Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782412071809
Façonnage normé : EFL3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
La remplaçante
Collection : La vie en bulles
Date de parution : 12/05/2021
Éditeurs :
First Éditions

La remplaçante

,

Collection : La vie en bulles
Date de parution : 12/05/2021
La première BD qui explore le post-partum. Un récit de reconstruction et de résilience.
Marketa et Clovis, amoureux fous, attendent un bébé. Mais l’accouchement signe la fin du conte de fées.
La naissance de Zoé ne s’est pas passée comme Marketa l’imaginait,  et l’instinct maternel...
Marketa et Clovis, amoureux fous, attendent un bébé. Mais l’accouchement signe la fin du conte de fées.
La naissance de Zoé ne s’est pas passée comme Marketa l’imaginait,  et l’instinct maternel tarde à se manifester.
Tandis qu’elle ne reconnaît plus son corps, Marketa se sent perdre pied face à ce bébé si...
Marketa et Clovis, amoureux fous, attendent un bébé. Mais l’accouchement signe la fin du conte de fées.
La naissance de Zoé ne s’est pas passée comme Marketa l’imaginait,  et l’instinct maternel tarde à se manifester.
Tandis qu’elle ne reconnaît plus son corps, Marketa se sent perdre pied face à ce bébé si vulnérable dont elle a désormais la responsabilité.
Réussira-t-elle à se sentir mère ?  A aimer son bébé ?  A cesser de penser qu’une remplaçante ferait mieux qu’elle ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782412071809
Façonnage normé : EFL3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MaToutePetiteCulture Posté le 10 Mai 2022
    Contre toute attente, sans être sa cible principale, j’ai énormément apprécié cet ouvrage ! C’est exactement le type de livre qui devrait être entre les mains de toutes les femmes, mères, futures mères, jeunes filles, ou même jamais mères, qui ont fait ou non l’expérience du post-partum. Et que dis-je, pourquoi ne cibler que les femmes : des hommes aussi ! Depuis que je suis petite, la maternité m’est décrite comme quelque chose de magnifique : la rencontre avec son enfant est forcément magique, les premiers mois un bonheur grâce à un bébé forcément beau et adorable. En grandissant, et en voyant des femmes devenir mères autour de moi, le beau tableau a commencé à se fissurer; chacune avait sa propre vision de la maternité, même de la grossesse en général, au-delà de l’aspect physique et sanitaire de l’accouchement. Mais jamais aucune femme ne m’avait décrite le début de la maternité comme l’ont fait Mathou et Sophie Adriansen dans ce roman graphique. Prenez tous les tabous liés à l’accouchement et au post-partum, et prenez-les pour en faire un roman graphique : vous y trouverez la remplaçante. J’ai été très émue par le parcours de l’héroïne, Marketa, qui voit son idéal de la... Contre toute attente, sans être sa cible principale, j’ai énormément apprécié cet ouvrage ! C’est exactement le type de livre qui devrait être entre les mains de toutes les femmes, mères, futures mères, jeunes filles, ou même jamais mères, qui ont fait ou non l’expérience du post-partum. Et que dis-je, pourquoi ne cibler que les femmes : des hommes aussi ! Depuis que je suis petite, la maternité m’est décrite comme quelque chose de magnifique : la rencontre avec son enfant est forcément magique, les premiers mois un bonheur grâce à un bébé forcément beau et adorable. En grandissant, et en voyant des femmes devenir mères autour de moi, le beau tableau a commencé à se fissurer; chacune avait sa propre vision de la maternité, même de la grossesse en général, au-delà de l’aspect physique et sanitaire de l’accouchement. Mais jamais aucune femme ne m’avait décrite le début de la maternité comme l’ont fait Mathou et Sophie Adriansen dans ce roman graphique. Prenez tous les tabous liés à l’accouchement et au post-partum, et prenez-les pour en faire un roman graphique : vous y trouverez la remplaçante. J’ai été très émue par le parcours de l’héroïne, Marketa, qui voit son idéal de la maternité bousculé par la réalité de ce qu’il est. Si un jour je deviens mère, je sais que je serai ravie d’avoir