Lisez! icon: Search engine
Omnibus
EAN : 9782258098244
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Le bilan Malétras

Romans durs

Date de parution : 14/11/2013

Un crime sans regret - Ce samedi-là, au Cintra où il se rend chaque fin d’après-midi pour y prendre sa consommation à côté des bridgeurs habituels, Jules Malétras...

Un crime sans regret
Ce samedi-là, au Cintra où il se rend chaque fin d’après-midi pour y prendre sa consommation à côté des bridgeurs habituels, Jules Malétras, riche commerçant retiré des affaires, charge un de ses voisins de table de prévenir sa femme qu'il ne rentrera pas dîner. Il va rejoindre...

Un crime sans regret
Ce samedi-là, au Cintra où il se rend chaque fin d’après-midi pour y prendre sa consommation à côté des bridgeurs habituels, Jules Malétras, riche commerçant retiré des affaires, charge un de ses voisins de table de prévenir sa femme qu'il ne rentrera pas dîner. Il va rejoindre sa jeune maîtresse Lulu.
Simenon en numérique : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très “noirs” Romans durs

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258098244
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • dourvach Posté le 22 Janvier 2017
    Voici un authentique "roman dépressif" (non forcément dépressogène) de Georges SIMENON paru en 1948 , durant son exil américain. La célèbre collection "Omnibus" des romans simenoniens annonce en IVème de couverture : "Ce samedi-là, au Cintra où il se rend chaque fin d'après-midi pour y prendre sa consommation à côté des bridgeurs habituels, Jules Malétras, riche commerçant retiré des affaires, charge un de ses voisins de table de prévenir sa femme qu'il ne rentrera pas dîner. Il va rejoindre sa jeune maîtresse Lulu." Jules Malétras perd ses nerfs et étrangle sa maîtresse (qui vient de se moquer de lui puis a refusé qu'il la touche... ) ; le soi-disant frère de celle-ci - présent dans la pièce à côté - va se charger de faire disparaître le corps... Va-t-il lui demander de l'argent, encore et encore... le faire chanter jusqu'au dernier sou ? Malétras continuera sa vie habituelle au Havre où il vit et s'ennuie sous l'étiquetage social de "riche commerçant marié"... Comme si de rien n'était. On se souvient de la strangulation de "Sans issue" ou de celle de "L'assassin" : le criminel, ici, mourra de sa belle mort, ... jamais inquiété ! Tout y est gris, sans espoir. Tout... Voici un authentique "roman dépressif" (non forcément dépressogène) de Georges SIMENON paru en 1948 , durant son exil américain. La célèbre collection "Omnibus" des romans simenoniens annonce en IVème de couverture : "Ce samedi-là, au Cintra où il se rend chaque fin d'après-midi pour y prendre sa consommation à côté des bridgeurs habituels, Jules Malétras, riche commerçant retiré des affaires, charge un de ses voisins de table de prévenir sa femme qu'il ne rentrera pas dîner. Il va rejoindre sa jeune maîtresse Lulu." Jules Malétras perd ses nerfs et étrangle sa maîtresse (qui vient de se moquer de lui puis a refusé qu'il la touche... ) ; le soi-disant frère de celle-ci - présent dans la pièce à côté - va se charger de faire disparaître le corps... Va-t-il lui demander de l'argent, encore et encore... le faire chanter jusqu'au dernier sou ? Malétras continuera sa vie habituelle au Havre où il vit et s'ennuie sous l'étiquetage social de "riche commerçant marié"... Comme si de rien n'était. On se souvient de la strangulation de "Sans issue" ou de celle de "L'assassin" : le criminel, ici, mourra de sa belle mort, ... jamais inquiété ! Tout y est gris, sans espoir. Tout y est infiniment pesant, la moindre lueur spectrale des jours gris chargée de terribles pressentiments... Un roman d'une grande force anxiogène, à la limite du soutenable.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions OMNIBUS
Revivez chaque mois les chefs-d'œuvre classiques et populaires.