Lisez! icon: Search engine

Le Chant des plaines

Robert Laffont
EAN : 9782221145838
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Le Chant des plaines

BENJAMIN LEGRAND (Traducteur)
Collection : Pavillons Poche
Date de parution : 07/05/2014

Kent Haruf nous entraîne au coeur de cette Amérique profonde que l’on ne connaît pas assez. Nous sommes dans un bled perdu du Colorado : dans le bruissement des éoliennes et le piétinement des troupeaux, des destins se croisent. Une lycéenne demi-indienne de dix-sept ans, enceinte d’un garçon parti sans...

Kent Haruf nous entraîne au coeur de cette Amérique profonde que l’on ne connaît pas assez. Nous sommes dans un bled perdu du Colorado : dans le bruissement des éoliennes et le piétinement des troupeaux, des destins se croisent. Une lycéenne demi-indienne de dix-sept ans, enceinte d’un garçon parti sans laisser d’adresse, est jetée à la rue par sa mère. Un prof du lycée du coin tente de s’en sortir avec deux gamins sur les bras après la fuite de sa femme dépressive. Ce petit monde se retrouve bientôt dans la ferme des McPheron, deux vieux célibataires aux mains calleuses mais au coeur en or.
Dans l’attention minutieuse qu’il porte à ses personnages et à leur vie quotidienne, Haruf, tout en émotion contenue, n’est pas sans faire songer au grand Richard Yates. On n’oubliera pas de sitôt la poussière soulevée par les vieux pick-up sillonnant les grandes plaines.

« Un roman si puissant, si délicat et si jouissif qu’il a le pouvoir d’exalter le lecteur. » The New York Times

