RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'affaire Saint-Fiacre

            Omnibus
            EAN : 9782258096691
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            L'affaire Saint-Fiacre
            Maigret

            Date de parution : 14/06/2012

            Où un dîner livre l’énigme - « Un crime sera commis à l'église de Saint-Fiacre pendant la première messe du jour des Morts. » Tel est le message reçu par la police de Moulins qui en a averti la P.J. de Paris.  Maigret se rend aussitôt dans ce village de l'Allier où il a passé son enfance...

            Où un dîner livre l’énigme
            « Un crime sera commis à l'église de Saint-Fiacre pendant la première messe du jour des Morts. » Tel est le message reçu par la police de Moulins qui en a averti la P.J. de Paris. Maigret se rend aussitôt dans ce village de l'Allier...

            Où un dîner livre l’énigme
            « Un crime sera commis à l'église de Saint-Fiacre pendant la première messe du jour des Morts. » Tel est le message reçu par la police de Moulins qui en a averti la P.J. de Paris. Maigret se rend aussitôt dans ce village de l'Allier où il a passé son enfance ; son père était le régisseur du château. Il assiste à cette messe où la comtesse de Saint-Fiacre meurt d'une crise cardiaque. Le commissaire comprend que cette mort a été provoquée par une émotion violente : il trouve, dans le missel de la comtesse, un papier qui ressemble à une coupure de journal ; on y annonce la mort de Maurice, fils de la châtelaine.
            Adapté pour le cinéma en 1959, sous le titre Maigret et l’affaire Saint-Fiacre, par Jean Delannoy, dialogues de Michel Audiard , avec Jean Gabin (Commissaire Maigret), Valentine Tessier (Comtesse de Saint-Fiacre), Michel Auclair (Maurice, son fils), Robert Hirsch (Lucien Sabatier) et pour la télévision en 1980, dans une réalisation de Jean-Paul Sassy, avec Jean Richard (Commissaire Maigret), puis en 1995, par Denys de La Patellière, sous le même titre, avec Bruno Cremer (Commissaire Maigret), Jacques Spiesser (Comte de Saint-Fiacre), Anne Bellec (Mme Maigret), Claude Winter (Comtesse de Saint-Fiacre).
            Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très “noirs” Romans durs

