RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Là où rien ne meurt

            Robert Laffont
            EAN : 9782221218600
            Façonnage normé : EPUB3
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Là où rien ne meurt

            ,

            Collection : La Bête noire
            Date de parution : 15/03/2018
            Quand les morts reviennent pour résoudre les mystères des vivants…

            Paul Bénévent, auteur nîmois à succès, ne se remet pas de la disparition de sa femme, survenue trois ans plus tôt. N’ayant plus rien écrit depuis, il s’apprête à en finir lorsque de soudaines inondations dévastent sa ville et déposent devant sa porte le corps sans vie d’Alexandre, un ami...

            Paul Bénévent, auteur nîmois à succès, ne se remet pas de la disparition de sa femme, survenue trois ans plus tôt. N’ayant plus rien écrit depuis, il s’apprête à en finir lorsque de soudaines inondations dévastent sa ville et déposent devant sa porte le corps sans vie d’Alexandre, un ami d’enfance.
            Très vite, l’enquête révèle que la victime n’est pas morte noyée, mais assassinée. Paul devient le principal suspect. Dans sa quête pour s’innocenter, il découvre bientôt que son ami avait un mystérieux rendez-vous avec une inconnue. Alors que l’étau de la police se resserre, Paul décide de partir sur ses traces…
            À la croisée du mystère romantique et du thriller, le style Calderon-de Moras vous emmènera loin, très loin, là où rien ne meurt.
            « Dans le crime, les associations de malfaiteurs, ça tue. » Julie Malaure, Le Point