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221145838
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Titine75 Posté le 9 Octobre 2019
    A Holt, Colorado, la vie s’écoule entre les troupeaux et les plaines immenses. Dans cette petite bourgade rurale, les destins des habitants se croisent et s’entremêlent. Tom Guthrie, professeur au lycée, voit son mariage se déliter sous les yeux de ses deux fils Ike et Bobby. Victoria Roubideaux, 17 ans, se retrouve enceinte d’un amour de vacances. Elle veut garder son enfant et se retrouve à la rue, sa mère n’acceptant pas la situation. Harold et Raymond McPheron, fermiers et célibataires, vivent au rythme de leur troupeau de vaches. Dans « Le chant des plaines », Kent Haruf nous fait partager le quotidien des habitants de Holt. Rien de spectaculaire ou de fracassant, il nous montre les tracas, les petites choses qui occupent nos vies. Pour nombre d’entre eux, leur situation est difficile. Tom Guthrie ne sait plus comment aider sa femme dépressive. Il est de plus confronté à un élève récalcitrant dont le comportement et les parents vont sérieusement lui compliquer la vie. Victoria Roubideaux se retrouve quant à elle dans une situation extrêmement douloureuse. Comment assumer sa grossesse seule tout en continuant à aller au lycée ? Heureusement, à Holt, vit une âme généreuse et altruiste, Maggie Jones, enseignante... A Holt, Colorado, la vie s’écoule entre les troupeaux et les plaines immenses. Dans cette petite bourgade rurale, les destins des habitants se croisent et s’entremêlent. Tom Guthrie, professeur au lycée, voit son mariage se déliter sous les yeux de ses deux fils Ike et Bobby. Victoria Roubideaux, 17 ans, se retrouve enceinte d’un amour de vacances. Elle veut garder son enfant et se retrouve à la rue, sa mère n’acceptant pas la situation. Harold et Raymond McPheron, fermiers et célibataires, vivent au rythme de leur troupeau de vaches. Dans « Le chant des plaines », Kent Haruf nous fait partager le quotidien des habitants de Holt. Rien de spectaculaire ou de fracassant, il nous montre les tracas, les petites choses qui occupent nos vies. Pour nombre d’entre eux, leur situation est difficile. Tom Guthrie ne sait plus comment aider sa femme dépressive. Il est de plus confronté à un élève récalcitrant dont le comportement et les parents vont sérieusement lui compliquer la vie. Victoria Roubideaux se retrouve quant à elle dans une situation extrêmement douloureuse. Comment assumer sa grossesse seule tout en continuant à aller au lycée ? Heureusement, à Holt, vit une âme généreuse et altruiste, Maggie Jones, enseignante au lycée. Elle fait le lien entre les différents personnages, elle semble veiller sur ce petit monde. Et grâce à elle, les situations s’éclaircissent. Les frères McPheron vont découvrir grâce à elle que la vie peut encore leur réserver de belles surprises. Le mot qui qualifie le mieux le roman de Kent Haruf est humanité. Il brosse ses personnages avec beaucoup d’empathie et une belle acuité psychologique. Et ils sont tous terriblement attachants avec une mention spéciale pour les frères McPheron dont la générosité, parfois maladroite, illumine ce roman. Se dégage de l’écriture de Kent Haruf une douceur, une bienveillance malgré l’âpreté des situations des uns et des autres. La nature est bien entendu très présente, elle impose son rythme aux habitants de Holt et est magnifiée par la plume de l’auteur. Quel bonheur de se plonger dans l’univers de Kent Haruf dont la plume délicate et tout en retenue décrit à merveille Holt et ses habitants. Ceux-ci nous semblent si familiers à la fin du roman que l’on peine à les quitter.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sallyrose Posté le 3 Juillet 2019
    Dans la ville de Holt, trou perdu au fin fond du Colorado, l’auteur nous fait partager une tranche de vie de quelques personnages qui partagent la même bienveillance. Tous sont abandonnés à leur destin et chacun va tendre la main aux autres. D’un couple de frères âgés à deux enfants qui observent leurs parents se séparer en passant par une jeune fille rejetée par sa mère, le lecteur est touché par la grâce qui les amène les uns vers les autres dans un élan de générosité confondante puisqu’elle s’ignore. Le style est magnifique. Il confère beaucoup à la magie de l’atmosphère, sait rendre un paysage banal en un décor de cinéma, donne une touche quasi céleste aux gestes les plus simples de la vie quotidienne. Une merveilleuse découverte que je dois aux groupes #PicaboRiverBookClub et #CapSurVosEnvies, le club de lecture de la collection Pavillons Poche des éditions Robert Laffont Je me régale d’avance de lire la suite, Les gens de Holt County
  • mimipinson Posté le 28 Juin 2019
