Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258084049
Façonnage normé : EPUB2
Format : 155 x 240 mm
DRM : DRM Adobe

La Vallée des chevaux

Les Enfants de la Terre T.2

Catherine PAGEARD (Traducteur)
Date de parution : 20/01/2011

 Découvrez en bonus l'intégralité du premier chapitre du troisième volet de la saga, Les Chasseurs de mammouths.

Dans ce deuxième volet de la saga préhistorique des « Enfants de la Terre », Ayla, notre ancêtre à tous, se retrouve seule. Et s'apprête à faire de formidables découvertes.

Injustement chassée de la tribu Neandertal qui l'a recueillie lorsqu'elle était enfant, Ayla erre à travers les steppes désolées...

Dans ce deuxième volet de la saga préhistorique des « Enfants de la Terre », Ayla, notre ancêtre à tous, se retrouve seule. Et s'apprête à faire de formidables découvertes.

Injustement chassée de la tribu Neandertal qui l'a recueillie lorsqu'elle était enfant, Ayla erre à travers les steppes désolées situées au nord de l'actuelle mer Noire, dans l'espoir de retrouver son peuple d'origine, les Cro-Magnon. Pour assurer sa survie dans cet environnement hostile, elle n'a d'autre choix que de chasser et d'apprendre à maîtriser le feu ? activités qui, dans son clan d'adoption, sont l'apanage des hommes.
Au terme d'un dangereux périple, la courageuse Ayla arrive dans une vallée fertile, sorte d'oasis au milieu des steppes arides, où vit une horde de chevaux sauvages. C'est là qu'elle décide d'élire domicile, entourée de ses deux fidèles animaux, une pouliche et un lionceau. Il ne lui manque qu'un compagnon pour que son bonheur soit parfait. Mais le destin veille… L'arrivée dans la vallée de Jondalar, un jeune homme blond, sera pour Ayla l'occasion d'une découverte tout aussi importante que celle du feu : l'amour.

« L'amour à l'ère glaciaire, c'est beaucoup plus excitant qu'Autant en emporte le vent. » L'Express

