Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823855739
Code sériel : 2365
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Le bouddha de banlieue

Michel Courtois-Foucy (traduit par)
Date de parution : 24/05/2018

Londres, fin des années 70. Karim, dix-sept ans, tiraillé par sa double origine, court après les ennuis, le sexe et la gloire. Entre un père indien et sa british de mère, la communauté paki en mal d'intégration et une famille en mal de repères, il peine à se trouver. Jusqu'au...

Londres, fin des années 70. Karim, dix-sept ans, tiraillé par sa double origine, court après les ennuis, le sexe et la gloire. Entre un père indien et sa british de mère, la communauté paki en mal d'intégration et une famille en mal de repères, il peine à se trouver. Jusqu'au jour où Pa se recycle en gourou New Age, jetant son fils dans la cohue de la vie, le show business et les expériences en tout genre... 

Roman d'éducation up tempo, album de famille loufdingue et chronique sauvage de l'Angleterre métissée : un livre échevelé, irrévérencieux et drôle. Salué par Salman Rushdie. 

 

 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823855739
Code sériel : 2365
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ASAI Posté le 4 Juin 2020
    Karim Amir est un Anglais de souche, enfin presque. Un "Paki", comme on dit plus souvent. Pourtant il est né en Angleterre, de parents qui émigrèrent, quittèrent le Pakistan pour vivre le rêve de l'Angleterre, à Londres, sa banlieue pas verte, celle-là. Ce livre, certes, un peu ancien (début des années 1990), demeure d'actualité. Il est d'abord très drôle, sarcastique, -humour pakistanais ou tout britannique ? - oui, car pince-sans-rire, et très provocateur. Les moeurs anglaises, les habitudes culturelles, les us et coutumes, les relations de voisinage, la ségrégation spatiale mais aussi les liens avec le "pays" et la famille, tout y est, avec une franchise insolente. A lire pour la distanciation dans l'autodérision que l'auteur a su créer.
  • Nymphea Posté le 10 Mars 2018
    Lu en VO. Un roman qui se lit très bien, intéressant et riche en références musicales, philosophiques... De l'humour, de l'amour et une bonne dose de sarcasmes bienvenus. Les personnages sont bien travaillés, atypiques ; j'ai bien aimé celui de Karim, qui se cherche, déjoue les conventions, évolue et se transforme. Une belle satire de la société britannique, de ses clichés mais aussi des clichés raciaux (pour ne pas dire racistes), ethniques que chacun de nous a. Une lecture qui fait du bien, donc.
  • Maphil Posté le 17 Janvier 2018
    De père pakistanais et de mère anglaise, Hanif Kureishi est né et vit en Grande-Bretagne. Son métissage a fatalement fait de lui, depuis l'enfance, la cible privilégiée de tous les racismes. C'est de cette solitude persécutée qu'il rend compte ici, avec un humour et une clairvoyance qui font tout le sel de son roman. Ainsi, lorsqu'il montre le retour instinctif à une tradition musulmane chez son père et son oncle, deux exilés "intégrés" qui pour rien au monde ne retourneraient en Inde. Racisme omniprésent, dont les mécanismes se dissimulent dans les ténèbres du mental. L'auteur réussit à décanter sa colère pour composer ce très attachant roman d'apprentissage.
  • SaraGaga Posté le 11 Janvier 2017
    Karim a dix-sept ans, il ne sait pas ce qu’il attend et encore moins ce qui l’attend dans ce livre fou! Mais il n’a pas le temps d’y penser ! Ce sont les années 70, il vit dans la banlieue londonienne et cherche sa place dans l’univers… Préparez-vous à tourbillonner dans une série d’excellents portraits : ceux d’une ville, d’une époque et d’un jeune métisse impatient de grandir, mais aussi d’une quantité folle d’autres personnages ! Ce roman aux mille et uns rebondissements porte un regard sensible, drôle, insolent et émouvant sur le métissage, l’immigration, le passage à l’âge adulte, la famille, bref, sur l’identité. Une lecture enthousiasmante pour l’été !
  • cafeaulait Posté le 10 Décembre 2016
    Un livre culte sur Londres des années 70-80 et sur le mouvement de la contre-culture qui a gagné la jeunesse dans plusieurs pays. Un mouvement qui a transformé notre mode de pensée. On assiste à l'effondrement des valeurs et aux nouvelles idées émergentes. C'est comme si on y était et c'est ce qui m'a charmé. Les personnages sont colorés, excentriques, très imagés. Ils y sont tous: hippies, rockeurs, punks, artistes en tous genres, mystiques, ésotériques, tous les marginaux réunis. La musique est tout aussi présente: Pink Floyd, King Crimson... Une grande fresque qui a influencé toute une époque qui est la mienne. Après la belle époque des années 20, c'est la belle époque des années 70. Nostalgie!
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !