Lisez! icon: Search engine
Omnibus
EAN : 9782258097476
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

La première enquête de Maigret

Maigret

Date de parution : 22/11/2012

Du rififi dans la haute bourgeoisie…   - En revenant de son travail, pendant la nuit du 15 au 16 avril 1913, Justin Minard, un jeune flûtiste des concerts Lamoureux, passant à la hauteur du 17 bis rue Chaptal, entend, un cri de femme suivi d'un coup de feu.

Du rififi dans la haute bourgeoisie…
En revenant de son travail, pendant la nuit du 15 au 16 avril 1913, Justin Minard, un jeune flûtiste des concerts Lamoureux, passant à la hauteur du 17 bis rue Chaptal, entend, un cri de femme suivi d'un coup de feu. Il sonne à...

Du rififi dans la haute bourgeoisie…
En revenant de son travail, pendant la nuit du 15 au 16 avril 1913, Justin Minard, un jeune flûtiste des concerts Lamoureux, passant à la hauteur du 17 bis rue Chaptal, entend, un cri de femme suivi d'un coup de feu. Il sonne à la porte de l’hôtel particulier, un maître d'hôtel ouvre de mauvaise grâce et lui affirme que tout est calme. Minard se précipite néanmoins au commissariat de la place Saint-Georges et Maigret, jeune inspecteur, accompagne le commissaire chargé de l’enquête jusqu'à la maison suspecte.
Adapté pour la télévision anglaise en 1963, sous le titre A Test of Power, dans une réalisation de Terence Williams, avec Rupert Davies (Commissaire Maigret).
Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très “noirs” Romans durs

