Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714449757
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Le Chant de Dolorès

Date de parution : 17/06/2010

Aujourd'hui objet d'un véritable culte, Le Chant de Dolorès est le roman qui a révélé Wally Lamb. Avec son héroïne vibrante de vérité, il a su toucher le cœur des lecteurs qui se sont reconnus dans le parcours de cette jeune femme meurtrie. Une œuvre poignante portée par une écriture irrésistible, mélange unique de compassion et de cruauté, de naïveté et d'impitoyable lucidité, de drôlerie et de drame.

Dolorès Prize a onze ans lorsque son père les quitte, sa mère et elle. Treize lorsqu'elle est violée par le locataire de sa grand-mère chez qui elle habite désormais. Blessée, humiliée, elle vit repliée sur elle-même, se gavant de nourriture et de feuilletons télévisons, et c'est une adolescente obèse qui,...

Dolorès Prize a onze ans lorsque son père les quitte, sa mère et elle. Treize lorsqu'elle est violée par le locataire de sa grand-mère chez qui elle habite désormais. Blessée, humiliée, elle vit repliée sur elle-même, se gavant de nourriture et de feuilletons télévisons, et c'est une adolescente obèse qui, quoiqu'à contrecœur, entrera à l'université.
Maniant à l'envi le sarcasme et l'humour noir comme des remèdes à sa souffrance, Dolorès raconte le calvaire de ses années d'étude : l'abîme de solitude dans lequel elle s'enfonce, à l'âge où ses camarades vont de fête en flirts, et son besoin désespéré d'amour et de tendresse qui finira par la conduire au bord du gouffre… Le combat qui l'attend, après sa tentative de suicide, sera le plus difficile : apprendre à s'accepter, seul moyen pour elle de survivre et, pourquoi pas, de renaître…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714449757
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Belfond
En savoir plus

Ils en parlent

 

