Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221253441
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La Servante écarlate - Nouvelle traduction

Michèle ALBARET-MAATSCH (Préface, Traducteur), Michèle ALBARET-MAATSCH (Préface, Traducteur)
Collection : Pavillons Poche
Date de parution : 14/01/2021
« Les meilleurs récits dystopiques sont universels et intemporels. [...] La Servante écarlate éclaire d’une lumière terrifiante l’Amérique contemporaine. » Télérama.
Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Galaad, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d’esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, servante écarlate parmi d’autres à qui l’on a ôté jusqu’à son nom, met donc son corps au service... Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Galaad, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d’esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, servante écarlate parmi d’autres à qui l’on a ôté jusqu’à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de sa femme. Le soir, dans sa chambre à l’austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler... En rejoignant un réseau clandestin, elle va tout tenter pour recouvrer sa liberté.
Paru en 1985, La Servante écarlate est aujourd’hui un classique de la littérature anglo-saxonne et un étendard de la lutte pour les droits des femmes. Si la série adaptée de ce chef-d’œuvre a donné un visage à Defred, celui d’Elisabeth Moss, cette nouvelle traduction révèle toute sa modernité ainsi que la finesse et l’intelligence de Margaret Atwood. La Servante est un roman polysémique, empli de références littéraires et bibliques, drôle même... et c’est à nous, lecteurs, de découvrir ses multiples facettes.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221253441
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mathsback Posté le 5 Octobre 2021
    On ne présente plus cette dystopie qui a été formidablement adaptée en série. Ce livre correspond à peu près à la première saison. C'est un témoignage donc écrit à la première personne. C'est très émouvant et on espère sincèrement que celà ne restera que de la fiction même si la place des femmes est menacée partout dans le monde
  • Charlotte89 Posté le 5 Octobre 2021
    Attention : chef-d'oeuvre ! Je ne suis pas la première à la découvrir tant ce texte dystopique est devenu un classique de la littérature anglaise de la 2ème moitié du 20ème siècle. Margaret Atwood décrit un monde hiérarchisé dont les castes sont définies de façon visible par les vêtements, où la délation est encouragée, la torture et la peine de mort autorisée, la liberté des femmes bafouée - notamment celle de disposer de leur corps comme elles l'entendent... Un monde imaginaire, vraiment ? Un roman fort et puissant qui joue avec les frontières de la science-fiction pour dépeindre une société totalitaire dépourvue de liberté et de libre-arbitre. WAOUW.
  • Readventure Posté le 3 Octobre 2021
    Entre fanatiques religieux, esclaves sexuelles et fertilité, découvrez le monde de Gilead, une société organisée en différentes strates faisant froid dans le dos. . Terriblement actuel, le parallèle avec ce régime semble inévitable. Ce peut-il que Demain soit le chemin vers Gilead ?
  • Bartzella Posté le 28 Septembre 2021
    Quand on pense que ce roman est paru en 1985, c'est d'une vision futuriste vraiment incroyable ! Ce monde pourrait exister, aujourd'hui, cela fait froid dans le dos ! Et pourtant, épouvantable, dans certains pays une parcelle de ce sort existe déjà depuis toujours. Trop vraisemblable, cette nation où les femmes ont perdu leur place, de même que toute liberté. Jusqu'à leur propre nom et leur compte en banque ! La femme se fait recaler à son plus bas. C'est sadique. Dégradant. Répugnant. "La Servante Écarlate" prend une tournure extrêmement étrange; et leur sort, elles ne l'ont pas choisi ! Quand l'histoire commence, on est déjà en plein dedans, dans ce monde changé, ce monde d'avant que les femmes ont connu (le nôtre) pour tout perdre ensuite. Elles ont connu les deux. Quelque chose est arrivé. On en apprend au compte-gouttes, cela reste flou par moments et en surface, souvent. On vit surtout le moment présent. Ce que j'ai le moins aimé de ce roman, c'est le manque de détails. J'aurais aimé qu'il y ait plus de développement autour du "qui", "où", "depuis quand", "comment", "pourquoi". Or, les nombreuses questions qu'on se pose autour du sujet initial demeurent plutôt sans... Quand on pense que ce roman est paru en 1985, c'est d'une vision futuriste vraiment incroyable ! Ce monde pourrait exister, aujourd'hui, cela fait froid dans le dos ! Et pourtant, épouvantable, dans certains pays une parcelle de ce sort existe déjà depuis toujours. Trop vraisemblable, cette nation où les femmes ont perdu leur place, de même que toute liberté. Jusqu'à leur propre nom et leur compte en banque ! La femme se fait recaler à son plus bas. C'est sadique. Dégradant. Répugnant. "La Servante Écarlate" prend une tournure extrêmement étrange; et leur sort, elles ne l'ont pas choisi ! Quand l'histoire commence, on est déjà en plein dedans, dans ce monde changé, ce monde d'avant que les femmes ont connu (le nôtre) pour tout perdre ensuite. Elles ont connu les deux. Quelque chose est arrivé. On en apprend au compte-gouttes, cela reste flou par moments et en surface, souvent. On vit surtout le moment présent. Ce que j'ai le moins aimé de ce roman, c'est le manque de détails. J'aurais aimé qu'il y ait plus de développement autour du "qui", "où", "depuis quand", "comment", "pourquoi". Or, les nombreuses questions qu'on se pose autour du sujet initial demeurent plutôt sans réponses et pour moi, cela en fait un récit incomplet. Je pense qu'il y a énormément de potentiel dans ce qu'il y a déjà, mais...juste pas assez de détails. De là mon 3 étoiles. Peut-être le fait d'avoir vu la série télévisée en premier aura influencé cette lecture dans mon cas. C'est certain que la série a ajouté beaucoup plus d'informations, elle en a inventé par la même occasion, je m'attendais un peu à ce que tout cela soit dans le livre, ce qui ne fût pas le cas. C'était moins. Ce n'était pas assez développé à mon goût. Donc, dans un rare cas, je dirais avoir préféré la série télé au roman. Par contre, dans le roman, bien aimé la personnalité de DeFred, on vit dans sa tête et on entend toute sa fureur. Il faut tout de même garder en tête que cela a été écrit en 1985 et juste en cela, reste impressionnant ! J'aimerais pouvoir reculer dans le temps et avoir découvert "La Servante Écarlate" il y a trente ans, sous un oeil différent...En tous cas, peu importe l'époque à laquelle on le lit, cela reste très dérangeant et je crois qu'il faut avoir lu ce classique au moins une fois dans sa vie ! Parce qu'il laisse des traces...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Olibloo Posté le 20 Septembre 2021
    l'ayant lu en anglais, j'ai été frappé par l'exceptionnelle prose de Margaret Atwood. Un vrai bonheur (paradoxal étant donné l'histoire) de découvrir un véritable sens de la poésie dans l'écriture de ce roman. En ce qui concerne l'histoire, elle est sombre. très sombre. Ce n'est pas un récit d'horreur, et pourtant j'ai eu le ventre noué tout le long de ma lecture. Sans donner trop de détails, je pense pouvoir dire que ce roman narre l'histoire du cauchemar vécu au quotidien par les femmes au sein d'une société qui les réduit à un esclavage sexuel tellement cru et si diaboliquement réaliste qu'il nous semble presque tangible. C'est une lecture courte mais si efficace et si poignante qu'il est difficile de la décrire en une simple critique.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.