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258097476
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bazart Posté le 30 Décembre 2019
    Et si on se relisait un petit Simenon pour les fêtes et notamment le tout premier d'entre eux? Comme le titre l'indique, il s'agit de la toute première enquete de Maigret - pas la première écrite par Simenon -qui bien que publiée en 1948 se déroule en 1913 alors que Jules Maigret n'est encore que le second du commissaire Le Bret. Alors tout jeune homme de 26 ans, pas encore marié, il va se pencher sur une affaire de moeurs dans un hôtel particulier parisien où la haute bourgeoisie y est hautement mêlée. "Dans ces maisons là, il y a toujours des tas de saletés cachées pour tout le monde.Les domestiques parlent généralement trop et les fournisseurs en savent long." On y voit les tatonnements , la grande perspiscacité et la grande sérénité du plus célèbre commissaire de la littérature française.
  • Faignan Posté le 12 Novembre 2019
    Je vais peut-être aller à contre courant des notes que j'ai pu lire sur cette enquête, mais il s'agit peut-être du Maigret que j'ai le plus apprécié pour l'instant. Nous sommes loin de la figure du commissaire Maigret. Il y a déjà la pipe, mais l'homme n'est pas même inspecteur. Il n'est que secrétaire dans le commissariat Saint-Georges. Il n'a que 26 ans et c'est presque par hasard et à contrecoeur que le Commissaire Le Bret, un homme du monde légèrement décalé dans son commissariat de quartier, lui confit cette enquête. Le fils du régisseur de Saint Fiacre se retrouve une nouvelle fois entre les monde, les petits, les truands et la haute Bourgeoisie. Il est a son poste, anonyme, lorsqu'un homme vient lui raconter son aventure nocturne. Il passait dans une rue, proche d'un hôtel particulier, lorsqu'il a entendu un cri et un coup de feu. C'est histoire prend ses distances avec la vérité, finalement l'enquête n'est pas ce que le jeune policier imaginait. Il doit se confronter a la hiérarchie, aux amitiés du monde et, en dernier se trouver frustré de sa proie. C'est vraiment une chasse dont il est question. Le jeune Maigret à moustache, se montre... Je vais peut-être aller à contre courant des notes que j'ai pu lire sur cette enquête, mais il s'agit peut-être du Maigret que j'ai le plus apprécié pour l'instant. Nous sommes loin de la figure du commissaire Maigret. Il y a déjà la pipe, mais l'homme n'est pas même inspecteur. Il n'est que secrétaire dans le commissariat Saint-Georges. Il n'a que 26 ans et c'est presque par hasard et à contrecoeur que le Commissaire Le Bret, un homme du monde légèrement décalé dans son commissariat de quartier, lui confit cette enquête. Le fils du régisseur de Saint Fiacre se retrouve une nouvelle fois entre les monde, les petits, les truands et la haute Bourgeoisie. Il est a son poste, anonyme, lorsqu'un homme vient lui raconter son aventure nocturne. Il passait dans une rue, proche d'un hôtel particulier, lorsqu'il a entendu un cri et un coup de feu. C'est histoire prend ses distances avec la vérité, finalement l'enquête n'est pas ce que le jeune policier imaginait. Il doit se confronter a la hiérarchie, aux amitiés du monde et, en dernier se trouver frustré de sa proie. C'est vraiment une chasse dont il est question. Le jeune Maigret à moustache, se montre jaloux de cette enquête, comme le serait un jeune prédateur fier de sa première proie. Au-delà, le texte dépeint aussi les relations autour d'une grande famille. Ce texte m'a d'ailleurs rappelé, sous certains aspects, le roman de Druon. Visiblement les deux textes datent de 1948. Est-ce un coïncidence ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • heros_pitch Posté le 27 Juillet 2019
    Style agréable, contexte intéressant, peinture d'époque. Très bon passe-temps.
  • Polars_urbains Posté le 9 Janvier 2018
    La première enquête d’un Maigret de 26 ans, secrétaire du commissaire du quartier Saint Georges à Paris, qui lui ouvrira la porte du quai des Orfèvres et qui contient tout ce qui fait le futur commissaire : l’aisance dans tous les milieux, le sens de l’observation, le goût de travailler seul, les planques dans les bistrots, la manie de tisonner les poêles à charbon… Sans oublier Mme Maigret et le logement du boulevard Richard Lenoir… Le début d’une carrière, d’un style, d’une conception humaine du métier de policier (raccommodeur de destins) dans ce qui est le trentième roman de la série dans l’ordre d’écriture. Maigret ne semble pas très à sa place dans la bonne société de la haute bourgeoisie industrielle et l’on ne se gêne pas pour le lui faire savoir. Mais peu lui importe puisqu’il va son chemin sans s’inquiéter des différences sociales et encore moins de l’opinion d’un commissaire mondain bien décidé à protéger ses relations au prix de quelques arrangements avec la vérité. Tout le personnage est dans La première enquête de Maigret, un homme issu du peuple à l’aise avec les petites gens mais qui connaît bien aussi le monde d’en haut. Qui devra donc s’accommoder... La première enquête d’un Maigret de 26 ans, secrétaire du commissaire du quartier Saint Georges à Paris, qui lui ouvrira la porte du quai des Orfèvres et qui contient tout ce qui fait le futur commissaire : l’aisance dans tous les milieux, le sens de l’observation, le goût de travailler seul, les planques dans les bistrots, la manie de tisonner les poêles à charbon… Sans oublier Mme Maigret et le logement du boulevard Richard Lenoir… Le début d’une carrière, d’un style, d’une conception humaine du métier de policier (raccommodeur de destins) dans ce qui est le trentième roman de la série dans l’ordre d’écriture. Maigret ne semble pas très à sa place dans la bonne société de la haute bourgeoisie industrielle et l’on ne se gêne pas pour le lui faire savoir. Mais peu lui importe puisqu’il va son chemin sans s’inquiéter des différences sociales et encore moins de l’opinion d’un commissaire mondain bien décidé à protéger ses relations au prix de quelques arrangements avec la vérité. Tout le personnage est dans La première enquête de Maigret, un homme issu du peuple à l’aise avec les petites gens mais qui connaît bien aussi le monde d’en haut. Qui devra donc s’accommoder des arrangements de la loi avec les puissants et les riches (« - Vous comprenez ? Faire le moins de dégâts possible. A quoi cela aurait-il servi ? – A la vérité. – Quelle vérité ? ») mais ne perdra rien de sa révolte intérieure. Un roman mal connu, parfois considéré comme mineur, mais essentiel à mon sens.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ertiammot Posté le 19 Septembre 2015
    Qu'il est loin le Maigret omniscient et sûr de lui... Ici, nous avons un jeune policier débutant tourmenté par sa conscience et avec une envie frénétique de bien faire. Si la méthode est moins exceptionnelle, c'est incontestablement une intéressante genèse du personnage.
Toute l'actualité des éditions OMNIBUS
Revivez chaque mois les chefs-d'œuvre classiques et populaires.