Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221215586
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La Tête sous l'eau

Collection : Collection R
Date de parution : 23/08/2018
Par l'auteur de Je vais bien, ne t'en fais pas.

Quand mon père est ressorti du commissariat, il avait l’air perdu. Il m’a pris dans ses bras et s’est mis à pleurer. Un court instant j’ai pensé : ça y est, on y est. Léa est morte.
Puis il s’est écarté et j’ai vu un putain de sourire se former sur...

Quand mon père est ressorti du commissariat, il avait l’air perdu. Il m’a pris dans ses bras et s’est mis à pleurer. Un court instant j’ai pensé : ça y est, on y est. Léa est morte.
Puis il s’est écarté et j’ai vu un putain de sourire se former sur son visage. Les mots avaient du mal à sortir. Il a fini par balbutier : « On l’a retrouvée. Merde alors. On l’a retrouvée. C’en est fini de ce cauchemar. »
Il se trompait. Ma soeur serait bientôt de retour mais nous n’en avions pas terminé.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221215586
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lunadark Posté le 13 Juin 2020
    J’ai bien aimé ce roman assez court pour ses paysages, son histoire crédible et ses personnages aussi simples qu’attachants. Le fait que l’auteur ait choisi d’entrecouper le roman de lettres écrites par Léa, la jeune fille disparue, relance à intervalles réguliers le mystère de sa disparition, tenant ainsi le lecteur en haleine. J’aurais toutefois aimé une fin un peu moins conventionnelle. Critique complète sur le site "Alice au fil des pages".
  • vislisreve Posté le 24 Mai 2020
    Le thriller/policier n'est pas du tout mon genre de prédilection mais j'ai eu envie de sauter le pas avec ce roman dont j'avais entendu parler à plusieurs reprises. J'ai pu découvrir la plume de cet auteur que j'ai beaucoup aimé car elle est fluide et dynamique. Ce roman est sincère, touchant et émouvant. On immerge donc dans une famille touché par l'horreur et la violence d'une absence avec tant de questionnement autour de cette disparition. Le narateur est le petit frère de la disparue, agé de 15 ans. Ce qui donne une dimension particulière à ce roman. Comment vivre et grandir avec un tel drame dans sa famille ? Comment garder espoir pour sa grande soeur qu'on aime tant ? Ce roman ne traite pas uniquement de la disparition de Léa et ce qu'elle a vécu pendant ses mois. D'autre sujets telle que la famille, l'adolescence, le premier amour et l'homosexualité sont évoqués avec le point de vue de cet ado. Les dangers d'internet sont aussi évoqués entre les lignes de ce roman. J'ai aimé le coté optimiste, l'espoir qui transpire dans la fin de ce roman qui traite pourtant de sujets difficiles.
  • LadiesColocBlog Posté le 4 Mai 2020
    Ce roman nous fait découvrir une histoire mystérieuse et prenante. L’on rencontre une famille qui a vécu une épreuve difficile et angoisse. Léa, la fille a été enlevée et séquestrée. On assiste au retour de la jeune fille dans sa famille. On suit l’évolution de ses personnages, on a un bon suspense. Les personnages sont intéressants mais j’ai trouvé qu’ils n’étaient pas assez développés. On ressent beaucoup d’émotions en lisant le livre. L’histoire évoque un thème difficile, mais l’auteur nous le raconte avec justesse et délicatesse. La plume de l’auteur est sincère, toute en sensibilité et directe. Ce qui m’a laissé perplexe, c’est que j’ai trouve que c’était trop rapide. Je n’ai pas pu m’attacher à ces personnages à cause de cela. J’aurais aimé que certains éléments soit plus approfondi. L‘intrigue est trop rapide à mon goût. Je suis restée sur ma faim. Le livre est réaliste, mais par instant certains éléments détonnent un peu. Mais attention ça ne veut pas dire que ce n’est pas une bonne lecture, au contraire, la lecture est vraiment bien malgré cet aspect. Une histoire qui nous fait réfléchir et nous pousse à nous demander si l’on connaît réellement les personnes que l’on côtoie. Laissez-vous tenter par cette lecture... Ce roman nous fait découvrir une histoire mystérieuse et prenante. L’on rencontre une famille qui a vécu une épreuve difficile et angoisse. Léa, la fille a été enlevée et séquestrée. On assiste au retour de la jeune fille dans sa famille. On suit l’évolution de ses personnages, on a un bon suspense. Les personnages sont intéressants mais j’ai trouvé qu’ils n’étaient pas assez développés. On ressent beaucoup d’émotions en lisant le livre. L’histoire évoque un thème difficile, mais l’auteur nous le raconte avec justesse et délicatesse. La plume de l’auteur est sincère, toute en sensibilité et directe. Ce qui m’a laissé perplexe, c’est que j’ai trouve que c’était trop rapide. Je n’ai pas pu m’attacher à ces personnages à cause de cela. J’aurais aimé que certains éléments soit plus approfondi. L‘intrigue est trop rapide à mon goût. Je suis restée sur ma faim. Le livre est réaliste, mais par instant certains éléments détonnent un peu. Mais attention ça ne veut pas dire que ce n’est pas une bonne lecture, au contraire, la lecture est vraiment bien malgré cet aspect. Une histoire qui nous fait réfléchir et nous pousse à nous demander si l’on connaît réellement les personnes que l’on côtoie. Laissez-vous tenter par cette lecture à l’histoire bouleversante et intense qui vous fera passer un bon moment.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lapmad Posté le 2 Mai 2020
    petit livre (200 pages) agréable à lire. Histoire un peu "glauque" mais joliment écrite. Temps agréablement passé avec cet auteur
  • L-Univers-d-Ocseve Posté le 21 Avril 2020
    On suit de point de vue d’Antoine qui est le frère de Léa, Léa a disparu il y a maintenant plusieurs mois. J’ai trouvé que ce livre se déroulait en plusieurs temps, on a le avant que Léa soit retrouvé puis le pendant, quand elle a été retrouvé et enfin le après comment elle réapprend à vivre. Entre temps nous avons aussi des passages des mails de Léa avant son enlèvement. J’ai trouvé ça très intéressant car l’on peut voir les différentes étapes qui doivent être vécu par la plupart des familles dont les enfants sont victimes d’enlèvement puis retrouvés. La plume de l’auteur est vraiment très intéressante car on est prit dans l’histoire et l’on a toujours envie d’en savoir plus, de savoir ce qu’il est arrivé à Léa et si on va enfin trouver son ravisseur. J’ai trouvé aussi qu’au niveau psychologique que ce soit de Léa ou de sa famille c’était très bien exploité.
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Pocket

    "La tête sous l'eau" d'Olivier Adam : plongée dans les abysses d'un drame

    Fort d'un succès sans cesse renouvelé, l'auteur de Je vais bien, ne t'en fais pas (Le Dilettante, 2000, adapté au cinéma en 2006 par Philippe Lioret) livrait en 2018 un roman puissant, tous publics : La tête sous l'eau, chronique troublante et sensible d'une famille emportée par les crises, brisée comme une vague par les écueils de l'existence.

    Lire l'article
  • News
    Robert Laffont

    5 questions à Olivier Adam

    Olivier Adam est l’auteur de nombreux livres parmi lesquels Je vais bien, ne t’en fais pas, Passer l’hiver, Falaises ou encore Des vents contraires. Vingt ans après le succès de Je vais bien, ne t’en fais pas, il publie le 23 août 2018 un nouveau roman dans la Collection R : La Tête sous l’eau. Nous lui avons posé cinq questions.

    Lire l'article