Lisez! icon: Search engine
L'Air était tout en feu
Date de parution : 25/08/2022
Éditeurs :
Robert Laffont

L'Air était tout en feu

Date de parution : 25/08/2022
Le nouveau roman de Camille Pascal : une plongée haletante au cœur de la Régence de 1718.
Rentrée Littéraire 2022. 
27 avril 1718. Un incendie ravage le Petit-Pont, menaçant Notre-Dame. Alors qu’à Paris l’air est tout en feu, au château de Sceaux, la duchesse du Maine souffle sur un autre brasier... 27 avril 1718. Un incendie ravage le Petit-Pont, menaçant Notre-Dame. Alors qu’à Paris l’air est tout en feu, au château de Sceaux, la duchesse du Maine souffle sur un autre brasier bien plus dangereux pour le Régent, celui du complot.
Mariée à l’aîné des bâtards de Louis XIV, haute comme trois pommes...
27 avril 1718. Un incendie ravage le Petit-Pont, menaçant Notre-Dame. Alors qu’à Paris l’air est tout en feu, au château de Sceaux, la duchesse du Maine souffle sur un autre brasier bien plus dangereux pour le Régent, celui du complot.
Mariée à l’aîné des bâtards de Louis XIV, haute comme trois pommes mais animée de l’orgueil d’une princesse du sang, cette précieuse règne sur sa petite cour de beaux esprits comme sur son mari. Soutenue en secret par le prince de Cellamare, ambassadeur du roi d’Espagne, et encouragée par les survivants de la vieille cour du Roi-Soleil, elle va intriguer avec passion.
Ainsi, en ce printemps 1718, un vent de fronde se lève sur la France et une véritable course-poursuite pour le pouvoir s’engage entre la duchesse d’un côté et le Régent de l’autre.
À travers les méandres des conspirations politiques, les haines familiales et une galerie de portraits tous plus extravagants les uns que les autres, Camille Pascal fait renaître avec virtuosité le temps enflammé et haletant de la Régence.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221263716
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
EAN : 9782221263716
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ManonRL 27/01/2024
    Je ne connaissais pas du tout l'histoire de Louise de Bourbon-Condé, duchesse du Maine et petite femme nerveuse en proie aux pires colères, ayant tenté en vain de faire valoir ses droits suite à la mort de Louis XIV, dont son époux était le rejeton ainé illégitime du roi-soleil. Le roman de Camille Pascal décrit, tel un fait divers dans lequel on se plonge avec délectation, toute l'affaire de la conjuration de Cellamare, épisode de la Régence assez méconnu mais très intriguant. Il commence par un incendie ravageant le petit-pont à Paris le 27 avril 1718 avant de mettre en scène tous les acteurs, volontaires ou embarqués malgré eux, dans cette conspiration politique, mêlants conflits familiaux, combats de coqs de la noblesse ou encore intérêts financiers. Les scènes de la duchesse du Maine m'ont faite rire plusieurs fois et l'on ressent une certaine ironie du narrateur à l'égard de tout ce beau monde, notamment dans leurs interactions et leurs gestuelles. L'auteur nous fait revivre, telle une pièce de théâtre burlesque, la période de la Régence pour notre grand plaisir de lecteurs! 5 étoiles!
  • sarah-blum 08/01/2024
    Livre très bien documenté et dont la plume fluide de l’auteur permet de se plonger facilement dans la période de la régence lors de la minorité du roi Louis XV et dans les intrigues dirigées contre le régent. Le portrait du couple du Maine et de Madame de Maintenon est sans concession, tandis que le régent ainsi que ses fidèles sont dépeints avec beaucoup plus d’indulgence. J’aurais sans doute apprécié un peu plus de nuance même si les frasques et le mauvais caractère de la duchesse du Maine m’ont bien fait rire!
  • talou61 17/12/2023
    Complots en famille ! Après avoir lu le magazine Historia de décembre 2023 dédié à la Régence (1715-1723), je me suis précipitée sur ce roman historique. Cette biographie romancée de Camille Pascal est consacrée à la conspiration de Cellamare en 1718 en vue de faire attribuer la régence en France au roi d'Espagne et d'écarter le Régent (Philippe d'Orléans). Ici sont plutôt narrées les différentes conjurations ourdies par la duchesse du Maine, petite-fille du Grand Condé, qui ne supporte pas que le Régent et les Parlementaires aient évincé, en 1715, son époux de la Régence, le duc du Maine, bâtard légitimé de Louis XIV et de Madame de Montespan. Que d'intrigues, complots et renversement d'alliances servies par le style vif de Monsieur Pascal, non dénué d'humour ! ; ses précisions historiques sont intéressantes et l'on sent des recherches pointues dans les mémoires des contemporains (bibliographie très complète en fin d'ouvrage) ; j'ai apprécié le style qui nous plonge de ce début du XVIIIe siècle chaotique après la mort de Louis XIV ! Mais, je dois reconnaître qu'il est nécessaire de bien connaître l'époque pour suivre les intrigues des différents personnages… J'ai regretté de trop longs passages sur cette princesse du Maine, naine, détestable, complotiste, un rien folle et détestable par ses crises ! J'aurais préféré en savoir plus sur le Régent et son conseiller, l'abbé Dubois qui parviendront à déjouer les conjurations et exileront le duc et la duchesse du Maine.Complots en famille ! Après avoir lu le magazine Historia de décembre 2023 dédié à la Régence (1715-1723), je me suis précipitée sur ce roman historique. Cette biographie romancée de Camille Pascal est consacrée à la conspiration de Cellamare en 1718 en vue de faire attribuer la régence en France au roi d'Espagne et d'écarter le Régent (Philippe d'Orléans). Ici sont plutôt narrées les différentes