RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'Appât

            Robert Laffont
            EAN : 9782221218655
            Façonnage normé : EPUB3
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            L'Appât

            Natalie BEUNAT (Traducteur)
            Collection : La Bête noire
            Date de parution : 29/03/2018
            Votre vie ne tient qu’à un fil. Mais qui tire les ficelles ?

            Entre les impressionnants piliers de granite du pont de Brooklyn, un réseau de filins d’acier quadrille l’espace. Tel un insecte pris au piège, le corps brisé de William Fawkes éclipse les premiers rayons du soleil. Un mot est gravé sur son torse mutilé : APPÂT.
            Cette sinistre mise en scène n’est...

            Entre les impressionnants piliers de granite du pont de Brooklyn, un réseau de filins d’acier quadrille l’espace. Tel un insecte pris au piège, le corps brisé de William Fawkes éclipse les premiers rayons du soleil. Un mot est gravé sur son torse mutilé : APPÂT.
            Cette sinistre mise en scène n’est que la première d’une longue série. Tandis que les meurtres se succèdent de chaque côté de l’Atlantique, Emily Baxter, nouvellement promue inspecteur principal, et deux agents spéciaux américains vont devoir collaborer afin d’identifier l’architecte de cette toile diabolique…
            Après son best-seller international Ragdoll, découvrez L’Appât, le nouveau thriller impitoyable de Daniel Cole.
            « Daniel Cole prend le lecteur au collet. Qui, captivé, tourne les pages jusqu’à l’éreintement. » Marie Rogatien, Le Figaro Magazine, à propos de Ragdoll.
            « Un scénario faustien en diable. Une réussite. » Delphine Peras, L’Express, à propos de Ragdoll.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221218655
            Façonnage normé : EPUB3
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Robert Laffont
            14.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • tchii17 Posté le 25 Janvier 2019
              Suite de Ragdoll, mêmes ressentis que son prédécesseur !! l'histoire est bonne les mises en scene super bien trouvées ( la scene de l'eglise quoi !!!! ^^ ) mais une fois de plus j'ai été freinée par la... la mise en page. Passer du coq a l'ane en plein chapitre avec juste un petit saut de ligne serieux y'a des fois ou c'est limite perturbant, à te demander ou il etait planqué ce personnage, voir si tu avait pas loupé quelque chose dans le paragraphe d'avant et finalement realiser que non, on est juste passé a un autre endroit une autre personne en 10 secondes... j'avais eu le meme probleme avec le premier tome .. enfin bon. Ca reste quand meme un bon thriller a lire, surtout avec ce fichu cliffhanger de fin ( meme si soyons honnete c'etait quelque peu prévisible mais ca enleve rien au fait que j'ai eu envie de jeter le livre par la fenetre :D )
            • SaveurLitteraire Posté le 21 Janvier 2019
              Avec une délicieuse entrée en matière dès le premier chapitre, pauvres lecteurs et lectrices que nous sommes comprenons déjà qu’Emily Baxter, montée en grade depuis la dernière fois que nous l’avons croisé, va morfler comme pas permis. Revenu depuis peu au service des fraudes, Edmunds est toujours avec Tia, il a toujours un bébé tout mignon mais tout bruyant. Et il aide toujours autant Baxter. Et la nouveauté, le trio qui fonctionne à merveille ! Baxter doit s’associer à Curtis et Rouche, dont personne ou presque n’arrive à prononcer le nom correctement. Les personnages étaient déjà fortement attachants dans Ragdoll, ils le sont tout autant dans L’Appât. Un jeu du chat et de la souris délectable entre la police et les disciples d’Azazel, dans un final de la même veine que le reste du livre. Frissonnant, en plein dans le suspense, surprenant et qui se termine en beauté. Le tout accompagné du retour d’un personnage du premier opus, qui offre de multiples possibilités pour l’avenir de la trilogie. Une suite diabolique et macabre