    Il était une fois dans une plaine du Colorado… Une histoire simple, des personnages sans histoire, le quotidien raconté d’une manière simple et élégante… Tel est le fil conducteur de ce livre qu’il convient de déguster parce que l’humanité qu’il renferme nous est distillé au fil des pages. Le chant des plaines nous raconte les drames quotidiens des uns et des autres, mais à contrario la tendresse des humbles et des invisibles. Partons sur les traces de Guthrie, le mari délaissé ; d’Ike et Bobby, ses deux fils qui vivent leur vie, de Victoria, l’abandonnée parce qu’enceinte ; des frères McPheron, deux bourrus aux cœurs tendres, de Maggie, la maman de substitution… Kent Haruf déploie sa narration en alternant les points de vue, il décortique ses personnages avec une écriture posée, sans à-coup, comme un ruban que déroule avec régularité. Le petit monde de Holt vit au milieu de nulle part, à l’abri du tumulte des grosses villes, à l’écoute des arbres, des vaches et des chevaux. Il y a beaucoup de retenue dans ce roman, de la pudeur pour dire les humbles et les besogneux, et de la tendresse pour consoler les âmes en peine. J’ai pris infiniment de plaisir dans ce livre, dans... Il était une fois dans une plaine du Colorado… Une histoire simple, des personnages sans histoire, le quotidien raconté d’une manière simple et élégante… Tel est le fil conducteur de ce livre qu’il convient de déguster parce que l’humanité qu’il renferme nous est distillé au fil des pages. Le chant des plaines nous raconte les drames quotidiens des uns et des autres, mais à contrario la tendresse des humbles et des invisibles. Partons sur les traces de Guthrie, le mari délaissé ; d’Ike et Bobby, ses deux fils qui vivent leur vie, de Victoria, l’abandonnée parce qu’enceinte ; des frères McPheron, deux bourrus aux cœurs tendres, de Maggie, la maman de substitution… Kent Haruf déploie sa narration en alternant les points de vue, il décortique ses personnages avec une écriture posée, sans à-coup, comme un ruban que déroule avec régularité. Le petit monde de Holt vit au milieu de nulle part, à l’abri du tumulte des grosses villes, à l’écoute des arbres, des vaches et des chevaux. Il y a beaucoup de retenue dans ce roman, de la pudeur pour dire les humbles et les besogneux, et de la tendresse pour consoler les âmes en peine. J’ai pris infiniment de plaisir dans ce livre, dans ce coin de Colorado ; c’est avec regret que j’en ai tourné la dernière page….
    Lire la suite
    En lire moins
  • fflo Posté le 20 Juin 2019
    Dans ce portait tout en tendresse de gens ordinaires, habitants d’un trou perdu du Colorado, Kent Haruf nous décrit le quotidien d’une Amérique rurale des années 1960. J’imagine qu’il a mis beaucoup de son vécu dans ce récit puisqu’il y est né en 1943 et qu’il a certainement croisé bon nombre de ces gens simples dont il raconte l’histoire. Il ne se passe pas grand-chose dans ce roman au goût doux-amer, comme dans la petite ville. Beaucoup font de leur mieux pour s’en sortir mais souffrent de leur solitude et ont du mal à exprimer leurs sentiments. C’est un endroit où les gens sont pudiques, ils ne se parlent pas beaucoup. Comme partout la violence est là, tapie, prête à exploser. Kent Haruf a su rendre ses personnages émouvants. J’ai été particulièrement touchée par ces 2 frères, de 9 et 10 ans, livrés à eux-mêmes qui par tous les temps distribuent leurs journaux à bicyclette avant d’aller à l’école. J’ai été tout aussi touchée par ces 2 vieux garçons, frères eux aussi, isolés dans leur ferme et murés dans leur silence. Il y a aussi la jeune fille si seule. Je compte bien les retrouver au plus vite puisqu’il s’agit... Dans ce portait tout en tendresse de gens ordinaires, habitants d’un trou perdu du Colorado, Kent Haruf nous décrit le quotidien d’une Amérique rurale des années 1960. J’imagine qu’il a mis beaucoup de son vécu dans ce récit puisqu’il y est né en 1943 et qu’il a certainement croisé bon nombre de ces gens simples dont il raconte l’histoire. Il ne se passe pas grand-chose dans ce roman au goût doux-amer, comme dans la petite ville. Beaucoup font de leur mieux pour s’en sortir mais souffrent de leur solitude et ont du mal à exprimer leurs sentiments. C’est un endroit où les gens sont pudiques, ils ne se parlent pas beaucoup. Comme partout la violence est là, tapie, prête à exploser. Kent Haruf a su rendre ses personnages émouvants. J’ai été particulièrement touchée par ces 2 frères, de 9 et 10 ans, livrés à eux-mêmes qui par tous les temps distribuent leurs journaux à bicyclette avant d’aller à l’école. J’ai été tout aussi touchée par ces 2 vieux garçons, frères eux aussi, isolés dans leur ferme et murés dans leur silence. Il y a aussi la jeune fille si seule. Je compte bien les retrouver au plus vite puisqu’il s’agit du premier tome d’une trilogie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ArmelleAlx Posté le 18 Juin 2019
    Un chronique douce-amère des plaines du Colorado Des parents de deux petits garçons qui se séparent, une lycéenne enceinte d'un type qu'elle n'aime pas, deux vieux frères célibataires bourrus : un roman choral qui happe le lecteur avec douceur. Oui, c'est possible ! Les personnages vivent des aventures du quotidien, se croisent et s'éloignent, dans un doux mouvement. Ce qui est grave est raconté avec douceur ; la violence, la mort, n'épargnent pas la vie dans ce bourg du Colorado. La délicatesse de l'écriture, toute en retenue, confère un véritable charme à ce roman qu'on ne veut pas lâcher. Lecture commune de juin 2019 avec Picabo River Book Club et Cap sur vos envies Book Club
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.