conjurations ourdies par la duchesse du Maine, petite-fille du Grand Condé, qui ne supporte pas que le Régent et les Parlementaires aient évincé, en 1715, son époux de la Régence, le duc du Maine, bâtard légitimé de Louis XIV et de Madame de Montespan. Que d'intrigues, complots et renversement d'alliances servies par le style vif de Monsieur Pascal, non dénué d'humour ! ; ses précisions historiques sont intéressantes et l'on sent des recherches pointues dans les mémoires des contemporains (bibliographie très complète en fin d'ouvrage) ; j'ai apprécié le style qui nous plonge de ce début du XVIIIe siècle chaotique après la mort de Louis XIV ! Mais, je dois reconnaître qu'il est nécessaire de bien connaître l'époque pour suivre les intrigues des différents personnages… J'ai regretté de trop longs passages sur cette princesse du Maine, naine, détestable, complotiste, un rien...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Joy1351 09/12/2023
    Un peu compliqué a lire, il faut être au calme et bien concentré. Cette période de régence entre louis XIV et Louis XV son arrière petit fils est assez compliquee par toutes ces manigances, complots, trahisons,cocufiages, tromperies, orgies, les classes sociales entre bourgeoisie et clergé, unisles hommes et dames de compagnie qui parlent trop ou qui brouillent les pistes. Le régent, Philippe d Orléans un peu frivole , incestueux, mènera une vie pour laFrance, malgré toutes les embûches du roi d Espagne, fils de Louis XIV , qui essayera de prendre ses pouvoirs, jusqu a la guerre. Aide par les mousquetaires il résistera, il retabliera les finances grâce à law et le calme, les français finiront par l apprécier et au 13 ans du petit roi, il en sort vainqueur.
  • mjaubrycoin 12/11/2023
    Comment présenter ce livre ? Ce n'est certes pas une fiction historique car tout y est vrai et soigneusement documenté, tant dans les personnages que leurs actions et même leurs paroles. Ce n'est pas non plus un essai car la vivacité de la plume de l'auteur fait vivre de l'intérieur l'évènement historique au centre du récit . C'est en fait un genre nouveau propre à Camille Pascal qui avait déjà réjoui ses lecteurs avec "l'été des quatre rois". L'auteur qui a choisi de donner vie à une part méconnue de l'histoire de France réussit encore ici brillamment son pari avec une verve éblouissante. La Régence de Philippe d'Orléans n'était pas qu'une période de fêtes ininterrompues après la crépuscule du grand règne mais elle a aussi connu des troubles politiques de premier plan. Louis XIV sentant sa fin prochaine, avait choisi de mettre en avant les enfants qu'il avait eus de sa maîtresse Mme de Montespan mais rien ne s'est déroulé comme prévu , le testament royal a été invalidé, Philippe d'Orléans est devenu régent et le Duc du Maine à l'origine doublement adultérine, renvoyé dans ses foyers. Ce pauvre garçon affligé d'un handicap physique et d'un caractère trop conciliant, chouchou de Mme de Maintenon qui l'a élevé et lui a servi de mère, supporte assez bien son éviction mais il n'en va pas de même de sa terrible épouse, fille de France et princesse du sang, Louise-Bénédicte de Bourbon-Condé. Celle-ci ne se console pas d'avoir dû épouser un bâtard et malgré sa petite taille et son caractère irascible, elle se voit promise à de hautes destinées et se fait un devoir de pousser son époux vers un pouvoir dont il ne veut d'ailleurs pas. Qu'importe, elle va monter une conspiration pour évincer le Régent et promettre le trône de France au Roi d'Espagne qui n'est d'ailleurs rien d'autre que le petit-fils du Roi-Soleil. Avec la complicité de Cellamare ambassadeur d'Espagne, la voici plongée dans un complot censé faire vaciller le trône de France qui pourrait d'ailleurs se trouver vacant si Dieu avait la bonne idée d'appeler à lui le futur Louis XV... Au fil de cette année 1718 on va assister jour par jour quasiment, aux intrigues de palais, déjouées par un Régent plus futé qu'il n'y parait . Il est vrai qu'il est habilement conseillé par le Duc de St Simon dont les mémoires vipérines réjouissent encore aujourd'hui ses lecteurs...* Quelle fantastique lecture pleine d'érudition et d'humour qui retrace une époque dans sa diversité foisonnante et donne vraiment envie de se passionner pour l'histoire de France. Comment présenter ce livre ? Ce n'est certes pas une fiction historique car tout y est vrai et soigneusement documenté, tant dans les personnages que leurs actions et même leurs paroles. Ce n'est pas non plus un essai car la vivacité de la plume de l'auteur fait vivre de l'intérieur l'évènement historique au centre du récit . C'est en fait un genre nouveau propre à Camille Pascal qui avait déjà réjoui ses lecteurs avec "l'été des quatre rois". L'auteur qui a choisi de donner vie à une part méconnue de l'histoire de France réussit encore ici brillamment son pari avec une verve éblouissante. La Régence de Philippe d'Orléans n'était pas qu'une période de fêtes ininterrompues après la crépuscule du grand règne mais elle a aussi connu des troubles politiques de premier plan. Louis XIV sentant sa fin prochaine, avait choisi de mettre en avant les enfants qu'il avait eus de sa maîtresse Mme de Montespan mais rien ne s'est déroulé comme prévu , le testament royal a été invalidé, Philippe d'Orléans est devenu régent et le Duc du Maine à l'origine doublement adultérine, renvoyé dans ses foyers. Ce pauvre garçon affligé d'un handicap physique et d'un caractère trop conciliant, chouchou de Mme...
    Lire la suite
    En lire moins
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.