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221218600
            Façonnage normé : EPUB3
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Robert Laffont
            13.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • mallaurylit Posté le 10 Décembre 2018
              Une écriture à quatre mains, est toujours pour moi un début de mystère à résoudre, un jeu de piste où je cherche à identifier qui a écrit quoi, quel passage. Dans ce roman, je n'ai rien découvert car l'écriture reste constante, fluide et agréable à lire. Et pour le récit, il en est de même...une intrigue qui prend ses racines dans le passé, lorsque le héros découvre le cadavre de son ami d'enfance devant chez lui. Au début du livre, l'avenir de Paul ne tient plus qu'à un fil, rien ne semble lui donner envie de continuer d'avancer. Et puis, ce corps qui soudain apparaît mystérieusement dans son jardin va l’entraîner dans une enquête, mais plus que cela, une quête de lui-même, une raison de se raccrocher à la vie. Et les évènements se déroulent progressivement, efficacement et là aussi je n'ai rien détecté, je n'ai pas vu venir la chute de l'histoire. Paul est entouré d'une galerie de personnages tous plus intéressants, attachants les uns que les autres. Ils ne font pas que juste passer dans le récit, ils sont parfaitement dessinés et on les voit se profiler, apparaître de plus en plus distinctement. Ils enrichissent cette aventure... Une écriture à quatre mains, est toujours pour moi un début de mystère à résoudre, un jeu de piste où je cherche à identifier qui a écrit quoi, quel passage. Dans ce roman, je n'ai rien découvert car l'écriture reste constante, fluide et agréable à lire. Et pour le récit, il en est de même...une intrigue qui prend ses racines dans le passé, lorsque le héros découvre le cadavre de son ami d'enfance devant chez lui. Au début du livre, l'avenir de Paul ne tient plus qu'à un fil, rien ne semble lui donner envie de continuer d'avancer. Et puis, ce corps qui soudain apparaît mystérieusement dans son jardin va l’entraîner dans une enquête, mais plus que cela, une quête de lui-même, une raison de se raccrocher à la vie. Et les évènements se déroulent progressivement, efficacement et là aussi je n'ai rien détecté, je n'ai pas vu venir la chute de l'histoire. Paul est entouré d'une galerie de personnages tous plus intéressants, attachants les uns que les autres. Ils ne font pas que juste passer dans le récit, ils sont parfaitement dessinés et on les voit se profiler, apparaître de plus en plus distinctement. Ils enrichissent cette aventure que j'ai suivi avec passion. Cette histoire s'étoffe, alterne entre le romantique et le mystique, le policier et le thriller sans que cela n'altère l'intérêt que l'on porte à la résolution des énigmes. Le mélange des genres est bien réussi. Les auteurs ont joué joué ensemble une partition réussie grâce à laquelle j'ai passé un très bon moment de lecture.
              Lire la suite
              En lire moins
            • LeaTouchBook Posté le 11 Juillet 2018
              Comme toute fan de la collection La Bête Noire, j'ai découvert avec grand plaisir Là où rien ne meurt ! Voilà un roman unique en son genre ! Un roman qui mêle thriller, romance avec un zeste de fantastique. Un thriller original, captivant et addictif ! Vous l'aurez compris : j'ai beaucoup aimé cette lecture ! Le début se révèle assez lent sans manquer pourtant de rythme, un début qui permet de poser le cadre, les personnages et les différents éléments de l'histoire. Un début qui engendre une atmosphère prenante et très intéressante. Le lecteur est immédiatement happé par ce livre ! J'ai particulièrement aimé ce mélange des genres qui se révèle extrêmement harmonieux et innovant, un mélange qui fonctionne à la perfection et qui nous amène à dévorer ce roman en quelques heures. De surcroit j'ai adoré le fait que les émotions étaient aussi importantes et omniprésentes que les rebondissements liés au thriller, c'est un polar d'une grande profondeur, d'une douce sensibilité, on s'attache immédiatement aux protagonistes ! En définitive, un excellent thriller que je vous recommande chaudement ! Vive La Bête Noire !
            • Bookinette Posté le 2 Juillet 2018
              J'ai toujours été fascinée par l'écriture à 4 mains, ce processus qui permet de mêler deux intimités propres pour raconter une histoire commune. Ici la complicité fonctionne vraiment bien et ce roman, au premier abord étrange et déroutant, présente de multi-facettes toutes très réussies et devient très vite captivant. Paul Bénévent est un homme brisé depuis la mort de sa femme. Il ne peut plus avancer dans la vie, professionnellement il n'a plus écrit une seule ligne, sentimentalement il est resté figé dans le passé... Quand le corps de son ami d'enfance Alexandre Maraval qu'il n'a pas vu depuis 25 ans est retrouvé devant chez lui, il se trouve entraîné dans une histoire incroyable. Suspecté de meurtre, il va enquêter en parallèle de la police pour comprendre et mettre à jour la vérité. Il va ainsi replonger dans ses souvenirs d'enfance, interroger le présent, voyager. L'enquête pourrait paraître simple à première vue, mais très vite des faits troublants à la limite du fantastique surviennent : un cercueil inhumé emporté par les eaux, une femme mystérieux sosie d'un tableau de son enfance qui a beaucoup compté... Hasard, destin ? Il y a du mystère - beaucoup de mystère autour des... J'ai toujours été fascinée par l'écriture à 4 mains, ce processus qui permet de mêler deux intimités propres pour raconter une histoire commune. Ici la complicité fonctionne vraiment bien et ce roman, au premier abord étrange et déroutant, présente de multi-facettes toutes très réussies et devient très vite captivant. Paul Bénévent est un homme brisé depuis la mort de sa femme. Il ne peut plus avancer dans la vie, professionnellement il n'a plus écrit une seule ligne, sentimentalement il est resté figé dans le passé... Quand le corps de son ami d'enfance Alexandre Maraval qu'il n'a pas vu depuis 25 ans est retrouvé devant chez lui, il se trouve entraîné dans une histoire incroyable. Suspecté de meurtre, il va enquêter en parallèle de la police pour comprendre et mettre à jour la vérité. Il va ainsi replonger dans ses souvenirs d'enfance, interroger le présent, voyager. L'enquête pourrait paraître simple à première vue, mais très vite des faits troublants à la