dans la lignée de Ragdoll, orchestrée avec brio par un auteur à suivre. Son style est franc, direct, brutal. Celui qui s’approche du livre se retrouve happé par cette... Avec une délicieuse entrée en matière dès le premier chapitre, pauvres lecteurs et lectrices que nous sommes comprenons déjà qu’Emily Baxter, montée en grade depuis la dernière fois que nous l’avons croisé, va morfler comme pas permis. Revenu depuis peu au service des fraudes, Edmunds est toujours avec Tia, il a toujours un bébé tout mignon mais tout bruyant. Et il aide toujours autant Baxter. Et la nouveauté, le trio qui fonctionne à merveille ! Baxter doit s’associer à Curtis et Rouche, dont personne ou presque n’arrive à prononcer le nom correctement. Les personnages étaient déjà fortement attachants dans Ragdoll, ils le sont tout autant dans L’Appât. Un jeu du chat et de la souris délectable entre la police et les disciples d’Azazel, dans un final de la même veine que le reste du livre. Frissonnant, en plein dans le suspense, surprenant et qui se termine en beauté. Le tout accompagné du retour d’un personnage du premier opus, qui offre de multiples possibilités pour l’avenir de la trilogie. Une suite diabolique et macabre dans la lignée de Ragdoll, orchestrée avec brio par un auteur à suivre. Son style est franc, direct, brutal. Celui qui s’approche du livre se retrouve happé par cette nouvelle intrigue. Pas de temps mort, l’humour est au rendez-vous, et on poursuit dans le macabre. Superbe suite, quoi. Un coup de coeur, bien sûr !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Salix_alba Posté le 13 Décembre 2018
              « Et si l’enfer existait ? …» Tel commence le second roman de la trilogie de Daniel cole. L’inspecteur principal Emily Baxter se voit confier la mission de retrouver le ou les auteurs de crimes ; crimes atroces qui se perpétuent à la fois en Angleterre et aux Etats-Unis. Démêler l’écheveau de ceux-ci, où les victimes se trouvent marquées sur leur poitrine d’un mot – appât – et leur bourreau, encore d’un mot, - Marionnette- ! C’est bien un sentiment prégnant de comprendre les motifs de ces assassinats, une mécanique bien huilée tout au long de ces péripéties. Qui tire les ficelles et pourquoi ? Récit haletant avec un style très fluide, et des caractères trempés, dont celui d’Emily, bien sûr. Le troisième tome devrait nous apporter un épilogue ; heureux ou non, mais sans doute avec le retour de Wolf. La lecture au préalable de Ragdoll me semble un plus, pour la compréhension de l'appât.
            • Kathleene Posté le 11 Septembre 2018
              On retrouve dans ce second livre quelques uns des personnages avec qui nous avons fait connaissance dans « Ragdoll ». La personnalité des uns et des autres se précisent, lors de cette course effrénée pour déjouer les jeux mortels diaboliques engendrés par l’auteur de ces meurtres terrifiants. Un rythme beaucoup plus soutenu que dans le premier opus donné l’élan à cette intrigue qui vous donne la chair de poule (âmes sensibles s’abstenir). La fin nous dévoilera évidemment qui est à l’origine de ces massacres et bien qu’une première explication soit formulée, je suis restée dubitative sur le décalage entre les actes perpétrés par le meurtrier et ses motivations. Une lecture prenante, certes, mais avec une fin qui ne m’a pas convaincue du tout. Que les aficionados de Daniel Cole se rassurent, les derniers paragraphes laissent supposer une suite. Reste à savoir quels seront les protagonistes à venir.
            • sonfiljuliesuit Posté le 27 Août 2018
