Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782262070267
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
La terreur. Vérités et légendes
Emmanuel Hecht (collection dirigée par)
Date de parution : 14/09/2017
Éditeurs :
Perrin

La terreur. Vérités et légendes

Emmanuel Hecht (collection dirigée par)
Date de parution : 14/09/2017
Cet ouvrage éclaire d’un jour nouveau la Terreur, et au-delà, la Révolution française, période-clef de notre histoire contemporaine, dont il est un épisode décisif.
La « terreur » est le meilleur concept politique français à l’exportation : terreur rouge, terreur brune, terreur islamiste… alors que les historiens ne s’accordent toujours pas sur la nature... La « terreur » est le meilleur concept politique français à l’exportation : terreur rouge, terreur brune, terreur islamiste… alors que les historiens ne s’accordent toujours pas sur la nature de cet épisode de la Révolution française. S’il est admis que la Terreur prend fin le 10 thermidor an II... La « terreur » est le meilleur concept politique français à l’exportation : terreur rouge, terreur brune, terreur islamiste… alors que les historiens ne s’accordent toujours pas sur la nature de cet épisode de la Révolution française. S’il est admis que la Terreur prend fin le 10 thermidor an II (28 juillet 1794), avec l’exécution de Robespierre, une multitude de questions demeurent. Quand a-t-elle réellement débuté ? Qui a utilisé le terme, et dans quel but ? Doit-on l’écrire avec une majuscule ? Est-elle le produit d’une politique ou la conséquence de la vacance du pouvoir ?
A-t-elle été inventée pour disqualifier Robespierre, voire toute l’œuvre de la Révolution ? A-t-elle été plus meurtrière que les crises contemporaines, en Europe et en Amérique ? Plus de deux cents ans après les faits, il est temps de faire le tri entre la légende et la vérité, afin de mieux comprendre ce que fut la Révolution, période clé de notre histoire nationale.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262070267
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • prodigy Posté le 16 Janvier 2022
    Étonné de la coquille page 169. Le représentant Javogues ne fut pas guillotiné en 1795, mais fusillé sous le directoire en 1796. Sinon très bon essai qui permet de recontextualiser les enjeux de la terreur. Certains chapitres sont traités sous un angle philosophique.
  • Voilier9 Posté le 25 Mai 2021
    Jean-Clément Martin met en pièce de manière très convaincante les idées reçues sur la Terreur. Il défend sa thèse à travers 32 courts chapitres qui lui permettent d'aborder la question : les vérités de l'époque, les légendes qui ont été construites, et surtout le fait que les légendes ont pris le pas sur les vérités. C'est un livre rapide et assez facile à lire. N'étant pas historien, j'aurais préféré qu'il y ait un peu moins d'informations (d'indices) mais que l'auteur prenne davantage de temps pour les présenter (d'autant que les multiples allers-retours chronologiques, nécessaires étant donnés la nature de la démonstration, donnent parfois un peu le tournis). Mais cette remarque ne dois pas vous arrêter car la thèse présentée ici est vraiment révolutionnaire !
  • Chestakova Posté le 1 Janvier 2020
    1792-1794, des massacres de septembre à Thermidor, l'historiographie et la mémoire collective identifient une période sanglante, dont les responsables seraient Robespierre et ses proches. Après la chute du roi, face à la guerre aux frontières et dans les provinces, la construction d'un nouvel Etat peine à se concrétiser, la terreur prend forme dans ces vides loin de toute décision légale.... Jean Clément Martin tente de faire le point sur la part du mythe en faisant le tri entre la légende et la vérité. Un petit livre qui donne envie d'aller plus loin.
  • talou61 Posté le 15 Septembre 2017
    Je ne peux jamais résister à un livre de Monsieur J.-C. Martin : c'est un historien sérieux, impartial et dont l'écriture est très abordable. Dans ce livre, il a collationné toutes les études sur la terreur et les incidences sur les systèmes politiques mis en place postérieurement à la Révolution française.
Inscrivez-vous à la newsletter Perrin
Découvrez chaque mois des exclusivités, des avant-premières et nos actualités !