALTER a employé une équipe de « documentalistes » dont Patrick GIRARD et a laissé à Jean-Noël... Emmener le lecteur à travers deux mille ans d’histoire et suivre la trace d’une famille de Jérusalem en l’an 70 (destruction du temple de Jérusalem) jusqu’en 1943 dans le ghetto de Varsovie, en passant par Alexandrie, Rome, Carthage, Tolède, Cordoue, Narbonne, Troyes, Strasbourg, Venise, Constantinople, Lublin, Amsterdam, Odessa, Varsovie, etc. en laissant entendre qu’il s’agit de l’histoire de la famille de Mark HALTER, offre une fresque passionnante et émouvante qui peint une centaine de générations se transmettant leur généalogie sur un parchemin. Au fil des pages, cette famille subit pogroms, invasions, déportations mais reste fidèle à sa foi, sa culture et son idéal de progrès. Ce roman est bouleversant et instructif. Mais de la même façon qu’Alexandre DUMAS a réinventé l’histoire de France en s’appuyant sur une équipe de « nègres » qui aurait compté quarante « collaborateurs » dont Auguste MAQUET, auteur des Trois Mousquetaires, Vingt ans après, Le Comte de Monte Cristo, Le Vicomte de Bragelonne et la Reine Margot, comme l’a démontré Bernard Fillaire dans son essai "Alexandre Dumas, Auguste Maquet et associés, Éditions Bartillat » … Marek HALTER a employé une équipe de « documentalistes » dont Patrick GIRARD et a laissé à Jean-Noël GURGAND la rédaction finale comme le rappellent ses héroïnes Lia et Avelina qui portent les prénoms de la fille du « nègre » et de la meilleure amie de celle-ci… (voir Claude Durand dans « Usage de faux », Editions de Fallois et Piotr SMOLAR dans son analyse publiée par la revue XXI). La Mémoire d’Abraham rencontre un immense succès justifié par sa qualité romanesque indéniable. Mais il serait aussi imprudent d’y voir une étude historique que de lire l’histoire de France en parcourant les oeuvres signées Alexandre DUMAS.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Edouard_Jhil Posté le 25 Septembre 2019
    #souvenirdelecture "La Mémoire d'Abraham", de Marek Halter. 📗📘📙 Lectrices, lecteurs, bonjour ! Un grand moment de lecture avec cette fresque historique passionnante et émouvante, qui raconte l'histoire d'une famille juive à travers l'Histoire du peuple Juif. Depuis la chute de Jérusalem en 70 en Judée et la destruction du Second Temple (dont subsiste encore aujourd'hui le mur d'enceinte occidental, actuel "Mur des Lamentations", en Israël) au ghetto de Varsovie, nous suivons l'écriture et la transmission d'un livre, du Livre familial, au fil des générations de scribes, d'écrivains publics, d'imprimeurs, et de romancier en la personne de l'auteur lui-même qui nous transmets à son tour ce Livre. Ce roman est à la fois une série de nouvelles centrées sur la transmission générationnelle et une suite de chroniques historiques, le tout sublimé par le don de la narration qui caractérise l'auteur. Le lecteur s'attachera sans peine à cette famille dispersée à travers le monde, sera plongé au cœur de la vie d'un peuple continuellement persécuté, et comprendra un peu mieux, au fil du récit, les grandes étapes qui marquèrent la vie des israélites, comme l'exil de Judée, la diaspora, les ghettos, ou encore l'importance des traditions et des prières dans la culture hébraïque. Le livre est un beau pavé... #souvenirdelecture "La Mémoire d'Abraham", de Marek Halter. 📗📘📙 Lectrices, lecteurs, bonjour ! Un grand moment de lecture avec cette fresque historique passionnante et émouvante, qui raconte l'histoire d'une famille juive à travers l'Histoire du peuple Juif. Depuis la chute de Jérusalem en 70 en Judée et la destruction du Second Temple (dont subsiste encore aujourd'hui le mur d'enceinte occidental, actuel "Mur des Lamentations", en Israël) au ghetto de Varsovie, nous suivons l'écriture et la transmission d'un livre, du Livre familial, au fil des générations de scribes, d'écrivains publics, d'imprimeurs, et de romancier en la personne de l'auteur lui-même qui nous transmets à son tour ce Livre. Ce roman est à la fois une série de nouvelles centrées sur la transmission générationnelle et une suite de chroniques historiques, le tout sublimé par le don de la narration qui caractérise l'auteur. Le lecteur s'attachera sans peine à cette famille dispersée à travers le monde, sera plongé au cœur de la vie d'un peuple continuellement persécuté, et comprendra un peu mieux, au fil du récit, les grandes étapes qui marquèrent la vie des israélites, comme l'exil de Judée, la diaspora, les ghettos, ou encore l'importance des traditions et des prières dans la culture hébraïque. Le livre est un beau pavé (700 pages en poche), possède sa propre carte et son glossaire, et pourtant, on pourrait regretter qu'il s'arrête un peu tôt (en 1943): publié en 1983, l'on aurait pu s'attendre à ce qu'il s'achève en 1948, avec la fondation de l'État d'Israël, fermant ainsi une belle boucle géographique et temporelle avec le premier chapitre, tant au point narratif qu'historique. Peut-être l'auteur souhaitait-il y consacrer un autre roman à part entière ! Un livre très immersif, le genre de bouquin qui vous prend et que l'on a du mal à lâcher. -Edouard Jhil- "Lisez ce que vous voulez, mais lisez !" ➡️Retrouvez-moi également sur Facebook et Instagram 😉
    Lire la suite
    En lire moins
  • meknes56 Posté le 18 Juillet 2019
    620 pages de pur bonheur de littérature. Franchement, je n'ai pas vu passer le temps avec cette histoire extraordinaire. Bien écrit, bien documenté, nous vibrons au gré des générations avec le même enthousiasme.
  • lila11 Posté le 10 Avril 2019
    Absolument indispensable
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.