RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Montagne effacée

            Presses de la cité
            EAN : 9782258093485
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            La Montagne effacée

            Date de parution : 06/10/2011

            Hier encore, Léon Futoz dirigeait de main de fer la Compagnie des guides de Samoëns, en Haute-Savoie. Il était le meilleur. Mais, aujourd’hui, sa mémoire défaille entre passé et présent, son autorité est contestée au sein de la Compagnie. Armande, son épouse, perçoit le désarroi d’un homme qui ne peut...

            Hier encore, Léon Futoz dirigeait de main de fer la Compagnie des guides de Samoëns, en Haute-Savoie. Il était le meilleur. Mais, aujourd’hui, sa mémoire défaille entre passé et présent, son autorité est contestée au sein de la Compagnie. Armande, son épouse, perçoit le désarroi d’un homme qui ne peut résister à sa passion des cimes et qui cultive aussi, en secret, le souvenir magnifié d’un ancien amour. Une nouvelle expédition se prépare et Léon, seul, doit affronter ses démons.

            Avec une connaissance aiguë des hommes et de la montagne, Patrick Breuzé brosse ici le portrait d’un homme livrant son plus dur combat : celui contre l’oubli de soi.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258093485
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Presses de la cité
            13.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • luis1952 Posté le 27 Juillet 2017
              Patrick Breuzé est un auteur que j'ai découvert cet été, ayant passé mes vacances à Samoëns. Le roman nous raconte la vie des guides de Hautes Montagnes, en 1930 à Samoëns. Quelle jolie histoire se déroulant dans ces endroits superbes comme Sixt Fer à Cheval, Salvigny bercés par le bruit que fait le Giffre. J'ai adoré et ai mis cinq étoiles.
            • Mamiechou21 Posté le 19 Juillet 2017
              Très très beau roman qui finit bien mais pourtant m'a tiré les larmes dans les dernières pages
            • yv1 Posté le 18 Novembre 2011
              J'ai cru comprendre en lisant ça et là que Patrick Breuzé est un passionné de montagne : ça se sent ! Il la décrit admirablement, et on sent une vraie passion pour ses personnages, les montagnards, les hommes et les femmes qui vivaient au début du siècle dernier dans des conditions difficiles. L'opposition entre le guide taiseux, obstiné et le citadin, riche, arrogant, hautain et sûr de la force que sa condition lui donne est un brin caricaturale, mais il faut sans doute cela pour installer le roman et son intrigue. Car, bien sûr, petite intrigue il y a, concernant la jeune femme lyonnaise que Léon a aimée, ce qui rajoute un peu d'intérêt au livre, mais je n'en dirai pas plus pour laisser un petit mystère ! La bonne idée de l'auteur est de combiner la maladie d'Alzheimer avec la montagne et les ravages qu'elle peut faire chez de pauvres gens qui n'ont pour gagne pain que cette montagne justement. Mais en même temps, Léon est un homme à poigne, habitué à diriger les autres guides de Samoëns, un homme qui ne lâche rien. On a donc à la fois un roman sur la perte d'autonomie, de la fierté... J'ai cru comprendre en lisant ça et là que Patrick Breuzé est un passionné de montagne : ça se sent ! Il la décrit admirablement, et on sent une vraie passion pour ses personnages, les montagnards, les hommes et les femmes qui vivaient au début du siècle dernier dans des conditions difficiles. L'opposition entre le guide taiseux, obstiné et le citadin, riche, arrogant, hautain et sûr de la force que sa condition lui donne est un brin caricaturale, mais il faut sans doute cela pour installer le roman et son intrigue. Car, bien sûr, petite intrigue il y a, concernant la jeune femme lyonnaise que Léon a aimée, ce qui rajoute un peu d'intérêt au livre, mais je n'en dirai pas plus pour laisser un petit mystère ! La bonne idée de l'auteur est de combiner la maladie d'Alzheimer avec la montagne et les ravages qu'elle peut faire chez de pauvres gens qui n'ont pour gagne pain que cette montagne justement. Mais en même temps, Léon est un homme à poigne, habitué à diriger les autres guides de Samoëns, un homme qui ne lâche rien. On a donc à la fois un roman sur la perte d'autonomie, de la fierté (parce que diminué par une maladie inconnue à l'époque, l'homme n'est plus "un homme" aux yeux de beaucoup, qui ne peut plus nourrir sa famille) et sur la montagne, les randonnées et les paysages. Armande est aussi un personnage important : la femme effacée mais toujours présente, qui est en fait le pilier de ce couple vieillissant (ils ont un peu plus de 65 ans), comme beaucoup de femmes de l'époque. Elle s'inquiète Armande, se demande ce que va devenir Léon Roman bien écrit, dans une langue simple et soignée, insérant pas mal de dialogues dans le patois local, ce qui lui donne du rythme et du corps. Un livre qui a ce côté roman du terroir ou régional, un peu désuet, mais loin d'être désagréable. Un peu comme un téléfilm de France 3 : pas le film de l'année, mais on le regarde avec plaisir en famille ! Ce genre d'histoire ne deviendra pas ma lecture favorite, mais une de temps en temps (point trop souvent non plus), pourquoi pas ?
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.