lu ce roman graphique, objet de prévention très efficace; il ne dégoute pas de la maternité, au contraire, mais il parle simplement des bouleversements que la maternité entraine : pour le corps, pour la psyché, pour la vie ordinaire, dans le couple et sa vie sexuelle, dans son estime de soi. Je regrette maintenant de m’être émerveillée des enfants de mes amies sans leur demander davantage comment elles allaient, et de ne pas les avoir gâtées elles en plus du nourrisson; je ne referai plus cette erreur ! Côté graphique, je dois avouer ne pas être fan du dessin de Mathou. Je le trouve un peu approximatif, trop rondouillet pour moi. Mais ici, c’est le propos qui prime. A quatre mains, l’histoire menée par Sophie Adriansen prend tout son sens dans les dessins de Mathou. Ce roman graphique est aussi efficace que tous les essais et romans propres à cette thématique du post-partum, et en cela, je suis admirative du travail des deux artistes ! La remplaçante est un excellent roman graphique, ayant le mérite de lever de nombreux tabous autour de l’accouchement, de la maternité, et du « devenir mère ». Une très belle découverte, à mettre entre toutes les mains !
    Lire la suite
    En lire moins
  • LaBouquinophile Posté le 30 Avril 2022
    Très beau roman graphique autour d'un sujet parfois tabou : le post partum. Pas le monde tout beau tout rose, où la maman ne ressent qu'amour pour son enfant, pas ce monde vendu aux femmes. Le VRAI post partum, est abordé ici avec justesse. Toute la fatigue, le chamboulement de passer de 2 à 3, la question de l'instinct maternel, suis je légitime ? Suis-je une bonne mère ? Bref j'ai beaucoup aimé, c'est très réaliste et très agréable à lire !
  • Elodiecombeau Posté le 28 Avril 2022
    Un roman graphique qui a pour but de briser les tabous du Post-Partum. Tabous parce que toutes les attentions vont vers le bébé, la maman culpabilise et ses ressentis sont souvent tus, mis de côté, la parole et le droit de se plaindre ne lui ai pas donné. La jeune maman doit forcément être submergée de bonheur! Alors oui donner la vie est un acte magnifique en soi mais il en est pas moins difficile de gérer cette nouvelle vie. Les émotions qui nous bouleverse pour un oui ou pour un non ; devoir s’occuper ce petit être qui dépend entièrement de nous ; d’avoir peur de ne pas bien faire ; mais surtout d’être jugé. Rien n’est inné et tout s’apprend. Un bel ouvrage qui a résonné en moi avec la mise en lumière de différentes situations.
  • olivierdidier2002 Posté le 27 Avril 2022
    Je valide (pour paraphraser l'héroïne), c'est une bonne bd ou bon roman graphique comme vous voudrez.. donc l'héroïne est une maman qui vient d'accoucher et tombe dans un baby blues...en tant qu'homme on comprends après lecture comment cet état peu arriver chez une jeune maman. Instructif!
  • amelie_et_ses_lectures Posté le 26 Avril 2022
    Cette BD aborde un sujet encore trop tabou : le postpartum. Rien que pour cela je conseille à tout le monde de le lire ! Marketa et Clovis sont amoureux et décident d’avoir un enfant. La grossesse se passe bien, mais tout bascule à l’arrivée de Zoé.  L'accouchement est difficile et les soignant.e.s pas toujours très bienveillant.e.s . Ainsi l’allaitement est difficile et « l’instinct maternel » n’est vraiment pas instinctif. Entre un corps qu'elle ne reconnaît plus, sa difficulté à créer un lien avec sa fille et la pression des proches, il n’est pas facile pour  Marketa de se reconnaître et de se sentir maman. Ce roman graphique n'hésite pas à dépeindre l’ambivalence des sentiments de l’héroïne, pour sa fille, pour son mari mais aussi envers ses proches. Il montre que tout n’est pas rose, mais bien souvent tout n’est pas noir non plus. J’ai beaucoup aimé l’histoire et le scénario, en revanche j’ai moins accroché aux dessins. Et vous, avez-vous lu ce livre ? D’autres lectures sur le post-partum à me conseiller ?
Inscrivez-vous à la Newsletter First Editions
Pour être informé en exclusivité de nos parutions, rencontres auteurs, salons et autres événements !

Lisez maintenant, tout de suite !