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Jodyane Posté le 13 Mars 2021
    Dolores = douleur un prénom prédestiné ! L'histoire démarre dans les années 50. Dolores à 4 ans elle nous raconte son enfance et aussi ses peines et ses peurs qui sont apparues suite au départ de son père à l'âge de 11 ans. Elle raconte aussi le viol dont elle a été victime à l'âge de 13 ans ! Elle va se réfugier dans la nourriture et se gaver en regardant des séries télé jusqu'à devenir obèse. Un parcours sur sa descente aux enfers et aussi sa reconstruction auprès de son psychiatre qui va durer 7 ans. Dolores est touchante intelligente et mérite d'être enfin heureuse. Un livre qui aborde, le rejet, la violence, la solitude, l'obésité. C'est un livre bouleversant qui traite des conséquences et dégâts que provoque un viol, un abandon... Une très bonne lecture.
  • Lucrese1 Posté le 27 Décembre 2020
    En cette fin d'année 2020, j'avais envie de lire ( ou relire ) un Beau livre. Cela faisait plus de 25 ans que j'avais fait la connaissance de Dolores Price et pour être honnête Je l'avais lu trop vite. Il me restait quelques souvenirs: j'avais beaucoup aimé et l'auteur se mettait incroyablement bien dans la peau d'une femme (comme le dit si bien John Updike, J.D. Salinger aimait ses leurs personnages plus que Dieu, on peut dire la même chose au sujet de Wally! Je me posais aussi pas mal de questions : pourquoi avoir tant aimé l'histoire d'une ad sur qui le malheur s'abat, encore et toujours? de plus, Je trouve la pochette du livre d'un mauvais goût, je n'y comprenais plus rien! J'ai alors lu vos nombreuses chroniques, amis et amies de Babelio et je suis retournée à la bibliothèque où j'ai retrouvé le livre que j'avais emprunté, avec une pochette néerlandophone sobre et belle, bien plus attirante et un ami bibliothécaire m'a dit qu'il était temps que je relise cette petite merveille de la littérature contemporaine américaine, ce que j'ai fait et heureusement! J'ai passé une semaine à retrouver chaque soir Dolores, à passer des rires aux... En cette fin d'année 2020, j'avais envie de lire ( ou relire ) un Beau livre. Cela faisait plus de 25 ans que j'avais fait la connaissance de Dolores Price et pour être honnête Je l'avais lu trop vite. Il me restait quelques souvenirs: j'avais beaucoup aimé et l'auteur se mettait incroyablement bien dans la peau d'une femme (comme le dit si bien John Updike, J.D. Salinger aimait ses leurs personnages plus que Dieu, on peut dire la même chose au sujet de Wally! Je me posais aussi pas mal de questions : pourquoi avoir tant aimé l'histoire d'une ad sur qui le malheur s'abat, encore et toujours? de plus, Je trouve la pochette du livre d'un mauvais goût, je n'y comprenais plus rien! J'ai alors lu vos nombreuses chroniques, amis et amies de Babelio et je suis retournée à la bibliothèque où j'ai retrouvé le livre que j'avais emprunté, avec une pochette néerlandophone sobre et belle, bien plus attirante et un ami bibliothécaire m'a dit qu'il était temps que je relise cette petite merveille de la littérature contemporaine américaine, ce que j'ai fait et heureusement! J'ai passé une semaine à retrouver chaque soir Dolores, à passer des rires aux larmes, à savourer l'écriture simple et fluide de Lamb. On suit ce personnage haut en couleurs, sensible, intelligente, pleine d'humour et parfois cynique et injuste. Dolores porte bien son prénom, Dolores sur qui le sort semble s'acharner d'année en annee ..Dolores qui petite, idolatre son papa qui va la quitter, sa maman qui va faire un long séjour en psychiatrie et se retrouver chez sa grand-mère, L'histoire de ce personnage fictif mais tellement réel et attachant débute en 1956, lors de l'achat de la première télévision et se termine sur une note d'espoir pendant les années '80. Dolores n'a pas d'amis à l'école, et pour couronner le tout, un locataire de sa grand-mère va abuser d'elle alors qu'elle n'a que 13 ans. Entre temps, sa maman, guérie, quitte l'institut psychiatrique et retourne vivre avec Dolores et sa mère. Dolores va se confier à sa maman et à sa grand-mère qui vont, comme elles le peuvent, souvent maladroitement, l'aider. Mais après l'abus sexuel et la trahison de cet homme que les trois femmes avaient accueilli à bras ouvert, Dolores s'enferme dans sa chambre et se goinfre de nourriture, devant la télévision et refuse de sortir, même pour aller chercher son diplôme en 1968. Un professeur qui l'a prise en sympathie essaie de la convaincre : malgré le peu de travail accompli, ses résultats sont bons, elle montre aussi un intérêt aussi grand pour la lecture que pour les séries tv et la nourriture. Seulement, Dolores à peur, elle est devenue obèse, un médecin lui dit que si elle continue, elle mourra à l'âge de 40 ans. Et le sort frappe encore! Dolores perd sa maman et les jeunes filles sont aussi cruelles à l'université qu'au lycée. Pas de répit pour Dolores! Elle passera aussi par la case