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258096691
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • bougedrawi Posté le 27 Juillet 2019
              Une écriture éblouissante, un écrivain de génie. « Un grattement timide à la porte ; le bruit d’un objet posé sur le plancher ; une voix furtive : — Il est cinq heures et demie ! Le premier coup de la messe vient de sonner… » En quelques phrases tout est dit. Pour arriver à ce même résultat, un écrivain classique écrirait plusieurs pages de description avec un style insipide auquel on prêterait un quelconque génie. Georges Simenon et l’écrivain belge Jean Ray ont cette faculté de rentrer directement dans le vif du sujet comme un couteau pénètre dans la chair. Bravo Simenon. L’autre aspect de cet écrivain est d’être un témoin de son époque. Certains l’ont même comparé à Balzac. Ainsi dans ce roman il est question du curé, du sacristain, du sonneur de cloches, du bedeau, de messes, de missels. Qui connait encore ces termes ? On y découvre également les premières rivalités entre religieux et laïques. Dans notre société laïque, on oublie avec ingratitude et désinvolture, que c’est la morale chrétienne tant décriée, qui a fait de l’Europe ce qu’elle est aujourd’hui. Les enfants d’aujourd’hui auront un sourire narquois : un enfant qui désire comme cadeau un sifflet à deux sons,... Une écriture éblouissante, un écrivain de génie. « Un grattement timide à la porte ; le bruit d’un objet posé sur le plancher ; une voix furtive : — Il est cinq heures et demie ! Le premier coup de la messe vient de sonner… » En quelques phrases tout est dit. Pour arriver à ce même résultat, un écrivain classique écrirait plusieurs pages de description avec un style insipide auquel on prêterait un quelconque génie. Georges Simenon et l’écrivain belge Jean Ray ont cette faculté de rentrer directement dans le vif du sujet comme un couteau pénètre dans la chair. Bravo Simenon. L’autre aspect de cet écrivain est d’être un témoin de son époque. Certains l’ont même comparé à Balzac. Ainsi dans ce roman il est question du curé, du sacristain, du sonneur de cloches, du bedeau, de messes, de missels. Qui connait encore ces termes ? On y découvre également les premières rivalités entre religieux et laïques. Dans notre société laïque, on oublie avec ingratitude et désinvolture, que c’est la morale chrétienne tant décriée, qui a fait de l’Europe ce qu’elle est aujourd’hui. Les enfants d’aujourd’hui auront un sourire narquois : un enfant qui désire comme cadeau un sifflet à deux sons, ou un missel ! Même si je ne suis pas chrétien moi-même, je suis nostalgique de cette belle morale et de cette belle époque Et cela se ressent dans mes romans policiers du commissaire Florian Becker l’Alsacien.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Pyromane Posté le 26 Juillet 2019
              Un Maigret humide, qui se passe dans un château et une église.
            • axelreaute Posté le 26 Janvier 2019
              Le commissaire Maigret a mené cent sept enquêtes de papier. Pas une de moins ! Bien que leur auteur considérât leur écriture à l'égal de délassements entre deux romans « durs », elles étaient souvent tout aussi charpentées et intenses, voire tout aussi romanesques dans l'acception la plus noblement littéraire du terme. Celle-ci fut écrite en 1932 à Antibes et publiée aussitôt. L'enquête se déroule entre les 2 et 4 novembre à l'église de Saint-Fiacre, près de Moulins, dans l'Allier. Elle est d'emblée émouvante et teintée de nostalgie car elle permet à Maigret de retourner sur les lieux de son enfance, son père ayant été le régisseur du château. La comtesse de Saint-Fiacre ayant succombé pendant la messe à une crise cardiaque due à une émotion violente, le commissaire en vient à soupçonner tout le monde autour de la morte, son fils Maurice qui mène grand train à Paris, son secrétaire et amant Jean Métayer, le curé, le médecin sans oublier le régisseur et son fils.
            • Polars_urbains Posté le 31 Janvier 2018
              L’affaire Saint-Fiacre, c’est le retour de Maigret sur les lieux de son enfance, dans le château où son père était le régisseur du comte. Et de régisseur, il en sera beaucoup question, comme de secrétaire tournant au gigolo ou d’un certain enfant de cœur. L’intrigue est originale, comment tuer avec un simple article de journal, et le dénouement un peu compliqué. Car n’y aurait-il qu’un seul coupable ? L’occasion pour Simenon de dresser une belle panoplie de personnages composant la société du village : médecin, curé, régisseur, aubergiste… et pour le commissaire de retrouver ses souvenirs. Mais est-ce ce retour à Saint-Fiacre qui met Maigret mal à l’aise, au point de l’empêcher de réfléchir : « La journée devait être marquée jusqu’au bout par le signe du désordre, de l’indécision, sans doute parce que personne ne se sentait qualifié pour prendre la direction des événements ». Ce sera donc au jeune comte de Saint-Fiacre de révéler la vérité lors d’une scène finale surprenante. Parmi les nombreuses adaptations des romans au cinéma (ou en feuilleton), L’affaire Saint-Fiacre reste pour moi une des meilleures avec un Jean Gabin très crédible en Maigret. Un très bon film et l’un des tous meilleurs Simenon.
            • livresquejaime Posté le 16 Janvier 2018
              Encore un bon Maigret que ce livre là. Maigret plongé dans son enfance, enquête sur un meurtre mais piétine. L'enquêteur de l'affaire n'est pas toujours celui qu'on croit. La scène du diner vaut à elle seule l'excuse de se procurer ou de lire tous les Maigret. Si si ! Même d'occasion, un livre de Simenon reste un grand Simenon.
            Toute l'actualité des éditions OMNIBUS
            Revivez chaque mois les chefs-d'œuvre classiques et populaires.