Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714481283
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

La première empreinte (N. éd.)

Date de parution : 07/03/2019
Le commandant De Palma, alias le Baron, se trouve au cœur d’une enquête sans précédent dans les annales de la police marseillaise : une professeur de préhistoire retrouvée noyée dans une calanque, un tueur barbare qui signe ses meurtres d’une main en négatif, une étoile filante du milieu marseillais retrouvée, elle aussi,... Le commandant De Palma, alias le Baron, se trouve au cœur d’une enquête sans précédent dans les annales de la police marseillaise : une professeur de préhistoire retrouvée noyée dans une calanque, un tueur barbare qui signe ses meurtres d’une main en négatif, une étoile filante du milieu marseillais retrouvée, elle aussi, flottant entre deux eaux dans la même calanque… Le lien entre tout ça ? Il se trouve dans une caverne préhistorique dont l’entrée se fait par 38 mètres de fond, dans le ventre des grandes falaises blanches qui baignent la Méditerranée. Au début des années 1990, un plongeur téméraire y a découvert des bisons, des chevaux et des mains en négatif, les premières empreintes, et un « homme tué », la plus ancienne représentation de meurtre dans l’histoire de l’humanité.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714481283
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Goupilpm Posté le 2 Septembre 2021
    Une professeure de préhistoire disparaît et un mois plus tard on retrouve dans une calanque, près de la grotte Le Guen, son corps présumé en grande partie décomposé. L'enquête est confiée au commandant De Palma de la SRPJ de Marseille. En parallèle la gendarmerie enquête sur les meurtres de femmes sauvagement assassinées et mutilées avec des armes préhistoriques. Rapidement la gendarmerie arrête un psychiatrique passionné de chamanisme préhistorique, mais pour le commandant De Palma ce n'est pas le coupable et les deux affaires sont liées. L'enquête est bien menée avec des rebondissements bien dosés, de fausses pistes, avec toutefois une guerre entre la police et la gendarmerie un peu gênante et qui empiète légèrement sur l'enquête. Avec la grotte Le Guen et comme thématique de fond le récit s'avère intéressant et bien documenté. De plus le livre est truffé d'expressions typiquement marseillaises qui donnent un côté plus authentique au récit. Le commandant est très attachant utilisant des méthodes de la vieille école qui ne plaisent à ses collègues. Avec ce premier roman l'auteur nous livre un policier plaisant, original et de bonne qualité.
  • Goupilpm Posté le 2 Septembre 2021
    Une professeure de préhistoire disparaît et un mois plus tard on retrouve dans une calanque, près de la grotte Le Guen, son corps présumé en grande partie décomposé. L'enquête est confiée au commandant De Palma de la SRPJ de Marseille. En parallèle la gendarmerie enquête sur les meurtres de femmes sauvagement assassinées et mutilées avec des armes préhistoriques. Rapidement la gendarmerie arrête un psychiatrique passionné de chamanisme préhistorique, mais pour le commandant De Palma ce n'est pas le coupable et les deux affaires sont liées. L'enquête est bien menée avec des rebondissements bien dosés, de fausses pistes, avec toutefois une guerre entre la police et la gendarmerie un peu gênante et qui empiète légèrement sur l'enquête. Avec la grotte Le Guen et comme thématique de fond le récit s'avère intéressant et bien documenté. De plus le livre est truffé d'expressions typiquement marseillaises qui donnent un côté plus authentique au récit. Le commandant est très attachant utilisant des méthodes de la vieille école qui ne plaisent à ses collègues. Avec ce premier roman l'auteur nous livre un policier plaisant, original et de bonne qualité.
  • BurjBabil Posté le 14 Février 2021
    Premier livre de cet auteur pour moi. Direction Marseille, accent provençal perceptible même à l’écrit, expressions typiques et galerie de portraits assez bien réussis. Les calanques, la cité phocéenne sont un cadre finalement toujours assez propice (Je ne peux m’empêcher de penser à Izzo) aux polars et autres récits de meurtres. Les quartiers et alentours, parcourus au ralenti et tambour battant (paradoxe du Sud) par les flics de ce bouquin constituent un des intérêts de celui-ci : l'auteur semble essayer de transmettre une forme d’amour, sinon de nostalgie (Cette fois c’est Guédiguian) pour les lieux qu’il décrit non sans une certaine poésie. On a donc un tueur inspiré par la préhistoire, ce qui donne l’occasion au flic aux méthodes à l'ancienne (et le lecteur par la même occasion) de se plonger dans cette discipline toujours fascinante. Le mélange d'universitaires, de mafieux, de psychopathes, de psychothérapeutes (bien que...) et de plongeurs forme un cocktail haut en couleurs et très dépaysant. J’avoue m’être laissé emboucané par cette histoire assez dégaine, par ce putain de flic, ce fada Michel De Palma . . .
  • BurjBabil Posté le 14 Février 2021
    Premier livre de cet auteur pour moi. Direction Marseille, accent provençal perceptible même à l’écrit, expressions typiques et galerie de portraits assez bien réussis. Les calanques, la cité phocéenne sont un cadre finalement toujours assez propice (Je ne peux m’empêcher de penser à Izzo) aux polars et autres récits de meurtres. Les quartiers et alentours, parcourus au ralenti et tambour battant (paradoxe du Sud) par les flics de ce bouquin constituent un des intérêts de celui-ci : l'auteur semble essayer de transmettre une forme d’amour, sinon de nostalgie (Cette fois c’est Guédiguian) pour les lieux qu’il décrit non sans une certaine poésie. On a donc un tueur inspiré par la préhistoire, ce qui donne l’occasion au flic aux méthodes à l'ancienne (et le lecteur par la même occasion) de se plonger dans cette discipline toujours fascinante. Le mélange d'universitaires, de mafieux, de psychopathes, de psychothérapeutes (bien que...) et de plongeurs forme un cocktail haut en couleurs et très dépaysant. J’avoue m’être laissé emboucané par cette histoire assez dégaine, par ce putain de flic, ce fada Michel De Palma . . .
  • LudivineBon Posté le 21 Décembre 2020
    Michel de Palma est un flic à l'ancienne aux méthodes parfois à la limite de la légalité. Toutefois, sa réussite et ses intuitions dans les enquêtes lui ont donné le surnom de Baron. C'est avec cette solide réputation qu'il entame l'enquête qui lui a été confiée sur la mort de Christine Autran, professeure de Préhistoire retrouvée morte dans les Calanques près de la grotte sous-marine Le Guen, sujet de certaines de ses études. Pas beaucoup d'indices, pas de suspects, l'enquête semble piétiner. le Baron ne met pourtant pas longtemps à faire le lien avec un autre mort, Franck Luccioni, lui aussi retrouvé au même endroit quelques mois plus tôt. Sauf que le lien entre ces deux morts est complexe à trouver. Une chercheuse en Préhistoire à la recherche de traces des premiers hommes et un fils de trafiquant loin d'être lui même un saint. Les profils sont si éloignés que le lien est impossible à faire entre les deux affaires. Les deux premières affaires vont trouver leur lien avec la mort d'une jeune femme retrouvée atrocement mutilée. de Palma entrevoit un début de piste mais cette affaire est confiée à la Gendarmerie et la collaboration entre services n'est pas toujours... Michel de Palma est un flic à l'ancienne aux méthodes parfois à la limite de la légalité. Toutefois, sa réussite et ses intuitions dans les enquêtes lui ont donné le surnom de Baron. C'est avec cette solide réputation qu'il entame l'enquête qui lui a été confiée sur la mort de Christine Autran, professeure de Préhistoire retrouvée morte dans les Calanques près de la grotte sous-marine Le Guen, sujet de certaines de ses études. Pas beaucoup d'indices, pas de suspects, l'enquête semble piétiner. le Baron ne met pourtant pas longtemps à faire le lien avec un autre mort, Franck Luccioni, lui aussi retrouvé au même endroit quelques mois plus tôt. Sauf que le lien entre ces deux morts est complexe à trouver. Une chercheuse en Préhistoire à la recherche de traces des premiers hommes et un fils de trafiquant loin d'être lui même un saint. Les profils sont si éloignés que le lien est impossible à faire entre les deux affaires. Les deux premières affaires vont trouver leur lien avec la mort d'une jeune femme retrouvée atrocement mutilée. de Palma entrevoit un début de piste mais cette affaire est confiée à la Gendarmerie et la collaboration entre services n'est pas toujours simple.A Marseille, c'est d'autant plus compliqué car ces affaires se mêlent à la délinquance et aux règlements de compte. Chacun cherche de son côté et les morts se multiplient. Seul de Palma cherche le lien entre les affaires, quitte à dépasser un peu les limites de la légalité... Il faudra qu'il se plonge dans L Histoire très lointaine pour résoudre cette nouvelle affaire et aller jusqu'aux indices du premier crime commis dans l'histoire de l'humanité. Xavier-Marie Bonnot nous offre une histoire sombre dans l'univers de la PJ marseillaise. C'est bien écrit et ancrée dans la réalité du moment. L'histoire se déroule avant l'an 2000 ou les règlements de compte étaient nombreux. On plonge rapidement dans l'intrigue et on a du mal à laisser le livre pour faire une pause. le commandant de Palma est rustre mais cela fait partie intégrante de l'intrigue ce qui la rend encore plus réelle. Les événements s'enchaînent et les morts aussi. L'intrigue progresse rapidement pour offrir au lecteur une enquête très efficace sur fond de Préhistoire jusqu'au dénouement très bien tourné. À découvrir !
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.