psychiatrie pendant quelques années et va perdre plus de 60 kg! Dolores connaît l'amour, un jeune homme, Dante, mais comment cela va-t-il se terminer? Raconté de cette façon, vous devez déjà être dégoûté par cette histoire ! Oui mais, même si Dolores vous fait pleurer, vous agace, elle vous amuse (ses paroles dépassent souvent ses pensées, elle ne mâche pas ses mots et effraie parfois son entourage, surtout sa grand-mère, une vieille dame très croyante, qui ne supporte pas ses jurons et ses crises). Mais Dolores est aussi généreuse et fidèle même si sa première histoire d'amour sera un échec, ses relations amicales avec un psychiatre, un ancien professeur et son ami, une voisine de sa grand-mère, un homme qui l'aime et va tout faire pour l'apprivoiser et lui prouver sa sincérité et son fils qu'elle rencontre à des cours de littérature...Dolores trouvera-t-elle enfin le bonheur? Ou du moins, une vie qui lui ressemble et lui procurera de beaux instants de bonheur? Pour cela, il faut lire le livre! C'est "un pavé" mais je me suis surprise à ralentir la cadence, à tourner les pages plus lentement, afin de passer une soirée de plus avec Dolores. Pourquoi un tel succès? Outre le talent d'écrivain et de conteur de Wally Lamb, Dolores Price est un personnage dans lequel chacun de nous peut se retrouver, se reconnaître. Que ce soit dans les crises de désespoir de l'adolescence ou les premières déceptions amoureuses! Ce qui m'a aussi plu dans ce livre que je relirai un jour si le temps me le permet, c'est l'histoire des États-Unis, l'histoire de la musique des États-Unis sur une période de plus de 30 ans. Les premiers pas sur la lune, Woodstock, les présidents Kennedy, Nixon Reagan...La musique est très importante tout au long de l'histoire : The Beattles, Jim Morrison,...Ce livre est rentré définitivement dans la petite liste des "livres à emporter sur une île déserte"! Je sais que ce n'est pas parce que j'ai aimé un livre que vous l'aimerez mais je me rends compte avec joie que nous sommes très nombreux à terminer notre chronique avec "Quoi qu'il arrive, vous n'oublierez pas Dolores"! Dolores, ce personnage qui m'a faut rire et pleuré aux larmes...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Allantvers Posté le 3 Mai 2020
    Mon coup de coeur surprise du confinement! Un de ces moments de lecture, assez rares finalement et donc chers, où l'on tombe littéralement dans le livre que l'on ne peut plus lâcher, où les personnages et les scènes s'animent dans votre esprit comme dans la réalité, mieux en fait, car débarrassés des scories du quotidien. Je connaissais pourtant Wally Lamb, son talent mais aussi ses limites, et n'étais qu'à moitié décidée à découvrir les affres d'une ado en souffrance. Or avec Le chant de Dolorès j'ai découvert un nouveau talent à l'auteur, celui, rare, de savoir se mettre dans la peau d'une femme, et avant elle d'une enfant et d'une adolescente. Les malheurs s'abattent sur la jeune Dolorès comme la vérole sur l'honnête homme mais son personnage reste toujours parfaitement crédible dans ses réactions, tout comme son chemin de vie qui ne tombe jamais dans l'outrance que je craignais. Il y a bien sûr quelques scènes climax où le pathos déborde un peu: c'es Wally Lamb quand même, mais que ce soit dans l'évocation des blessures de l'enfance, l'enfermement sous des kilos agressifs face à la violence de l'adolescence, la lente et douloureuse remontée à la surface et la... Mon coup de coeur surprise du confinement! Un de ces moments de lecture, assez rares finalement et donc chers, où l'on tombe littéralement dans le livre que l'on ne peut plus lâcher, où les personnages et les scènes s'animent dans votre esprit comme dans la réalité, mieux en fait, car débarrassés des scories du quotidien. Je connaissais pourtant Wally Lamb, son talent mais aussi ses limites, et n'étais qu'à moitié décidée à découvrir les affres d'une ado en souffrance. Or avec Le chant de Dolorès j'ai découvert un nouveau talent à l'auteur, celui, rare, de savoir se mettre dans la peau d'une femme, et avant elle d'une enfant et d'une adolescente. Les malheurs s'abattent sur la jeune Dolorès comme la vérole sur l'honnête homme mais son personnage reste toujours parfaitement crédible dans ses réactions, tout comme son chemin de vie qui ne tombe jamais dans l'outrance que je craignais. Il y a bien sûr quelques scènes climax où le pathos déborde un peu: c'es Wally Lamb quand même, mais que ce soit dans l'évocation des blessures de l'enfance, l'enfermement sous des kilos agressifs face à la violence de l'adolescence, la lente et douloureuse remontée à la surface et la redécouverte de la vie sociale et amoureuse avec ses hauts et ses bas, tout fonctionne, Dolorès ressent et parle juste. On n'est certes pas dans la grande littérature mais pas dans la soupe commerciale non plus, et je suis ravie finalement de me redécouvrir ce petit côté fleur bleue qui m'a fait regretter que ce pavé ne compte pas 700 pages de plus.