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258084049
Façonnage normé : EPUB2
Format : 155 x 240 mm
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Crazynath Posté le 30 Janvier 2020
    La vallée des chevaux est incontestablement le livre de la série du « Clan de l’ours des cavernes » de Jean M. Auel que je préfère. En effet, après avoir été chassée du clan, la jeune femme va fuir et se réfugier dans une vallée qui lui semble idéale pour vivre et se reconstruire. Son esprit vif et sa soif d’apprendre lui permettront de s’armer pour passer les hivers, s’approvisionner en provisions et même faire du feu. Evidemment, ce n’est pas du jour au lendemain qu’elle parviendra à ces résultats. Cela m’a permis de mesurer comment l’évolution de l’humanité s’est faite…Très lentement (même si avec Ayla on assiste à un cours accéléré). Son rapport avec les animaux de cette vallée sont aussi intéressants car Ayla est très respectueuse de la faune et de la flore, même s ‘il lui faut chasser pour survivre… J’avoue que c’est cette partie que je préfère, je dirais même que j’adore, quand Ayla commence à adopter et élever sa jument, Whinney, puis plus tard Bébé, le petit lionceau qu’elle sauve de la mort…Cette partie m’a beaucoup touchée… Elle vit en harmonie avec la nature et a comme seuls compagnons ces deux animaux. Ils vont l’accompagner... La vallée des chevaux est incontestablement le livre de la série du « Clan de l’ours des cavernes » de Jean M. Auel que je préfère. En effet, après avoir été chassée du clan, la jeune femme va fuir et se réfugier dans une vallée qui lui semble idéale pour vivre et se reconstruire. Son esprit vif et sa soif d’apprendre lui permettront de s’armer pour passer les hivers, s’approvisionner en provisions et même faire du feu. Evidemment, ce n’est pas du jour au lendemain qu’elle parviendra à ces résultats. Cela m’a permis de mesurer comment l’évolution de l’humanité s’est faite…Très lentement (même si avec Ayla on assiste à un cours accéléré). Son rapport avec les animaux de cette vallée sont aussi intéressants car Ayla est très respectueuse de la faune et de la flore, même s ‘il lui faut chasser pour survivre… J’avoue que c’est cette partie que je préfère, je dirais même que j’adore, quand Ayla commence à adopter et élever sa jument, Whinney, puis plus tard Bébé, le petit lionceau qu’elle sauve de la mort…Cette partie m’a beaucoup touchée… Elle vit en harmonie avec la nature et a comme seuls compagnons ces deux animaux. Ils vont l’accompagner dans les taches de la vie quotidienne comme la chasse par exemple… Plus, elle va enfin ( !) rencontrer Jondalar qui bien évidemment lui semble destiné. Oui, je suis d’accord, cette partie est sympathique, mais j’ai toujours trouvé Jondalar un peu prétentieux et hautain. (Pas taper, les fans du grand blond !!) Il est au début plein de préjugés et heureusement que Ayla parviendra à lui faire partiellement (ou complètement) changer d’avis… On devine que leurs aventures ensemble sont loin d’être terminées puisque Ayla accepte d’accompagner le jeune homme pour le voyage de retour dans son pays… Le périple promet d’être long, très long … Challenge Séries 2020 Challenge A travers l’Histoire 2020
    Lire la suite
    En lire moins
  • fleurs24 Posté le 12 Octobre 2019
    La vie de nos deux héros, que pour l'instant tout oppose ou presque. toujours aussi beau visuellement.
  • Parfumart Posté le 10 Août 2019
    Un vrai voyage dans la préhistoire, comme si on y était. Intéressant, très facile à lire, divertissant et extrêmement bien documenté (incroyable!). Meilleur que le 1er tome, qui comportait quelques répétitions, celui-ci est parfait du début à la fin. Impressionnant.
  • meknes56 Posté le 6 Août 2019
    Un second tome à la hauteur du premier. Facile et agréable à lire, nous suivons à nouveau avec plaisir les aventures d'Ayla. Magnifique.
  • Phoenicia Posté le 17 Avril 2019
    Un roman historique qui remplit toutes ses promesses. On quitte Ayla à la fin du tome 1 alors qu'elle est chassée du Clan. A partir de là, Ayla est livrée à elle-même et trouve refuge dans une vallée. L'auteure fait alors preuve de tout son talent en nous narrant sa vie durant trois années dans une caverne de la vallée, la manière dont elle peut survivre à l'époque historique, sa manière de se détacher petit à petit des habitudes du Clan mais aussi d'innover. Ayla va ainsi s'atteler à la domestication ou découvrir la manière du feu avec une pierre de pyrite. Bref, Ayla est ingénieuse, l'auteure nous le fait bien comprendre. De plus, ce tome 2 est très orienté Nature Writing : j'ai beaucoup apprécié les passages sur Ayla dans sa vallées, confrontée à la Nature et aux richesses qu'elle peut lui apporter. C'était des passages sereins, beaux, tranquilles... En parallèle, Jean M. Auel nous fait découvrir les Homo Sapiens. L'occasion ici de découvrir les différences fondamentales entre les sociétés néandertaliennes ( patriarcales) et celles des Homos Sapiens ( matriarcales). Pour cela, nous suivons le périple de deux frères partis faire un Voyage, c'est-à-dire s'éloigner de leur Peuple... Un roman historique qui remplit toutes ses promesses. On quitte Ayla à la fin du tome 1 alors qu'elle est chassée du Clan. A partir de là, Ayla est livrée à elle-même et trouve refuge dans une vallée. L'auteure fait alors preuve de tout son talent en nous narrant sa vie durant trois années dans une caverne de la vallée, la manière dont elle peut survivre à l'époque historique, sa manière de se détacher petit à petit des habitudes du Clan mais aussi d'innover. Ayla va ainsi s'atteler à la domestication ou découvrir la manière du feu avec une pierre de pyrite. Bref, Ayla est ingénieuse, l'auteure nous le fait bien comprendre. De plus, ce tome 2 est très orienté Nature Writing : j'ai beaucoup apprécié les passages sur Ayla dans sa vallées, confrontée à la Nature et aux richesses qu'elle peut lui apporter. C'était des passages sereins, beaux, tranquilles... En parallèle, Jean M. Auel nous fait découvrir les Homo Sapiens. L'occasion ici de découvrir les différences fondamentales entre les sociétés néandertaliennes ( patriarcales) et celles des Homos Sapiens ( matriarcales). Pour cela, nous suivons le périple de deux frères partis faire un Voyage, c'est-à-dire s'éloigner de leur Peuple pour aller à la rencontre d'autres peuples Homo Sapiens. C'est peut-être les passages que j'ai trouvé les plus longs. Intéressant mais pour autant, j'aurai voulu par endroits que l'Auteure ne nous présente pas autant de peuples... Parmi ses deux frères, un semble être le réel protagoniste de notre auteure, le fameux Jondalar qui séduit toutes les femmes sans jamais pouvoir tomber amoureux. Ainsi, l'intrigue est cousue de fil blanc. On sait que Jondalar est le Grand Amour destiné à Ayla, l'Autre qui lui permettra de rejoindre son peuple. Pour autant, si on le sait, la rencontre tarde encore et encore et n'a lieu qu'au dernier tiers du livre... Peut-être un peu tard à mon goût. La lecture semble toujours aussi richement documentée. Les intrigues rendent la lecture addictive, les pages se tournent sans qu'on sente le moins du monde le pavé. Quant à l'histoire, si jamais le tome 1 n'est pas tout frais dans notre tête, l'auteure fait de fréquents rappels, permettant de suivre en toute quiétude! Challenge A travers l'histoire Challenge Le tour du scrabble en 80 jours ( 4é édition) Challenge Multi-défis 2019 Challenge Pavés 2019 Challenge Séries
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.