              On se retrouve aux côtés d’Emily Baxter, quelques mois après la fin de l’enquête Ragdoll, qui avait anéanti ses certitudes avec une vérité effroyable… Daniel Cole lui fait prendre du galon, puisqu’elle est inspecteur principal… Edmunds, a décidé, pour le bien de sa famille, de retourner à la répression des fraudes… Deux personnages aussi différent l’un que l’autre mais dont la complémentarité en fait un duo de choc ! Emily, une vraie tête dure, qui tente malgré tout de se reconstruire, qui ne fait plus confiance à personne… Et Edmunds qui s’ennuie à mourir dans son job… Le manque de confiance de Baxter, la poussera à demander l’aide d’Edmunds qui, en manque d’adrénaline, l’aidera dans sa nouvelle enquête… Débute alors une course contre la montre avec le Marionnettiste qui se révèle une traque entre Londres et New-York, comme aime les mettre en scène l’auteur. Après avoir eu le plaisir de découvrir la plume de Daniel Cole dans Ragdoll, j’étais impatiente de lire l’Appât, second volume de la trilogie. L’auteur a toujours cette plume directe que j’apprécie, visuelle et cinématographique, qui se prêterait parfaitement à une série télé… Il nous plonge dès les premières pages dans son intrigue. Il arrive à entrainer... On se retrouve aux côtés d’Emily Baxter, quelques mois après la fin de l’enquête Ragdoll, qui avait anéanti ses certitudes avec une vérité effroyable… Daniel Cole lui fait prendre du galon, puisqu’elle est inspecteur principal… Edmunds, a décidé, pour le bien de sa famille, de retourner à la répression des fraudes… Deux personnages aussi différent l’un que l’autre mais dont la complémentarité en fait un duo de choc ! Emily, une vraie tête dure, qui tente malgré tout de se reconstruire, qui ne fait plus confiance à personne… Et Edmunds qui s’ennuie à mourir dans son job… Le manque de confiance de Baxter, la poussera à demander l’aide d’Edmunds qui, en manque d’adrénaline, l’aidera dans sa nouvelle enquête… Débute alors une course contre la montre avec le Marionnettiste qui se révèle une traque entre Londres et New-York, comme aime les mettre en scène l’auteur. Après avoir eu le plaisir de découvrir la plume de Daniel Cole dans Ragdoll, j’étais impatiente de lire l’Appât, second volume de la trilogie. L’auteur a toujours cette plume directe que j’apprécie, visuelle et cinématographique, qui se prêterait parfaitement à une série télé… Il nous plonge dès les premières pages dans son intrigue. Il arrive à entrainer le lecteur sur des fausses pistes. Sa plume reste nerveuse, rythmée, avec des détails très visuels qui plaisent et permettent une immersion totale dans la lecture. Pour autant, il m’a manqué un je ne sais quoi, pour que je le trouve aussi bon que Ragdoll. L’absence de Wolf, inspecteur charismatique de Ragdoll m’a quelque peu manqué, même si Baxter est mise en avant, elle n’arrive pas à supplanter le personnage charismatique, qui dans Ragdoll m’avait tant intrigué… Pour autant, j’ai apprécié de retrouver Edmunds qui prend plus de place et par son talent d’enquêteur de l’ombre arrive à être plus attachant que Baxter et au potentiel pas assez exploité. J’ai trouvé que l’auteur ne changeait pas trop de style, on reste dans une intrigue très similaire, à Ragdoll, alors même que les protagonistes mis en avant sont différents. Même si le dénouement est trop rapide, dans l’ensemble, malgré un avis mitigé, je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé, car j’ai eu plaisir à le lire, avec une bonne idée au départ, mais avec moins d’entrain… Je lirais pourtant avec plaisir le prochain volet de la trilogie car je reste persuadée que l’auteur a une plume très intéressante, avec des personnages qui n’ont pas encore dit leur dernier mot. Je remercie la collection la Bête Noire pour leur confiance réitérée.
              Lire la suite
              En lire moins
            Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
            Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Robert Laffont

              Les coups de cœur de l'été de l'équipe Robert Laffont

              Comme 80% des Français, vous emporterez sans doute dans vos valises un, voire plusieurs livres pour vous accompagner durant vos congés estivaux. Que vous partiez à la mer, à la montagne, en France, en Angleterre ou que vous restiez chez vous, les conseils de lecture de l'équipe Robert Laffont vous assureront de passer un super été !

              Lire l'article