    Lire la suite
    En lire moins
  • r1959 Posté le 29 Avril 2020
    Ce roman aurait pus s'appeler Les malheurs de Dolorès. D'ailleurs, de même que l’héroïne de la comtesse de Ségur tue des poissons dans un bocal avec une aiguille, Dolorès pour se venger, verse de l'eau de Javel dans un aquarium.
  • lulu8723 Posté le 27 Avril 2020
    Dolorès Price est une petite fille de cinq ans lorsque la télévision débarque au foyer familial. C'est une belle surprise. Combien d'heures magiques va-t-elle passer devant cette boite magique ? Son père encaisse les loyers pour sa patronne, Mme Masicotte, qui est également sa maîtresse. Sa mère, enceinte perd l'enfant à la naissance. Son état mental se dégrade. Elle ne supporte plus son époux qui se montre violent à son égard. Elle sera même internée dans un hôpital psychiatrique. Le couple divorce alors que Dolorès est âgée d'une dizaine d'années. La mère et sa fille sont recueillies par la grand-mère maternelle. Dolorès devient boulimique. Elle grossit, grossit, mangeant un tas de friandises, offertes par sa mère qui espère se dédouaner de l'éducation, de la vie qu'elle offre à son enfant. Alors qu'elle atteint ses treize ans,le locataire de sa grand-mère, Jack Speighel la viole, alors que son épouse Rita attend un bébé. Dolorès se confie à sa voisine Roberta qui tient un salon de tatouage dans la rue, en face de leur demeure. Devenue boulimique, Dolorès affiche 125 kilogrammes sur la balance et elle est la risée de ses camarades de classe, filles et garçons, tous confondus. Ses... Dolorès Price est une petite fille de cinq ans lorsque la télévision débarque au foyer familial. C'est une belle surprise. Combien d'heures magiques va-t-elle passer devant cette boite magique ? Son père encaisse les loyers pour sa patronne, Mme Masicotte, qui est également sa maîtresse. Sa mère, enceinte perd l'enfant à la naissance. Son état mental se dégrade. Elle ne supporte plus son époux qui se montre violent à son égard. Elle sera même internée dans un hôpital psychiatrique. Le couple divorce alors que Dolorès est âgée d'une dizaine d'années. La mère et sa fille sont recueillies par la grand-mère maternelle. Dolorès devient boulimique. Elle grossit, grossit, mangeant un tas de friandises, offertes par sa mère qui espère se dédouaner de l'éducation, de la vie qu'elle offre à son enfant. Alors qu'elle atteint ses treize ans,le locataire de sa grand-mère, Jack Speighel la viole, alors que son épouse Rita attend un bébé. Dolorès se confie à sa voisine Roberta qui tient un salon de tatouage dans la rue, en face de leur demeure. Devenue boulimique, Dolorès affiche 125 kilogrammes sur la balance et elle est la risée de ses camarades de classe, filles et garçons, tous confondus. Ses résultats scolaires témoignent de sa perte de confiance en elle. Sa mère, employée à la société des autoroutes est tuée sur un pont. Grâce à un conseiller d'orientation, M. Pucci, qui s'est pris d'affection pour cette jeune fille elle peut intégrer la faculté. . Les élèves se moquent d'elle, vu sa corpulence et sa lourdeur; Elle ne peut demeurer dans ce milieu. elle fugue et sera retrouvée par la police à Cape Code, sur une plage, près d'une baleine échouée. Elle sera internée pendant sept ans dans une clinique psychiatrique privée à Newport, Rhode Island. c'est Genova Sweet, la meilleure amie de jeunesse de sa mère qui paiera les frais médicaux. Grâce à une analyse du Dr. Stuart, Dolorès va reprendre, petit à petit confiance en elle. Cette analyse dure quatre longues années. Et un jour Dolorès se déclare guérie. Elle veut s'affranchir du monde médical et trouver une vie sociale normale. Elle va maigrir de façon drastique et retrouver une ligne tout à fait classique. elle va obtenir des petits jobs et avoir une vie sociale. Quelle sera son avenir? Va-t-elle enfin pouvoir vivre comme tout un chacun ?Cette jeune femme qui a longtemps été une écorchée vive, va-t-elle trouver sa place dans cette société ? Wally Lamb dresse un magnifique portrait d'une jeune femme obèse, qui grâce à son intelligence va se reconstruire. Son parcours sera long et semé de nombreuses déceptions et embûches . Sa rencontre avec les hommes qui deviendront intimes lui ouvrira les yeux. Elle a été blessée dans son intimité alors qu'elle n'était encore qu'une petite fille. Ses amis, M. Pucci, Roberta lui témoigneront beaucoup d'affection et de sympathie.. L'auteur nous fait pénétrer dans l'univers de la jeunesse américaine des années 1970-1990. Il y a une étude sociale qui montre l'importance du paraître et la violence exercée envers les êtres hors normes, tels les obèses, les malades du Sida. Dolorès est une jeune femme qui a beaucoup souffert et nous l'avons accompagnée tout au long de sa résurrection. Elle est très courageuse. elle mérite le bonheur, même si elle est encore hésitante dans ses choix personnels.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.