limite du fantastique surviennent : un cercueil inhumé emporté par les eaux, une femme mystérieux sosie d'un tableau de son enfance qui a beaucoup compté... Hasard, destin ? Il y a du mystère - beaucoup de mystère autour des morts, autour des étoiles, autour du tableau- un brin d'ésotérisme, un rien de fantastique, de l'alchimie, de l'action, une enquête étonnante et aussi une véritable histoire d'amour d'un romantisme fou. Le mélange des genres est surprenant mais très bien articulé, pas de scène gore, pas de mièvrerie, tout est parfaitement dosé. Outre l'enquête, j'ai aimé un tas de paramètres dans ce récit. Tout d'abord les atmosphères créées souvent très visuelles : les premières pages à Nîmes lors des grandes inondations, le contexte est réaliste et grave, une ville sinistrée où l'on sent les tensions monter en même temps que l'eau..... plus loin dans le roman, à Prague lors d'une poursuite haletante quasi cinématographique, une véritable scène à la Hitchcock...mais aussi la poésie qui se dégage dans les scènes plus intimistes, Ensuite les personnages très attachants : le père fantasque à l'imagination sans limite (quelle extraordinaire enfance !) ; le remarquable inspecteur de police Salinque d'une redoutable perspicacité et qui, sous ses dehors négligés, recèle des trésors de délicatesse ; Paul torturé, peu causant, mais tenace et d'une grande loyauté ...etc... Tous ses personnages sont au service de l'intrigue mais parlent aussi d'amitié, d'amour, de relations familiales...et sont tous pétris d'humanité. Et pour finir, j'ai beaucoup aimé le mélange très réussi des références tantôt populaires comme celle d'une série télévisée à grande audience, tantôt plus érudites avec les grands théoriciens des siècles derniers, Victor Hugo, des citations en latin sans que jamais le récit ne s'enfonce dans le rébarbatif ni l'ennui. Je me suis laissée portée par le récit, la plume sans fioritures mais sensible, vivante, graphique et parfois émouvante et c'est conquise, charmée que j'ai refermé la dernière page sur ses mots "Merci [.....] de m'avoir fait comprendre que rien ne meurt, et que tout recommence, maintenant." Un grand merci à Robert Laffont et La collection La Bête noire pour cette belle lecture !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Felina Posté le 2 Juillet 2018
              Cette chronique n'a pas été facile à écrire. Le nouveau roman de la Collection R est un peu différent des titres proposés car c'est un polar romance - attention pas une romance "cucu" ou avec "léchouillage de glotte" (pardon pour l'image). La couverture graphique, toute en sobriété est très réussie avec cette tonalité noire. Le tout semble recéler beaucoup de mystère. Paul ne se remet pas de la mort de sa femme, s'apprête à mettre un terme à son existence lorsque son ami d'enfance, est retrouvé mort dans son jardin. Son corps a été entraîner par les inondations qui dévastent la ville de Nîmes depuis peu. Rapidement, il devient le principal suspect de ce décès. Il décide alors de mener sa propre enquête sur cette histoire étrange. Franck Calderon et Hervé de Moras sont les auteurs d'un autre roman écrit lui aussi à quatre mains, "La prétendue innocente des fleurs". Leur plume est fluide et travaillée; et leur duo fonctionne plutôt bien dans l'écriture de cette histoire. Le genre littéraire quant à lui n'est ni un polar, ni une romance. Le roman, assez particulier et emprunt d'ésoterisme, est donc un peu difficile à cataloguer. Le récit est parsemé de coïncidences assez... Cette chronique n'a pas été facile à écrire. Le nouveau roman de la Collection R est un peu différent des titres proposés car c'est un polar romance - attention pas une romance "cucu" ou avec "léchouillage de glotte" (pardon pour l'image). La couverture graphique, toute en sobriété est très réussie avec cette tonalité noire. Le tout semble recéler beaucoup de mystère. Paul ne se remet pas de la mort de sa femme, s'apprête à mettre un terme à son existence lorsque son ami d'enfance, est retrouvé mort dans son jardin. Son corps a été entraîner par les inondations qui dévastent la ville de Nîmes depuis peu. Rapidement, il devient le principal suspect de ce décès. Il décide alors de mener sa propre enquête sur cette histoire étrange. Franck Calderon et Hervé de Moras sont les auteurs d'un autre roman écrit lui aussi à quatre mains, "La prétendue innocente des fleurs". Leur plume est fluide et travaillée; et leur duo fonctionne plutôt bien dans l'écriture de cette histoire. Le genre littéraire quant à lui n'est ni un polar, ni une romance. Le roman, assez particulier et emprunt d'ésoterisme, est donc un peu difficile à cataloguer. Le récit est parsemé de coïncidences assez bizarres voire étranges - que certains qualifieront même d'un peu trop évidentes pour être crédibles - comme une femme qui ressemble trait pour trait au portrait d'un tableau, un cercueil qui vient s'échouer chez quelqu'un que le disparu connaissait... La plume frôle plus d'une fois la sphère de l'ésotérisme, l'enquête se situe parfois à la limite du fantastique, sans pour autant immergé le récit dedans. Le tout reste subtile. A côté de tout ce mystère qui plane, et de ces scènes au réalisme parfois presque cinématographique, se joue une belle histoire d'amour. Qui donne un côté romance non dénué d'intérêt, même si le lecteur peut être un peu hermétique au cliché amoureux dans les livres, celui-ci est amené finement, et cet aspect reste bien dosé par rapport à l'ensemble de l'ouvrage. Les personnages sont aussi intéressants, mais une petite préférence se dégage pour ce policier aux dehors redoutables pour le héros, mais chez lequel un fond de délicatesse reste bien présent. (...)
              Lire la suite
              En lire moins
            • inaji Posté le 22 Juin 2018
              Jolie découverte. Les deux auteurs ont réussi à garder une écriture fluide et une narration équilibrée, ce qui n'est pas évident dans ce type de collaboration. J'ai vraiment apprécié l'humanité, la sensibilité des personnages, soulignée par des dialogues subtils. Cette intrigue qui réunit plusieurs genres (enquête policière, énigme historique, secrets de famille..) est une belle réussite. Un polar français aussi, qui procure un petit supplément d'âme à Nîmes et sa belle région.
            Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
            Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.