Lisez! icon: Search engine
Omnibus
EAN : 9782258151673
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

La Saga des Jalna – T.11 – La Moisson de Jalna

Date de parution : 22/02/2018
La célèbre saga des Jalna enfin disponible en numérique !
« Mazo De la Roche a créé un microcosme étourdissant de vie, des personnages (Adeline, Renny, Finch et les autres) inoubliables, et bien que ce monument littéraire soit ignoré par la plupart de nos dictionnaires, elle mérite bien de figurer parmi les plus grands écrivains de son pays. » Janet... « Mazo De la Roche a créé un microcosme étourdissant de vie, des personnages (Adeline, Renny, Finch et les autres) inoubliables, et bien que ce monument littéraire soit ignoré par la plupart de nos dictionnaires, elle mérite bien de figurer parmi les plus grands écrivains de son pays. » Janet Erié
En seize romans, la vie de la famille Whiteoak à travers quatre générations, depuis le mariage du capitaine Philippe Whiteoak et d'Adeline Court au milieu du XIXe siècle jusqu'au centenaire de leur bien-aimé domaine de Jalna. Un best-seller mondial depuis les années 1930.
Volume 11 sur 16

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258151673
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Milllie Posté le 17 Mai 2021
    Ce tome commence sous de biens mauvais auspices pour nos amis de Jalna : Renny et Alayne se déchirent à nouveau, Wakefield rompt ses fiançailles pour devenir prêtre et Finch, de retour au foyer après une tournée musicale en Europe, se débat dans les soubresauts d'une maladie nerveuse et se réfugie dans sa chambre d'enfant dont il ne veut plus sortir. Si on ajoute à cela les omniprésents soucis d'argent, l'insouciance des premiers tomes semble bien loin. Je suis entrée un peu à reculons dans ce tome, le précédent m'ayant plutôt déçue et surtout ennuyée. Les premiers chapitres m'ont paru bien longs et je commençais à me dire que Mazo de la Roche avait peut être un peu trop étirée sa série ou avait finalement mieux réussi les premiers tomes écrits plus tardivement quand, surprise, l'esprit de Jalna a à nouveau opéré et m'a emportée dans son univers. Ouf ! Le charme est toujours là et cette incroyable famille n'a pas fini de me surprendre ! Car oui, le talent de Mazo de la Roche fonctionne toujours aussi bien pour entremêler petites et grandes histoires des uns et des autres, pour caractériser en quelques lignes un personnage ou ses humeurs et... Ce tome commence sous de biens mauvais auspices pour nos amis de Jalna : Renny et Alayne se déchirent à nouveau, Wakefield rompt ses fiançailles pour devenir prêtre et Finch, de retour au foyer après une tournée musicale en Europe, se débat dans les soubresauts d'une maladie nerveuse et se réfugie dans sa chambre d'enfant dont il ne veut plus sortir. Si on ajoute à cela les omniprésents soucis d'argent, l'insouciance des premiers tomes semble bien loin. Je suis entrée un peu à reculons dans ce tome, le précédent m'ayant plutôt déçue et surtout ennuyée. Les premiers chapitres m'ont paru bien longs et je commençais à me dire que Mazo de la Roche avait peut être un peu trop étirée sa série ou avait finalement mieux réussi les premiers tomes écrits plus tardivement quand, surprise, l'esprit de Jalna a à nouveau opéré et m'a emportée dans son univers. Ouf ! Le charme est toujours là et cette incroyable famille n'a pas fini de me surprendre ! Car oui, le talent de Mazo de la Roche fonctionne toujours aussi bien pour entremêler petites et grandes histoires des uns et des autres, pour caractériser en quelques lignes un personnage ou ses humeurs et surtout pour donner l'impression au lecteur de partager la vie de la famille et donc forcément de s'attacher aux différents protagonistes et de s'inquiéter pour leur sort. Ce tome m'a paru particulièrement réussi et riche, on y retrouve une belle histoire d'amour (Renny et Alayne, un couple complexe qui a du mal à se comprendre), le personnage de Finch continue à gagner en profondeur et en maturité, les oncles sont toujours en forme et nous révèlent même une belle surprises finale (mais chut, je vous laisse la découvrir) et l'auteur nous régale à nouveau de quelques pages consacrées aux jeunes enfants, à leurs bêtises et à leur vision du monde, à travers le récit d'une journée d'Adeline. Si on ajoute à cela la petite pointe de nostalgie ressentie à l'égard du Jalna du début, ce domaine immense et encore inviolé, alors que maintenant la modernité cerne la propriété de toute part et gagne peu à peu du terrain, voici encore une belle lecture qui m'a réconciliée avec la saga et donné envie de poursuivre au plus vite.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Gwen21 Posté le 7 Mars 2020
    Un tome riche en émotions, en passion et en retournements de situations ! Les personnages principaux gagnent encore en profondeur et l'auteure explore toute leur complexité psychologique, continuant à révéler la part d'ombre que tout homme porte en lui sans oublier de mettre en lumière ses talents et qualités. Ce procédé évite tout stéréotype dans la narration et accroît encore, s'il est possible, l'attachement du lecteur pour chacun des membres de l'extraordinaire famille Whiteoak de Jalna. Les nerfs du lecteur sont d'ailleurs aussi malmenés que ceux de Finch et d'Alayne, les personnages les plus sensibles, ce qui fait de "La moisson de Jalna" l'un des tomes les plus "page-turner" de la saga (jusqu'à présent). Plus que jamais, j'encourage les lecteurs qui se lanceront dans la lecture de l'épopée "Jalna" de ne pas consulter l'arbre généalogique en fin de volume car cela gâcherait beaucoup de leur plaisir de découverte en enlevant beaucoup de sel aux rebondissements. D'autant qu'on peut parfaitement se repérer sans l'aide de cette annexe généalogique. A noter le fait remarquable que malgré les tomes qui se succèdent, pas une minute d'ennui ne s'invite à la noce ! Challenge PAVES 2020 Challenge XXème siècle 2020 Challenge PLUMES FÉMININES 2020 Challenge MULTI-DÉFIS 2020
  • sarahdu91 Posté le 29 Octobre 2019
    T11 de Jalna, le domaine se retrouve un peu dans le cahos et les ressources sont assez pauvres. Les écuries et courses hippiques ne peuvent pas subvenir aux besoins de toute la famille. L'hypothèque de Jalna est plus qu'évoquée si Finch ne rentre pas d'Europe avec sa femme Sarah. Mais Renny ne laissera pas ce cher domaine lui échapper, il faut coûte que coûte s'en sortir et les affaires sont aussi au plus bas dans la belle famille. La femme de Renny décide de le quitter pour un temps suite à sa passion éphémère qu'il a pu vivre avec Clara Lebraux, la veuve qui vivait à côté d'eux, et pour parfaire le tout, Wakefield, le dernier de la famille qui devait épouser la fille de Mme Lebraux, décide de rentrer au monastère et quitte le domaine. De ce fait, sa jeune promise le comprend et part de son côté au couvent. La vie n'est plus très rose à Jalna et chacun va essayer de garder la tête haute. Bien évidemment, à la fin, les rebondissements surgissent et donnent encore l'envie de poursuivre la suite de la saga.
Toute l'actualité des éditions OMNIBUS
Revivez chaque mois les chefs-d'œuvre classiques et populaires.