Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823820850
Code sériel : UGE
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La pomme d'or de Rocamadour

Date de parution : 19/02/2015
Séraphin Cantarel, conservateur des Monuments de France, doit démêler un complot démoniaque à Rocamadour, la « citadelle de la foi », et rapatrier un précieux trésor d’art sacré.
En ce printemps 1983, la vertigineuse cité de Rocamadour est en proie à un retentissant scandale : on a volé « La Pomme d’or », fierté du musée d’art sacré de ce haut lieu de la foi. Vénérée par les femmes frappées d’infertilité, cette pomme sème soudain la discorde et le crime dans... En ce printemps 1983, la vertigineuse cité de Rocamadour est en proie à un retentissant scandale : on a volé « La Pomme d’or », fierté du musée d’art sacré de ce haut lieu de la foi. Vénérée par les femmes frappées d’infertilité, cette pomme sème soudain la discorde et le crime dans cette citadelle traditionnellement vouée à la Vierge Noire. Bien malgré eux, Séraphin Cantarel et son jeune assistant Théo sont plongés dans un inextricable nœud de vipères où ils auront bien du mal à faire triompher la vérité. Le ver du vice se serait-il logé dans une pomme d’or qu’on dit pourtant miraculeuse ?
 
Séraphin Cantarel, fameux conservateur des Monuments Français, mène une enquête palpitante mêlant mœurs provinciales et art sacré.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823820850
Code sériel : UGE
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • benleb Posté le 25 Mai 2015
    En 1983, la "Pomme d'or', chef d'oeuvre du Musée d'art sacré de Rocadamour., est volé. Séraphin Cantarel, conservateur du patrimoine, est chargé de faire rentrer ce musée dans le giron du Ministère de la Culture; pour lui l'occasion est trop belle. Personnages sympathiques, énormement d'humour dans les dialogues, description des lieux et des événements authentique (j'ai adoré perdre du temps sur Wikipidia pour vérifier les informations), et même une enquête policière élaborée, dont on a la conclusion qu'au dernier chapitre. Et pour une fois le namedropping me parfait justifié. Donc un bon roman de la collection "Grands détectives" qui me donne envie de lire les autres livres de la série.
  • culturiste Posté le 7 Mai 2015
    une fois de plus JP Alaux m'a séduit ..ces livres sont courts mais très efficaces ..personnages descriptions lieux...on passe un bon moment fort sympathique..A lire sans retenue
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !